EXPLORATEUR DU FUTUR:
SDMYSTIK

Nombre de scénarios créés:  36

 

 


Scénarios 1 à 36 sur 36

11509


Pas mieux pour courir à sa perte... alternative

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Ce fut en héros que Gary Viquère fut accueilli à son retour de sa mission d'exploration sur Eris un des plus gros objets de la ceinture de Kuiper.
Des fuites sur son rapport furent très vite divulguées auprès des instances minières, nouveau consortium de milliardaires spécialisés dans l'exploitation à outrance des ressources spatiales. Leurs prédécesseurs avaient déjà épuisé la Terre de presque toutes ses ressources naturelles et biologiques, mais la course, non, la fuite en avant était leur maitre mot et tous les discours des défenseurs de la nature et autres écolos avaient été étouffés depuis longtemps. La course a l'argent, aux profits maximum même au détriment de son voisin était devenu la règle comme forme première d'évolution, de « réussite », ou le plus fort domine Seul !
Les nouvelles étaient plutôt bonnes Eris recelait beaucoup de minéraux, minerais et même de l'eau « propre » ! quelle aubaine ! bien sur les ¾ des 12 milliards d'humain n'en verraient pas la couleur, mais c'est là, la force du progrès !...

« - qu'est-ce que vous nous avez ramené là Gary ?
- je ne sais pas trop mon Colonel, Eris en était recouvert ou presque, je vous en ai rapporté quelques échantillons. Sur place cela me faisait penser à du verre, mais une fois dans le vaisseau cela avait plutôt l'air biologique et je me suis dit que cela pourrait intéresser vos scientifiques mon Colonel. Et j'avoue que je suis curieux de savoir ce que c'est ! »…

Quelques semaines plus tard:
« Lieutenant Viquère !
- oui mon Colonel ?
- nous aurions besoin d'un représentant de l'armée auprès d'une équipe scientifique pour garantir tout risque de fuite. de plus il se pourrait que les expériences menées se révèlent plutôt dangereuses ou étranges, et bien sur il y aurait une prime substantielle à la clef…
- de quoi s'agit-il mon Colonel ?
- vous-vous souvenez de ces morceaux de « verre » sur Eris. Ils s'apparentent en fait à du cristallin. Nos scientifiques ont même réussi à les faire se contracter par de simples décharges électriques. La suite vous la découvrirez au labo. »
Viquère n'attendit pas longtemps les explications de l'équipe de scientifiques. Ils avaient donné le nom de révélateur quantique à ces étranges objets. Au repos ces cristallins avaient la forme de miroirs épais, à la surface plane et légèrement miroitante, mais une fois alimentés en électricité ces derniers se contractaient et se gonflaient en fonction de l'intensité mais a y regarder de plus près ou plus exactement à travers on pouvait y voir de bien étranges phénomènes… certains cristallins pouvaient révéler le passé plus ou moins lointain en fonction de leur taille et de l'intensité électrique appliquée produisant un effet de « loupe ». les plus grands cristallins trouvés, poussés a leur maximum pouvaient ainsi remonter à l'ère précambrienne. Tous les mystères de la terre allaient donc trouver leurs réponses avec un peu de temps… l'autre grande catégorie de cristallins fut plus compliquée à comprendre tant ils présentaient des images inhabituelles. Le premier constat était que ces images révélaient quelque chose du présent car l'on pouvait plus ou moins nettement distinguer l'environnement et les personnes mais souvent comme voilées d'un épais brouillard de différentes teintes et couleurs. Bon nombre d'hypothèses fut étudié avant d'établir un référentiel cohérent de ces imageries. Elles étaient a priori de trois grands types, plus ou moins claires et nettes: les orangées, les bleues et les ½ufs
Les « ½ufs » étaient superposés aux personnes visées. Ce ne fut pas très compliqué d'entrevoir puis de vérifier leur signification. Très vite un rapprochement fut fait avec d'anciens écrits sur les visions des sorciers Yaquis du Mexique dont avaient parlé certains auteurs comme Carlos Castaneda. Les similitudes étaient frappantes, des lumières ovoides parfois scindées en deux voir en quatre, parfois avec des points plus sombres à la façon de « taches solaires »indiquant à cet endroit un problème physique important, et pour certains ces « ½ufs » avaient des prolongements tels des fils plus ou moins épais partant dans toutes les directions et les reliant à d'autres ½ufs ou d'autres éléments naturels et permettant apparemment ainsi d'agir sur eux.

La deuxième catégorie orangée fut également assez rapidement décodée. Elle pourrait être décrite comme des volutes de fumées, ou des nuages courants sur un flanc de montagne ou encore comme une coulée pyroclastique déboulant d'un volcan. Superposées aux personnes visées, elles pouvaient montrer, selon l'intensité et la rapidité de l'écoulement, la vivacité de l'intellect de cette dernière. Les effets de la concentration de la lecture de l'apprentissage avait des effets immédiats sur ce rythme d'une intelligence coulant à flot de la boite crânienne.

La dernière catégorie fut plus complexe à saisir car elle impliquait les personnes entre elles. Les volutes bleues s'organisaient en flux, courants et tourbillons, certaines personnes pouvant littéralement aspirer en elle toutes les nimbes bleutés d'une autre personne a proximité, tel un trou noir captant toute matière dans son environnement proche. Beaucoup d'hypothèses furent émises jusqu'à ce que l'on constate que les personnes « grises » c'est-à-dire dépourvues de leur halo bleuté soient repérées comme étant les personnes de pouvoir, les dominateurs les plus agressifs. D'ailleurs tous les dirigeants du consortium répondaient à ce critère. A l'opposé, les personnes les plus proches de la nature ou avec une ligne de conduite plutôt écologiste étaient les plus avides de bleu. On finit par comprendre qu'il s'agissait la de la prégnance émotionnelle et affective. Mais personne n'arrivait à comprendre pourquoi ce flot bleu ne répondait pas aux mêmes critères que le orange et que certains venaient déposséder d'autres de leur capacité d'empathie en « dévorant leur sphère bleue d'affectivité »…

Beaucoup prirent le parti du « c'est comme ça » pourquoi chercher plus loin, mais l'équipe de Viquère ne l'entendait pas ainsi et tenta d'associer les deux types de cristallins pour observer la nature humaine dans le passé
Période préindustrielle: phénomène d'absorption des volutes bleutées présent
période renaissance: phénomène d'absorption des volutes bleutées présent
période médiévale: phénomène d'absorption des volutes bleutées présent
période romaine: phénomène d'absorption des volutes bleutées présent
période Grèce antique: phénomène d'absorption des volutes bleutées présent
période sumérienne: phénomène d'absorption des volutes bleutées présent
période néolithique: phénomène d'absorption des volutes bleutées présent
période paléolithique: phénomène d'absorption des volutes bleutées présent
période du pléistocène: volutes bleutées stables
analyse complémentaire période du gélasien…
Les premiers représentants du genre Homo apparaissent au début du Pléistocène (début du Gélasien) et évoluent en petits groupes sociaux d'une dizaine d'individus. C'est en observant l'un de ces groupes que fut découvert le changement…
Les temps étaient durs et cruels pour ce petit groupe bientôt condamné à la disparition. En accord avec la nature ils n'en subissaient pas moins la dure loi de la jungle, manger ou être mangé. Déjà le male alpha avait échappé in extremis à une attaque de lion non sans dommages et ses jours étaient comptés. Les jeunes adolescents du groupe voyaient déjà se dessiner une occasion potentielle de prendre la relève. Mais la femelle dominante n'entendait perdre son rang sans combattre et eut une idée. En d'autres temps elle aurait pu être qualifiée de chamane et elle comprenait instinctivement sans doute les systèmes des volutes et leur équilibre fragile, elle présentait que si rien ne bougeait en ce système leur clan courrait a sa perte et elle décida pour tous… a la nuit tombée elle confectionna une mixture qu'elle savait dangereuse et l'offrit aux jeunes adolescents dès le réveil. Ils tombèrent malades bien vite mais se remirent bien vite également galvanisés par une nouvelle fureur issue de leur peur de mourir de la main de leur « protectrice ». Cette dernière trouva en elle de nouvelles ressources affectives et chaleureuses pour les amadouer bien vite.
Le jour même un des jeunes élabora la première pierre taillée… le processus était lancé, l'esprit mécanique était libéré de l'affect pour la préservation du clan qui engendra les plus grandes dynasties de l'histoire jusqu'au consortium !
 

 

Créé par sdmystik le 28/05/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11496


Pas mieux pour courir à sa perte...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Ce fut en héros que Gary Viquère fut accueilli à son retour de sa mission d'exploration sur Eris un des plus gros objets de la ceinture de Kuiper.
Des fuites sur son rapport furent très vite divulguées auprès des instances minières, nouveau consortium de milliardaires spécialisés dans l'exploitation à outrance des ressources spatiales. Leurs prédécesseurs avaient déjà épuisé la Terre de presque toutes ses ressources naturelles et biologiques, mais la course, non, la fuite en avant était leur maitre mot et tous les discours des défenseurs de la nature et autres écolos avaient été étouffés depuis longtemps. La course a l'argent, aux profits maximum même au détriment de son voisin était devenu la règle comme forme première d'évolution, de "réussite", ou le plus fort domine Seul !
Les nouvelles étaient plutôt bonnes Eris recelait beaucoup de minéraux, minerais et même de l'eau "propre" ! quelle aubaine ! bien sur les ¾ des 12 milliards d'humain n'en verraient pas la couleur, mais c'est là, la force du progrès !...

