"

Sélection catégorie

 

Sélection thème

 

Tri

 

 

Sélection statut

 

Recherche par mot clé

 

  Affichage

 

 

 

intégral    liste


Fiction

Scénarios 301 à 350 sur 1234

9962


Destin et destinée

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Congré galactique; ailleurs; plus tard!

-bonjour, Mesdames et Messieurs.
-Je tiens tout d'abord à vous remercier d'être venus aussi nombreux.
-A l'ordre du jour, la question suivante:
La destinée, réalité ou non?
Eh bien oui, cette question nous tarauder depuis bien longtemps.
La destinée, quelle est elle?
'après le dictionnaire: puissance qui réglerait d'avance le cours des événement.
-Hum, Hum!, décortiquons donc cette question:
Puissance; règle d'avance, cours des événements.
Donc, Puissance, de quelle nature? de quelle dimension? Comment? De qui? Tant d'interrogation ne serait ce que sur cette première partie.
Règle d'avance, voila le point centrale du sujet et surtout l'objet de tant de débats, en effet, qu'elle paradoxe de se dire qu'une chose qui ne s'est pas encore produite existe déjà dans une autre "dimension", "conscience", "univers", réalité3, etc...
Cours des événement, illustrons un peu, doit on ce l'imaginer comme un pont que l'on construit au fur et à mesure que l'on avance ou bien est ce un pont déjà construit plonger dans la brume et que l'on découvre à l'instant présent?

Nous avons fait une petite enquête auprès de la population.

Il semblerait que la destinée soit une idée assez vague au yeux des gens.
En effet, la destinée pourrait être mystique, une force inconnu que beaucoup associe à la volonté de dieu. D'après eux, donc, cette destinée existe bel et bien, elle est immuable. De ce fait, la destinée serait existante pour tous de façon individuelle, de ^plus le destin serait donc un entrelacement de destinées individuelles, allons donc encore plus loin en disant que les destinée s'influence entre elles par le biais d'interaction sociale définis à l'avance.

Certains ont un point de vue mitigé, il affirme que la destinée serait le fait du hasard, par conséquent nous sommes là en présence d'un paradoxe, hasard et destinée ne peuvent coexister de part leur définition respective. D'autre pensent qu'ils ont le contrôle de leur destinée mais que le destin globale de l'homme est déjà prédéterminer.

D'autre, par contre, refuse l'idée même d'une puissance invisible qui déciderez à leurs place, leur "preuve" vont de la négation "logique" pur et simple au fait que la destinée n'est pas démontrer.

D'autres idées encore plus avant gardistes pensent que ce serait peut être une intelligence et une technologie supérieur qui décident du destin d'une espèce.

Je viens de vous faire un compte rendu rapide de l'opinion populaire.

Toutefois, nous sommes ici pour trancher sur l'existence ou non de la destinée, qu'elle soit globale ou individuelle.

De ce fait, comment ne pas mentionner son influence sur les autres forme biologique et également sur ce qui n'est pas en vie.
Egalement la conscience de soi est elle une condition sine qua none de l'existence de la destinée individuelle.
Je donnerai donc mon avis:
Je pense que la destinée n'existe pas vraiment au sens ou nous l'entendons.
Prenons l'exemple de l'apparition de la vie humaine sur terre, il y a un bon nombre de facteur très précis qui fait que la vie est possible, taille, masse, position de la planète, tout ces facteurs sont déterminent pour l'apparition de la vie puis la destruction des grands sauriens à permis au mammifères de se hisser parmi les espèces dominantes. Bref tant de variables, tend à faire penser que la destinée est en fait le fruit de nombreux heureux hasard, ou au contraire tend à faire penser que autant de hasard précis serait donc le fruit d'une puissance cohérente régissant tous.
Pour ma part, la destinée n'existe qu'au passé en prenant en considération les aléas des faits de ce qui à été; et devant nous existent une page blanche que l'on écrit au fur et à mesure.
Je donnerais donc une définition personnel de la destinée:
appréciation objective à l'instant présent de l'histoire passé.

Voila donc mon point de vue, et maintenant, mes chers consoeurs et confréres du congrés "arbre des possible",...
La parole est à vous.
 

 

Créé par 2003ub313 le 30/08/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9950


L'autre coté de la pyramide

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

(J'ai peu de temps pour poster cette histoire, je m'excuse d'avance pour les fautes et les éventuels incohérences, seul compte l'idée principale)

2010 (été)... Un jour comme un autre, perdu quelque part; dans la vague notion du temps d'une adolescentes en vacances...

