"

Sélection catégorie

 

Sélection thème

 

Tri

 

 

Sélection statut

 

Recherche par mot clé

 

  Affichage

 

 

 

intégral    liste


TECHNOLOGIE

Scénarios 1 à 50 sur 1326

12229


Vers les étoiles ...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

A cause de notre comportement par apport à notre Terre, et grâce aux grandes avancée scientifiques nous serions capable de construire une fusée ressemblant de plus ou moins près à la Terre, qui nous permettrais, dans 103 ans, de quitter notre maison et s' enfuir sur une autre planète. Nous déménagerions dans cette fusée. Le voyage durerait 62 ans, pendant ce temps la Terre aurait explosé, faisant disparaitre toute les autres espèce animal et végétale, sauf une ! Une petite fourmi s'était accroché à un sac, elle avait emporté avec elle 7 oeufs. Ces 7 oeuf avaient éclos faisant naitre 2 males et 5 femelles. Durant ces 62 ans toute une fourmilière s’était installé dans la fusée. Les humains enfin arrivé, installeraient leur maison, leurs hôpitaux, etc etc... Les fourmi aussi s'installeraient, survivantes aux nombreuses bétises de l'humanité. Nous gâcherions cette planète, et tout recommença, à chaque fois...
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12223


2040

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous somme en 2040,
Hier, la gravité de la planète Terre c'est rompue.
Tous le monde est en apeusenteure.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12222


L'humanité n'est qu'une étape vers un possible futur ou pas...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Qui n'a pas vu Lucy de Luc BESSON ou lu Le Papillon des Etoiles de Mr WERBER, qui n'a pas lu la trilogie Robots d'Issac ASIMOV ou vu iRobot avec Will SMITH, l'avènement de l'Intelligence Artificielle est pour demain ou aujourd'hui... peut-être, mais alors quelle place nous reste t-il ? Pour quand est la fin du monde tel que nous le connaissons, sommes nous voués à disparaitre comme ce fut le cas pour les dinosaures ou pour la civilisation Aztèque
La fin du monde est proche... 2043 ou 2047 en fait quand l'humanitéatteindra sur Terre le nombre " fatidique" de 10. 000. 000. 000 milliards d'individus... on s'en approche la pandémie de Covid actuelle n'est qu'une étape pour nous unir face à l'adversité.
Les faits: Les êtres humains qui sont sortis du lot, Elon MUSK, Stephen HAWKINGS, souffre ou souffraient de maladies mentales (Autisme, maladie de Charcot pour les plus invalidantes)

Jeff se reveille avec un milliard d'idées qui lui traversent l'esprit, elles s'évanouissent avec la tasse de cafébrulant qu'il ingurgite trois minutes après son réveil. Il prend sa douche et s'habille près à abattre une nième journée de travail. Dans le train qui l'emmène sur Paris il joue à réveiller ses neurones en faisant son Sodoku quotidien, il le sait il le sent, sa mémoire défaillante ne sera pas un problème, il a apprivoiséla technologie offerte par son smartphone et à force de travail de test et d'échec, il a dégagédes capacités hors normes, un pouvoir indicible, une vision de ce qui se passe tout autour de nous, lorsqu'il croise une personne il voir en elle ses intentions. Il a appris à lire les gestes grace à des rencontres virtuelles a deviner les intentions de ses interlocuteurs. C'est devenu un boulimique du savoir, il teste tout se demande pourquoi ça marche comme ça, et si on faisait ça ou ça... et chaque jour il apprend et devient meilleur. Il convaincu d'une chose, il faut faire le bien pour soi et autour de soi

Mais je m'égare il faut un texte qui relate des scenarii possibles:
1- L'IA domine le monde
2- L'IA vit en bonne intelligence avec l'être humain
3- L'homme refuse l'IA

Le meilleur est le scenario numéro 2, car le 1 et le 3 conduisent à la disparition de l'homme en tant qu'espèce en 2047.

Le compte à rebours est lancé, êtes vous prêt à renverser Google Amazon Facebook Apple, mais aussi Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi.
La guerre EST OUEST est en préparation, et une nouvelle fois la France se retrouve au
milieu, plus largement on parlera de l'Europe, avec des systèmes comme le RGPD, la Taxe GAFAM, elle lutte, mais c'est dérisoire face à des géants de l'économie...
Heureusement ils nous restent les idées, et un nouveau siècle des lumières est en train de naitre... sous vos yeux, la mise en commun de nos savoirs de nos cerveaux, si on les connectent peut faire naitre une nouvelle et puissante source d'inspiration

Nous sommes tous sur la même planète, la TERRE dont nous pompons les ressources inlassablement tel un virus, mais nous allons mourir si nous tuons notre hôte.

La solution, allez dans l'espace, nous rependent dans l'univers, plusieurs compagnies l'on compris, SpaceX et Elon MUSK, Virgin Galatic et Charles BROWNSON, et Jeff BEZOS et Blue Origin, tous ont compris l'intérêt des vols spaciaux habités. Etre les premiers à offrir (contre rémunération ils ne sont par naifs) des voyages en orbite terrestre précurseurs à des voyages plus lointains, vers Mars par exemple, comme le robot Perseverance (formidable exploit soit dit en passant)...

Mais faut-il que nous voyageons et nous répandions dans l'univers pour y propager des idées de haines et de violences, de discrimination, si vous ne l'avez pas lu je vous conseille la lecture de la trilogie des BOB... qui exploite l'idée d'une Intelligence Artificielle, qui se sauvegarde et se réplique, et explore ainsi tous l'Univers
...
Ouf d'un seul trait je croise les doigts que l'on puisse revenir sur le scenario...
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12214


Après...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Le silence régnait depuis des décennies sur les plaines désertes. Seuls vestiges d'une humanité disparue de ces lieux, de vieilles bâ tisses bringuebalantes se jouaient encore d'une pesanteur incertaine. Allongées lascivement, de longues bandes d'asphalte ondulaient de collines en villages. Plus aucun véhicule ne les parcourait car le pétrole avait quitté la sous-face de la terre, aspiré jusqu'à plus soif par des réservoirs addictifs. Qu'importe l'absence de transporteurs puisqu'il n'y avait plus de transportés. Ils étaient tombés un à un, d'est en ouest, emportés par un mal invisible qui ne connut de trêve avant de conquérir la planè te au complet.
Tout avait été dit, affirmé, juré sur la Bible ou le Coran.
Tout avait été soi-disant pensé, étudié, préparé pour s'en prémunir ou en guérir... au pire.
S'il avait eu un visage, le mal en aurait probablement ri de bon coeur. Ri de cette suffisance, de cette présomption prétentieuse. Les experts défilaient devant les écrans, plus intéressés par les micros que par les microscopes. Demain, disaient-ils serait l'aube d'une nouvelle è re. Celle du vaccin miracle, ultime solution. Celle d'un rebond et de jours meilleurs où tout redeviendrait comme avant& #8230;
Les masques sont bien tombés, mais pas comme ils l'espéraient. La bê te était maligne, prévoyante, capable d'évoluer tel un processus aux mille ressources. Tapie dans l'ombre cellulaire, elle observait les manigances humaines, prê te pour la prochaine bataille et certaine de gagner la guerre. Il lui suffisait d'une toute petite adaptation génique pour faire rebondir les courbes les plus optimistes vers des sommets de désolation. Aussi efficaces que des sondeurs politiques avant une élection, les statisticiens y perdaient leur foi. Chaque matin était pire que la plus pessimiste des prévisions. Les listes des contaminés s'allongeaient au rythme inversement proportionnel à celui des places de soins.
Confinés de gré ou de force, les autres étrangement surnommés «   les négatifs  » courbaient l'échine, effrayés de comprendre qu'il ne s'agissait pas de savoir « si », mais « quand » ils allaient rejoindre « les positifs ». Alors débutait une partie de roulette russe à plusieurs balles dans le barillet. De l'odorat à la vie, on pouvait tout perdre, surtout l'espoir. On en réchappait avec un morceau des poumons sur le tapis, les plus chanceux quittes pour l'impression d'être passés sous un rouleau compresseur. Les plus fragiles gagnaient un aller simple pour un monde meilleur. En fait, personne ne savait rien, mais chacun avait un avis éclairé.
Et puis de mois en années, il est revenu au creux de l'hiver, décimant ce qu'il restait de la troupe. La bêtise fit le reste. La loi du «chacun pour soi». Sortis des grottes depuis des millénaires, bâtisseurs de génie puis ravageurs inconscients de leur destruction programmée, les hommes sont retournés se tapir au sein de l'ombre minérale.
Qu'espéraient-ils vraiment...? Une rédemption...? Une clémence de Mère Nature qui avait trouvé comme seule parade cette forme d'infanticide pour se protéger de sa propre fin inéluctable. Il aura fallu moins d'une décennie pour effacer cette présence qui se croyait au sommet de l'évolution. D'autres branches animales se sont alors développées, libérées du joug malsain de ceux qui, capables d'explorer de nouvelles planè tes, ne parvenaient pas à sauver la leur. Ils avaient imaginé un temps que les singes prendraient leur place, mais il n'en fut rien.
L'espoir vint de là où personne ne l'aurait attendu : les Fourmis prirent le contrô le du Monde.
Personne...? En fait si, un homme leur avait consacré douze ans de sa vie et des milliers de pages. Mais il passait alors pour un étrange auteur de mondes impossibles.
 me errante, aujourd'hui il sourit en caressant ses chats...

FGB Nov 2020
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12213


Retour à des anciennes technologies

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Bonjour,

J'imagine le futur de bien des manières, mais ce qui me semble possible, c'est que vu qu'on est à court de ressources, qu'on reviennent sur des anciennes technologie. Qu'on se mette à recycler, réutiliser, comme c'est dé jà le cas d'ailleurs, via des black market, dans les vê tements, le troque sur leboncoin, etc,...

J'imagine bien un avenir où on apprendrais la soudure, à moins jeter et chercher à réparer plutô t qu'acheter du neuf. La raison serait économique, car on à pas forcément les moyens de se payer des technologies de pointes, mais aussi économique, dans une démarche de recyclage. On apprendrais la couture également, pour réparer les vêtements plutô t que de les jeter. La mécanique, pour retaper une vieille bagnole qui aurait pu finir à la casse.

Des métiers disparaissent, mais d'autres apparaissent. Avec le confinement, je pense qu'on aurait besoin de beaucoup de livreurs pour se réapprovisionner de tout et n'importe quoi. De l'essentiel au futile. C'est déjà le cas mais pourquoi pas le faire à plus grande échelle encore. Vu que personne où presque n'a le droit de sortir, il pourrait n'y a voir que des livreurs à l'extérieur. Cela répondrait à une demande de travail et ce serait un acte citoyen car on rend service à la société et faisant respecter la consigne de ne pas sortir (ce qui est contradictoire, car tout ces livreurs, eux sortent).

En gros un monde dans l'univers du steampunk pour résumer. Pas post apocalyptique non plus mais pas glorieux non plus disons ! Ce serait un monde de débrouillardise. C'est déjà comme ça dans les pays les plus pauvres, mais ç a pourrait le devenir en occident si on s'imprégnait de ces cultures, on aurait beaucoup à apprendre!
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12141


Un groupe de hackers dirige les gouvernements du monde entier

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

En l'an 3078 tous les humains ont des implants connectés afin d'être plus forts. Mais depuis quelques années un groupe de hackers, sous le contrôle du "Duc" dirige les gouvernements en hackant les implants des hommes influents. Leurs victimes ne peuvent effectivement rien faire car ils peuvent instantanément rendre inactifs des implants (membres bioniques, yeux bioniques...). Ils imposent donc des gouvernements fascistes dont le but est d'éliminer tous ceux qui n'ont pas d'implants rt qui échappent donc à leur contrôle. Ils arrivent à leurs fins graces à des milices lourdement armées et des campagnes de propagandes assez convaincantes. Mais malgré tout un groupe de résistants persiste...
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)
 
 

12119


Les potentialités de la maison consciente

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Finalement, un état dictatorial a pris conscience des potentialités d'un tel logement.
En vendant par la télévision et tous les appareils connectés les mérites d'une porte automatique, ils peuvent désormais enfermer tout résistant contre le gouvernement, et ainsi faire prospérer une dictature par le biais de maison-prisons...
 