"- qu'est-ce que vous nous avez ramené là Gary ?
- je ne sais pas trop mon Colonel, Eris en était recouvert ou presque, je vous en ai rapporté quelques échantillons. Sur place cela me faisait penser à du verre, mais une fois dans le vaisseau cela avait plutôt l'air biologique et je me suis dit que cela pourrait intéresser vos scientifiques mon Colonel. Et j'avoue que je suis curieux de savoir ce que c'est !"...
quelques semaines plus tard
"Lieutenant Viquère !
- oui mon Colonel ?
- nous aurions besoin d'un représentant de l'armée auprès d'une équipe scientifique pour garantir tout risque de fuite. de plus il se pourrait que les expériences menées se révèlent plutôt dangereuses ou étranges, et bien sur il y aurait une prime substantielle à la clef...
- de quoi s'agit-il mon Colonel ?
- vous-vous souvenez de ces morceaux de "verre" sur Eris. Ils s'apparentent en fait à du cristallin. Nos scientifiques ont même réussi à les faire se contracter par de simples décharges électriques. La suite vous la découvrirez au labo."
Viquère n'attendit pas longtemps les explications de l'équipe de scientifiques. Ils avaient donné le nom de révélateur quantique à ces étranges objets. Au repos ces cristallins avaient la forme de miroirs épais, à la surface plane et légèrement miroitante, mais une fois alimentés en électricité ces derniers se contractaient et se gonflaient en fonction de l'intensité mais a y regarder de plus près ou plus exactement à travers on pouvait y voir... le passé
A son premier coup d'½il Viquère s'y était vu dans sa tenue de la veille entrant dans le labo... l'½il comme il préférait l'appeler révélait un autre temps pour un même espace. Plus le voltage était élevé et plus "l'½il" révélait un passé lointain. Il ne fallut pas très longtemps pour établir une échelle d'intensité.
Mais la cupidité aidant l'info fini par fuiter... et la technique de l'½il ne pouvait plus être gardée secrète par l'armée plus longtemps. 5 exemplaires furent finalement confiés aux polices et scientifiques des 5 continents principaux.
Dans un premier temps, la criminalité s'effondra car il suffisait de "remonter le temps" sur une scène de crime pour y observer et identifier le criminel. Quelques études cherchèrent à pouvoir intervenir sur le passé a travers l'½il mais cela échoua. Seule l'observation était possible.
Puis ce fut au tour des historiens de remonter le temps pour observer les principaux évènements historiques, certaines certitudes ou croyances tombèrent, d'autres hypothèses furent validées... les dinosaures étaient-ils poilus ou emplumés ? qui maitrisa le feu en premier ? quels étaient les protolangages humains etc... ? toutes ces questions et bien d'autres trouvèrent leur réponses les unes après les autres. Jusqu'à ce fameux jour...

"- Professeur Hershem, c'est à votre tour de bénéficier de l'½il pour votre programme d'étude, faites en bon usage et rapidement car d'autres projets attendent.
- Oui bien sur directeur Oak, mon équipe et moi nous y attelons tout de suite.
...
- Bien messieurs il nous faut être précis et efficaces, si nous voulons établir notre hypothèse. Tous les indices semblent orienter les cadres de la mutation génétique humaine à un groupe prè-humain de cette région, alors ouvrés l'½il et le bon !
Alimenté d'une simple batterie le professeur Hershem et ses étudiants commencèrent à se balader en faisant des balayages panoramiques systématiques. Ils ne mirent pas longtemps à repérer un groupe d'une dizaine d'individus qu'ils décidèrent de suivre dans le temps à la journée près, grâce à de très légères fluctuations électriques.
Quand ils LE virent c'étaient toutes les théories utilitaristes qui s'effondraient, ils avaient la preuve d'une réelle intervention sur le code génétique des pré-humains comme le présupposaient certaines théories de l'ancien temps. Ils durent se repasser la scène plusieurs fois pour s'en convaincre mais il était bien là.
Cet être d'un gris bleuté apparaissant soudainement au sein du groupe endormi dans un halo de lumière orangée. Après le premier mouvement de panique du groupe qui se dispersa un des jeunes se rapprocha, et devant l'attitude non menaçante de l'étranger s'approcha jusqu'à le toucher. Quelle erreur ! il fut terrassé sur le champs et pris de convulsions les yeux livides. l'étranger quant à lui disparu comme il était arrivé. Le groupe dû prendre soin de lui pendant près d'une semaine avant qu'il ne reprenne ses esprits. A son réveil il n'était plus le même. Rien ne le différenciait des autres si ce n'est de nouvelles aptitudes a la tromperie l'avidité la recherche de toujours plus de technologies efficaces, qui croyez vous qui maitrisa le premier feu, les techniques de chasse puis d'agriculture les systèmes sociaux politiques militaires religieux scientifiques les langues le commerce les loisirs etc... ce fut lui et sa descendance mutante de plus en plus nombreuse au cours des siècles reléguant ses congénères aux marges des cités... nomades, cherchant la communion et l'équilibre avec la nature n'y prélevant que le strict nécessaire autochtones de divers pays essayant de préserver leur environnement ou encore écolos utopistes des derniers conflits miniers.
La révélation fut un choc mondial, très vite le marquage génétique fut repéré seuls 2% de la population avaient conservé leur intégrité terrestre.
La confusion était profonde dans la masse lobotomisée coincée entre les 2% originaires et les 2% de la classe ultra dirigeante très marquée par la modification...
Les heurts étaient devenus de plus en plus fréquents jusqu'à ce que les ultra finalisèrent leur départ...
"reconnaissant notre illégitimité sur cette terre puisque venant des étoiles nous avons pris la décision de restituer la terre aux vrai humain d'origine..."voila le seul communiqué qui pu apaiser pour un temps les tensions le temps que s'organise l'exode vers un monde inhabité d'autant plus que la terre n'offrait plus apparemment de richesses suffisantes a piller...
En deux ans seulement 60% de la population était partie sur d'immenses vaisseaux affrétés par les milliardaires du consortium minier. Seule une partie de la masse des mutants leur suffiraient pour trimer à leur place.
Les 38% restants se retrouvaient sans armes et sans but face a 2% déterminés a rétablir leur terre d'origine... la proportion s'inversa très vite. Il fallu plus de temps pour que la terre commence à se régénérer, encore plus pour que les technique de télépathie se développent et que le contrôle empathique soit mis en place pour juguler les instincts destructeurs des quelques humains mutants restés malgré eux.
Progressivement toute trace des constructions humaines disparue pour ne laisser que des paysages en accord et où humain et nature s'harmonisait
Les vrais humains purent reprendre leur chemin de leur évolution, homo-sapiens-sapiens disparu progressivement pour donner naissance à l'homo-spiritus toujours plus en accord avec son environnement et ainsi de suite pendant quelques milliards d'années...

"Grand frère que se passe t-il ? Pourquoi le soleil est-il plus gros aujourd'hui ?
- je ne sais pas
- grand frère quand est-ce que le soleil va s'arrêter de grandir ?
- je ne sais pas
- rand frère j'ai trop chaud
- Je sais moi aussi
- grand frère je brule
- Moi au— "

La terre finit par se vaporiser sans un bruit dans l'espace infini

Etait-ce la fin des vrais humains d'après vous ?

"- Lieutenant Viquère vous ne pouvez embarquer cette femme avec vous ses tests génétiques sont formels elle n'est pas de notre race !
-Tais toi ! et laisse nous passer si tu tiens à la vie !"
 