Hélenna regarda une fois encore son livre d'histoire, a la rentré l'université reprenait... elle devait révisé. Tout le monde lui répétait sans cesse que le niveau était plus exigeant que le lycée, qu'elle devrait travaillé plus, toujours plus, encore plus.
Fatigué, lassé, passablement exaspéré, elle laissa tombé sont livre sur le canapé de cuir noir, et se laissa un peu allé.
Une pointe de curiosité s'emparant d'elle, elle regarda a quel page le livre était tombé.
Un dessin qui représentait un singe, puis un autre, puis les différente échelles de l'évolution jusqu'à l'homo sapiens sapiens.
Cela formait un peu comme une pente allant de l'homme primaire a l'homme civilisée, montant encore et toujours plus en hauteurs comme en élévation d'esprit.
Élévation d'esprit... civilisation...
Peu a peu elle imagina une immense pente sur la quelle les différent personnage se trouvait. Et après ? ? ? après ?
Elle souris, il aurait pu être intéressant de questionné les gents dans la rues pour leurs demandé "Vous, vous pensez que ce serait quoi la prochaine étape de l'évolution ? "

Quelque jour plus tard.
Héléna se réveilla en sursaut... le cauchemar avait été terrible, si terrible... un mélange de souvenir, et d'information, de songes et de pensée, le tout broyer en un chaos indescriptible.
Tout d'abord le souvenir du jour ou elle avait été cherché Marie au CFA.
Cette seul pensée fit se rematérialisé la scène dans sa tête:

Elle était assise devant la grille du bâtiment et attendait calmement que sont amie sorte, elle attendait, un livre a la main.
Un jeune homme se met devant elle et la regarde bizarement.
"_ P'tain y abusent de vous obligez a lire des trucs pareils dans ton bahut
Un instant d'hésitation.
"_Tu sais, ce n'est pas mon lycée qui m'oblige a lire sa, je le fait pour moi même. "

Le garçon affiche une mine dédaigneuse incompréhensive.

"_Ha ouai... Genre t'est une tête, tu les chopes ou tes bouquins, sa coutes cher, t'est pas aussi une bourge en plus ?

_A la médiathèque... Ils les prêtent, et c'est gratuit.

_La médiathèque ?

_Oui le grand bâtiment gris en ville, en face du cinema.

_Ha! C'est ce truc, putain sa a du leurs couté un max de tunes! Ils auraient mieux fait de rénové le stade de foot a la place de construire ce truc. "

Sur ces dernier mots le garçon s'en va.

Autre image qui sont apparue dans le rêve: la science utilisé pour l'armement, Hitler prônant la supériorité des ariens... ect ect ect

Hélenna ferma un instant les yeux et se vis en haut de la pente. Sa ne grimpait plus. Une immense pyramide, tronqué en sont sommet, et sur l'autre versant, entassé, les armes, l'inculture, l'extrémisme, et plus sa descendait plus la vision devenait horrible, des corps, des soldat, un cratère, rien... Un homme habillé étrangement tenant une lance archaïque...

Ré ouvrant une fois de plus les yeux elle compris le sens de sa réflexions.
De plus en plus de jeune tombait dans l'a culturisme, ils s'intéressait au sport, aux jeux vidéo mais plus aux livre, ou même a l'art en général. L'extrémisme s'emparant de l'esprit de ses jeunes, les innovation de la sciences converties en armes, utilisé par les extrêmes. La guerre, la mort, la destruction, puis la bombes... et les rares survivant privé de tout revenant a l'état primitif.

Plus elle y réfléchissait plus elle envisageait d'autre possibilité moins violente, ou pas, a chaque fois le sommet de la pyramide atteins... il fallait redescendre, et de l'autre coté cela ce terminait par... le retour au primitif.


Quelque part sur un arbre, une branche s'élève, s'élève puis descend, s'entremêle au racine, avant de remonté.

(source: la discution ==> discution réel entendu
l'arbre: un certain livre d'un certain auteur [siflote])

J'espère que vous avez aprécié la lecture.

 

 

Créé par Hakatsumaru le 18/08/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9946