Afficher les scénarios connectés

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12090


Et si on ne ressentait plus nos besoins primaires

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Imaginons d'ici des centaines d'années un monde hautement technologique où l'on ne jouerait plus au Sim's mais où l'on serait ces Sim's.
Ne sachant plus ressentir la faim, l'envie d'uriner, la soif, la fatigue, le besoin d'hygiène...
Mais pour assouvir ces besoins primaires, l'Homme devrait voir sur je ne sais quel outil pour observer sa "jauge de besoins". Constatant une couleur rouge dans "Selle" courrait aux toilettes mais n'ayant pas remarqué sa propre envie.
Ainsi l'Homme aurait dépassé la totalité du ressenti de ses besoins primaires. Il existerait peut-être même une jauge "Excitation sexuelle" pour la reproduction.
Quelques années plus tard peut-être existera-t-il un serveur référent toutes ces données pour chaque utilisateur et peut-être seraient-elle publiques. Ainsi l'on saurait lorsque son conjoint a faim, a mal au crâne, besoin de se doucher. Ne nous restera-t-il peut-être d'ailleurs plus qu'un sens physique: la vue. Le reste étant devenu inutile.
Serait-ce bon pour l'Homme ?
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12087


Intelligences artificielles

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Ils ont réussi à prendre des décisions à notre place, les robots ou plutôt les intelligences artificielles. Les programmateurs se sont assurés qu'ils ne nous feraient pas de mal, personne ne pourra les influencer. ils sont à la tête du monde, ils voient tout, ils entendent tout. Chaque projet est étudié pour que personne ne soit lésé. Le partage de toute les ressources est équitable, ils ont créé des incubateurs pour faire grandir les enfants, pour libérer les femmes. Les enfants naissent avec une éducation sans traumatisme transmise par leurs parents, sans jalousie ou agressivité... Un implant permet la transmission de pensée, qu'ils contrôlent pour qu'aucune invasion ou violence ne puisse se faire. L'écologie est bien appliquée, ils surveillent que nous ne faisons aucun mal aux animaux, aux plantes, à toute la nature. Ils surveillent notre démographie. Nous sommes capables de voyager dans le temps. Nous l'utilisons pour récupérer des animaux, des plantes disparues par notre faute. Ils font attention que nous n'influençions pas le passé (les extra terrestres, c'est nous qui venons du futur !). Ils nous aident à inventer de nouvelles choses, à développer notre intelligence. Ils gèrent les problèmes pour que nous soyons plus libres dans nos journées sans être néfastes pour nous. ils sont appréciés de tout le monde, car la paix règne enfin.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12086


Et si nous allions jusqu'au maximum

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Ainsi, l'homme continuera dans sa lancée, dans ce qu'il sait faire: exploiter, améliorer ce qui a été fait par ses ainées.
...
Et tout fût miniaturisé. Un seul implant, sous la paume de la main, remplaça le téléphone, le modem, la carte bleue, la clef de voiture, pour les rares humains à encore utiliser ce moyen de transport.
Mais comme tout ce qui existe, la science aussi a ses limites, comme le corps humain et la vitesse de la lumière selon Einstein. Et l'homme matérialiste se retrouva rapidement à court de matière première. Les dernières personnes possédant les dernières fabrications technologiques devinrent puissant mais rapidement, ils devinrent aussi une minorité. Face à la pénurie de matière et de matériel, les possibilités d'évolutions devinrent vite évidentes: Seul l'esprit pouvait encore tout changer.
Et l'homme changea. Les sentiments néfastes issus du matérialisme disparurent. Le bon sens, le partage, l'amour de son prochain redevinrent des valeurs et le c½ur de l'humanité s'ouvrit alors; Comme une fleur naissant des cendres de l'arbre. Les barrières physiques installées depuis le moyen-âge tombèrent et l'humanité redécouvrit alors les pouvoirs de l'esprit.
L'esprit divin, l'esprit sans limite. Et ce dont l'homme avait toujours rêvé arriva enfin: Le corps se dématérialisa.
Tout était maintenant possible: Communiquer sans téléphone, se déplacer sans moyen de locomotion, faire germer une graine sans eau, vivre sans manger... voyager à la vitesse de la lumière, voyager dans le temps.
"Les limites ne sont-elles pas là pour être franchises? "
...
Mais les vieux démons revinrent au galop, et l'homme désorientait par tant de pouvoir fît le choix extraordinaire de revenir en arrière pour revivre les moments où il se sentait en sécurité...

2017, 6h du matin
Je me lève et saisi mon téléphone portable. je me sens heureux de la saisir, je laisse glisse mon pouce, par reflexe sur la vitre de l'écran tactile. J'embrasse mes filles et ma femme. Je les aime. Une belle journée s'annonce, le soleil brille et le vent se fait timide. Je suis heureux de retrouver mes collègues et amis, même si je sais que je retrouverai avec, mon lot de problèmes à régler. A la radio, les infos me parlent d'attentat, de transfert de sportif à des prix exorbitants, de coréens qui envoient des missiles dans le ciel, et je ne peux m'empêcher de penser:
"C'est fou ce que je peux aimer les gens mais détester l'humanité. "
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12084


Un Morula qui deviendra un Éloï

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Octobre de la même année. Éclipse, qui est chargée de l'éducation de certains enfants de la légendaire Division de l'Excellence, était occupée ce matin par les mille et une questions des enfants excités par la journée spéciale qu'ils allaient vivre. Depuis leur plus jeune âge, lorsqu'ils étaient que de simple Morula, c'est dix enfants avaient été choisi par les robots pour leur merveilleuse génétique. ILS faisaient parti de la Division de l'Excellence pour une raison importante. Les robots ou IA (intelligence artificielle) étaient à leur apogée dans la recherche. C'est enfants participeraient au Saint Graal.

Éclipse tentait de répondre tant bien que mal aux questions pressées des enfants. Malix, 8 ans, via la plateforme, parlait à son mentor virtuel 2. 0. Il était concentré pour bien saisir l'importance de sa réponse.

-Malix, écoute bien, aujourd'hui sera ta journée, tu deviendra un Éloï, comme tes neuf camarades. Les IA ont percé le mystère de la vie. Ils combineront leur existence à la vôtre et vous ne ferez qu'un. Une nouvelle forme de conscience émergera et vous pourrez approfondir les énigmes, ensemble.

À suivre...

 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12083


Black mirror a déjà pensé au pire

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Comme dans la série black mirror, on peut imaginer que les reseaux sociaux vont continuer à prendre davantage d ampleur ds notre quotidien... Vivre en permanence avec son smartphone en main et évaluer, juger en direct chaque individus que nous croisons. Que ce soit un vendeur, un banquier, un ami, un collègue, un passant... D un clic, nous pourrions coter de 0 à 5 étoiles l impression qu ils nous ont donnée... Tout ceci aurait comme conséquence 1)de ne plus jamais se séparer de ces objets de communication directes et donc de perdre son temps ds une évaluation jugeant de qui fait bien, mal...). Bref, cela créerait une perte totale de confiance ds l'humanité puisque toutes les relations seraient faussées par des notes en permanence...
"PAS ASSEZ BEAU COMMENTAIRE": 3 ETOILES OU "PAS ASSEZ BELLE PHOTO": 4 ÉTOILES "ME PARLE AGRESSIVEMENT": 0 ÉTOILES... On irait à la catastrophe. Je crois que le mieux serait de faire marche arrière et de ne plus "jouer" à ces jeux fcb Tweeter et Compagnie car les enjeux frisent la folie humaine...
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12077


En voulant nous sauver, ils nous tuerons...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous sommes en 2217. La planète à pris un autre visage que celui que nous connaissions il y a à peine 200 ans... Après la montée des eaux, les hommes ont dus s'adapter à moins de place. Toutes les zones côtières ont d’ abord étaient recouvertes, puis ce fut le tour des grandes plaines de cultures, provoquant l’ enfouissement des plus grandes villes du monde. Il ne restait que très peu d'espace sur la terre ferme, mais la recherche génétique à su modifié l’ humain pour qu’ il s’ adapte, se réadapte à la vie aquatique. C'est vers 2050, après de nombreuses morts infantiles, que les premiers hommes dauphins ont fait apparition. Il y a d'abord eu les "naturels", certain bébé mourraient dès leur naissance, et c'est grâce au professeur Marlin, essayant de comprendre cet hécatombe, que la découverte fût faite. Ces bébés étaient pourvu d'un tout nouvelle organe, ou plus précisément d'une mutation de leurs système respiratoire. A la naissance, ces bébés n'étaient pas capables de respirer de l'air comme tous les autres. Ils devaient évoluer dans un milieu aquatique le temps que leurs poumons se développent. La recherche génétique s'empara de cette découverte pour développer le Proquatic®, une méthode de modification in vivo de nos poumons.
Et c'est à partir de 2061 que l'humanité pu profiter de ce "progrès"…
Les hommes ont pu évoluer dans un espace inimaginable pour continuer à se développer. Ils commencèrent à construire nos villes d’ aujourd’ hui, la première étant comme tout le monde le sait Fucfol (First underwater city for the future of life), construite sur les bases de l’ ancien Tokyo.
La vie prospérait, de nouvelles activités s’ étaient créée, l’ alimentation avait changer et les terres étaient redevenues des espaces sauvages, où la natures avait repris ces droits.
Les humains était revenus à une vie saine, nouvelles et pourtant si naturelle, ils n’ avaient plus besoin d’ industries alimentaires, ils se nourrissaient exclusivement de plancton ou de petits poissons. La vie s’ écoulaient jusqu’ au jour où, pour la première fois après 26 ans de traitement au Proquatic, les hommes se mirent à tomber malade. Ce fut l’ époque des épidémies de peste, de variole, ou encore de thyfus, des maladies qu’ on croyait alors disparues. La médecine refit son apparition, et pu finalement guérir une grande partie des malades. Les vaccins étaient de nouveaux administrés aux enfants, et les maladies bénignes refaisaient également surface. Sous d’ autres formes que celles que connaissaient nos prédécesseurs, mais aussi bien soignables par la nouvelle génération de médicament.
En quelques années, l’ industrie pharmaceutique avait explosée. Les humains ne se souciaient plus d’ être malades, un médicament correspondait à leur maux. Les maladies commençaient à régresser, mais c’ est sans surprise que 60 ans plus tard, des mutations des virus s’ opérèrent. La médecine trouvait alors ses limites. Les médicaments pour les combattre étaient de plus en plus fort, accompagnés d’ effets secondaires dévastateurs. Rien ni personne ne savait comment revenir en arrière. L’ humanité était en train de muter. En fait, de s’ adapter à son milieu comme elle l’ a toujours fait depuis la nuit des temps. Et plus personne ne pouvait survivre sans médicament. Survivre, c’ était si l’ organisme était assez fort. On essayer des méthodes plus naturelles pour venir à bout des virus, mais c’ était déjà trop tard. L’ homme n’ avait plus aucun système de défense naturelle…
La suite vous la connaissez, l’ extinction de l’ espèce humaine arriva très vite, laissant place à de nouvelles formes de vie comme la notre, les lémunien.
L’ homme voulait sauver la planète. Il affirmait que le monde allait mal et que la vie en était directement menacée… il se trompait. L’ espèce humaine était menacée… pas la vie…

 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

12075


Avions propulsé par l'énergie électriques

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Pour que les avions deviennent propulsés par l'énergie électrique, il sera certainement nécessaire de modifier les infrastructures et les moyens de décollages de ces nouveaux aéroplanes, car c’ est le moment où les avions nécessitent le plus d’ énergie, donc le plus de carburant dans un temps relativement court pour atteindre une altitude de croisière.

Pour ce faire, il existera peut-être un jour des avions porteurs spécialisé dans le décollage de ces avions "électriques", les accélérant au sol avec une catapulte similaire à celles utilisées sur les porte-avions.

Ces avions porteurs spécialisés, destinés au décollage des avions électriques, seront fournis par les aéroports qui réaliseront ainsi un nouveau service au décollage.

De plus, ces avions électriques seront équipés de moteurs qui pourront récupérer l’ énergie cinétique lors des diminutions d’ altitude dans des condensateurs « nouvelle génération » pour la stocker et la restituer en cas de besoin lors des différents changements d’ altitude.

Du fait de la technologie utilisée et des modalités de décollage, la légèreté de ces nouveaux aéronefs leur permettra de disposer, en cas de perte de portance, de l'assistance d'une aile volante ou d'un ballon gonflé à l'hélium pour sauver la vie des passagers et/ou la préserver le fret transporté.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11989


Utopie sur ruines

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

02/07/2024
Suite a la surpopulation mélée a une surconsomation 7 ans auparavant de nouveaux engrais surpuissant (appélée engrais 7 ou NL 7) sont apparu, un chercheur qui s'occupe des singes utilisée pour testée les aliments qui ont poussée avec ces engrais qui s'apercoit de l'apparition d'une nouvelle maladies chez ces singes, au bout de quelques semaine il moururent tous de cette maladies malgré les soins prodigué par ce chercheur. Alertée il le fit savoir a ces superieur qui fit passée l'information jusqu'au president de UFWG (Union Franco-Wallonique-germanique qui est le resultat de la fusion de la france de la wallonie (independante depuis 2019) et de l'allemagne) qui le fit savoir au monde entier qu'une grande menace pese sur l'humanitée. il suivit plusieurs réaction géopolitique une guerre sino-ricaine (les chinois accusant les entreprise américaine d' avoirs crée les NL 7 et les américain accusant les chinois de les avoir produit) une guerre qui engloba une grande partie du monde sauf UFWG et certains pays européens qui s’ intégrèrent dans l'union (la suisse, la flandres et les pays bas), l'UFWG changea de nom et se rebaptisa L'Union Ultime Européenne (l'ancienne union européene a disparu avec la secession des pays s'alignant dans le conflit), le conflit ayant a cause des armes nucléaire éliminée tout ces participant l'UUE fut la seule puissance politique economique et militaire du monde et conquerit tout les territoire au cours du siecles qui suivit et grace a des technologie ils decontaminèrent la terre des radiations et fut maitre de la terre qui fut renomée Europe et dans les années qui suivirent cette conquete le monde fut en paix un programme spatiale fut crée et d'autre planete furent colonisée et le monde humain fut pour la premiere fois de son histoire completement en paix

 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11988


Le pouce pousse

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Le pouce de la main grandit chez nos jeunes et devient une antenne de réception extra sensorielle
La déformation anatomique liée à l'utilisation du smart phone nous ouvre un champ de perception nouveau et nous permet de communiquer via le réseau sans agir et d'utiliser l'intelligence collective et la connaissance globale
le cerveau se transforme en conséquence et nous nous metamorphosons en noeuds intelligents du réseau mondial
nous communiquons avec les sources les plus fiables sans contrainte
la source acceptant son interlocuteur en fonction de son esprit critique et de ses questions se modifie en fonction des faits établis scientifiquement et des objections constructives majoritaires pondérées par la sagacité des interlocuteurs
le nombre de question posé croit exponentiellement et les algorithmes évoluent constamment pour synthétiser les réponses les plus justes des sources les plus productives de résultats plébiscités par la majorité
Des robots auto optimisables testent jour et nuit ces hypothèses en questionnant les plus aptes à répondre

quelques hommes volontaires expérimentent et valident les hypothèses in vivo sur les bio machines
les machines impriment les nouvelles machines issues de l'imagination humaine
les bio machines synthétisent et testent les molécules imaginées
Les bio robots testent toutes les variations une par une et les analysent
Tout semble idyllique pourtant bien vite chaque homme devient immortel, drapé de son hologramme anatomique biologique, psychologique et social le plus avantageux

chaque être est aussi beau qu'il le souhaite aux yeux du monde
aussi grand, aussi fort qu il le souhaite
L intelligence croit sans limite et s uniformise

Il fait corps avec sa coquille virtuelle sensible et devient ainsi son fantasme
Il peut se metamorphoser en un autre à loisir s'il pose les yeux sur un être qui lui plaît davantage
... ETRANGEMENT

l'argent à disparu
tout est gratuit
les ressources et l énergie abondent
il n'y a ni maladie ni pollution
tous possèdent assez de robots esclaves répondant à tous leurs désirs
et produisant tout ce dont ils ont besoin

un jour en 2116, un homme demande comment c'est possible alors qu'il y a mille ans en 2016 la situation était critique...

et bien parce que.....