 

 

Créé par sdmystik le 12/05/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11492


Hom(m)e sweet Hom(m)e

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Tout avait commencé dans les labos annexés aux services des grands brulés. Les travaux de recherche sur le clonage et le maintien en vie de cellules de peau pour les greffes avançaient à grand pas. Quelques cellules saines prélevées sur le patient étaient mises en culture pour se multiplier à grande vitesse et a grande échelle sur une trame de gaze dont la forme était préalablement découpée selon la greffe désirée. Les fluides nécessaires pour « nourrir » ces cellules devenaient de plus en plus performants jusqu'à ouvrir la voie à d'autres recherches et autres disciplines de santé. Le principe de trame de gélatine fut expérimenté en 2024 pour la reconstitution d'un c½ur. L'idée était simple, là encore quelques cellules de c½ur d'un patient étaient implantées au sein d'une matrice gélatineuse reproduisant la forme du c½ur du donneur-receveur. Cette gélatine offrait deux avantages: tout d'abord il était composé de tous les composants nécessaires à la croissance et la multiplication des cellules, dans un deuxième temps au delà de la multiplication il fallait « organiser » le développement, chose très « simple » chez l'embryon dont les cellules suivent les plans inscrits dans le code génétique, mais là, grâce à un inhibiteur-moteur les cellules intégraient naturellement la forme proposée comme schéma de développement.
Par la suite ce fut tous les organes qui purent être reproduits avec cette technique proche du clonage mais qui ne nécessitait pas le développement complet d'un « être » à qui l'on prélèverait l'organe à remplacer.
Ainsi, les dons d'organes devenaient pratiquement inutiles et furent relégués aux labos de recherche.
Pendant ce temps les problèmes écologiques continuaient à préoccuper l'ensemble de la planète et les gens cherchaient tout azimut des solutions plus « naturelles » pour réduire leur impact sur les écosystèmes...
2048 fût la première expérimentation de création artistique globale vivante. Un jeune scientifico-artiste adepte du body art commença à développer des structures aléatoires à partir de ses propres cellules pour en faire de véritables sculptures vivantes baignant dans des solutions vitales (avec nutriments, dopants et antibiotiques à spectre large) leur permettant de se maintenir dans le temps.
2053 nouvelle expérience de sculpture autonome, cette fois bien plus complexe la sculpture de 3 mètres de haut était composée d'un c½ur surdimensionné alimentant la structure faite de peau muscles et os. Des perfusions branchées sur un circuit sanguin rudimentaire permettaient l'alimentation de ce « corps » aux formes étranges rappelant confusément celles bien connues d'un ancien peintre surréaliste… Dali.
2072 dépôt de brevet et première présentation à l'exposition universelle de New-New Dehli de la première maison vivante. De dimension modeste reprenant les standards d'une yourte mongole, cet habitat souleva on s'en doute de vives réactions. Sa conception était révolutionnaire surtout pour les experts des habitations écologiques à énergie positive etc…
Mais là rien de comparable, des parois qui « respirent » et s'adaptent en fonction du temps se couvrant d'une épaisse fourrure en hivers et d'un beau bronzage en été. Un système digestif taille« familial » pouvant décomposer les déchets bio de la famille pour en extraire les nutriments nécessaires, récupérant et diffusant la chaleur dégagée par la décomposition. Un rein filtrant les eaux usées pour les recycler. Et des sphincters géants en guise d'ouvertures portes et volets ces derniers donnant sur des cristallins en guise de fenêtres pouvant ainsi amplifier à loisir la luminosité intérieure tel un puits de lumière.
Les capacités de régénération étaient telles que la maison cicatrisait d'elle-même sans besoin d'intervention extérieure en cas de détérioration.
2120. les structures vivantes se sont finalement diffusées rapidement et ont techniquement encore évoluées. Elles sont devenues plus résistantes au point de pouvoir soutenir un étage. Certaines nouvelles agglomérations ont même choisi le « tout vivant » pour certains de leurs quartiers qui deviennent de véritables systèmes interdépendants mettant en commun les ressources alimentant les maisons maintenant reliées entre-elles tel un immense champignon dont les radicelles parcourent les sous-sols de la ville.
29 mai 2143 date funèbre qui marqua un tournant inattendu. Ce fut la première expérimentation d'implantation d'un système nerveux permettant d'obtenir une vraie « maison intelligente » telle que l'avait anciennement envisagé la domotique. Là où précédemment il n'y avait qu'une structure inerte arrivait finalement un être doué de sens, percevant les pressions chaleur blessures… sans que l'homme n'en ai vraiment conscience au début. Les réseaux « intelligents » s'installèrent de plus en plus nombreux, les maisons commencèrent a « échanger » leurs influx nerveux jusqu'à devenir une entité globale pensante. Bien plus efficace qu'internet, dont chaque ordinateur connecté pouvait seulement « faire penser » aux neurones connectés d'un cerveau, ce nouvel être dont chaque maisonnette communiquait réellement tel un neurone connecté à son voisin, avait pris vie sous nos yeux aveugles.
Dès lors les premières réactions de défense meurtrières ne se firent pas attendre. Il fallu du temps de la patience et du géni pour trouver une interface efficace permettant de communiquer avec notre « création »
2203 la paix domestique a été enfin rétablie.
2204 découverte du premier cocon. Pour la première fois un groupe résidentiel a créé de lui-même de nouvelles ramifications souterraines desquelles ont émergé un nouvel habitat, tel un ½uf, il s'est déployé sur plusieurs semaines pour finalement créer une nouvelle structure habitable sans l'intervention humaine. Très vite d'autres cocons furent découverts, tous présentant de nouvelles innovations techniques ou génétiques.
2278 premier EXS. Toutes ces innovations et essais ont finalement conduit nos « maisons » a créer le premier Engin d'Exploration Spatiale. Un engin conçu spécifiquement pour résister au vide spatial ou être adapté à la colonisation martienne, seul manquait la propulsion que nos ingénieurs se sont empressé d'adapter à cette magnifique structure qui s'envola pour la première fois un an plus tard.
2306 premier envole pour la colonisation de Mars. de nouvelles structures denses et plaques osseuses externes étaient idéalement conçues et placées pour s'adapter à ce nouvel environnement hostile et préserver les 432 colons de tout danger.
2418 premier départ de la base martienne Atlantis de la flotte Exodus, constituée de 40 mégastructures de 220 personnels chacunes, en route vers la nébuleuse d'Orion futur berceau d'une nouvelle humanité…
 

 

Créé par sdmystik le 09/05/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

11468


Moi divin ESRA

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Tout a commencé par une simple étude clinique pour une thèse en psychiatrie sur la mégalomanie.
La sainte inquisition était terminée depuis longtemps, mais semblait toujours aussi présente. La peur dominait le monde et malgré tout quelques ouvrages anciens refaisaient surface.
Sonia Denam étudiante à Ste-Anne avait eut le privilège d'avoir accès à certains livres et romans qui, en d'autre temps, lui aurait valu d'y être internée plutôt qu'interne.
Son enfance avait ainsi été bercée par les histoires que lui lisait son grand-père, en particulier celles d'un auteur dont elle n'arrivait pas à se rappeler le nom… Verber ou weder… ?
Seuls les meilleurs élèves étaient envoyés a Ste-Anne et eux seuls avaient accès aux archives d'avant l'inquisition et en tant que major de promotion Sonia était libre de choisir son thème de thèse en doctorat.
Malgré tout elle ne trouvait pas l'inspiration et choisit la mégalomanie par défaut… très vite elle se demanda pourquoi avoir choisi ce thème si banal quand le « hasard » lui offrit une nouvelle piste, une nouvelle approche…
Tout bon thésard est d'abord un bon documentaliste et très vite Sonia repéra une pépite dans les archives; l'Anamnèse du patient S. D. 5 janvier 2035
A la lecture des premiers rapports de comportement Sonia se réjouissait d'avoir trouvé un cas clinique très « original » cependant très vite une petite voix lui disait qu'il y avait bien plus…
La fin d'année arrivait, les examens également, Sonia présenta son travail et fut reçue avec mention, elle était maintenant Médecin Psychiatre… mais un sentiment d'inachevé l'imprégnait. A qui en parler ? son grand-père bien évidemment, lui qui toujours avait été présent dans les moments de doute ou de tristesse.
Elle partit donc le rejoindre dans sa petite fermette loin du tumulte de la mégalopole Granparis. En d'autres temps on aurait pu le qualifié d'écolo bio-néo-bobo, un philosophe de la terre…
« - grand-père il faut que je te parle de ma thèse…
- viens manger et te reposer d'abord on aura tout le temps… »
Le lendemain, son grand père l'écouta attentivement, sur ses doutes ses questionnements… et ne fit aucun commentaires. Quand Sonia eut fini il ne dit pas un mot, sortit une clef reliée a une chaine autour de son cou, se leva et ouvrit une malle dissimulée par un entassement de divers bibelots et babioles.
« - tout cela est à toi maintenant, prends-en soin et étudie au-delà des apparences » sur quoi il partit se reposer dans sa chambre.
Cette malle contenait des dizaines de livres anciens des trésors de pensées oubliées. Elle y retrouva cet auteur oublié B. Werber mais d'autre également parlant d'autres religions et philosophies…
Pendant deux semaines elle ne fit que lire des heures durant, son grand-père s'occupant de tout le reste.
Sa dernière étude était l'ESRA l'encyclopédie du savoir relatif et absolu, c'était à ce moment précis la clef de voute de sa pensée… relatif et absolu, relatif et absolu, relatif et absolu, ces mots résonnaient sans cesse et faisaient échos aux écrits sur le patient SD.
Une euphorie, une bouffée délirante, une illumination ? Comment qualifier ce qu'elle ressentit alors ?
Une évidence SD avait raison, il décrivait une absolue vérité que le savoir relatif ne pouvait appréhender. « -Moi Dieu était sa devise, Moi Divin ESRA sera la mienne »
Dès ce jour, Sonia Denam parcourue le pays puis le monde pour enseigner la vérité…
« Tout existe sauf le néant absolu, l'absolu est l'existence elle-même, toute expression de l'existence est relative »
Les dieux eux-mêmes ne sont que des expressions de ce qui est, ils sont donc relatifs d'où la diversité des enseignements qu'ils prônent.
Peut importe ce que je suis, je suis ! tel est le fondement absolu de la vie.
 