Retour vers le futur antérieur

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

15 Aout 2999
La connexion est rétablie grace à une ancienne station de radio libre rafistolée avec les moyens du bord. Peut-être quelques ilôts où résideraient des esprits éclairés pourront jouir du premier partage de la parole humaine propagée par un moyen autre que les sombres assemblées confuses, mal ordonnées et au final aussi incompréhensibles que stériles.
- Vous qui m'écoutez, N'ayez plus peur de quitter vos hameaux, nous avons exploré le monde, en voici son véritable visage:
- Un groupe s'est formé au centre de l'ancienne Europe de l'Ouest et oeuvre actuellement à la construction d'une cité grace à la découverte d'une importante quantité de poutrelles métalliques retrouvées au fond d'un lac.
- La population de cette cité pourrait atteindre le nombre allucinant de 300 personnes, voire peut-être plus!
- Un autre groupe s'est formé beaucoup plus au sud et a déjà édifié un bâtiment de pierres pouvant abriter l'intégralité de sa population soit environ 150 âmes.
- D'autres encore se sont regroupés ça et là et vivent ensemble sans se dévorer, et laissent vivre leur bébés!
- Il est donc possible de se cohabiter autrement que dans le sang, rejoignez les clans voisins, construisez des abris plus surs avec ce que vous a laissé le monde d'avant, préparons l'an 3000 !
- Petit message si vous m'entendez:
à partir de demain et pendant 7 lunes, le gourdin en os d'ours sera au prix exceptionnel de 25 coquillages au lieu de 30.
 

 

Créé par totoche31 le 15/08/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9938


Aimer ce qui vit...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Plus tard, les scientifiques auront inventé des robots, ceci est une réalité dont je n'ai aucun doute, ils ont déjà commencé maintenant. Le contact entre tout individu sera surdéveloppé. Les habits mêmes que nous porterons auront des capacités à communiquer entre nous du bout du monde et à connaître de simples inconnus comme si nous avions vécu avec toute notre vie. L'entre-aide prendra de grandes dimensions. La mode et l'art prendront le dessus puisque, tous les travaux pratiques seront déjà fait par les machines et donc, laisseront à l'homme la seul chose qu'il sera encore apte à faire lui-même, exprimer ce qui sort de son imagination. Il y aura moins de virus. Les animaux pourront se reproduire entre eux sans que l'espèce humaine n'intervienne plus car, ceux qui seront enfermé dans de grandes réserves, ce ne seront plus eux mais nous. Ainsi, il n'y aura plus qu'une infime partielle de la terre qui sera touchée par notre pollution qui aura réduit. Je n'ai que 16 ans et je ne connaîtrai peut-être jamais ce monde là, à dans des millénaires peut-être...
 

 

Créé par isabo le 14/08/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9931


Et si l'humanité était prête à sacrifier toutes ses richesses pour la survie de l'espèce ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

C'est une théorie un peu loufoque que je vais vous exposer, mais en y réfléchissant à deux fois, pas tant que ça.

Les scientifiques s'inquiètent de la fonte des glaciers aux pôles de notre planète. Et pour cause, le réchauffement climatique entrainant la fonte de ces glaciers, entraine également du coup, l'élévation du niveau de la mer. Cette élévation, nous avons pu la constater à mainte reprises, y compris en France avec l'épisode vendéen, à cause des inondations qu'elle provoque. Et ce à travers toute la planète.

Quelques heures avant que j'écrive ces mots, le plus gros iceberg jamais vu depuis 50 ans, s'est détaché au Groenland. Il représente 260 km2 soit deux fois la superficie de Paris. En 10 ans, le Groenland a perdu plus de 1500 milliards de tonne de glace, et le rythme s'accélère.

Alors que peut-on faire contre la montée inexorable des eaux de nos mers ?

----------

Depuis la découverte des premiers métaux précieux, l'Homme n'a cessé de coloniser de nouveaux territoires afin de se constituer des richesses. Et sans le savoir vraiment, c'est peut-être ce qui pourrait le sauver.
En effet, petit rappel de physique tout d'abord: l'électrolyse.
L'électrolyse consiste à décomposer l'eau en ses deux gaz qui la constitue: l'hydrogène et l'oxygène.
Seulement pour se faire, l'électrolyse nécessite deux électrodes: dont une en métal dit noble. Vous voyez maintenant où je veux en venir.
Les métaux nobles sont par ordre décroissant: le platine, l'or et l'argent...

Imaginons que toutes les nations du monde s'unissent afin de constituer des énormes électrodes dans le but de transformer le surplus d'eau en gaz. Cela serait superbe, mais insuffisant. Car en effet la quatrième composante nécessaire à l'électrolyse est l'électricité. Il faudrait donc un nouvel effort mondial afin d'utiliser toutes les centrales génératrices de courant électrique de façon à faire fonctionner cet énorme électrolyse. Et c'est là que le mot sacrifice prend tout son sens, car non seulement dépouillée de ses métaux précieux, l'humanité devra sacrifier son électricité.
Mais n'oublions pas que l'électrolyse génère de l'hydrogène. Hors ce gaz à haut rendement énergétique pourrait être utilisé s'il est canalisé à bon escient. Pourquoi pas en remplacement du pétrole qui de plus en plus pollue nos mers et qui, rappelons le, n'est pas inépuisable.
Il pourrait non seulement servir d'énergie mais également combiné à l'oxygène se transformer en eau. Une véritable aubaine pour certains pays affublés par la sécheresse.