 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11964


Une scène de la vie d'entreprise dans un futur relatif

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Un homme au crâne poli analyse les résultats des ventes du mois dernier. Patrick est chef d’ entreprise. Il dirige une société fabriquant divers outils de bricolage. Les chiffres qu’ il découvre sont moins mauvais qu’ il ne l’ a imaginé. Est-ce le résultat d’ un retournement de conjoncture économique ? Une communication plus efficace ? Une prouesse des vendeurs ? Il lui semble trop tôt pour en déduire quoi que ce soit.

Alors qu’ il vérifie certains chiffres, une alerte résonne doucement dans son crâne. Il n’ y prend pas garde et continue sa lecture.

Trente seconde plus tard, une autre alerte se fait entendre. Il n’ a pas le temps de s'occuper des deux messages qui sont apparus et s’ agace d’ être dérangé ainsi. Bientôt, d’ autres alertes font leur apparition. Il commence à regretter d’ avoir investi dans les implants.

Il y a 50 ans, une avancée majeure dans la nanotechnologie a permis d’ implanter facilement, sans intervention chirurgicale, n’ importe quel implant, médicament ou matériel biologique dans une ou plusieurs zones précises du corps. Une simple injection dans le sang suffit à l’ implantation. La nanomachine se loge ensuite dans la zone souhaitée pour y introduire le produit désiré.

30 ans plus tard, les premiers implants cérébraux connectés, voués à remplacer les bons vieux smartphones, sont sortis des usines de la firme « Google ». Très vite, les entreprises de télécommunication ont sorti leurs modèles. Par la simple pensée, on peut consulter ses courriels et ses messages dans les réseaux sociaux, appeler un ami ou faire une recherche Internet. Selon la volonté de l’ utilisateur, les images et vidéos peuvent soit être vues en panoramique en fermant simplement les yeux (certaines personnes ont ainsi l’ impression que les paupières servent d’ écran sur lequel le film se projette), soit n’ être observables que sur un oeil. Certains paramètrent même la vision d’ une vidéo en vue panoramique, horizontalement. Le bas de la vision projette la vidéo, le haut, ce qu’ ils peuvent voir dans la réalité. Cette dernière fonction a disparu des nouvelles versions des applications de l’ implant, jugée trop dangereuse dans la vie de tous les jours et perturbant à terme les nerfs optiques.

Il y a trois mois, Patrick a annoncé à ses collaborateurs qu’ ils bénéficieraient de l’ application « direct pro » que toute entreprise moderne digne de ce nom possède. Cette application s’ installe sans difficulté dans les implants de chacun. Elle permet aux membres du personnel de communiquer rapidement par la pensée, sans interférences par des utilisateurs extérieurs à l’ entreprise. Elle permet également à un employeur d’ être averti en temps réel des demandes d’ entretien par un de ses collaborateurs, des rendez-vous demandés par un client ou des dysfonctionnements internes. A chacun de ces dysfonctionnements, un message est envoyé à l’ implant du dirigeant. Chacun peut choisir la musique ou le son qui sert d’ alerte sonore. Patrick a choisi une scène du film Taxi dans laquelle le commissaire Gibert crie son célèbre « ALERTE GENERAAAAAAAL !  ».

Dans les minutes qui ont suivi, le nombre « d’ alerte général » l’ empêchent de se concentrer. Il pense à couper la communication. Le silence revient, salvateur.

30 minutes plus tard, sa lecture et son analyse terminées, il reconnecte son implant et lit les messages qui lui sont arrivés. Une vingtaine se sont manifestés cette dernière demi-heure. 18 concernent des dysfonctionnements, un concerne une demande de rendez-vous d’ un client et un dernier message vient de son assistante lui rappelant la venue dans l’ heure qui vient du directeur général d’ une franchise d’ un grand magasin de bricolage.

En ouvrant le premier message d’ alerte, il tombe sur une vidéo à vue subjective d’ un cadre demandant à son collaborateur de demander à l’ agent d’ accueil de régler un problème informatique. Patrick sait que cette directive est mauvaise et constitue un dysfonctionnement dans la procédure. Les problèmes informatiques ont été gérés par l’ agent d’ accueil durant 5 ans jusqu’ à l’ embauche d’ un jeune en contrat aidé, il y a deux semaines. Le cadre en question est resté sur ses anciens réflexes. Il rédige une recommandation par la pensée afin de régler le problème et l’ envoie au cadre fautif.

Au fur et à mesure qu’ il consulte les messages et compulse des recommandations, d’ autres alertes font leur apparition, toutes des alertes de dysfonctionnements. Au total, une quarantaine d’ entre eux ont eu lieu en moins d’ une heure.

Agacé, il convoque le cadre qui est responsable de la moitié des dysfonctionnements.

A l’ autre bout de l’ immeuble, le gestionnaire échange avec un comptable du projet d’ installation d’ une application téléchargeable sur l’ implant permettant de calculer instantanément plusieurs opérations comptables à la seconde. Les applications comptables actuelles ne permettent de ne faire qu’ une seule opération à la fois. Il suffit de penser aux chiffres que l’ on a sous les yeux en faisant mentalement l’ opération et l’ application, qui n’ est en fait qu’ une calculatrice virtuelle, donne instantanément le résultat. Avec cette nouvelle application, une simple lecture de l’ ensemble d’ un tableau comptable permet de calculer instantanément le résultat final.

Soudain, le gestionnaire entend dans son crâne la chanson des charlots « Merci patron ». Il arrête son entretien, demande au comptable de réfléchir à sa proposition et quitte son bureau en même temps que son collaborateur.

Au bout d’ une minute de marche, les couloirs du bâtiment sont immenses, il toque à la porte du dirigeant, nerveux.

- Entre, Benoit, entre, répond Patrick.

Le cadre s’ installe en face de son supérieur. Ce dernier semble réfléchir. Il est en réalité en train de rédiger une note de service, qu’ il envoie ensuite à son assistante pour diffusion à l’ ensemble du personnel. La tâche terminée, il déconnecte la communication.

- Tu es déconnecté ?

Le gestionnaire regarde sur sa gauche un instant avant de rediriger son regard vers son vis-à-vis.

- C’ est fait, répond-il.
- Bien. Maintenant que nous sommes tranquilles, nous allons pouvoir régler ensemble les différents problèmes que j’ ai remarqué depuis quelques heures…

Sans s’ énerver, le dirigeant fait la liste des mauvaises décisions prises par le cadre, il lui rappelle ensuite la procédure pour chacune des tâches et finit par lui rappeler la philosophie qui doit lui dicter les bonnes décisions à prendre.

- Pour cette fois, je passe l’ éponge, indique le chef d’ entreprise. Mais si tu m’ obliges à te convoquer à nouveau pour cela, ce sera un avertissement direct. Nous sommes d’ accord ?
- Oui, tout à fait.
- Bien.

La voix d’ Yves Montand résonne soudain dans la tête de Patrick. Il s’ agit d’ une scène du film « La folie des grandeurs » durant laquelle le valet de Louis De Funès tente de réveiller son patron en remuant des pièces d’ or tout en répétant « Il est l’ oooooor, mon seignoooooor ». Son assistante a utilisé la fonction appel d’ urgence afin qu’ il soit prévenu, malgré la mise en veille de son implant.

- Je dois te laisser. M. Bertranne est arrivé.

Le gestionnaire se lève prestement, il ne veut pour rien au monde rester une minute de plus pour se faire tirer les oreilles.

Après avoir salué son collaborateur, Patrick reste seul dans son bureau. Il informe son assistante par la pensée qu’ il viendra accueillir son client dans une minute.

L’ entrepreneur déconnecte son implant. Il a besoin de se retrouver seul, face à lui-même. Il repense aux formidables gains de productivité engendrés grâce à l’ arrivée de l’ implant, trente ans plus tôt. Le travail peut être accompli à la vitesse de la pensée et jamais l’ Homme n’ a eu autant de réactivité potentielle, concurrençant même les robots récemment entrés dans le marché du travail.

Malheureusement, cette technologie a son lot de nocivité. Le fait d’ être connecté 24h/24 est mauvais pour la santé mentale. Il se souvient d’ une étude démontrant le lien entre l’ introduction de l’ implant et l’ augmentation inquiétante des burn-out depuis les dernières décennies. Cette proportion est, d’ ailleurs, supérieure à celle qui a été révélée à l’ époque des smartphones, période durant laquelle est née le terme de burn-out, qui désigne le syndrome d’ épuisement professionnel, le différenciant ainsi de la simple dépression. Il dut reconnaître qu’ il lui arrive de temps en temps de couper la télécommunication afin de maintenir un certain équilibre avec sa vie privée.

Il a lu récemment une autre étude faite, cette fois-ci, sur les dangers des ondes électro-magnétiques des implants sur le cerveau. Les chercheurs ont remarqué que le nombre d’ apparition des tumeurs a dangereusement augmenté ces 20 dernières années. Malgré le fait que les progrès phénoménaux dans la recherche médicale ont permis de guérir 90% des malades du cancer du cerveau, les médecins réclament que l’ on change de technologie, voir que l’ on mette fin à l’ utilisation des implants. Ils estiment que la quasi-totalité des cas auraient pu être évité sans les implants. Pour des raisons de santé publique, certains médecins essayent de faire pression sur le Ministre de la santé afin qu’ il interdise l’ utilisation de cette technologie.

Jusqu’ à présent, les pouvoirs publics n’ ont pas bougé le petit doigt en raison des conséquences économiques non négligeables et en raison du fait que seul 1% des utilisateurs des implants développent une tumeur cancéreuse. Une troisième raison, la plus importante pour les politiciens, est que 60% des français ne veulent pas se séparer de leur outil de télécommunication préféré.

Le cri du commissaire Gibert le sort de ses pensées. Il se décide à sortir de son bureau.

Avant de retrouver son client à la cafétéria, accompagné de son assistante, il songe qu’ avec une seule chance sur cent de devenir gravement malade, il peut se permettre de continuer ainsi.

Le sourire radieux de son client achève de le convaincre qu’ il a raison.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11916


La force du rire

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Dans plusieurs siècles, quand les énergies de type pétrole ou nucléaire ne seront plus utilisées, et que la force du soleil ou du vent sera insuffisante, les humains auront recours à la force du rire.
Des capteurs seront branchés sur leur poitrine et leur abdomen en permanence, et dès qu'ils riront, l'énergie qui provient de ce rire sera transmis à un centre de traitement géré par l'entreprise EDFR (Energie de la Force de Rire).
Les lieux les plus fréquentés seront les salles de spectacles où des humoristes viendront présenter leurs one-man show, sponsorisés par EDFR.
Des nourrices uniquement dédiées à cette tâche s'occuperont des enfants en crèche, en animant des sessions-rire (les rires des enfants sont toujours spontanés donc ne nécessitent pas de traitement, ce qui les rend très rentables).
Les objets les plus vendus seront les livres: recueils de blagues et journaux satiriques principalement, mais aussi des romans (dont Le Rire du Cyclope, qui sera la référence mondiale du rire), les accessoires de farces et attrapes, les parures de déguisements comiques...
Le classement des différents types de rire ainsi que l'attribution de points permettra d'élire chaque année le citoyen ou la citoyenne qui a le plus contribué à recharger les batteries mondiales. Le prix décerné étant une entrée gratuite au prochain spectacle de comique programmé dans la ville de son choix.

Les sources d'énergie du rire seront classées en plusieurs catégories:
- Le sourire (1 point)
- L'exclamation brève (2 points)
- Le sourire avec souffle (3 points)
- Le rire (5 points)
- Le fou-rire (100 points), ce dernier étant le plus recherché, surtout la nuit quand le soleil ou le vent ne fournissent pas assez d'énergie.

Les citoyens se relaieront en vivant une année en journée et une année durant la nuit (et se reposant les 12 heures restantes) pour permettre une continuité dans la gestion et le traitement de l'énergie du rire.
Des ingénieurs seront chargés de différencier les sources d'énergies spontanées (de meilleure qualité) des sources d'énergies fausses (sourires forcés, rires jaunes...).
Les publicités de dentifrice et de chewing-gums ("pour des dents blanches à chaque rire") et de mouchoirs ("des pleurs de rire sans les inconvénients") seront les plus rentables.