 

Créé par sdmystik le 07/04/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11467


Néo-fléau

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2024 Révolution dans le domaine médical. Les instances psychiatriques sont en ébullition depuis que le Dr Jean Pravins a découvert et isolé la substance appelée la DDF abusivement surnommée la « drogue des fous » proche d'une neurohormone, telle que la GnRH et également sécrétée par l'hypothalamus.
La DDF serait en effet responsable de la majorité des phénomènes d'hallucination chez les personnes dites psychotiques même à des doses extrêmement faibles et donc non détectée jusqu'à ce jour. Ce serait donc l'effet surpuissant de cette drogue qui enclencherait des troubles hallucinatoires entrainant certaines personnes vers diverses maladies psychiatriques.
Les premiers essais de molécules pouvant contrecarrer ou inhiber totalement cette neurohormone sont d'ores et déjà très prometteurs.

2028 Première mise sur le marché de l'ADF. Très peu de rejet ou d'effets secondaires ont pu être constatés sur les quatre premières années d'expérimentation ajouté à cela la pression médiatique des personnes handicapées et de leur famille ont permis l'accélération des protocoles d'essais humains et de commercialisation.

2035 Scandale humanitaire. Telles les découvertes de charniers du 21 eme siècle, l'oms (organisation mondiale de la santé) révèle aujourd'hui l'existence d'usines à DDF. Alors que le nombre de psychoses hallucinatoires est en régression constante depuis des années dans les pays donnant accès soit à l'ADF nouvelle génération soit au vaccin ADF, il a été découvert un véritable trafic mafieux de DDF dans plusieurs pays du moyen orient et d'Amérique du sud.
Les polices locales et internationales mandatées par l'oms y auraient découvert de véritables prisons pour handicapés, enchainés et n'attendant que de se voir ponctionné leur DDF. Par des méthodes rudimentaires, sans hygiène et sans soutien d'aucune sorte, ces personnes restent plus de 4 heures par jours reliées a des dialyseurs qui filtrent leur sang pour y récupérer cette hormone qui est ensuite revendue via les filières classiques des drogues sous le nom de DHN (drogue humaine naturelle). Les hallucinations provoquées seraient sans communes mesures avec toutes les drogues de synthèses connues jusque là.

2058 La lutte contre la DHN est déclarée cause prioritaire à l'ONU et l'OMS. Les ravages de cette drogue se comptent par milliards de dollars et restent sous-évalués. Les camps d'extraction au moyen orient sont devenus la ressource première de certains pays privés des revenus de « l'or noir » depuis l'épuisement des ressources pétrolifères de 2053. La monétarisation de la misère des personnes handicapées se généralise et l'on voit de plus en plus souvent leur famille allant jusqu'à revendre leur sang contre un peu de pain.

2060 Nouveau fléau. La consommation de DHN est un suicide social garanti. La prise régulière de DHN chez des personnes « saines », n'en produisant pas naturellement, déclenche à plus de 98% sa production massive par l'hypothalamus au bout de deux ans en moyenne. Les personnes se voient donc confrontées à des crises hallucinatoires de plus en plus fréquentes et délirantes les entrainant inévitablement vers la folie et la psychose sans espoir d'accalmie l'ADF étant inopérant sur eux. Aussi le plus gros problème actuel reste la création de suffisamment de structures psychiatriques adaptées pour l'accueil de cette nouvelle génération de malades.
 

 

Créé par sdmystik le 05/04/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (7)

 

 

11436


Ah les femmes...!

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

... en effet la place des femmes dans la société a connu un tournant majeur il ya de ça 8 générations déjà, c'était dans les années 2020 mais l'on ignore précisément ce qui a pu induire un tel revirement si massif, soudain et surtout durable. Tout ce que l'on sait c'est qu'une publication a pu déclencher une formidable prise de conscience chez les femmes du monde entier leur conférant ainsi un pouvoir absolu sur le destin de l'humanité...
-que s’ est-il passé professeur?
Oh rien d'extraordinaire à vrai dire, pas de révolution, ni de mutation, ni de complot international, non rien de tout cela... les femmes ont simplement décidé ensemble d'appliquer dans un sens précis et nouveau les règles de la sélection sociale.
-qu'est-ce que c'est ?
oh c'est simple, vous connaissez déjà la sélection naturelle, où seuls les individus les plus forts, les mieux adaptés, sont choisis par les femelles pour transmettre leurs gènes aux générations futures... vous avez aussi entendu parlé de la sélection sexuelle, où le choix du partenaire mâle se fait sur des critères de "beauté", une beauté parfois handicapante futile voire "antinaturelle" comme pouvait l'être la roue du paon, pour ceux qui en aurait vu sur les archives holo.
Ainsi donc les femmes décidèrent de modifier ensemble leur choix de partenaire non plus sur des critères physiques de forces ou de beauté, à cette époque on parlait déjà plutôt de pouvoir financier ou médiatique, mais je vous en parlerait en une autre occasion,... ou en étais-je? Ah oui elles commencèrent à choisir en fonction de critères sociaux et humanistes. les hommes riches et célèbres n'intéressaient plus, au profit de personnes plus "ordinaires" forgées dans la solidarité la générosité l'altruisme le partage la protection de l'environnement etc...
Vous vous rendez compte? En l'espace de 3 générations plus de 85% des unions sur l'ensemble du globe suivaient déjà ce principe, cela était d'autant plus facile que les filles étaient alors élevées dans l'optique de trouver un partenaire avec une certaine "aura" humaniste, une certaine beauté intérieure quel que soit l'enveloppe extérieure... et en 5 générations les rapports humains et internationaux basés sur les rapports de force étaient complètement révisés car obsolètes. Les fortunes personnelles n'étaient plus un attrait pour personne et furent redistribuées et réattribuées à des projets spécifiques, comme la préservation de la planète et le grand départ...
-et quel sera le prochain mode de sélection professeur?
Oh ça, seule la femme le sait!

 

 

Créé par sdmystik le 11/03/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

11435


Moi Dieu

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Anamnèse du patient S. D. 5 janvier 2035

... c'est dans les années 2020 que M S. D. a commencé par jeu et avec humour, selon lui, à se prendre pour Dieu. Il a pu dire qu'à l'époque il se plaisait à répondre aux interjections de ses collègues de travail à chaque fois qu'ils employaient des expressions telles que "oh mon Dieu" ou encore "Dieu sait que... ". L'effet produit était assez percutant, selon lui, au début puis, de moins en moins pour finir par agacer voire choquer ses collègues et amis qui progressivement pensèrent qu'il y a avait "plus" qu'un simple amusement.
Plus tard c'est avec l'arrivée de discours plus catégoriques et construits qu'apparurent les premiers signalements tout d'abord de sa hiérarchie qui allèrent jusqu'à une mise à pied, puis une alerte psychiatrique fut émise par la médecine du travail.
C'est à cette période que je fus assignée au premier examen clinique du patient dans le cadre d'une expertise en vue d'une HDT (hospitalisation a la demande d'un tiers) voire d'une HO (hospitalisation d'office).
Mon premier diagnostic n'était pas très concluant et si M S. D. présentait bien certains traits schizophréniques paranoïdes, la tenue logique de son discours ne cadrait pas avec ce profil. Cela était d'autant plus déconcertant qu'aucun contre argument ne pouvaient être présentés.
Aucune orientation psychiatrique n'a donc à l'époque semblé nécessaire.
C'est alors que le patient a commencé à diffuser ses idées sur les réseaux sociaux et à rencontrer beaucoup de sympathisants voire d'adeptes…
… Présentation argumentaire du patient:
… en résumé M S. D a fini par échafauder tout un mythe de création du monde ainsi qu'une définition de celui-ci, expliquant par la même sa présence et sa nature.
Pour lui l'univers existerait de toute éternité, il nie donc la possibilité même d'une origine créatrice, cependant il détermine certaines périodes telles que le passage d'un univers purement « esprit » à un univers esprit-matière (et espace temps). Ce « premier passage » serait issu d'une tension primordiale de l'univers-esprit (que nous qualifierons plus tard de Dieu) à travers la question de l'infini.
M S. D illustre alors ce point par les mathématiques à travers les définitions des 3 infinis (infiniment grand positif/négatif et infiniment petit) et celle du point. D'autres « passages » se déterminent dans les existences de chacun comme des « origines utilitaires et simplificatrices » tels que la naissance par exemple, alors que pour lui son esprit aussi bien que son corps sont aussi « vieux » que l'univers lui – même.
Ainsi M S. D considère que sa Vie est celle de l'univers-esprit et que sa vie « d'être humain » n'en est qu'une expression particulière à l'image de tout ce qui existe dans l'univers (il est à noter ici qu'il considère également toute personne comme une expression « divine » et digne de respect).
Selon lui l'univers a été matérialisé par l'univers-esprit afin de réaliser sa quête d'infini.
… Conclusions cliniques:
Le patient n'a jamais manifesté d'agressivité envers quiconque durant ses 3 années d'internement en hôpital publique ni au cours des 5 années d'enfermement en quartier sécurisé de l'hôpital St-Benoit-XVI.
Je préconise donc la clémence du tribunal de la Sainte Nouvelle Inquisition ordonnée par Sa Sainteté Grégoire XIX le 20 avril 2033.
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 08/03/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11432