Je sais que tout cela parait utopiste mais le rêve nous fait avancer, alors pourquoi ne pas rêver ?
 

 

Créé par nonozor le 10/08/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9917


Zapping du 25 mai 2046

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

...

... la fin justifiant les moyens, nous avons décidé d'employer notre puissance de feu au niveau maximal. Notre premier objectif était évidemment de sécuriser la zone, mais, de toute évidence, la situation nous avait échappé...

... c'était une sorte d'énorme masse informe... comme une grosse éponge... ça battait comme un cœur... comme... comme si ça respirait...

... depuis des années, et le goût d'inachevé perdure. Les différents protocoles qui ont été successivement mis en place, suivis, puis abandonnés, ont manifestement supprimé tout contrôle sur l'objet des recherches entreprises. Néanmoins les capitaux affluent, les travaux continuent, le progrès n'a de cesse d'avancer...

... arrivé ici, au Madison Square Garden, qui n'est plus que ruines fumantes, je peux constater par moi-même que la forte odeur qui émane après leur passage n'est pas si incommodante. Malgré tout, les militaires portent des masques à gaz...

... ils surgissent de je ne sais où et disparaissent? On se moque de nous! Il n'y a personne pour nous dire ce qu'ils se passe vraiment, voilà tout! Pas de témoignage direct, comment est-ce possible? Vu l'ampleur des dégats, je pose la question: où sont les dizaines de morts?...

... ça enflait et ça projetait de la gélatine très lourde qui dissolvait tout ce sur quoi elle tombait. Je ne sais pas combien de temps je suis resté à regarder ça mais tout s'est passé très vite, ça vibrait et ça grossissait en même temps à une vitesse surprenante...

... les bombes organiques tuent des civils, et ces attentats n'ont toujours pas été revendiqués... Nous envisageons plusieurs hypothèses mais nous ne voulons écarter aucune possibilité...

...
 

 

Créé par Dawa le 01/08/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9911


Et si l'homme sauvait la terre d'une mort que seul lui peut faire éviter ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Des centaines voire des millirads d'années ont passés, le soleil devenue orangée épuise ses dernières ressources d'hydrogène et commence à devenu de plus en plus volumineuse et menace de détruire la terre du fait de sa croissance démesurée...

La terre, une vieille planète abritant une biodiversitée qui n'a jamais été aussi riche et variée depuis sa création, tous ça grace à l'homme qui au fur et à mesure des millions d'années s'écoulant la protégea de tous cataclysmes dues a des phénomènes naturels ce qui a permis aux éspèces de proliférer. Et il recommencera une nouvelle fois à sauver ces espèces menacés par le soleil: en coagulant les corps celestes de la ceinture d'astéroïd, les humains (du moin leurs descendant) obtiennent une planète suffisament massive qu'ils dirigeront grace à des charges d'explosif du futur colossal (nos bombes H à coté sont des petits pétards ridicules) pour que cette planète attire la terre dans son champ d'attraction et puisse ainsi l'éloigner du soleil au fur et à mesure de sa croissance et ainsi la terre est sauvé par... l'homme !

Bien entendu il arrive le moment ou le soleil s'éteind, il suffit juste de changer d'étoile, la biodiversitée sera gardée intacte grace à de gigantesques domes construits à la surface du sol ou de gigantesques souterrains, imaginez en quelques sorte des oasis en plein desert, sauf que dans ce desert il fera -270 C° à coté de nos +50 C° au coeur du sahara...

Ceci est ma vision du futur et je la fait partager afin de positiver, n'ayons pas honte de se que nous sommes, voyez l'homme comme un vaccin qui va sauver cette bonne vieille terre d'une maladie, disons que la terre en est au moment ou elle fait la mauvaise réaction qui précède la piquûre ^^
 

 

Créé par Alexbar le 28/07/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

9894


Et si nous n'étions pas maître de notre cerveau ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si chacun de nous sur la terre n'étions qu'en fait des personnages d'un immense jeux vidéo contrôlé par une toute puissance ?

Chacun de nos choix, actes ou pensées serait contrôlé par des êtres biens plus puissant que nous, pauvres humains.

Ces personnes décideraient qui doit vivre ou mourir et qui doit être heureux ou malheureux.
Exactement le même principe que pour les "sims", sauf que nous serions les pions de l'un de leur jeux.

Inquiétant...