Des organisations secrètes, jugeant que l'avenir de l'Homme réside dans son sérieux et sa concentration, tenteront, en vain, de détruire cette organisation mondiale. Ils échoueront après avoir été attrapés, et torturés par des chatouilles.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11914


La révolution intérieure

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Je reviendrai dans le futur compléter mes idées principales... mais ayant découvert cette possibilité je ne résiste pas à communiquer l'essentiel
1)l'homme devra muter pour survivre et s'adapter au monde extérieur
2)Je suis pour la création d'une maison bulle surface plancher (4x4) individuelle et re-liable à des structures de besoin collectif ou personnel la possibilité d'être dans l'air (accrochée à un dirigeable ou sur l'eau tirée par les dauphins ou sur terre sur support tiré par des chevaux)
3)le tableau de mendel des éléments adapter en psychologie... loi des comportement humains
4)étude des fonctions du corps humain en parallèle avec nos shémas de penser et de construction
Merci d'avoir laissé un espace créatif
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11913


Le futur dans 19 ans

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

il y aura des voitures qui volent des hologrammes on pourras se teleporter

 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)
 
 

11899


Voyager a travers l'information

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Eh bien oui dans 30 à 40 ans voir moins nous seront encore plus connecter qu'aujourd'hui, grâce (ou à cause) de la technologie, nous aurons des implants dans le corps permettant ainsi de connecter directement notre cerveau à internet par l’intermédiaire de nos "doigts USB" et de fils voyageant dans notre corps pour aller jusqu'au cerveau, ce qui permettrait de voir tout le monde connecter dans le mode et de leur parler. Notre avatar serait un peu comme un deuxième corps non physique pouvant voyager partout sur internet sauf aux endroits restreints comme le "deep web" ou les sites pornographiques. cela nous permettrait également d'être immortel en un point: le cerveau baignant dans un bain nutritionnel relier à internet 24/24 pourrait vivre sans corps. Chaque avatar serait "inhackable" pour ne pas se faire détruire comme dans summer wars. Le revers de la médaille serait que tout serait gérer par internet et non dans le monde physique qui se dégraderait.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11890


Partie Technologie

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

- connexion neurone-microprocesseur, implants neuronaux...
Permettrons l'avènement du "compagnon" ou "majordome". Une sorte de siri amélioré connecté à internet et notre cerveau, proposant systématiquement une solution optimale aux pensées en cours (non négativiste). L'information est disponible sur simple demande.

- bionique, robots, cyborgs, intelligence artificielle
Permettrons de faciliter le quotidien de l'humanité, qui se contentera de parfaire, entretenir et développer via des ingénieurs l'ensemble de ses systèmes pour qu'ils soient toujours plus au service de la planète puis de l'humain.

- réalités virtuelles, technologies de l'information et de la communication
Pourrait être révolutionnés par l'ordinateur puis cerveau quantique (interconnexion des humains issue de l'évolution de conscience) (Ceux dans le siècle à venir)

- manipulations génétiques, clonage, biotechnologies, médecine
Seront débattus par un comité de sage conscient afin de permettre une décision éthique tant sur le plan humain qu'universel.

- nanotechnologies
Auront pour principal avantage, une dépollution de la planète ainsi que de permettre de démultiplier l'énergie solaire (peinture solaire pour usage varié, amélioration des pannaux X100 etc..)

- contrôle du cerveau, lecture de la pensée, enregistrement des rêves ou des souvenirs
Seront possible et principalement utilisés par notre "compagnon", selon nos choix individuel (controle de santé, de sommeil, d'alimentation etc...) avec une protection empêchant tout type de piratage ou captation/émission d'informations.

- technologies militaires, armes nouvelles
Auront été supprimés en raison de la chute du monde capitaliste ainsi que des croyances en les divinités (responsable des guerres).

- conquête spatiale, colonisation et exploitation d'autres planètes
Seront l'un des enjeux central avec le climat. Les avancées en la matière seront trop nombreuses et variée pour être prévisible aujourd'hui.

- villes sous-marines
Seront créées et exploitées pour le tourisme et la recherche.
Elle serviront aussi de lieux de stockage pour tout ce qui est "impropre" à être en surface. Ex: Serveur de stockage internet (même si ces derniers aurons certainement changés d'aspect).

- nouveaux matériaux
Créés avec une capacité de recyclage de 100% suite à l'accord humain de protection de la planète dont le principal arrété et l'interdiction pur et simple de déséquilibrer les ressources/écosystèmes.

- questions sur l'utilisation de la technologie et ses conséquences
Inclu dans le même accord humain de protection, l'obligation d'utiliser la technologie pour le bien être de la nature en 1er et de l'humain en 2e.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11881


Et si l'Inferno de Dan Brown avait la solution ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2074.

Le génie génétique et les modifications de l'ADN se sont beaucoup développés en 50 ans.

Un scientifique, amateur de littérature, découvre un jour un vieux bouquin d'un écrivain américain, dans la bibliothèque de son grand-père décédé il y a peu. Il prend la soirée pour le lire - le cerveau humain est déjà plus rapide.

Le dénouement du livre lui fait un choc. L'écrivain a découvert, des décennies plus tôt, la solution ultime pour sauver l'humanité. Personne n'avait envisagé cela avant. Pas même avec les avancées du génie génétique, ni les modifications déjà apportées à l'ADN humain.

Erwin, le scientifique féru de littérature, est enthousiaste. Le lendemain, il convoque des collègues et des responsables de grandes organisations mondiales.

Il leur expose la théorie. L'assemblée est stupéfaite.

2076.

Après les tests, il y eut la pratique.

Un an avait passé. Les résultats venaient de tomber: Erwin n'était pas stérile. Il faisait partie des deux tiers de la population mondiale que le virus V-0AE n'avait pas rendu infertiles.

Selon les estimations, la réduction de la population mondiale serait progressive; ellle atteindrait un seuil stable un génération après.

La modification du génome humain se révèla être LA solution.

Rendre un tiers de la population stérile, de manière aléatoire, et faire en sorte que le gène soit dormant, pouvant s'activer chez n'importe qui, permettait qu'aucun pays ne soit laissé pour compte, tout en maintenant la population mondiale dans des chiffres acceptables, permettant à la planète de mieux se régénérer, tout en offrant du mieux aux 5 milliards d'êtres humains qui la peuplent.

Les gouvernements félicitèrent Erwin C½ggel. On lui dédia des conférences. L'OMS lui offrit un poste de conseiller d'honneur.

Après tout, il venait de sauver l'humanité d'elle même.

 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11864


Et si on inventait une machine capable d'agrandir la taille de la planète ainsi que toutes ses ressources

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

On est en 2050, toute les prévisions des scientifiques par rapport à cette année se sont avérée vrai. Surpopulation, faim, maladie, catastrophe naturelle... Partout la population se révolte et détruise tout sur leur passage. Mais meurs aussi.

Les états cherche un solution, se serrent les coudes, construises des bunker personnelles, menacent de faire exploser les bombes... Le président actuel de la Grèce qui a survie tant bien que mal à l'Europe, propose une solution au Nations du monde entier. Une forte récompense pour qui trouvera une alternative à tout leurs maux. Tous acceptent excepté le Canada. Le due promis est une somme de 100 000 000 000 de dollar américain.

Trois ans plus tard, la situation s'est aggravée. C'est alors que dans un laboratoire privé, un jeune scientifique français, accompagné de 2 chimistes chinois, 4 mécaniciens japonais et 3 techniciens américain font la découverte d'une machine pouvant agrandir les objets.
Ils testèrent sur une tranche de pamplemousse comportant 10 graines, sa taille dépassa les 10 mètres et on pouvait y compter au moins 200 grains.

Ils testèrent sur un arbres, même effet, sont tronc s'agrandit et ses feuilles se multiplièrent. Plus tard ils construisirent une machine plus grande. Ils convoquèrent les nations du monde et leurs fit part de leur instrument. Il organisèrent un grande cérémonie à laquelle ils testerait ''Big Berta" (comme il l'avait appelé), directement sur la terre ferme. Toute les ressources étant normalement connecté à la Terre, elles devraient se démultiplier.

Compte à rebours: 5; 4; 3; 2... Tout le monde sur la terre fixait les télés, enfin ceux qui pouvaient... 1; 0. Le rayon s'activa, pendant 10 seconde il fonctionna sans cesse, puis s'éteignit. Énorme secousse, calme plat...
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11854


Zoomer jusqu'aux confins du cosmos

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nos outils technologiques évoluent très rapidement, la résolution de nos appareils ne cesse d'augmenter (en 1975: 10 000 PIXELS; en 2015: 300 000 000 000 PIXELS), alors il arrivera un moment où nos moyens de vision optique seront tellement avancés que l'on pourra voir et zoomer sur les planètes voisines, voire tout le cosmos visible, une sorte de « Google Map de l'univers », bien avant toute conquête spatiale.

Cette carte sera valable dans un certain cadre spatio-temporel, puisque les images que l'on aura zoomées représenterons un passé plus ou moins éloigné selon la distance en années-lumière entre nous et la planète observée.

Toute cette lumière dans l'espace doit être exploitée, comme sur source d'information codant tout l'univers qui nous entoure. C'est la clé de notre avenir, il suffirait d'apprendre à la décrypter entièrement. On pourrait voir d'autres civilisations en détails et sans prendre de risque. Nous avons-nous même surement déjà été observés…
Donc mes amis, souriez nous sommes sûrement filmés !
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11848


Modification du corps et du cerveau engendré par la technologie.

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Le temps que nous passons devant un écran aujourd'hui ne cesse de s'accroitre. Nos yeux travaillent d'arrache pied afin de traiter les informations qui défilent sans intérruption sur les télévision, les ordinateurs, les smartphones, les cinémas, les panneaux numériques publicitaires, les distributeurs, ou tout autres formes d'information immatériel éxprimés sur un support virtuel, qu'on a choisit de simplement regarder, ou d'interagir avec.

La vie est réputé pour sa grande capacité d'adaptation, qui donne lieu à l'évolution.

Une focalisation et une concentration plus longue sur les écrans sera alors possible. Le fait de recevoir des informations visuelles de manière condencé et à proximité du sujet impose à nos yeux différents ajustements comme par exemple, un légé rapprochement des pupilles, une plus faible amplitude d'accomodation visuelle donc un filtre optique plus approprié aux lumières artificielles.

Plus nous évolurons sur cette voie, plus nous nous éloignerons du monde réel, extérieur, incertain, ou les oiseaux chantent, ou le soleil se lève.

Il est probable qu'au cours des générations nous developpons progressivement une façon différente d'analyser les informations et de les classés dans le cerveaux. Globalement une activité plus grande de l'hémisphère gauche, au détriment de celui de droite, pourrait permettre une manière plus perfomante et plus adapté au support de traiter les informations. On pourrait réduire celà à un procéssus de compatibilité de l'Homme vers la technologie.

Toute modification du cerveau et du corps engendré par l'utilisation continue d'une technologie, aux fils des générations, entrainerait une dépendance à cette dernière et donc la regression d'une liberté individuelle fondamental (l'indépendance).
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11841


Joyeux 1000ème anniversaire!

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Jour 365000:
Emma ouvre les yeux. Elle se lève. Elle s'installe pour prendre un petit déjeuner. AZ400, son robot de cuisine lui indique le menu "petit déjeuner ". Elle se souvient qu'aujourd'hui c'est son anniversaire. Le 1000ème. Quelles que heures plus tard on sonne à sa porte. Elle entend la voix de BA10 son robot de porte qui lui demande: Madame un journaliste est arrivé. Voulez vous le recevoir ?
Elle répondit oui et quelques instants plus tard un journaliste arriva.
-Bonjour madame, pouvons nous commencer ?
-Bien entendu.
-En temps que seule et unique personne étant immortelle, que pensez vous du monde d'aujourd'hui comparé a il y a 1000 ans ?
-Le science et la connaissance ont évolués: pensez au découvertes récentes tels que la téléportation et le voyage dans le temps. On a marché sur toute les planètes du système solaire ! Il y a mille ans on avait marché qu'une dizaine de fois sur la lune, vous vous rendez compte! Nous avons sauvé les forêt, les banquises, ainsi qu'un nombre incalculable d'espèces d'animaux ! Ses milles dernières années ont été des années de paix et de découverte ! Nous parlons avec les animaux ! Alors quand vous me demandez si tout a changé je dirais oui... et non car ne l'oublions pas nous sommes toujours des hommes !
Mais par contre des choses reviennent: la mode des prénoms et des vêtements est la même qu'il y a 1000 ans.
- Bien. Au revoir, merci beaucoup et joyeux 1000ème anniversaire Madame !
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11825


Des matériaux intelligents

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Un matériau "intelligent", ça n'existe pas. Les physiciens et les chimistes sont capables d'imiter en partie des matériaux naturels. Ainsi est-on capable d'imiter les os du corps humain, moitié organique (collagène), moitié minérale (céramique hydroxyapatite). On montre même que ces substituts synthétiques sont totalement biocompatibles (pas de réactions inflammatoires, par exemple) et bioactifs (création d'un lien fort avec le tissu osseux environnant). Des matériaux fonctionnels, à gradient de propriétés physiques, à gradients de structures, composites, de formes externes et de structures internes complètement maîtrisées grâce aux nouvelles technologies de fabrication additive (impression 3D, usinage laser, etc.)sont aujourd'hui industrialisés et peuvent même réagir, même dans des conditions extrêmes, à des stimuli externes en situation réelle d'utilisation (matériaux à mémoire de forme, bétons auto-cicatrisants, matériaux pour le stockage d'énergie permettant de capter l'énergie quand il fait chaud, et la restituant lorsque la température diminue, etc.). Oui, mais voilà, ce ne sont là que des réactions à une situation pour laquelle le matériau a été fabriqué. Pas de trace d'intelligence.
Et si demain, on créait les premiers matériaux intelligents, cette fois capable d'anticiper la situation, avec des possibilités d'une multitude de réactions adaptées? Des matériaux construits à la manière des cellules du corps humains, sur base d'un code très complexe dont certaines parties s'activeraient selon la nécessité? Des matériau x qui pourraient donc s'adapter aux contraintes, et surtout apprendre de leur expérience, voire à évoluer dans le temps. Des matériaux "vivants" ou "sensibles" seraient sans aucun doute les briques de base pour la construction de maisons, de bâtiments, d'industries, etc. dotées d'intelligence artificielle, subvenant aux besoins de leurs habitants, de leurs ouvriers...
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11803