MON enfant?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

"- il aura fallu toute une vie de dialogue et de travail a Shamset MANOUK pour transmettre les valeurs et les pratiques ancestrales de son peuple a l'ensemble de l'humanité.
Tout d'abord ses principes philosophiques sociaux et éducatifs furent testés et approuvés au Quebec qui a toujours su développer les experimentations de ce genre sans en avoir peur ni y etre d'emblé réfractaire. A la suite de quoi l'ensemble de l'amérique s'est penché sur la question et les propositions de S MANOUK et finirent par y adhérer bien que cela eut été un apre combat en particulier aux états unis. mais quand ces derniers bacsulèrent dans ce nouveau mode de pensée et de vie, c'est l'ensemble de la planète qui bascula avec eux via les plus grandes instances représentatives comme l'onu, l'unesco...
Mais au fait je ne vous ai pas encore dit de quoi il s'agissait... hé bien S MANOUK est un éducateur inuït, qui a consacré sa vie a transmettre les valeurs de son peuple et en particulier l'approche et la compréhension de la filiation et plus particulièrement encore leur vision singulière de l'adoption. en effet jusque là un enfant conçu était perçu comme SON enfant un être appartenant a ses parents et l'adoption comme un acte de générosité du parent vers l'enfant... Or ce sont ces deux principes que S MANOUK a pu combattre et transformer. Lui même enfant adopté au sein de sa communauté il n'a jamais ressenti de différence ou de discrimination de la part des autres enfants, bien au contraire son statu d'enfant "don" était pour lui très valorisé et valorisant car l'adoption voire l'échange d'enfant entre les familles inuit était depuis des lustres un acte normal et créateur de liens indéfectibles entre les communautés. d'ailleurs ce principe se rerouvait également sous une autre forme dans la Rome antique ou les fils ainés des chefs de tribu vaincues étaient envoyés en "pension chez de riches notables romains" pour y recevoir les meilleurs soins et éducations. aucune menace n'était portée sur l'enfant mais Rome s'assurait quand meme ainsi la loyauté du clan vaincu. mais je m'égare... une fois le principe adopté l'ensemble de la communauté internationnale a mis en place une agence de placement aléatoire des nouveaux nés. contrairement aux idées reçues il n'y a pas eut de grandes résistances a cette nouvelle filiation adoptive, en dehors de quelques irréductibles français toujours prompts a être réfractaires et a défendre le principe des liens du sang...
mais il finirent par comprendre que tous les chapitres des échanges adoptifs étaient également un entrainement personnel formidable a l'ouverture et au developpement du coeur de chacun. laisser partir n'était plus la perte d'un enfant mais un don, accueillir n'était plus un acte de pitié ou de générosité mais un acte de compassion et une prise de responsabilité. chaque nouveau parent pensant a sa descendance espérait qu'elle soit choyée dans son nouveau foyer et du coup naturellement transmettait tout son amour a l'enfant reçu.
en quelques générations a peine les mélanges et croisements furent tels que les couleurs de peau jadis si porteuses de discrimination ne furent même plus un sujet de conversation de même que les différences sociales ou religieuses... ce principe simple et pourtant extrêmement intime avait enfin permis a chacun de se sentir profondement citoyen du monde rendant impossible les agression interpays et faisant croitre toutes sortes de systemes cooperatifs ayant permis au final le grand exode... "
"- ahhh c'est comme ça qu'on est parti vers d'autres planetes professeur? vous pouvez nous raconter? "
"- non non il est tard une prochaine fois, allez oust allez retrouver DES parents! "
 

 

Créé par sdmystik le 07/03/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11429


L'idée du siècle

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Tout a commencé simplement par une erreur de « frappe » quand une jeune femme a composé le numéro de son analyste.
La personne qui décrocha était pour elle un parfait inconnu, mais il s'était fait cueillir par le quiproquo qu'elle engendra en commençant son appel par solliciter un rendez-vous avec lui…
Lui, à qui rien d'extraordinaire n'arrivait, en était très flatté au moins pour quelques instants…
La conversation qui s'en suivi fut alors déroutée par des fous rires de part et d'autre puis des excuses en veux tu en voila pour toute cette confusion…
Puis ce fut les présentations réciproques et de fil en aiguille l'appel dura pendant des heures et la jeune femme n'appela pas son psy…
Une coïncidence heureuse où ils finirent par se rencontrer… vivre heureux et eurent beaucoup d'enfants… ??? Non pas vraiment. Enfin ce n'est pas là l'essentiel.
Car ils devinrent des amis mais plus encore ils devinrent les complices d'un projet fou …
Ils commencèrent tous deux a appeler des numéros au hasard une fois par semaine puis une fois par jour… Presqu'a chaque fois ils arrivaient a engager la conversation a tisser des liens avec ces inconnus et a les inciter a faire de même. Très vite cette activité fut relayée par les réseaux sociaux et amplifiée jusqu'à en devenir un phénomène mondial. Les liens d'amitié et la conscience de citoyen du monde chez chacun commença à prendre corps…
Rapidement partout dans le monde y compris dans les pays les plus fermés l'idée et la résolution des peuples à s'unir davantage émergea pour se concrétiser sur bien des plans, le renforcement des liens préexistants (scientifiques culturels sportifs…), la création d'une langue universelle et enfin d'un gouvernement fédéral mondial…
 

 

Créé par sdmystik le 04/03/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (11)

 

 

11407


Matière et énergie noire

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2023 exposé de thèse d'astrophysique à Paris VIII
"... en conséquence si les études menées depuis près d'une dizaine d'année sur la matière et l'énergie noire n'ont abouties à rien sur le plan physique, je propose aujourd'hui une approche nouvelle et métaphysique.
Depuis 10 ans nous nous évertuons a essayer de voir l'invisible sans grands résultats à part 2 constatations:
- la matière noire constitue 95% de la masse de l'univers et tendrait à le faire s'écrouler sur lui même vers un probable Big-Crunch, possiblement simultané à un nouveau Big-Bang ouvrant a de nouveaux possibles d'un nouvel univers...
- l'énergie noire quant à elle poursuit son oeuvre de dilatation de l'univers contrairement aux premiers calculs qui supposaient un essoufflement de cette énergie dans le temps. sans la "résistance" de la matière noire tous les atomes jusqu'au quarks se seraient déjà dilués et dispérsés à l'infini rendant l'univers totalement éteint froid et dans l'immobilité éternelle.

Nous ignorons ce que sont ces matières et énergies ni leurs origines ni leurs objectifs...
aussi je propose une toute nouvelle lecture non encore validée:
la matière et l'énergie noire ne sont pas d'ordre matériel mais d'ordre psychique! "
ce n'est qu'après le retour au calme dans le jury et le public que le jeune thésard pu reprendre...
"Oui, je pense que les pensées influencent directement l'univers et orientent son destin...
tout comme la masse de l'univers inconnue a 95% nous n'exploitons que 10% de notre cerveau, je pense que les 90% restants servent a alimenter soit la masse soit l'énergie noire de l'univers selon l'orientation de nos pensées.
En comparaison l'énergie psychique si décriée par les scientifiques et revendiquée par la faune des parasciences au autres médiums, est très proche de l'énergie noire tout comme elle elle ne peut être identifiée par des instruments de mesure classique et ne peut être perçue qu'a travers les effets sur l'univers visible.
Cependant nous voyons que notre univers reste en équilibre précaire entre deux destins possibles enjeu d'un combat entre matière et énergie... cela ne vous fait-il pas penser a un autre combat? plus spirituel celui là?
Chaque pensée, chaque réflexion, chaque décision est orientée par deux croyances opposées et fondamentales que je résumerai voire caricaturerai ainsi: quand une personne croit en une vie éternelle après la mort elle augmente la force de l'énergie noire, quand une personne croit en une forme de recyclage ou de réincarnation elle favorise l'action de la matière noire..."
"Ooooouuh baliverne vous n'avez aucune preuve de ce que vous avancez ce que vous dites n'a rien a voir avec la science jeune homme!... "
C'est ainsi que s'eteignit dans l'oeuf l'une des plus grande théorie du 21eme siècle... et que s'en suivit une prédominance d'idées tranchées et préconçues, de certitudes et de croyances puis après plusieurs millénaires les interogations revinrent face à  la    dis pe r  ti o n d    e l'    u n  i v  e  r s    m  ai  s          n'      é      t      a      i  t      i    l          p  a      s      d    é  j        à                t            r                o            p                                                        t                              a 
                  r 

                            d 

                ?
                                                     
 

 

Créé par sdmystik le 08/02/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (8)

 

 

11226


Humain, vous avez dit humain!?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

"oui je vous assure l'analyse est formelle, son adn se révèle compatible avec nos estimations a plus de 95% et sa morphologie en témoigne également... non nous ne savons pas encore quels paramêtres ont influencés la prédominance de ces gênes, mais nous y travaillons. il semblerait que sa mère ait également pres de 10% de ce patrimoine génétique, alors que la population globale n'en recèle que 1 a 4 % maximum, nous assistons donc là à une combinaison de facteurs extraordinaires... Mais puisque je vous dis que cela est avéré! Oui cet enfant est bel et bien Néandertalien! "

c'est donc cette annonce révélée par ce généticien qui a tout déclenché... les débats religieux, puis les débats de sociétés puis les conflits pour savoir si cet enfant était vraiment humain, ou mutant ou que sais je encore... avait il une âme et autres bétises du même acabit. oui et pendant ce temps les facteurs environnementaux qui favorisaient la bascule des gênes sapiens en gênes récessifs s'accumulaient sans qu'ils n'en prennent vraiment conscience et en quelques générations... ils avaient disparus. commenta le professeur d'histoire en se frottant machinalement ses arcades sourcielires proéminentes...