 

 

Créé par Elfinox le 20/07/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9881


Microbes, vous avez dit microbes?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Est il possible qu'un jour, un jour comme un autre, nous comprenions au détour d'une découverte scientifique que nous ne sommes rien. Nous le savons tous déjà bien sûr, mais là, ce jour où cela nous sera confirmé par les médias "Info capitale: Nous ne sommes qu'une expérience! " Comment l'homme se croyant jusqu'alors tout puissant réagira t'il, lorsqu'il apprendra qu'il n'est qu'une "chose" contenue dans un bocal? Que son univers n'est en fait qu'une minuscule éprouvette dans les mains d'un savant d'un autre monde. Nous explorons l'infiniment petit en nous pensant infiniment grands mais jusqu'à quand? Quand ce jour viendra, ne serait ce pas la fin de l'experience. Ne finirons nous tous pas dans la folie se sachant si insignifiant. Nous qui ne donnons aucun crédit à la vie si ce n'est à la nôtre, cela tuera t'il cette vanité qui nous étouffe au point de nous donner la mort. Les dirigeants de ce monde perdront t'ils l'esprit? Lacheront ils les bombes? Ou au contraire, deviendront nous enfin humbles, profiterons nous enfin de la vie sachant que notre éprouvette peut se casser à tout moment?
Sommes nous suffisament intelligent pour ça?
 

 

Créé par 1plus1egal3 le 15/07/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9875


Fin du Monde Humain

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2012, pseudo fin du monde, fin du monde humain.
La nature reprend c'est droits et donne naissance a de nouveau êtres doué de conscience, la nature deçide, comme elle l'eu fait dans le passé de préprogrammé le comportement de c'est nouveau etre afin de savoir avec exactitude a la seconde prés ou elle reprendré de nouveau c'est droit.

Elle deçida en outre d'inculqué a c'est nouveaux etre, la valeur morale perdu des ancien locataire de ça chair: "l'altruisme".

Elle çe mit a penser que c'est êtres ne viendrait plus au monde de la même manière, ils ne serait pas le fruit d'un accouplement mais sortiraient des entrailles de ça chair et posséderaient une parti de c'est pouvoir.

Puis elle en arriva trés vite a régler le probleme de l'utilité de c'est pouvoir, afin que cela ne soit jamais utilisé a des fin personel.
En mettant tous le monde sur un meme pied d'estale elle ne pouvait qu'êtres sur du resultat.

Elle suprima de la conscience de ses nouveaux etres la possibilité d'avoir des pensée subversive a la paix et la pérénité de la nature.

Elle inculqua egalement aux vegeteaux la possibilité de penser, et de comuniqué avec c'est nouveaux etres afin qu'ils s'occupe mieux de la terre.

Elle inventa toute sortes de plantes, d'arbres, de champignons, aux propriété hallucinogène afin que les nouveaux être puissent s'enrichir spirituellement.

Elle déçida d'enlever la sensation d'addiction envers c'est nouveaux vegeteaux, et envers tout comportement.

Elle suprima avec dédin le someille et deplaça la terre afin que sur une grande parti de cette derniere il fasse jour le plus longtemp possible.

Elle modifia l'athmosphere et renforça la couche d'ozone de maniere a ce que ça soit vivable.

Elle régla le climat avec logique et sagesse.

Puis vint le tour de la faunes.

Elle inventa toutes sortes de créatures mysterieuse au capacité talentueuse et surprenante. Elle leur permis de dévelopé un sens aiguisé pour les arts tel que la peinture et la musique.

Elle déçida de faire regner une harmonie entre les etres et la faune.

Elle rectifia quelques paramètres divers et variés, s'assura que le tout concordé sufisement et regarda le tout evolué pendant 2000 ans pour la 4eme fois.
 

 