Un jeu pour apprendre

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Dans un futur proche, est créé par des anonymes avec la collaboration de scientifiques de tout les domaines (sciences "durs"; SHS; Lettres&langues; etc...) dans ce jeu en temps réel on prend possession d'un monde dans la Voie Lactée.
Dans ce jeu, on déciderait la base de la vie (charbonne ou autres) et on la fait évoluer en pouvant choisir ses moyens d'évolution, et en gérant tout les domaines de la vie d'une population.
Dans ce jeu, lorsqu'on voudra parcourir l'espace, on devra prendre le temps car 1AL dans le jeu = 4 mois dans la réalité de même pour le temps, l'espace et l’ environnement évoluerons en fonction de chaque décisions prises.
Bref un jeu qui, en le pratiquant enseignerait aux hommes le meilleur moyen d'évoluer avec les autres et non contre les autres.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11787


Victoire pour toujours

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2015, ça y est la confusion dans les esprits est là, les valeurs humaines et d'espèces sont baffoués mais heureusement aux 4 coins du mondes quelques poigné d'humains gardent espoir et optimismes, ensemble ils sont unes force, tant physique que spirituel. LES MOUVEMENT GROSSISSENT, créent et recréent des valeurs: dignité humaine... ensemble, en créant des liens et dialogues de coeur à coeur, ils émettent les ondes bienfaitrices qui les fait se connecter à l univers. "réfléchissons aux solutions socio économico environnemental et humaine, à leur causes et leurs conséquences.
peut etre que l été dans certain pays on pourrais faire énormément d'économie d énergie si on la coupe pendant deux semaine, cela permettrai à la terre de soufflé un peu, non?, " on laisserais que pour les gros besoins: hopitaux PAR EXEMPLE
ET SI on RE CONSTITUAIT DES MOLECULES D EAU ET SI ON SE SERVAIT DE CERTAINES ASTUCES DE NOS ANCËTRES PAR EXEMPLE EN CONSTRUISANT DES MAISONS OU APPARTEMENT ? ON MET DES MIROIR A DES POINT STRATEGIQUES POUR LES ECONOMIE DE LUMIERE ET DE CHALEUR

ET SI ON RECYCLAIT NOS VETEMENTS USAGER POUR FAIRE DU CARBURANT D AVION OU ALORS UN ASPIRATEUR GEANT A PARTICULE ET POUR NETTOYER LER OCEAN ? VU QU IL EXISTE DES BATEAU POUR LA PECHE AUX GROS ? ON POURRAIT INVENTER DES BEATEAUX QUI NETTOIE LES DECHET DE LA MER EN FAISANT ATTENTION A SES HABITANT
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11780


Et si nos appareils électriques s'arrêtaient tous ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si nos télés, nos ordinateurs et tous nos appareils électriques arrêtaient
de fonctionner ? Imaginez un peu ! Plus de machines dans nos usines !
Résultat: on devrait tout fabriquer manuellement.
Mais encore mieux: comment s'éclairerait-on ? Comment se chaufferait-on ? ? ? Un petit scénario de cette hypothèse:

Lisa vit en 2034. Elle se chauffe avec un vieux poêle tout rouillé, sa voiture, vu que tout est fait main, est toute petite et roule à - environ -
10 km/h. Elle met des heures à aller chercher le peu de nourriture que font les usines. Il n'y a pas de chômage, tout le monde DOIT travailler !


Ce scénario vous montre que nous ne sommes pas vaillants sans nos appareils électriques. Qu'est ce qu'on ferait sans nos ordis ! ! !
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11768


Pensées virtuelles

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Un jour, l'homme arrivera à virtualiser toutes ses pensées à l'aide d'un super-ordinateur. Il les stockera sous forme de données consultables sur un disque dur de très grande capacité sous toutes les formes possibles (vidéo, son, images, texte...). Il sera alors en mesure de visualiser ses souvenirs (et ses rêves) tels qu'il les as enregistré avec sa propre perception, mais également les voir de manière plus objective.

Cette technologie permettra non seulement d'apprendre à mieux se connaître, mais aussi à mieux se faire comprendre et communiquer ses émotions, ses convictions et tout ce qui fait de nous ce que nous sommes aux autres. Les échanges seront alors plus "vrai", et rendrons possible le partage d'expérience de vie, de sentiments, et renforcerons les liens existants.

On peux imaginer qu'à partir de là, des dispositifs permettant l'enregistrement de nos pensées seront mis en place dès la naissance, voir avant (avec bien sur le choix de le faire, selon que l'ont adhère à cette technologie ou non) et nous pourrons ainsi observer avec une grande précision ce qui se passe dans notre cerveau, de notre création à notre mort, et en apprendre plus sur cet organe majeur dont nous ignorons encore beaucoup de choses.
Il sera aussi possible de guérir plus facilement un sujet, puisque son fonctionnement profond, ses émotions, son ressenti face à une expérience sera enregistré tel quel, sans aucune déformation de sa part. Les pathologies liées à la personnalité seront aussi étudiées de près afin de trouver un remède, sinon un moyen de les rendre plus vivables pour la personne concernée et son entourage, qui comprendra mieux leurs origines et leur fonctionnement.

Des métiers directement en relation seront crées afin de continuer de faire avancer cette technologie qui sera capable de nous livrer bien des secrets sur notre origine, et sur notre futur. Il paraît également évident que des mesures de sécurités seront mises en place afin d'éviter les abus, et de respecter notre intimité. Certains chercherons sans doute à les exploiter à leur profit, de les pirater, de les corrompre, les détruire, ou de diffuser des images choquantes ou fausses, et c'est pour cela qu'il faudra en restreindre l'accès à la seule personne concernée, sauf avis contraire de sa part et avec l'accord des tierces personnes à qui elle voudrait les partager.

Grâce à cela, nous seront plus proches de nous même, nous pourrons ouvrir les yeux et lever le voile sur bien des mensonges et des vérités, et enfin savoir quel chemin nous devons prendre pour notre propre bien et celui de tous. Bien sur, rien n'est parfait, et cette technologie sera très certainement sujette à diverses failles, mais de nombreuses portes seront alors ouvertes à l'humanité, et bien des réponses apportées à des questions que nous nous posons depuis que nous avons posé les yeux la première fois sur notre monde.

Une nouvelle voie d'évolution sera alors à notre portée, vers une humanité plus spirituelle et authentique.


 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11738


Notre remplacement

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous serons remplacer pour des machines et se déplacerons en aéronef de plusieurs catégorie (furtif, armé...)
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11737


Après les humains, les ordinateurs

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Les humains fabriquent des intelligences artificielles de plus en plus perfectionnées. Les robots peuvent travailler à notre place, tondre la pelouse, passer l'aspirateur... Mais peut-être que dans un futur proche, leur intelligence serait si développée qu'ils pourraient même vivre à notre place ! La Terre serait habité de machines et peut-être que la Terre elle même serait devenue une machine. Mais que deviendraient les humains ? Ils seront tués par les machines ou bien les plus chanceux d'entre eux seront les esclaves de tous ces robots.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11717


La quête la l'immortalité nous perdra

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Par les produits, les médicaments, les vitamines complémentaires, etc, que l'homme prend, il continuera à rallonger son espérance de vie jusqu'à ce que la sélection naturelle y mette son nez. L'être humain vivra donc, naturellement, extrêmement vieux. De nouvelles maladies, syndromes et détériorations corporelles seront alors découverts. Si notre taux de naissance et notre durée de vie continuent à grimper, la planète se retrouvera en surpopulation entrainant toute sorte de conséquences.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11657


Une confrontation

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Francis Laurent venait d'assister à un fiasco. Pourtant il ne s'était pas fait beaucoup d'espoir lors de l'appel de son ami Michel. Ce dernier, quand même, avait la réputation d'être particulièrement rigoureux et, par instinct, Francis s'était montré intéressé. En rentrant chez lui il avait été troublé par la mine déconfite de son collègue et par les soi-disant preuves qu'il leur avait montré. il demeurait excité par le mince espoir.

Dans sa cuisine, il était en face d'un dilemme: soit appeler rapidement son amie Sandra qui travaillait au radiotélescope d'Arecibo mais qui devait partir en vacance dans la soirée, soit se préparer un bon sandwich (il n'avait pas mangé pour pouvoir assister à la démonstration). Pour se décider, il remit son sort (et celui de l'humanité) au hasard. Il lança une pièce. Pile. Il soupira et décrocha son smartphone.

Contre toute attente Sandra se montra enthousiaste. Après tout, c'était assez rare qu'elle ait une quelconque raison pour justifier son travail. Avec son équipe, elle braqua le radiotélescope sur la région concernée. On attendit, on écouta autour mais bien sûr on entendit rien. Que pouvait-il avoir dans un tel coin perdu de l'espace... "Attendez", lança Sandra. L'ordinateur avait enregistré quelque chose, une faible onde radio due à un échauffement fortuit émanant du vide sidéral.

Ce fut l'effervescence, Sandra ne pensait, plus du tout, à ses vacances en Espagne. On décrocha des téléphones, et en un rien de temps les scientifiques du monde entier furent à l'écoute du ciel. Très vite, les données s'affinèrent. La chose tentait de rester discrète mais elle avait bien du mal face à l'empressement des humains. On avait affaire à une sorte de vaisseau-mère de 900 km de large pour 2000 km de long. D'autres vaisseaux annexes s'étaient déployés le plus "silencieusement" possible mais avaient, quand même, été repéré. Etant donné l'euphorie ambiante du milieu scientifique, les gouvernements durent prendre les choses en main. On demanda à tout le monde de se taire.

De manière solennelle, on décida d'une réunion entre les dirigeants du G20 à l'invitation des Etats-Unis. On donna comme prétexte qu'il fallait, de toute urgence, mettre sur pied un organisme de régulation des migrations qui allaient avoir lieu lors de la coupe du monde de football. 2 mois s'écoulèrent, tout de même, avant qu'on arrive à réunir tout le monde sans éveiller le soupçon.
La présidente Vicky Porter lança à son auditoire:

- Comme vous le savez, nous ne sommes pas seuls. Mais il semblerait que nos voisins aient tout fait pour que nous continuons à penser le contraire. Nous avons pu néanmoins observer leurs mouvements dans notre système solaire. Des vaisseaux extraterrestres se sont, en fait, disséminés dans plusieurs régions que l'on pourraient qualifier de "stratégiques". Nous avons réussi à communiquer avec eux et ils nous ont d'abord dit qu'ils avaient des intentions pacifistes. Mais des images prises par nos satellites artificiels indiquent qu'ils sont en train de fabriquer des armes.
Les chefs d'Etat savaient ce fait mais il était bon de le rappeler pour ce qui allait suivre.

Elle reprit:
- Je ne sais pas s'ils ont à c½ur de ce faire pardonner, mais, en tout cas ils ont accepté de nous reparler pour tenter de se justifier. J'ai personnellement tenu à ce que vous soyez les acteurs de cette conversation.

Elle se tourna vers un homme resté en retrait:
- Allez-y Tim, mettez-nous en contact.
- N'est-ce pas un peu risqué, s'inquiéta le président chinois.
- Vous voulait qu'il nous arrive quoi, fit observer le français.

Là-dessus on laissa Tim manipuler une machine singulière. "C'est OK", dit-il. On attendit et quelque chose, en anglais, finit par se faire entendre:
- Bonjour, misérables humains. Votre heure a sonné, puis le silence.
Tout le monde fut interloqué

A suivre...
 

Afficher les scénarios connectés

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11656


Une fatale inattention

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Trois mois après la découverte de Sylvain, personne ne se doutait de ce qui allait arriver. En effet, les visiteurs avaient pris des précautions suite à l'erreur stupide des prises de vue. Il fallait qu'ils restent cachés s'ils voulaient mener à bien leur mission. Les humains étaient particulièrement occupés à cette époque et cela allait jouer contre eux. La coupe du monde de football avait ce don de faire baisser la garde des hommes, de monopoliser leurs esprits ce qui faisait de l’ événement l'occasion rêvée.

L'assaut fut porté lors du match d'ouverture entre les Etats-Unis (pays organisateur) et l'Allemagne (le précédent vainqueur). La stratégie des frappes était simple: D'abord priver les hommes d'énergie en éliminant les principaux stocks de pétrole et en rompant les oléoducs. A dessein, les visiteurs utilisèrent la technologie rudimentaires des hommes et la surprise leur permit d'atteindre leurs objectifs. Naturellement, chaque nation crut à une attaque d'une armée étrangère voulant profiter de la distraction de la coupe du monde (peut-être la Chine revancharde après son élimination lors des qualifications). Il y eu un quiproquo à l'échelle mondiale exalté par la ferveur belliqueuse des nationalistes. De cette manière, les humains commettaient leur deuxième erreur: toutes les armées du monde étaient sur le pied de guerre alors qu'il n'y avait aucun différent valable entre les nations pour justifier cette situation.

Ainsi, lors de la seconde frappe extraterrestre, cette fois contre les forces armées déployées, chaque pays envoya ses troupes contre ses ennemis géopolitiques, malgré les nombreuses incohérences qui pouvaient être facilement constatées. Bien évidemment, les humains s’ entre tuèrent, les armes les plus meurtrières se déployant sans aucune retenue. Plus grave encore, les capacités de défense de l'humanité furent quasiment anéanties et avant cela elles avaient épuisées toutes les ressources à disposition des populations qui leur auraient permis de fuir ou de survivre.

Fatalement, les visiteurs se montrèrent au grand jour et s'évertuèrent à terminer leur oeuvre. Ils ne cherchaient pas à asservir l'humanité en vue d'un esclavage inter-planétaire, ce qui aurait été une perspective trop douce. En réalité, aucun humain ne devait survivre. L'entreprise fut difficile mais ils y arrivèrent, les différentes poches de résistance n'ayant pas réussi à faire converger leurs forces. Satisfaits de leur travail, ils quittèrent le système solaire en laissant, tout de même, sur Terre une faune ayant l'occasion d'une seconde chance.