 

 

Créé par sdmystik le 26/07/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (17)

 

 

8514


Linguistique...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si...une personne influente, romancier par exemple proposait d'organiser un concours mondial sur internet de création de langue universelle?
 

 

Créé par sdmystik le 15/05/2009 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (4)

 

 

6874


L'enfer me ment

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

AFP: le best seller d'un inconnu
une révolution éducative et médico-sociale est probablement en marche sous nos yeux à commenté le professeur Huygues après la lecture du dernier ouvrage de "l'educateur anonyme" seul pseudonyme que c'est attribué l'auteur de cet ouvrage sur les tenants et aboutissants de la maladie mentale et dont le titre: "l'enfer me ment" révèle toute la simplicité et l'ingénuosité de la réflexion qui y est menée.
on peut dores et déjà avoir accès sur internet à plusieurs blogs et sites commentant les principes élaborés et les perspectives envisagées, telles que la possibilité d'une transformation des structures psychologiques (psychose en névrose par exemple) ce qui tendrait à pouvoir "libérer" par exemple les autistes entre autre de leur monde d'enfermement, mais ce n'est là que la partie émergée de l'iceberg qui implique plutot un possible et total remaniement de l'éducation en général tendant à libérer concrètement chaque individu de ses peurs profondes et en particulier de la peur de l'autre.
"Une perspective humaniste et pleinement pacifiste à la portée du monde boulversant tous nos stéréotypes psychanalitiques " fut la conclusion du Pr Huygues.
 

 

Créé par sdmystik le 20/06/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

6833


Que d'eau que d'eau...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Ce matin, une comète est apparue dans le ciel. Les astro-physiciens parlent d’une comète sans glace, sans matière connue. Elle brille au Nord-Ouest, à coté d’un quartier de lune, près du grand chêne; peut-être doyen de ces congénères du Morvan. Il est huit heures. Ce matin, il n’y a pas de nuages dans le ciel...
(Première vague...)
D'ailleurs on va s'appercevoir très vite qu'il n'y a plus aucun nuage nulle part, et qu'aucune vapeur d'eau ne s'échappe de la boulloire pour le petit thé matinal... la vapeur n'existe plus sur Terre et le niveau de l'eau des océans a fait un bon de plusieurs mêtres. Les premiers secours s'organisent pour aider les populations innondées...
(deuxième vague...)
Même pas le temps de se ressaisir;24h plus tard, l'eau ne gèle plus. et toutes les banquises et glaciers se répandent dans les mers et océans...
D'ou vient se phénomène? probablement de la comète mais nul ne sait l'expliquer...
D'ailleurs il n'y a presque plus personne pour se pencher sur ce proplème!
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 07/06/2007 en réponse au scénario 6824 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

6785


Cycles???

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Que de méprises par l'utilisation des mots. Notre société a tendance a s'observer elle-même comme faisant partie d'un cycle. Certains penseront alors que comme dans un "cercle" l'humanité est condamnée à reproduire le même schéma d'évolution. qui plus est une observation étroite du temps n'offre guère de perspective encourageante si on considère que l'humanité n'est qu'une succession de civilisations dominantes puis décadantes... qui sera le prochain???
En fait il est également possible d'observer l'évolution humaine sous forme de spirale, un cercle non fermé du fait même de son étirement dans le temps: les cycles ne se répètent donc pas même si on peut trouver des analogies.
Il est également nécessaire de bien comprendre et d'évaluer la nature réelle même des élements observés et selon quels principes. En fait, tout est voué à évoluer et disparaitre, la question est a quoi cela donne naissance? Et une disparition n'est en rien un bien ou un mal.
par exemple un échaffaudage est une structure complexe qui demande beaucoup d'investissement de travail et d'énergie, mais une fois la maison construite qui voudrait le conserver? De même pour le placenta qui est nécessaire au foetus mais apres la naissance??
Alors il est possible de lire l'histoire de l'humanité ou de tout autre élément observé comme une succession de "périodes" style poupées russes répondant à des principes simples comme:
- naissance developpement déclin disparition
- inseparabilité de soi et de son environnement
- inseparabilité de la matière et de l'esprit
tout cela ouvrant la voie a une nouvelle "génération"
La question cruciale reste donc aujourd'hui
"DE QUEL MONDE ALLONS NOUS ENFANTER?"
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 22/05/2007 en réponse au scénario 6774 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

6751


Transformation positive?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Dans un premier temps, A (c'est ainsi que nous l'appellerons pour préserver son anonymat) a eut à subir toute une batterie d'examens médicaux: tous ont pu révéler une chose étonnante: une santé hors du commun, A était devenu un homme neuf au sens propre. Tous ses "défauts", génétiques, esthétiques ou dus aux petits accidents de la vie avaient été purement et simplement effacés. A a pu expliquer qu'il ne lui a fallu qu'une fraction de seconde pour s'imaginer ainsi et le devenir vraiment. Mais cela n'avait pas été sans conséquence. En effet, cette transformation s'était accompagnée d'une augmentation de sa densité moléculaire, constatée lors d'un simple examen radiologique ... Les rayons X ne passaient plus!

Nous autres humains de base sommes constitués en majorité de vide; pour A, la quantité de quark et de gluons avait tellement augmenté en lui que les espaces inter particules avait été presque "saturés". D'une part cela lui conférait des aptitudes physiques exceptionnelles mais également sensorielles (sens décuplés) et extrasensorielles!
Il arrivait à analyser, comprendre des calculs d'une complexité infinie, développer une sagesse et une finesse d'esprit jamais égalée, puis très vite lire dans les pensées et il s'orientait vers la télékinésie quand...

Elle est venue un jour au laboratoire du PIQ ou déjà depuis plusieurs semaines A était au secret mais où il avait pris naturellement la tête du projet afin de le développer encore.
Elle, que nous appellerons E. était l'une des chercheuses spirites qui avait été explorer la "nouvelle terre" de Gliese 502 (voir dossier 6690) et en avait répertorié les données géométriques, géologiques, et climatiques. Très vite il s'était avéré que cet espoir de terre nouvelle n'était pas viable en l'état pour l'homme. Le but de sa venue était de vérifier les hypothèses de voyages instantanés dans l'univers à travers le périhélie. Ce qu'elle allait rencontrer allait être tout autre son amour !
L'entente, les yeux doux, les mamours, le sentiment de plénitude !
Mais comment vivre son amour quand on est confiné dans un labo? De plus, les fuites journalistiques sur le voyage de A rendaient leur travail de plus en plus compliqué et bientôt une foule de badauds attirés par des récits de science-fiction sur le PIQ et un espoir fou de guérison commençaient à s'agglutiner près de la base. Les prévisions d'émeutes semblaient de plus en plus probables et l'idée de clore définitivement le PIQ germait dans certains groupes de pressions (les "anti-mutants").
Il fallait agir vite.
Un instant a suffit. Pour la dernière fois avant son démentellement, le PIQ allait être la porte de sortie pour A. et E.
En un éclair ils traversèrent tous les deux la distorsion dimensionnelle pour se retrouver sur la "nouvelle terre"sur laquelle leur nouvelles aptitudes spécifiques allaient leur permettre de vivre leur amour en paix.
Et c'est ainsi depuis des lustres que se raconte la génèse du peuple de Gliese tous nés de deux êtres créés par le périhélie, A comme Adam et E comme Eve !
 