Créé par Ekinoke le 14/07/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

9859


Empelota

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

La Société va de plus en plus mal,
monter du fascisme, catastrophes naturelles et volontaires, émeutes à cause de la faim, stérilité progressive de l'espèce, épuisement des ressources naturelles...
Un matin, las de tous ces maux et toutes ces souffrances, une conscience collective naquit.
Isabelle se réveilla sereine. Ce n'était pas un phénomène courant ni chez elle ni chez de nombreuses personnes. Pourtant ce matin tout le monde était en paix, le stress oublié, les responsabilités occultées... Ils savaient.
D'une manière étrange et rassurante, ils savaient tous ce qu'ils feraient aujourd'hui.
L'exode commencer.
Ils sortirent tous simplement de chez eux, s'étant préalablement délester de tout ce qui les gêner, vêtement y compris.
Ils marchèrent, d'un même pas et dans une harmonie parfaite, comme si quelque chose en eux-même leurs chuchoter à tous la direction à prendre; l'objectif à atteindre.
Il fallait remonter à la source de soi-même.
Ce phénomène mondial entraina de nombreuse perturbations et accidents diverses. Tous s'était enfin aperçut de l'auto-flagelation qu'ils enduraient, et avaient laisser leurs postes vacants.
A quoi bon s'habiller quand notre corps nous protège lui-même du froid en gardant la chaleur accumuler par la peau. A quoi bon travailler pour manger, quand on peut seulement se baisser et ramasser sa nourriture. A quoi être actif 18 heures par jours alors que l'on doit tout simplement répondre à ses besoins primaire. A quoi bon s'embarrasser des sentiments comme la pudeur, la jalousie, la possession, l'amour... Quand on peut être soi-même? Juste présent et conscient de notre environnement. A quoi bon inventer un langage et s'organisait en société alors que nous pouvons très bien vivre en autonomie.
A toutes ces questions, aucune réponse mais seulement un instinct qui se réveillait. Un instinct qui nous disait que l'humanité s'était égaré, et que pour renaître sur des bases saines elle devait tout simplement revenir à l'essentiel.
Evidement, cette exode délirant fit énormément de perte humaines.
Sélection naturelle oblige.
Les hommes et les femmes les plus forts furent les seuls survivants. Pas de question d'injustice ou d'intelligence particulière, ils étaient juste les mieux adapter à l'environnement. Pas de tristesse pour les morts, pas de compassion, pas de névrose juste l'acceptation de ces règles et d'une renaissance.
L'Humanité venait alors de se réconcilier avec la Nature, et en avait oublier son arrogance passé devant la découverte de la simplicité animale.
Les villes furent abandonner et les forêts, campagnes... réinvestit.
Plus de référence donc plus de préjugé, juste deux humains face l'un à l'autre, nu et désarmer, et cherchant tout simplement le moyen de faire durer le présent le plus longtemps possible.
Ils ont rejoint une vie paisible, loin de toute les interrogations nombrilistes de l'ancienne société pour enfin s'accepter comme ils sont vraiment: des animaux.



 

 

Créé par Alegrialoca le 05/07/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9846


Seriez-vous femme ou homme ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si un jour un décret international décide que les femmes et les hommes ne vivront plus jamais ensemble ?

Et si les Pays dits "Féminins" avançaient dans la technologie ?

Et si les Pays "Masculins" sombraient dans la débauche, que les lois seraient éradiquées de ces contrées ?

Et si les Femmes auraient trouvé le moyen de procréer sans être masculin, à la maniére des plantes ?

Et si les Hommes redevenaient des Homo Erectus ?

Et si les Femmes, trouvant notre bonne vieille Terre obsoléte, s'éxilaient sur une autre planéte ?

Regreteriez-vous d'être un Homme ? ? ?
 

 

Créé par pewee136177 le 27/06/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (6)

 

 

9833


"Nous sommes la clé de notre propre porte"

