1801


Et si les villes disparaissaient ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Si tous les citadins décidaient de partir des villes et que cette exode urbain ramenait le nombre d'habitants en ville à 0, où iraient tous ces gens ?
Les endroits jusqu'ici préservés de présence humaine seraient colonisés par de petites habitations disséminées un peu partout. Ainsi, la surface habitée réellement par des êtres humains seraient environ égale à celle de zones où ils peuvent survivre. Les seuls endroits de la planète où on pourrait éviter de tomber sur un autre humain seraient ceux où leur vie deviendrait vite un enfer.
Ainsi, toutes les forêts seraient pillées par les humains à la recherche de bois de construction ou juste de place. De même, tous les espaces seraient découpés par des voies d'accès permettant à chacun d'aller chez lui et d'en sortir à sa guise. Donc, beaucoup plus de petites routes, et tous les milieux naturels jusqu'ici préservés seraient complètement anéantis soit directement par les personnes y vivant, soit par leurs activités ou par toutes les infrastructures en découlant...
Alors, les villes sont peut-être un moindre mal... De même que les autoroutes qui canalisent à un seul endroit toute une pollution qui pourrait apparaître partout ailleurs... Une pollution disséminée est-elle plus grave qu'une pollution canalisée et centralisée ?
 

Afficher les scénarios connectés

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 




Base de données
des scénarios

Sommaire