EXPLORATEUR DU FUTUR:
PETITPION

Nombre de scénarios créés:  1

 

 


Scénarios 1 à 1 sur 1

11715


J'ai 81 ans et je ne suis plus fatigué

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

J'aurais demain 81 ans, et je ne suis plus fatigué, bien moins que lors de mes 45 ans. Nous sommes aujourd'hui le 05 aout 2050, et les choses ont bien changées depuis.
J'y ai beaucoup réfléchi et je pense que l'année 2014 a été le déclic. La situation à l'époque donnait plutôt l'impression d'une volonté de suicide collectif de l'humanité qu'une envie de vivre et de préserver notre terre, Gaia.
A cette époque, La terre n'était qu'un immense conflit. L'Ukraine était en guerre contre elle même, Israël massacrait des innocents en Palestine, sous le prétexte de la loi du Talion, ½il pour ½il, dent pour dent, 2000 morts à 100, joli score pour une année de coupe du monde. Le printemps arabe, qui avait tant fait espérer, aboutissait à un embrasement généralisé du Moyen-Orient. Les Jhihadistes se servaient de la Syrie comme terrain de recrutement, étendant leur emprise extrémiste sur l'Irak et le Liban. Une Nouvelle guerre froide menaçait entre l'Est et l'Ouest.
Sous prétexte de crise économique, la restriction était le mot d'ordre, pourtant les riches n'avaient jamais été aussi riches, et les pauvres aussi pauvres. Le nombre de milliardaires augmentait alors de 20% tous les ans.
La Terre était à l'agonie, polluée à l'extrême, le réchauffement climatique menaçait de nombreuses terres basses, les catastrophes naturelles étaient de plus en plus nombreuses. On se donnait bonne conscience en laissant quelques places au x gouvernements à des écologistes sans moyen.
Malgré cela, les hommes continuaient à être aveugles, incapables de se mobiliser et de s'unifier face aux évènements. L'internet qui aurait du être un outil de mutualisation de la connaissance et de solidarité avait au contraire un effet inverse et devenait un outil de propagation de la haine et de la peur de l'étranger et renforçait l'individualisme. Ça n'était plus les gouvernements qui étaient totalitaires, mais l'Homme lui même. Un seul mot comptait: La Croissance !
A 45 ans, j'étais vraiment fatigué, pas une bonne fatigue physique, une fatigue malsaine, insidieuse, qui enlevait toutes forces de révolte, juste assez pour avoir peur pour soi même et ses proches. Laissez moi juste en paix!
Deux évènements majeurs ont été à l'origine du changement. Le premier fut la propagation mondiale de la fièvre Ebola, dont l'épidémie avait émergée en Afrique occidentale en 2014. Celle-ci, jusqu'alors cantonnée, se propagea à l'ensemble du monde et décima plus d'1 milliards d'humains en 2015, jusqu'à la découvert d'un vaccin. La recherche avance beaucoup plus vite quand les pays industrialisés sont touchés.
Le second furent les ouragans terribles à répétitions qui démarrèrent en 2016, jusqu'en 2019. Ces ouragans qui s'étaient généralisés à l'ensemble du monde détruisirent une grande part de l'industrie et des habitations, jetant à la rue 80 % de la population. Ces catastrophes et les épidémies qui s'ensuivirent firent 2 milliards de morts. Était-ce la vengeance de Gaia?
Une seule population fut partiellement épargnée, le Japon. Était-ce liée à leur sagesse, à l'épreuve préalable de Fukushima? Face a ce monde dévasté, un homme, Hiro Tanaki, premier ministre de l'époque, engagea son pays dans la reconstruction et la restructuration du monde. Il s'appuya pour cela sur les principes de Bahá'u'lláh et de la foi bahá'íe, mais sans imposer de dogme. Les principes fondamentaux étaient les suivants:
unité de l'humanité dans sa diversité
unicité de Dieu et des religions
recherche de la vérité d'une manière personnelle et indépendante
égalité des droits de l'homme et de la femme
abolition des préjugés de tout ordre, de race, de nationalité ou de religion
recherche de la justice et de la coopération économique et l'élimination des extrêmes de richesse et de pauvreté
accès à l'éducation pour tous
harmonisation de l'esprit scientifique et des concepts spirituels et sociaux
adoption d'une langue auxiliaire universelle
L'homme avait besoin de croire en quelque chose et était prêt à évoluer, nous étions en 2020. En 30 ans, que de chemin parcouru. Depuis l'humanité vit apaisée, il n'y a plus de frontières mais un seul pays qui s'appelle Terre. Reconstruite sur un océan de boue, la science transparente et partagée a progressé comme cela n'avait plus été le cas depuis 200 ans. L'Internet s'est développé pour être au service de l'humanité, et faire partager la vrai connaissance. Maintenant, je parle et je vis avec mes voisins, la richesse ni la pauvreté n'existent. L'accès au monde est ouvert à tous. Les épidémies ont disparu, les guerres aussi. Il n'y a plus de notion de croissance ou de décroissance.
Nous avons depuis terraformé Mars, et sommes actuellement en cours de développement de la vie sur Venus.
L'idée de retraite n'existe plus, quand nous ne pouvons plus produire, nous nous mettons au service des autres sous quelque forme que ce soit, et quand nous ne pouvons plus être actif nous mettons notre sagesse au service de tous.
Nous sommes aujourd'hui 4, 5 Milliards d'habitants sur Terre, et vivons en harmonie avec elle.
Demain j'ai 81 ans, et je ne suis plus fatigué.
 

 

Créé par petitpion le 06/08/2014 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 


Base de données
des scénarios

Sommaire