 

Créé par sdmystik le 11/05/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

6740


Impossible!?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

"Mais qui sont ces gens!? Jamais ils n'avaient manifesté avant, alors que veulent-ils? Je ne m'attendais pas a une réaction de la part de ces gens-là, ils ont des responsabilités tout de même..."
Telle fut la première réaction du chef du gouvernement à l'annonce matinale de la grève illimitée déposée par les services sociaux de tout le pays. Educateurs, accompagnateurs sociaux... ont réussit pour la première fois à se"prendre en main", se coordonner et agir pour se faire entendre.
Très vite le gouvernement fut débordé et la pression publique fut insoutenable. Il est vrai que de voir d'un coup "tous les fous et toute la racaille" dans les rues, ca émeut les "gens bien pensants"...
Et il a eu beau envoyer la police et l'armée, que pouvait elle faire face à des enfants ou des personnes handicapées moteurs ou mentaux?
Pour la première fois les règles du pays allaient pouvoir changer, pour la premiere fois on allait donner la priorité aux personnes qui soutiennent la vie d'autres personnes. Les législations furent ainsi remaniées pour enfin soutenir réellement ceux qui travaillent d'abord en direct avec les gens et pour leur vie ou survie (agriculteurs, médecins, éducateurs ...), mais en réalité c'était un bien plus profond changement dans les mentalités du pays et peut-être du monde qui venait de s'initier et qui n'aurait de cesse que de metre l'humain au centre des préoccupations.
 

 

Créé par sdmystik le 07/05/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

6725


Il l'a fait!

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

AFP : contre toute attente, alors que la sélection des volontaires était à peine amorcée selon des critères physiques, scientifiques et psychologiques, c'est l'un des assistants stagiaires du professeur Ender Scott Card qui à l'insu de tous a franchi cette nuit le passage interdimensionnel quantique (PIQ).
Selon nos sources, cet assistant ne serait resté dans le Périhélie qu'une fraction de seconde, mais serait revenu de cet "au delà" complêtement transformé. une équipe médicale se tenait d'ailleurs prête à le prendre en charge à son retour dès que l'alerte fut donnée de la mise sous tension du PIQ.
Cependant il semblerait que toutes les tranformations occasionnées par ce voyage ne soient que "positives"...
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 02/05/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

6723


1ere fondation

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

AFP, 23 juin 2017:
Première fondation, c'est le nom donnée par le philantrope Isaac Werber à la toute première cité du désert. Le projet initié par un groupe d'architectes utopistes dans les années 2005-2010 a pu être inauguré officiellement aujourd'hui dans le Sahara marocain à la frontière algérienne dans le désert de dunes. Le projet repose sur trois grands principes:
- l'utilisation du sable comme matière première de construction par transformation en verre brut pour la structure de la cité.
- une structure tubulaire hexagonale à l'image des ruches d'abeilles, le tout enfoui sous une dune pour le controle énergétique.
- l'objectif de l'analyse de la viabilité d'un tel projet à long terme, sur son autonomie (amélioration du projet Biosphère 2), sa reproductibilité dans d'autres milieux (réponse à la surpopulation), sa capacité à lutter contre la désertification.
 

 

Créé par sdmystik le 01/05/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

6721


Tu ne tueras point?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si par un quelconque moyen on découvrait que Moïse n'avait rien rencontré sur sa montagne et que les tables de la loi, fondement de bon nombre de civilisations actuelles, ne sont que le résultat de sa propre inspiration!?
Serait-ce une remise en question de Dieu? De nos structures sociales et de notre justice? De la valeur même de la vie? Ou plus simplement si chaque être humain apprenait dès lors à ne pas "gober" tout ce qui serait issu d'une légitimité infondée. Des humains moins naifs, fortifiés par leur doutes et questionnements plutôt que bêtifiés par de soi-disant verités absolues renforçant les hiérarchies en place... Une vraie révolution humaine!
 

 

Créé par sdmystik le 01/05/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

6720


E.K-R, une solution aux souffrances liées à la mort?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

La peur et la volonté de se rassurer par rapport à la mort est une question que l'humanité se pose depuis un petit bout de temps maintenant.
La mort cette grande inconnue est appréhendée de beaucoup de manières différentes mais le plus souvent avec crainte et douleur autour de la question du deuil. Cependant qu'en serait-il si les recherches de Elisabeth Kubler-Ross étaient vraiment diffusées comprises et adoptées?
Pour rappel, cette psychiatre du 20eme siècle évoquait l'idée d'une autre approche de la mort bien plus sereine et réaliste basée sur la recherche avant la mort d'un mode de vie orienté vers la finalisation du "travail en souffrance". Ainsi, si tous les rêves, les aspirations, le sentiment de mission de chaque être humain pouvait être comblé, la pleine satisfaction d'une vie bien remplie(fusse t-elle tres courte) l'emporterait sur la peine due à la disparition et au manque de l'autre...
Cette étude est actuellement en cours d'analyse a l'OME (Organisation mondiale de l'éducation) pour le prochain programme global en 2025 pour s'intégrer au programme déjà existant de "la réalisation de soi".
 

 

Créé par sdmystik le 01/05/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

6714


L'ouverture des possibles

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Révolution quantique
Hier l'équipe du professeur Ender Scott Card a réussi pour la première fois une distorsion quantique suffisament vaste pour tenter le premier passage interdimensionnel d'un être humain.
Il apparait d'ores et deja que les possibilités d'action soient étendues à l'infini.
En effet, selon la théorie du professeur cette distorsion ouvre le passage à ce qu'il appelle le périhélie, soit un lieu équidistant de tous les points de l'univers. Ses propriétes sont encore mal connues mais il semblerait que ce soit un espace ou ni le temps ni l'espace ne soient présents.
Il serait donc possible de rentrer dans ce périhélie depuis n'importe quel endroit de l'univers et de ressortir en n'importe quel autre endroit en l'espace d'un instant. De même le temp y étant "suspendu", il serait possible d'y mener des recherches "très longues" (conceptions de médicament, d'ingénéries...) en un instant.
Certains membres de l'équipe du professeur suggèrent même que cet endroit serait en fait le réservoir de toutes les pensées de tous les possibles, et qu'aujourd'hui désormais tout est à notre portée.
Seule inconnue dans cette équation: qui sera le premier être humain à tenter ce voyage...?
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 30/04/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

6707


Surpopulation, quelle solution?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

La surpopulation envisagée fait peur car elle touchera tout le monde et pas seulement les pays en voie de developpement. Alors que ferons-nous? Où trouver de la place? Simple: là où il y en a! Et avant de penser à d'autres planètes, nous pourions peupler les déserts (chauds ou froids) et les océans...
Seule contrainte, l'habitat. A chaque environnement devra correspondre un objectif et une technologie adaptee. Par exemple dans les déserts chauds: recréer des oasis artificielles en utilisant le sable comme matière première de construction. Dans les déserts froids: en utilisant la glace, car on ne pourra pas se contenter de béton dans le futur...
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 28/04/2007 en réponse au scénario 2903 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

6705


Pas besoin de catastrophisme...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

La terre se meurt, oui peut-être mais pas forcement, comme nous le pensons pas forcement de manière spectaculaire, tremblement de terre tsunami, supervolcan ou colision avec un asteroide... mais peut-être se meurt-elle par de tout petits changement insidieux quasi invisibles mais qui pourrait bien etre irreversibles... un petit exemple?
Les meduses d'Echizen, aujourd'hui les japonais, grand peuple de pêcheurs, ne trouve plus de poissons sur leurs cotes car ils ont fuit ou disparu, chassés par des milliers de millions de méduses qui peuvent atteindre jusqu'a 2 metres d'envergure et qui dévastent tout.
Et si elles se développaient pour finalement ruiner definitivement tous les ecosystemes marins...?
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 28/04/2007 en réponse au scénario 6699 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

6702


L'Homme n'est plus, vive la Femme?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si face a la disparition de l'homme, les femmes allaient plus loin encore pour trouver un moyen pour se passer des gamêtes males... des femmes, nouvelle génération qui s'auto féconderaient (par combinaison du matériel génétique de deux ovules) pour créer des clones d'elle-même (avec les quelques variantes dues au hasard génétique...)
 

 

Créé par sdmystik le 27/04/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

6701


Voyage dans le systeme sColaire

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si l'"ecole" cette fameuse institution commencait par s'autoévaluer et s'interroger sur ses bases et objectifs...?
L'école ne resterait pas sur ses positions de devoir être le garant d'un apprentissage... ne plus être aupres des jeunes esprits pour les formater selon l'époque, ne pas se contenter d'inculquer un savoir faire mais enfin s'autoriser à développer chez chacun un savoir-etre.
L'ecole pourrait observer que ses bases platoniciennes ne sont peut etre pas les bonnes ou en tout cas pas les seules. Pour rappel, Platon considerait que l'instruction s'appuyait sur trois valeurs: le beau, le bon et le vrai. Or le vrai n'est pas une valeur. (telle chose peut être plus ou moins bonne ou belle mais pas plus ou moins vraie!).
Et oh surprise, sur Terre il existe d'autres modèles de civilisation qui ont pris pour bases d'autres valeurs en particulier en Asie (cf makiguchi, ou pestalozzi en Suisse) que sont le beau, le bon et le gain. Notion de gain très importante car elle répond aux questions des élèves "mais ca apporte quoi l'école!?"
A méditer?
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 27/04/2007 en réponse au scénario 842 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