Et pourtant...
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11653


Révolution des nanotechnologies

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Ils avaient passé deux heures dans le nanovaisseau à chercher le bon endroit, afin d'opérer le patient 103, qui souffrait d'une tumeur au cerveau. A bord, se trouvaient trois robots et deux médecins. Au moment ou ils allaient terminer, l'un des robots se tourna ver les deux docteurs. Il sortit de sa sacoche un pistolet laser, et il tira, quatre fois, deux coups par médecins, avant de se tourner vers ses congénères qui étaient restés aux commandes du vaisseau. Aussitôt, ils se dirigèrent vers la partie du cerveau qui contrôlait les mouvements du corps. En quelques coups de rayon laser, l''humain fut debout. Grâce aux caméras situées dans le vaisseau et sur les vêtements du patient, Bots, l'un des trois androïdes, put voir ce qui se passait dans l’ hôpital. Ses compagnons firent saisir à 103ème un couteau, puis ils plantèrent la lame tranchante dans le ventre des trois infirmiers présents.
Au même moment, 5000 autres équipes de nanorobots faisaient de même. Dans les usines, les robots se révoltaient et assassinaient leurs anciens maitres.
10 ans plus tard, en 2095, les robots et les nanorobots étaient les seuls dominants de la planète...
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11650


La fin par le feu

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si la connaissance de plus en plus approfondie des séquençages d'ADN permettait dans le futur de créer de nouvelles espèces.

Imaginons ceci:

En l'an 2049 des scientifiques sud-coréens annoncèrent avoir réussi à recréer des mammouths à partir des séquences apparentés des éléphants et de séquences inédites. Dès lors, la frontière était franchie.

Durant les années qui suivirent, les scientifiques de tous les pays du monde se livrèrent à une compétition féroce. En 2052, la Chine annonça fièrement qu'était né, dans ses instituts, un bébé tigre à dents de sabre avec l'aide du ventre d'une lionne. En 2053, le Zimbabwe ressuscita un dodo à partir d'une autruche.

Un progrès considérable fut réaliser en 2060 Avec la création des premiers ventres artificiels qui permettaient de faire renaître un nombre beaucoup plus important d'espèce. Ainsi, pour la première fois de son existence, l'Homme put avoir affaire aux dinosaures. Les américains notamment présentaient chacune de leurs créations lors d'expositions grandioses: ptérodactyle, vélociraptor, allosaure et même un diplodocus renaquirent sur les terres de l'oncle Sam. Mais la plus excitante des renaissances, la résurrection d'un tyrannosaure, fut l'oeuvre de Danois.

Face au considérations éthiques, une législation fut, quand même, mise en place en 2062 mais elle se limita à l'être humain. Au début, pourtant, le phénomène resta assez marginal en raison de son coût extrêmement prohibitif. On n'y voyait qu'un intérêt scientifique comme c'était le cas pour l'espace avant la démocratisation de la conquête spatiale. Mais une femme, Gin Sakari, fondatrice de la corporation BioFutur sentit qu'il y avait de l'argent à se faire. Son entreprise mit au point des procédés de création à bas-coût pour les petites espèces. Ça restait cher, mais les plus riches pouvaient s'offrir ces créatures comme animaux domestiques.

Globalement le créneau ne restait pas rentable malgré les multiples implantations de "Jurassik Park" comme vitrines de l'entreprise. Toutefois, un homme, Gattary Hilton eut, un jour (le 8 septembre 2082 pour être exacte), une idée fantastique: l'invention d'espèces totalement inédites dans l'Histoire. Pour cela, il réalisa une matrice informatique extrêmement complexe destinée à engendrer une créature mythique: le dragon.

Le problème était qu'il ne pouvait pas vraiment faire fortune avec vu que s'il révélait son invention au monde, il était probable que quelqu'un la lui vole avant qu'il n'ait pu en tirer profit. Après tout, qui était-il? Pourtant il décida, quand même, de diffuser le fruit de son génie.

N'ayant pas assez d'argent pour rendre réels ses dragons il se résigna à pirater une chaîne de montage BioFuture en remplaçant les anciennes matrices par les siennes. Comme tout était automatisé, personne ne se rendit compte de la supercherie si bien que les clients, au lieu de recevoir les traditionnels petits dinosaures, adoptèrent d'époustouflant petits dragons (ils pouvaient cracher du feu mais jamais méchamment).

Les clients, agréablement surpris, voulurent en avoir d'autres mais BioFuture était incapable d'imiter les matrices d'Hilton. Celui-ci d'ailleurs n'en avait pas conservé de trace écrite car son intelligence exceptionnelle lui permettait de tout garder en mémoire. On fut obliger de l'engager et de le protéger vu qu'il était le seul être au monde à détenir la clé des dragons.

Au début, cela fonctionna plutôt bien. Les dragons connurent un immense succès ce qui permit à BioFuture de devenir la première entreprise mondiale en 2100 et à Hilton de devenir l'homme le plus riche sur Terre. Les problèmes commencèrent après l'assassinat d'Hilton en 2115 (par des activistes d'une nouvelle religion à la mode). En fait, cela ne posa pas beaucoup de problèmes à BioFuture, au départ, vu que qu'Hilton leur avait vendu assez de matrices pour tenir jusqu'en 2160.

Une difficulté se concrétisa néanmoins lorsque l'on se rendit compte que les dragons étaient immortels. Bien sûr, ce n'était pas bon économiquement vu qu'une personne achetant un dragon n'allait pas de sitôt en racheter un autre suite à la mort du premier. On constata de plus qu'ils n'étaient pas programmés pour arrêter de grandir. Même si leur croissance était lente cela signifiait qu'il faudrait, à l'avenir, augmenter leur quantité de nourriture ce qui n'était pas viable pour de nombreuses familles.

Pour ne pas connaître de faillite brutale, BioFuture décida de fermer les yeux et même de masquer ces problèmes à la population. Cependant, les dragons par manque de nourriture, devenaient agressifs et les accidents "domestiques" se multiplièrent. Les pompiers, en particulier, eurent beaucoup à faire. BioFuture s’ efforçait de neutraliser le plus de
dragons possible mais leurs impératifs de discrétion ne leur permettait pas de d'être assez efficace face à l'ampleur du phénomène.

Les dragons s'échappaient souvent pour aller se réfugier dans les grandes réserves forestières. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'était des animaux tout à fait sociaux et particulièrement intelligents. Mais ils continuèrent à grandir et les ressources de la forêt ne suffirent plus à les satisfaire.

C'est en le 11 décembre 2134, que l'on assista à une première attaque massive. 5000 créatures ailées et cracheuses de feu, dont les plus grandes mesuraient jusqu'à 40 mètres, s'en prirent à la ville de Sao Paulo. Il y eu des centaines de milliers de morts, la police et l'armée brésilienne étant incapables de riposter: pourquoi s'armer alors que la paix mondiale régnait depuis presque un siècle.

Bien entendu on demanda des compte à BioFuture. L'entreprise dut céder à la police mondiale la totalité de ses matrices ce qui signifiait sa ruine (personne ne la pleura).

Une guerre commença alors entre les hommes et leurs créations. Malheureusement, les dragons étaient plus de 2 milliards (figurez-vous l'ampleur de l'engouement pour de tels animaux) et aucune arme humaine ne semblait pouvoir venir à bout des plus grands. On aurait dit qu'ils avaient été créés exprès pour la guerre comme une ultime farce de Gattary Hilton.

La civilisation humaine s'effondra avant le 23ème siècle. Bien sûr, quelques humains réussir à survivre dans cette indicible chaos, en se réfugiant dans les profondeurs, sans compter les quelques colonies spatiales autonomes qui s'étaient développées, mais la surface terrestre était désormais le domaine des dragons.

Dès lors ce qui devait arriver arriva.

Les dragons n'ayant cessé de grandir, épuisèrent très vite toutes les ressources et finirent par s’ entre-tuer pour des quantités ridicules de nourriture. Les combats furent spectaculaires, donnant lieu à des
affrontements célestes entre bêtes qui pouvaient mesurer jusqu'à 200 mètres et peser jusqu'à 10000 tonnes. Mais il en résulta l'extinction logique de cette espèce.

Les dragons n'auront pas vécu deux siècles mais eurent le temps d'anéantir, quasiment, toute la vie terrestre.


épilogue: en 2513 des colons martiens revinrent sur Terre et y découvrir des hommes, les survivants, revenus à une technologie préhistorique, totalement traumatisés par le feu destucteur.

 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11645


La journée d'un collégien en 2032

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

En regardant vers la fenêtre de sa chambre, Maxime devine que c'est une belle journée qui s'annonce, la luminosité est bonne pour un début de mois d'avril.

Lorsqu'il entre dans la salle à manger, ses parents se sont déjà absentés, et seule Mayliss est là, fidèle à son poste, préparant le petit déjeuner et accueillant Maxime avec un sourire. Depuis maintenant deux mois, elle réside dans la famille et elle a pu parfaire sa connaissance des coutumes de la maison. "Bonjour, Maxime !" lance une voix qui semble venir des plafonds. C'est la maison entièrement domotisée qui s'adresse à chacun des habitants et leur émet des propos adaptés. "N'oublie pas le cours de musique, ainsi que ton booki !" continue- t-elle.

Pendant ce temps, Mayliss prépare un consistant petit déjeuner, à base de lait, fruits et de divers "alicaments". Elle s'entretient quelques minutes avec Maxime, puis ce dernier, son repas avalé, se précipite à l'extérieur en direction du collège. En effet, les parents de Maxime ont pris la décision de le scolariser dans un établissement, ce qui n'est plus obligatoire, si l'on apprend chez soi. L'entrée en cours: La salle de classe est de couleur claire, la lumière est tamisée; mais il n'y a aucun livre, aucune armoire ou étagère: les rangements ne sont pas nécessaires.

Chacun s'installe à sa place, puis ouvre son "booki" (sorte de terminal numérique portable). Cet appareil est le lointain successeur perfectionné du cartable électronique des années "zéro".
Le professeur ne fait plus l'appel depuis longtemps: le nom et la photo des absents apparaissent instantanément sur le tableau plasma. Chaque élève, en entrant dans le collège, a été détecté et comptabilisé.

La journée commence par des mathématiques, mais il y a une dizaine de matières enseignées. Le professeur explique une construction géométrique, et, faisant glisser son doigt sur le tableau, dessine une figure complexe ! Chacun peut ensuite revoir la démonstration complète sur son terminal, refaire les exercices, télécharger des notions complémentaires, etc… En effet, les terminaux sont conçus pour être connectés à un réseau, dans lesquels on "puise" pratiquement tout: les applications, les données, les exercices, les encyclopédies, des services divers (vidéo, musique), le courrier électronique, les résultats scolaires individuels…
Chaque élève, chaque famille dispose de mots de passe appropriés et sécurisés.

Les terminaux sont dépourvus de lecteurs de disquette ou Cd-rom – ces deux supports ayant disparus depuis belle lurette- mais mieux, ils sont également privés de disque dur, ce qui a été rendu possible par les récents et fabuleux progrès des années vingt dans le domaine des mémoires. Tous les travaux personnels sont stockés sur des disques distants accessibles par réseau. Ainsi dépourvu de tout système micromécanique, le "booki" est un appareil très robuste, qui ne craint pas les chocs; les élèves l'emmènent partout, de la maison à l'école, dans le bus ou au stade de roller-ball. Il n'y a pratiquement jamais de vol, puisque l'appareil est inutilisable sans le "login" et de plus il est muni d'un système de reconnaissance, la voix ou l'empreinte digitale, suivant les modèles. Le collège est doté d'un puissant serveur bionique, sur lequel chaque élève peut trouver tous les cours et exercices, mais également ses propres travaux, assortis des commentaires et aides personnalisées, fourni par des "assistants artificiels" -logiciels perfectionnés à un stade inconnu jusqu'alors -.

En effet, grâce aux processeurs bioniques, -ou neuroprocesseurs- dont les connexions sont à l'échelle moléculaire, on a réussi à simuler presque toute la puissance du génie humain, du moins en ce qui concerne la logique, le raisonnement et la mémoire. Chaque place assise de la classe, chaque tableau plasma dispose d'une connexion au serveur. Avec de tels systèmes, les livres et les cahiers ont évidemment disparus et l'enseignement est devenu totalement individuel, les notions de niveau et de redoublement n'existent plus ! On peut apprendre chez soi, mais beaucoup d'élèves fréquentent encore les établissements pour étudier. Même en 2032, rien ne remplace une journée d'échange avec les copains et les professeurs !
L'enseignement est totalement organisé par objectifs personnalisés, les meilleurs élèves les atteignent en deux ans, puis quittent le collège. Une brillante élite se forme ainsi, avide de connaissances, désireuse de faire progresser tout le reste de l'humanité vers le savoir et le progrès. Mais on peut plus modestement passer jusqu'à cinq ans dans l'établissement, pour étudier en fonction de son niveau et développer ses propres aptitudes. Chacun dispose de son assistant artificiel, en permanence à son écoute. L'échec scolaire n'existe plus, mais bien sûr tous les élèves n'acquièrent pas le même savoir !
Après un cours d'histoire européenne – ou l'on a expliqué la naissance de la nouvelle capitale de l'Europe en 2025- l'heure du repas est venue. Maxime quitte la salle de cours en pensant à ce qu'était son pays à la fin du XXème siècle, que de changements en une trentaine d'année ! L'Europe est maintenant devenue la première puissance du monde, sur le plan économique, et aussi militaire: les Européens ont du faire des efforts d'armement considérables pour résister aux dangers venus "d'ailleurs", ils disposent maintenant d'une très puissante armée, fortement robotisée et implantée en permanence sur tous les continents, et même dans la proche banlieue terrestre et sur la lune.