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

"Enfin nous y sommes, le retour vers sois-même. Enfin le vrai, pas celui proposé dans les magazines, qui propose depuis plusieurs centaine d'année les
mêmes test pour les femmes en recherche d'elles même. 6025, il nous aura fallut alors tout ce temps. Quand on penses qu'il y a deux trois millénaire ont avaient pour
penser à sois juste les émissions de télé, des sciences, des philosophes. Toutes ces machinations, pour finalement se rendre compte que tout était en nous.
Il aura fallut un petit éclaire de génie à un vieux scientifique. " Tout réside en nous, nous sommes la clé de notre propre porte", tout le monde le prit pour un fou enfin bon, pourquoi croire un vieil homme sans aucun avenir? Pourquoi croire quelqu'un qui ne tient déjà plus à rien? Il n'a plus d'avenir, il lui suffit juste d'écrire une phrase insipide mais qui choque plus d'un "Cerveau" actuel pour se sentir encore un peu vivant. Vraiment, vous y pensait vous un scientifique de l'année
6025 qui publie dans son journal, la solution pour se libérer de nos corps? C'est inutile premièrement et puis ca ne sauvera pas l'économie. Bien entendus tout le monde s'en foutait de sa solution pour se déconnecter de ce monde, pour ça il y avait depuis des millénaires des produits qui étaient illicite encore dans les années 2000. Mais contre toute attente ces manière de sortir de soi avait fait un grand bruit au près des "cerveaux rampants" tous ceux qui ne croyaient plus en l'avenir qui se voyait comme leur ancêtre enchaîné dans des usines, à mourir comme tous ces clochards qui hante désormais les rues populaire du nouveaux Bombay. Tous ces "cerveaux rampants" avaient suivis les manières naturels d'ouvrir son corps à d'autre perspectives, ce fût difficile pour qu'enfin un d'entre eux réussis vraiment à sortir de son corps et à voir les autres et se voir et se rendre compte qu'il n'était rien d'autre qu'un pur et simple esprit sans possibilité de parler
avec les autres, il se souvenait juste avec réussis à voyager partout sans que personne ne l'aperçoive. C'était juste ce qu'il avait répéter à Jun-Freik, ce vieil homme qui continuer malgré ces 152 ans à étudier la tranquillité sur son corps et sur ceux des autres. Le plus étrange ce fût l'attrait de quelques "cerveaux", qui avait dans leur études entendu parlaient de cet état de coma, ou plutôt de second état. Les travaux de Jun-Freik furent poussé par une plus grande communauté de
personne qui se trouvèrent être plus calme dans leur travail par la suite et que le stress s'en aller comme si ils se retrouvaient enfin avec un vrai paix intérieur, comme ces choses pensaient par les anciens des millénaires derniers. Intrigué par ces pratiques étranges, je vais par étapes suivre les conseils de Junk-Freik, pour m'ouvrir à l'extérieur. Mon journal de bord sera votre manière de
suivre un enseignement saint et qui vous aidera à calmer vos fureur. "
Ce fût les dernières paroles du "Gourou" de la première chaîne française, paroles absorbé par une société qui commençait à s'effondrait sous le poid d'une pollution de plus en plus pesante, d'une économie de plus en plus décadente et d'une surpopulation qui ne décroisse jamais. Pendant plus de trois cent ans tout la population mondiale suivait son gourou national qui chaque jour et sur deux générations montrer comment sortir de son corps et à se retrouver en tant que simple esprit tous
ensemble, apprendre à communiquer, apprendre à se tenir dans les airs, à voler de plus en plus vite. Tout cet apprentissage s'apparenter à celui d'un bébé. Mais les grandes différence étaient qu'il ne vieillissait pas mais apprenait toujours plus, il ne semblait pas avoir besoin de nourriture, pas besoin d'hygiène, pas besoin de matière en résumer. Puis finalement ils apprirent tellement de choses, il apprirent à réfléchir ensemble de façon direct, sans aucun besoin de mot juste en étant ensemble les pensés fusaient et étaient toutes confondu au milieu de leur "meute", puis un jour toutes ces pensés furent mélangé avec les pensés des regroupement voisin, il pouvaient discuter ensemble sans barrière de langage, et donc librement sans contrainte. Tout ceci contribuer à un bien-être planétaire tous les êtres humains étaient finalement les mêmes, les mêmes être purs.
Le temps passa, et les êtres, mondiaux se rejoignaient toujours un peu partout sur la planète, laissant derrière eux le sens si réducteur, dans les airs ni souffrances, ou douleur ne pouvait les atteindre. Ce qui surpris la population fût la conséquence sur leur planète de ces réunion de plus en plus long. Ces réunions pouvaient atteindre plusieurs mois de duré, la population n'avait pas besoin de se nourrir directement, il brancher leur sac d'os et de chaire à des machines pour pouvoir garder
un certain pied terrestre. La planète quant à elle fonctionner selon ses désirs, et elle envahissait les villes, les usines, les centrales nucléaires, enfin rien ne résister pendant ces temps d'absence planétaire à la furie «rébellionne» de la nature. La Terre avait repris ses droits et nuls être vivant pouvait y remédier. Le plus surprenant fût d'ailleurs la réaction des êtres vivants les plus influent de cette planète, ils laissaient faire, ils avaient atteint une tel paix en eux, et avec les
autres, qu'ils en finirent par accepter les revendications de la nature.
Des centaines d'années passèrent, et ce rituel resta intact, la société était revenus à un état de phase avec la nature, un état de respect entre tout ce qui les entourer, le fait de redevenir à l'état de base, a permis aux hommes doués de conscience de communiquer avec leur planète, ils entendirent ses souffrances et lui laissa reprendre vie peu à peu. ils comprirent, que le luxe, tel que l'électricité, la locomotion, les bâtisses de toutes espèces, n'était pas nécessaire à leur réel bien être tout devait être en concordance et non en avarice. Tout fût enfin compris, mais ce tout fût aussi compris bien trop tard, les millénaires de destruction, avait bien finis par atteindre la planète au plus haut point, et qu'il était alors impossible de la sauver. La planète pendant les derniers siècle avait était une
ressource indispensable à un renouveau de la façon de vivre et elle était devenus une confidente, une source de culture, elle apprenait aux nouveaux hommes, les erreurs des précédent. La planète était condamné et plus personne ne pouvait rien y faire. L'homme était perdus, lui qui avait enfin tout entendus et de la meilleur des oreilles se retrouver désormais orphelin. Il fallait trouver une solution à cet état de détresse. Cette solution fût trouvé par un certain Kierf, il trouva comment s'échapper de manière permanente de son enveloppe corporel, et ainsi de pouvoir quitter la
Terre. Il fallut plusieurs années à la population pour apprendre ceci, lorsque tous furent détacher de leur enveloppe, un instinct primitif les inondât, ils eurent le besoin immédiat de partir, de fuir plus exactement, pour retrouver un foyer, une endroit où ils ne risqueraient plus rien. Un grand raid, fut donc organisé ils partirent tous en laissant derrière eux une planète à l'agonie, une planète qui ne comprenait pas ce qui c'était passé. Des millénaire après leur départs, les êtres étaient toujours en quête d'un endroit, même si dans leur états "d'âme" ils ne risquaient rien, ils gardait au fond d'eux
les civilisations jadis qui les obligeât à atteindre un seuil de sécurité et pour cela, ils leur fallait trouver une planète ni trop chaude, ni trop froide, un planète parfaite.
Quand enfin ils trouvèrent une planète refuge, ils s'imprégnèrent de leur nouvelles senteur, de leurs nouveaux être vivants, ils apprirent pendant de nombreuse année à communiquer de nouveau avec la planète pour en apprendre tout de ce nouveau territoire.
Finalement les "âmes" reprirent rapidement les schémas passer et reprirent possession de l'être plus incroyable de la planète et chercha à le perfectionner.
La boucle se re-boucla, et le cercle vicieux se referma une fois de plus sur ces être inconscient et destructeur.
 