6700


Le futur au présent?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

On a pu constater que le cadre de l'appartenance à un groupe particulier antagoniste aux "autres" est la source de bien des haines, rivalités ou xénophobies sur Terre. Or il est un peuple qui a su contourner cela dès la petite enfance: les inuits, qui pratiquent le dons d'enfants, l'adoption sans nécessité ni demande ni besoin. Ainsi les enfants se retrouvent dans des familles qui ne sont pas "les leurs" bien que connaissant leur parents biologiques... Une situation peut-être un peu déroutante mais qui pour eux est tout a fait naturelle. Ainsi le "melange" volontaire des populations par "l'echange" des enfants impliquerait d'emblée un sentiment d'appartenance très élargi. Car face à un inconnu on ne saurait dire si il est de son sang ou non, mais dans le doute on le respecterait comme si tel etait le cas!
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 27/04/2007 en réponse au scénario 3128 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

6697


L'anti-virus humain

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si par mutation une personne recevait le "don" ou la malédiction de guérir toute personne venant le toucher en prenant sur soi la maladie de l'autre? Cette personne guerrisseuse serait harcelée sans nul doute, sauf que sa spécificité serait contagieuse... Un peu comme ces jeux pour enfant (comme un âne qu'il faut charger d'objets jusqu'à ce qu'il fasse tout valdinguer mais personne ne sait quand...). Aux abords de la mort (due à l'accumulation des maladies) la personne transmettrait son don à l'une des malades venue la voir pour guerrir, et à son tour devra porter le fardeau des autres. Pourquoi moi se dira-t-elle sans doute... Mais elle n'aura que peu de temps pour répondre à cette question car déjà les malades et les souffrants se présentent à sa porte...
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 26/04/2007 en réponse au scénario 6425 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

6696


Religion quelle suite???

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si sans se l'avouer nous pouvions connaitre l'évolution naturelle de la religion... de quoi sera-telle faite demain?
C'est la question que s'est posé le psychohistorien Artemus Werber dans son dernier ouvrage "les dieux recyclés".
il y expose sa vision de l'évolution de la religion au cours des âges. Ainsi pour lui, l'élaboration humaine d'une conscience du divin s'intègre dans une lente maturation et une intériorisation de cette notion en l'homme lui-même dont voici quelques exemples repères:
Pour l'homme préhistorique la nature était directement divine, il pouvait "adorer" selon le cas un arbre, un rocher, le soleil,une personne particulière, des animaux...
Puis il a commencé a personnaliser, humaniser ces éléments naturels (cultes mésopotamiens, égyptiens, incas...)
Puis l'aspect humain a pris le pas tout en gardant des spécificités (cultes greco-romains, dieux à visage humain)
Puis la concentration de toutes les spécificités en un seul "individu" fit le Dieu unique à comportement humain (amour, miséricorde, ou paternaliste a craindre...) toujours plus proche de l'homme mais encore à l'extérieur de lui.
Puis à l'époque moderne la notion de Dieu unique s'est intimement liée voire c'est confondue parfois à celle d'humanisme et d'altruisme.
La progression logique de ce recyclage des Dieux apparait alors dans cette progression de l'extérieur vers l'intériorité de chacun, vers une prise de conscience individuelle de sa propre "divinité" inhérente à l'humain et qui pourrait trouver écho dans des religions humanistes telles que le bouddhisme moderne.
En conclusion "Dieu" se réincarne sans cesse de plus en plus proche de nous pour révéler au final que nous sommes de plus en plus proche de "lui" ou du moins de cette notion du divin, de l'universel et de l'absolu.
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par sdmystik le 26/04/2007 en réponse au scénario 6209 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (4)

 

 

6695


Si la propriété privée n'existait plus....

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Flash AFP: premier pas et grand bon en avant social au Costa Rica... Après le choix gouvernemental de supprimer définitivement la ligne budgétaire allouée à la défense pour la reverser intégralement à l'éducation dans les années 1980, le Costa Rica est une nouvelle fois à la pointe de l'experimentation sociale en élaborant un bouleversement radical des pensées et plus particulièrement sur la notion de propriété privée. En effet, pour répondre à un accroissement constant de la pollution urbaine du pays dûe en grande partie aux émanations des voitures, le gouvernement a proposé une solution originale: un marché du déménagement où chacun peut venir pour échanger son habitation contre une autre (en générale équivalente) pour se rapprocher le plus possible de son lieu de travail et ainsi éliminer les longs trajets en voiture, les embouteillages...une idée à suivre.
 

 

Créé par sdmystik le 26/04/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

6694


L'homme immortel?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Si l'homme devenait immortel ce serait la porte ouverte à tous les possibles, même les plus fous.
Plus besoin de prendre de précautions particulières pour la planète ni pour les gens qui ne subiraient de toute facon plus les famines et les épidémies....
Certes, la surpopulation serait somme toute un peu gênante mais une colonisation rapide d'autres mondes serait accessible (il serait tout a fait possible d'habiter sur la Lune ou Mars, ou toute autre planète dans leurs conditions actuelles, car de toute façon nous ne pourrions pas en souffrir ou du moins en mourrir... donc tous sur mars!!!)
 

 

Créé par sdmystik le 26/04/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

6693


L'immortalité ou l'éternité?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Pour moi au niveau idéologique, si l'être humain... se rendait compte qu'il est ou du moins que son essence vitale est éternelle (car participant de toute éternité à un recyclage sans fin) plutôt que de se penser immortel, il commencerait par se rappeler tout ce qu'on lui a appris de ses vies antérieures et reconnaitre en soi le potentiel illimité que lui offre la vie et l'univers... Ainsi l'Homme pourrait se croire au même niveau que tous et se comprendrait lui-même et autrui comme un Dieu... Et là est-ce un malheur ou un bonheur?
 

 

Créé par sdmystik le 26/04/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

6692


Le bagne de la deuxième chance

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Une nouvelle fois et sans trop d'imagination, l'humanité a réécrit la même histoire encore et encore. La première colonisation hors du système solaire sera menée par les parias de nos sociétés modernes. Tels les colons chassés d'europe partis sans rien, ni bien ni espoir, vers les amériques, ou encore les bagnards envoyés par milliers au 19ème siècle en Australie, une fois de plus la premiere planète prête à recevoir des humains (après envoi de robots explorateurs et de matériel de survie) va etre défrichée, humanisée et terraformée par les exclus de notre monde.
Bon débarras se disent les gens "bien pensant", et bonne aubaine se disent les volontaires au voyage sans retour qui pourront tenter de créer leur Utopie "la-bas" en s'enorgueillant de voir leur statut social passer de "simple exclus" à celui de pionniers...
 

 

Créé par sdmystik le 26/04/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

6690


Exploration de l'univers

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Une nouvelle avancée dans les moyens d'exploration de l'univers vient d'être validée par la communauté scientifique: le voyage extracorporel.
C'est par une technique de méditation particulière élaborée au sein d'un mouvement bouddhiste (ASBN) que s'est développée la capacité de l'esprit à s'affranchir des limites corporelles pour l'exploration de son environnement proche et désormais plus lointain, voire infiniment lointain.
il est désormais possible de "se rendre" immédiatement sur place à chaque découverte de nouvelles planètes dans l'univers par les techniques scientifiques classiques (radiotélescopes...), et d'y vérifier les possibilités d'accueil de la vie humaine (vérifier la température de l'atmosphère, présence d'eau liquide indispensable à la vie....)
 

 

Créé par sdmystik le 25/04/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

6689


Humanité suite...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Enfin le frein à la colonisation de planètes non conformes à l'existence du vivant vient d'etre levé par les recherches d'un laboratoire en génétique basé en France et collaborant avec les plus grands laboratoires mondiaux.
Ces derniers ont pu modèliser les premières molécules viables basées sur une combinaison SILICE-oxygène-hydrogène-azote et non pas Carbone-oxygène-hydrogène-azote.
Nul doute maintenant que ces molécules pourront évoluer vers des systèmes vivants plus complexes (élaborés en parrallele sur les recherches de développement du vivant par les scientifiques informaticiens travaillant sur l'Intelligence Artificielle) ou bien être directement intégrées au génome humain, conformément au décret d'application définissant les manipulations génétiques. Un tel etre humanoide serait alors a même d'explorer des milieux encore inaccessibles pour nous aujourd'hui... Le rêve d'une colonisation massive de l'univers est enfin accessible.
 

 

Créé par sdmystik le 25/04/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

6688


Origine? Vous avez dit origine?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Qui de l'oeuf ou de la poule était le premier?
Et si on répondait d'abord à "est ce qu'il existe un premier?"
Et si l'on prouvait que l'idée même d'origine n'était qu'une erreur?
Par exemple, que le "big bang" entre autre n'était pas un commencement mais un événement exponentiel de développement de l'univers parmis d'autre...
Cela aurait des répercussions dans tous les domaines comme l'origine de la vie individuelle, la conception philosophique de la durée de la vie, la mise en avant du questionnement enfantin: "et avant de venir au monde, où j'étais?" Comme base de réflexion pour une nouvelle mise en perspective de la vie humaine de sa dimension réelle et de la portée des actes de chacun (on considererait notre vie comme illimitée tant dans le temps que dans l'espace).
 

 

Créé par sdmystik le 25/04/2007 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

Scénarios 1 à 36 sur 36


Base de données
des scénarios

Sommaire