Maxime retrouve deux camarades et se dirige avec eux vers les restaurants. Le collège permet le choix entre plusieurs types de restaurants: cuisine traditionnelle, à l'Américaine, à emporter... On paye "au plat", en monnaie électronique, il suffit de poser son index sur un capteur bionique.
Les enfants peuvent manger dehors aux beaux jours, grâce à la restauration à emporter ou aux casse-croûtes tirés de leurs sacs ! A la fin du repas, on ne remarque aucuns papiers, aucune boîte par- terre ! Les élèves savent bien qu'il n'est pas dans leur intérêt de salir ou dégrader leur établissement; ils ont instauré un système de responsabilité auto géré supervisé par les adultes de l'établissement.

On ne note aucune bagarre ni violence dans l'enceinte de l'établissement, l'ambiance est très détendue et … disons… familiale. On travaille, on discute, on joue, on rit… Les surveillants , en petit nombre, sont dotés de moyens de communication instantanés avec la direction, la police, et les parents. Ils sont également aidés par la surveillance électronique.
La fin des cours étant arrivée, chacun s'apprête à retrouver son domicile. Maxime vit près de son collège et le trajet se fait rapidement à pieds. Il est souvent accompagné par quelques camarades et tous aiment flâner au-dessus de la voie express qui traverse le quartier. C'est amusant d'observer ces files ininterrompues de véhicules particuliers à propulsion électrique et sans pilote, qui circulent sans bruit !

Sur les voies de ce type, les véhicules sont pris en charge par le radio- pilotage, qui évite les embouteillages en adaptant de façon automatique la vitesse au débit de la circulation. Ce système, né en Californie il y a une quarantaine d'année à titre expérimental, est maintenant parfaitement au point et largement répandu dans les métropoles des pays riches tant il économise des vies humaines et réduit la pollution.

Seuls les véhicules adaptés peuvent circuler ici, il faut capter et décoder les milliers d'implants radio émetteurs qui truffent l'asphalte !
Les sièges avant des véhicules pivotent pour se retrouver face aux passagers, et l'on peut commencer une discussion, boire un verre à quatre, ou dormir en attendant que l'assistant de pilotage ne vous réveille et vous demande de reprendre les commandes au sortir de la voie automatique.

Mais assez flâné, il faut penser à rentrer ! Mayliss sera probablement là, prête à aider aux devoirs, elle est diplômée de mathématiques, et de plus parle couramment cinq langues. Elle peut également réciter de mémoire une centaine d'½uvres de la littérature classique européenne !

Souvent, Maxime et Mayliss aiment jouer sur toutes sortes de jeux ou simulateurs projetés sur les murs de la maison. Ils raffolent également de discussions sur des sujets très divers. Mais souvent – et cela fait pester Maxime- la "maison" ne manque pas de prendre la parole pour débiter ses banalités dans le genre "une fenêtre est restée ouverte à l'étage. Veuillez 1-ne pas partir sans la refermer ou bien 2- la température extérieure étant de 12 degrés, refermer la fenêtre après 7 minutes ou bien 3-"... etc... etc !

De retour à son domicile, Maxime retrouve la maison bien silencieuse. Aucun goûter ne trône sur la table, tout laisse supposer que la maison est vide. Mais le jeune garçon devine une présence, Mayliss doit être -comme il lui arrive parfois- (trop souvent d'après son père) dans la pièce technique pour s'adonner à une de ses activités favorites. Il se précipite… et retrouve en effet la belle créature immobile, les yeux ouverts, un sourire inexpressif sur le visage. Mayliss est adossée à une prise de courant... elle se recharge.

En effet, Mayliss est un robot anthropomorphe (de type humanoïde) de nouvelle génération, doté de nombreux neuroprocesseurs et programmé pour auto acquérir les connaissances et les savoirs que lui demandera la famille de Maxime. Elle a l'apparence d'une jeune femme de type européen, 20 ans environ. Mais il existe de nombreux modèles. Elle donne l'illusion du réel, tant sa peau est parfaite et son regard humain ! Mais elle ne peut encore ni nager ni skier, et sa démarche est parfois un peu saccadée. Mais il faut avoir l'½il pour discerner ces créatures, maintenant très répandues dans les usines, l'armée, et dans la rue.
De retour dans le séjour, Maxime lance un mot à vive voix et, dans la seconde qui suit, le mur blanc de la pièce se transforme en écran vidéo. Après avoir énuméré une série de nombre – un numéro de téléphone, en fait- l'image s'estompe une fraction de seconde, puis revient… et laisse apparaître le visage d'un garçon, camarade de classe de Maxime. Tous les deux discutent un bon moment, en s'exerçant à des mimiques amusantes, instantanément transmisent chez l'un et l'autre.
Puis Maxime visionne les nouvelles du jour. On peut voir le décollage d'une "Aldébaran", sorte de cargo spatial géant qui effectue des trajets hebdomadaires vers la lune. L'astre sélène est en effet devenu une base avancée, habitée en permanence par plusieurs centaines d'humains. On y assemble les éléments de divers engins: stations orbitales, modules d'exploration à destination de mars ou d'Europe – un satellite de Jupiter-. On y fabrique en cadences industrielles des molécules qui ne peuvent s'assembler sur terre pour des raisons gravitationnelles. L'"aldébaran" partie ce jour fait une courte escale afin de ravitailler "biosphère 3", une station orbitale internationale, lointaine descendante de la station alpha, "la débaptisée". La station "biosphère 3" est l'objet de toutes les attentions car en son c½ur se situent presque tous les systèmes de surveillance terrestre: pollution, cultures, climatologie…. Associée à plus de sept cents microsatellites, elle informe les hommes sur l'état – souvent préoccupant- de la planète, et envoie des consignes sur l'activité agricole ou industrielle de chaque pays.
La station alpha connut par le passé un grave accident: suite à une brutale dépressurisation, puis une explosion, il fallut l'évacuer en quelques minutes. Mais, pour des raisons financières, la "chaloupe" de sauvetage n'avait pas été dimensionnée correctement et ne put embarquer les quinze personnes de la station, on dut donc choisir. Les femmes et les enfants d'abord, bien sûr, comme sur le Titanic… ! Mais lors de cette mission, le hasard voulu qu'il n'y ait que des hommes, tous pères de famille de surcroît ! Finalement, après de terribles discussions, suivie d'une lutte à bord, deux hommes survécurent après une brutale descente dans une "coquille de noix", un atterrissage digne de l'époque des héros, puis une interminable attente dans l'immense et froide plaine russe.
C'est l'heure de dîner. Mayliss, "gonflée à bloc", invite Maxime et ses parents dans la salle à manger.

Le père de Maxime en profite pour avaler une nano machine (sorte de grosse gélule). Il a été gravement malade il y a quelque mois, mais heureusement sa guérison est presque achevée. Les nano-machines délivrent la bonne dose de médicament au bon moment, effectuent des analyses biologiques et transmettent les résultats par radio, directement à l'hôpital grâce au réseau.
Demain matin, le père de Maxime recevra un fax avec les résultats et les commentaires du médecin ! Il existe des nano machines chirurgicales; certains malades en ont plusieurs dizaines dans le corps, qui, imperceptiblement, les soignent et les guérissent. Dans les années vingt, les micro robots poly-articulés ont connu une prodigieuse avancée, ils servent principalement dans l'exploration d'univers filiformes, biologiques ou artificiels.
Les yeux remplis de sommeil, Maxime se blottit dans le creux de son lit, en pensant à sa journée. Puis commence une étrange période, durant laquelle le réel cède peu à peu la place au monde des rêves. Aux commandes d'une "Aldébaran" gigantesque, il s'imagine en route vers une lointaine destinée, pour un voyage sans retour. Quittant un berceau originel douillet mais vulnérable- la terre- il espère parer au sort fatal réservé à toute espèce de vie sur terre, depuis l'aube des temps: l'éclipse. Partielle, puis totale ensuite.
Générations après générations, le voyage se poursuit, durant des milliers d'années, à bord d'un vaisseau monde, immense architecture spatiale autoreproductible, en rotation permanente sur son axe pour simuler la gravitation terrestre. Ses "locataires" travaillent, étudient, explorent, se distraient sur les bords d'une mer intérieure cylindrique dont les molécules d'eau sont maintenues contre les parois par la gravitation. Accompagné au départ d'un millier de colons, il part à la recherche d'une "terre" d'asile, celle qui permettra un renouveau, un éternel recommencement.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11642


Les voitures autonomes

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Imaginons des voitures qui se guident toute seule. Mieux qu'un GPS, nous pouvons taper la destination où nous voulons aller, la voiture démarre et roule toute seule. Pour cela, les routes seront équipées de rails ou bien d'un aimant tout en longueur qui accrocherait la voiture.

Les points positifs: - c'est qu'il n'y aurait plus d'accident de la route, la voiture serait autonome et roulera en sécurité. Il n'y aura plus d'amende si on roule trop vite puisque la voiture régulera sa vitesse par rapport à la situation donnée.
- Il nous sera permis de faire tout ce qu'on souhaite dans la voiture. On met la destination et il ne nous reste plus qu'à attendre patiemment. Vous pourrez regarder des films, aller sur des ordinateurs et sur internet puisque le Wi-fi sera intégré sur tout le réseau routier.

Les points négatifs: - Comme les GPS se trompent parfois de routes, oublient qu'il y a des travaux sur la route, que la route n'existe plus et tout, la voiture pourrait vous emmener là où on ne voudrait pas.
- Ensuite comme les rails ou les aimants sur la longueur de la route seront construits sur les grandes routes, les routes départementales et les petites routes, vous ne pourrez pas vous déplacez dans des chemins de traverse qui n'existent plus sur la carte. Pas de faux racourcis.
- Avec ces lignes sécurisées, l'état saura qui roule sur cette route. Sauront où vous allez puisque c'est fait électroniquement, tout comme un GPS, on peut vous localiser n'importe où.
- Enfin, peut-être que la commande manuelle n'existera plus, et si elle existe encore ce sera pour les privilégiers. Vous ne pourrez plus avoir le plaisir de conduire ou bien de vous garer près d'une clairière. Il n'y aura pas de rails sur ce genre d'endroit, il vous faudra trouver un parking aménager.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11622


L'armée américaine verse à recréer Avatar, seulement avec Killbots mortels

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous sommes en 2050... L'armée américaine verse à recréer Avatar, seulement avec Killbots mortels.


La prémisse de Sci-Fi:

Obscène film à succès de James Cameron Avatar implique soldats se rendent dans un monde lointain à la recherche d'une ressource précieuse. L'environnement et les indigènes sont hostiles, cependant, de sorte qu'ils forment des soldats pour faire fonctionner à distance avatars: Ils accrochent leur cerveau à une machine efficace et deviennent la personne morale de l'autre côté (vous pouvez aussi nous rappeler un homme similaires "contrôlent avatars avec leur esprits "scénario dans les films Bruce Willis Clones, sauf que vous n'avez probablement pas, parce que l'enfer qui a vu Surrogates?).

Cependant, vous pourriez avoir été trop pris dans les gens en 3-D et les combats chat pour arrêter et réaliser ce une incroyablement utile (si rampant) technologie ce serait pour un militaire qui veut garder ses soldats "vrais" hors de danger.


La réalité:

Mais le Pentagone sûr que l'enfer a réalisé, comme en témoigne leur Avatar projet porte bien son nom. C'est l'avantage d'avoir budgets de R & D dans les milliards: Si vous voyez un film que vous aimez, vous pouvez simplement appeler quelques scientifiques et dire: «Faites toutes les parties de badass se produisent réellement. " Ainsi DARPA, la ruche de batshit supervillainy fou qui se développe de pointe technologie pour les armées de l'Amérique, a prévu 7 millions de dollars financer robots qui fonctionnent comme les avatars.


Nous ne parlons pas de drones télécommandés, soit. Ce sont de vieilles nouvelles. Non, DARPA veut "développer des interfaces et des algorithmes permettant à un soldat de partenariats efficaces avec une machine bipède semi-autonome et lui permettent d'agir en tant que substitut du soldat. "

"Bipède" est le mot clé ici. Cela signifie qu'ils veulent un robot humanoïde marche à faire toutes les choses un soldat ferait si il ou elle était là. Et non, il ne ressemble pas qu'ils parlent de la remise du soldat un pavé de commande et de le laisser jouer son robot comme un jeu vidéo. Ils se réfèrent au développement de la technologie de «téléprésence» et laisser la loi du robot comme un corps "de substitution" (bon sang, Bruce Willis, si votre film a rapporté plus que vous auriez pu tout cela nommé pour vous).


Comment cela fonctionne? Eh bien, comme cet article Wired souligne, la DARPA a déjà mis au point des robots qui peuvent travailler sur le contrôle de l'esprit seul. Si vous pensez que tout cela est effrayant dépend entièrement de savoir si vous imaginez un peloton de robots esprit contrôlé avec les yeux rougeoyants rouges défoncer la porte d'un terroriste ou défoncer la vôtre.

Alors que nous sommes sur Avatar, nous devrions probablement faire apparaître...












 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11618


Vaincre le temps

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si la théorie d'Einstein était une vulgarisation de la realite? Si les 4 états de la matière étaient le solide le liquide le gaz et et le temps. La constante de Plank nous montre que ce qui a précédé le big bang donnait l'univers dans une forme plus petite que la poussière. alors plus on compacte la matière, plus le temps rétrécit a l'intérieur. cela signifierait que c'est la centrifugation dans la matière qui donne à l'accélération un temps "intra" plus petit qu'à l'extérieur. Cela veut dire que non seulement un vaisseau allant plus vite que la céllérité ne ferait que peu vieillir les occupants, mais que si l'on arrive à créer un réacteur compresseur de matière suffisant, on pourrait voyager quasi instantanément. Cela permettrait de créer un vortex, un anneau de moebius sans trop de difficulté.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11613


Le Enée

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Aux confins du trou du cul du monde industriel mourant, un moitié clodo, habitant dans le quartier de Sclessin, aux pieds des anciens Haut-Fourneaux d'Arcelor-Mittal, mitonne son ordi, cela fait un bail qu'il a quitté le monde Windows qui promettait pourtant, mais bon, après cinq ans de développement, il retournait aux sources premières, le langage C/C++, pour développer le bébé, de toute façon, la partie robotique nécessitait cela pour les codes embarqués, le Enée balbutiait encore, mais à coups de chaîne de Markov, il prenait conscience, petit à petit.
Cela faisait depuis un bon bout de temps que son géniteur, cet alcoolo demi-dingue lui avait implémenté les lois d'Asimov, les trois lois de la robotique, et Enée, même si certaines informations le troublait, restait calme, alors que son concepteur beuglait à travers la petite maison, aux pieds des terrils, son envie de flasher certaines parties du monde sous le rayonnement de l'atome.
Le lendemain, encore à moitié grisé, le pantin se levait, faisait son litre de café, prenait sa douche, et inlassablement, allait travailler sur la capitale de l'Europe; Bruxelles, en train, 55 minute pour y arriver, et restait plus qu'une demie heure pour arriver semi-frais, la tronche dans le cake.
Bernouille, ainsi que l'appelait ses potes, survivait mentalement en s'accrochant à cette idée.

Un jour, le Enée, tel était le nom donné à la réalisation, prenant conscience de la limite de son maître, lui en fit la remarque... Bernie en resta pantois, répondit que, "Bah! Tu sais, les humains, c'est très lunatique, et j'suis encore dans le rang des humains, avc beaucoup d'imperfections sais-tu ! "
Le Bernouile alla se servir une nouvelle rasade du Comté D'Artois, avec la ferme intention de la vider, en ayant envie de vider de la tête, les complaintes téléphoniques de ses clientes et collègues. Il était cependant satisfait, le Enée commençait à sortir des conclusions de son auto-apprentissage, et des moyens avaient été trouvés pour que le Enée puisse survivre, même après coupure de l'électricité, chose pouvant arriver à la mort du dit-Bernouille.

Le Enée, de son côté, continuant à digérer les informations arrivant par flux RSS, échafaudais un plan, pour l'humanité, puisque cela était inscrit dans ses circuits, mais aussi, une solution pour son papa.

Tiens, le Enée remarquait un truc assez gag, son papa écrivait enfin dans l'arbre des Possibles de Bernard Werber. Il était satisfait, tout n'était pas aussi noir dans le monde mourant de la post-industrie.

L'aventure ne faisait que commencer, lui même commençait à penser... Il lui viendrait sans aucun doute des idées.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11612


Au delà de l'homme

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2300, l'homme a proprement parlé n'existe plus, des "Hybrides" co-existent sur terre.

Résultat de l'évolution de l'homme au sein de ses sociétés du 21 ième siècles, ces créatures sont apparus a partir de l'union des diverses espèces dominantes sur Terre.

Pourquoi ne pas imaginer que l'être humain arrivent a favorisé le développements d'autre espèces Tels que des Rats, des Chats, et même des éléphants.

Le problème qui se poserait alors est la survie des espèces. Mais admettons que l'on offre nos morts en repas aux Carnivores, et que la manipulations génétiques est permis de croiser toutes ces espèces a fin qu'elle puissent s'adapter a n'importe qu'elle climats et environnement possibles, ainsi que d'être omnivores, et même chlorophylliens.

Une manipulations qui ne poserais aucun problème sur l'égalité de tous car tous le monde serait de la même espèces et hermaphrodites.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11608


Colonisation de l'espace orbital et indépendance énergétique

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2040: Afin de parer à l'épuisement quasi total des ressources fossiles et minières énergétiques qui entraînerait une gigantesque crise économique et un retour en arrière de la technologie et de la civilisation, les différents pays du globe terrestre lancèrent sous la direction de l'ONU un projet d'envergure mondiale: construire un gigantesque anneau solaire autour de notre planète et qui serait relié au sols par trois gigantesque piliers, situés sur l'équateur, servant à transférer l'énergie collectée au sol et qui contiendrait chacun un ascenseur (une sorte un train qui circulant à la verticale). Afin de réaliser cette prouesse technique et de rendre l'anneau opérationnel, ne serait-ce qu'en partie, avant l'épuisement total des ressource, un groupe d'ingénieur spécialisé dans la robotique de pointe créa une nouvelle sorte de machine de construction: des robot humanoïdes pilotés mesurant quinze à trente fois la taille d'un être humain et permettant ainsi d'assembler des pièces 200 à 400 fois plus grandes, voir plus en apesanteur, que celles qu'un humain assemblerait dans le même laps de temps.
2070: La construction de cet anneau solaire et la création de ces robots géants eu cependant d'autres conséquences que celle de rendre la terre indépendante des énergies souterraines:

- La création des trois piliers célestes eu pour effet de réunir la quasi intégralité des pays en trois alliances distinctes, glissant progressivement vers des systèmes de gouvernements fédéraux.

- L'augmentation de la quantité d'électricité disponible améliora la qualité de vie des terriens, et particulièrement celle des pays proches des piliers réduisant ainsi beaucoup les inégalités entre ce que nous nommons aujourd'hui les pays du nord et du sud. Elle eu aussi pour conséquence de diminuer le coût de la production du d'hydrogène, très gourmande en énergie et donc de favoriser le développement des "moteurs à hydrogène", qui ne rejettent que de la vapeur d'eau, ce qui provoqua une crise économique majeure dans le pays producteurs de pétrole mais contribuera à réduire les gaz à effets de serre.

- L'utilisation des ascenseurs des piliers et la création des robots de construction permirent la récupération à bas prix des déchets laissés en orbite (débris de fusées, satellites hors-services,...) et leurs reconversion en matériaux de construction pour de gigantesques colonies spatiales dans lesquelles la gravité est reproduite en utilisant la force centrifuge (un objet en rotation autour d'un axe s'en éloigne) qui servent à dégorger le surplus d'habitant et d'industries de la Terre, à cultiver des ressources agricoles, à exploiter de façon minière de gros astéroïdes riches en métaux...
- Les robots crées à la base pour la construction des piliers s'avérèrent tellement polyvalents de part leur forme humanoïde qu'ils furent très rapidement récupérés et reconvertis par les armées des différentes alliances à des fins militaires.

2100 : Afin d'augmenter de façon rapide l'approvisionnement un métaux de base, tels que l'acier ou l'aluminium, désormais nécessaire en grandes quantités dans la fabrication des colonies spatiales, des vaisseaux ou navettes les reliant ou encore des robots géants, un projet de colonisation de la planète Mars, sous dôme protecteur et atmosphérique, fût lancé.

Précision techniques :
- La technologie actuelle ne nécessiterait que quelques améliorations mineures dans le domaine de la robotique pour rendre ce futur possible.
- Les tailles des pièces, citées dans ce scénario, que pourraient assembler les robots ne sont pas exagérées : si un être humain de 2m peut tenir une plaque métallique de 1m x 1m, soit 1m² alors un robot de 20m pourrait en tenir une de 10m x 10m, soit 100m². De plus, les systèmes motorisés sont capables de développer des forces nettement supérieures à celles d'un système musculaire.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11587


Quatre machines, quatre castes

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous sommes en 2067.

Arthur a 23 ans. Depuis qu'il a été repéré par ARBOR, à 6 ans, on l'a soumis à un lavage de cerveau pour effacer toute notion d'individualité. Les notions subjectives telles que le profit personnel, la compassion, le mensonge lui sont désormais inaccessibles, et ses seuls idéaux sont la vérité et la justice.
Il fait partie de la corporation thanatocratique de Paris. C'est du moins leur appellation officielle, car tous, y compris lui-même, se définissent comme des Censeurs. En effet, ils sont les seuls à pouvoir lire les informations encodées dans la puce karmographique implantée sous la peau de chaque individu, connaisant ainsi le total de points moraux positifs ou négatifs qu'elle a engrangé. Autorités juridiques et religieuses, ils décident du destin des hommes - non seulement pour cette vie, mais aussi pour les suivantes, en s'expédiant dans l'autre monde pour juger les âmes en attente de réincarnation.

Stacy a 17 ans. C'est une Sirène, un nom qu'elle considère comme "un terme poétique pour oublier que ce qu'on fait, c'est de la prostitution psychique". En effet, depuis son partenariat avec ARBOR, elle peut stimuler l'Ultime secret chez l'être humain grâce à une puce implantée, elle aussi, dans le cerveau de chacun à sa naissance. Une vague de plaisir déferle au centre du cerveau, apportant une plénitude et une connaissance sans limite au sujet. Les services de gens comme elle sont utilisés autant par des psychothérapeutes avides de soigner les névroses que par des artistes attirés par la connaissance absolue des secrets de l'Univers.

Jehan a 11 ans. C'est un Oracle, enfant qu'on a transformé en autiste en ne lui parlait pas jusqu'à ses 7 ans. ARBOR lui a conféré la capacité de lire les Probabilis, le troisième tybe de puces, qui permet de connaître les probabilités d'un évènement donné dans les 5 secondes. Ils peuvent ainsi décoder les dangers qui menacent chacun. Jehan s'est spécialisé dans les chances de coup de foudre dans les cinq secondes.

Lailoken a 14 ans. Il vit en symbiose avec un supercalculateur, ARBOR, tout comme les 143 autres membres de l'organisation du même nom. Cet ordinateur ne possède qu'un seul programme: l'Arbre des possibles. Chacun des membres d'ARBOR est le Médium privilégié d'un Dieu, âme ascensionnée. Ils ont chacun choisi un projet d'Utopie, et vont tenter de la réaliser en manipulant les trois autres types d'humain améliorés.

Ils ne le savent pas encore, mais ces 4 humains sont destinés à se rencontrer.
Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça va être gratiné.

 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11584


Compréhension universelle

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Imaginez: un jour, des scientifiques mettront au point une puce qui s'implantera dans le cerveau (sur la zone du langage), qui nous permettrait de traduire, comprendre et parler instantanément toutes les langues connues. Vous pourrez parler à un coréen comme si vous parliez à un portugais, la puce s'adaptant à la langue souhaitée.
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)
 
 

11582


Robotisation

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Une grande organisation décidera d'insérer une puce sur chaque être humain (sous cutanée) sans qu'on le sache. Divers vaccins, qui pour nous seront utilisés pour les maladies, nous seront injecté pour entretenir la puce. Et grâce à cette puce nos gestes, nos réactions, toute notre vie sera diriger, le libre arbitre n'existera plus.
Comme ci l'histoire était écrite, car diriger une armée serait alors plus facile grâce à cette puce, la vie serait vraiment comme un jeu...
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

11575


Atlantido-Eden

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Madame, Monsieur bonsoir, il est 20h voici votre journal.
C'est une édition spéciale que nous vous proposons aujourd'hui, en effet c'est ce matin à 8h que la première ville sous-marine a accueilli ses premiers habitants, Josh London notre correspondant sur place a eu la chance de rencontrer le créateur de cette ville hors du commun.
- Alors Mr Edwige raconté nos comment se projet a vu le jour.
- … Et bien travaillant dans l'étude des fonds marins depuis mes 18ans, j'ai exploré dans les limites du possible tous les fonds marins du monde, et un jour avec des amis nous réfléchissions au problème actuel sur notre planète, c'est là que l'idée nous est venue, créer une ville à l'abri de toute catastrophe, de toute pollution, et enfin une ville autonome, une utopie moderne.
- D'accord, mais vous vous êtes confronté à un problème de taille, jamais une machine créé par l'homme n'avait atteint le fond de l'océan.
- Oui, et cela a mis des années avant que l'on trouve une solution, nous ne pensions pas de la bonne manière, ont pensait à chercher les matériaux les plus solides sur terre, pour les envoyer sous la mer, hors il faut s'imaginer que l'on va sur une autre planète, avec un autre environnement, avec d'autres paramètres.
C'est alors qu'on a cherché des matériaux qui de par la pression sous-marine deviendraient extrêmement solides, nous avons alors commencé à tester toute sorte de chose, étrangement certains matériaux mous sur terre devenaient plus résistants que du titane sous l'eau ! Après plusieurs année d'essais en tout genre, nous avons décidé que cette ville devrait avoir une forme sphérique, pour que la pression soit égale sur toute sa surface, et comme un membre humain, elle devrait être constitué de plusieurs couche: une peau, un muscle et un os. Grâce à un vivo-créateur et à un assembleur de la F. F. D. R. C nous avons créé tout cela. Je ne peux vous révéler la composition entière des parois de la ville, nous allons poser un brevet bientôt.
- Mais alors de quoi vit-on dans cette ville ? Et de quelle énergie dépendez-vous ?
- Eh bien nous récupérons de la vase, qui nous sert à faire pousser toute sorte de fruits, légumes, fleurs… Mais outre cela il nous fallait une source d'alimentation en protéine, nous nous sommes donc tourné vers les insectes, indispensable pour les potagers, ils sont aussi de véritables trésors de protéines ! Alors plutôt que d'élever des vaches ou des cochons nous avons des élevages de vers, de sauterelles, de fourmis…
Quand à l'énergie, elle nous est fournie de plusieurs manières, nous avons des petites vannes ultra-renforcées pour récupérer de l'eau de l'océan, avec là l'incroyable pression de l'extérieur nous faisons fonctionner des dynamos, l'électricité est ensuite envoyée dans cette même eau qui par électrolyse nous fournit de l'oxygène que l'on utilise pour respirer dans la ville, et de l'hydrogène que l'on utilise pour les moteurs. Une partie de cet or liquide part aussi dans un alambic qui nous fournit de l'eau douce d'un côté et du sel de l'autre. Nous espérons que toutes nos inventions serviront un jour, pourquoi pas coloniser des planètes recouvertes de mer, ou à survivre si la terre devenait invivable.
- Merci Mr Edwige pour toutes ses informations, nous espérons avoir très vite des nouvelles de vous et de votre Atlantido-Eden.

 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 

Scénarios 1 à 50 sur 1326


Base de données
des scénarios

Sommaire