 

Créé par kilotu le 17/06/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9814


Retour au Moyen-Age

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Imaginons que le pétrole disparaissent et que tout les grands scientifiques ne trouve pas de solutions... peut-être retournerons nous au Moyen-Age ! Meme si l'homme moderne ne sais plus refaire ces magnifique battisse, c'est tout à fait possible. Mon avis est neutre car pour certain c'est bien, pour d'autre non...
 

 

Créé par Cassandre83 le 11/06/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (5)

 

 

9801


Le monde du futur

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Un homme s`avance entre les décombres de maison écroulé et de carcasse de voiture brulé ou rouillé. Les personnes qu`il voit se cache en l`apercevant comme des animaux effrayés par l`arriver de quelque chose d`inconnue. Il marche droit devant lui en se demandant se qui c`est passé. Des brides de souvenirs lui reviennent en mémoire. Il se voit marchant devant le grand édifice de Skarfit enterprise à New York. C`était la première société qui avait fait en sorte que la cryogénisation soit devenu monnaie courante. Il avait payé pour 1000 ans. La dernière fois qu`il a regardé la date, il était le 3 juin 2025. Des décombres et encore des décombres, ils n`y avait que sa autour de lui, mais ce qu`il ne voyait pas était bien plus grand encore. Cela faisait 3 bon kilomètres qu`il marchait sans arrêt dans son veston cravate et soulier de grande soirée. Il aurait du y penser à deux fois avant de s`habiller de la sorte. Ce qu`il voyait le déprimait. Il décida de trouver un endroit surélevé, il se dit qu`il pourrait peut-être voir ou il était et ce qu`il c`était passé. Il trouva un petit monticule de sable, mais des qu`il monta dessus, il s`aperçu bien vite que ce n`était pas seulement du sable, mais bien un tas d`acier rouiller. Il monta et la seule chose qu`il vu, ces des décombres et un bâtiment sur le point de s`écrouler. Sur le bâtiment on pouvait lire ceci: Skarfit enterprise, New York.

Olivier Gosselin

 

 

Créé par olicfini le 04/06/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9797


Message destinée au Terrien de l'an 2015 (test d'envoi n°98729)

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Tout d'abord: bonjour

Si vous recevez ce message c'est que nous avons réussi à envoyer des "objet" dans le passé, nous nous présentons: nous sommes Idéis-Yero, nous sommes en quelque sorte ce que vous appelez un historien, nous voudrions vous informer d'où en ait a notre époque, nous sommes en l'an 2050 AP C soit 4020 pour vous voilà les faits les plus marquants de notre évolution:

2050: Suite aux alliances passer en 2014 (que vous connaissez) la Troisième guerre mondiale commence, tout d'abord en guerre froide entre les deux camps.

2055: Nous n'aurions jamais pensé que l'homme pourrait développer si rapidement des armes si puissante:

-La bombe DTAZ (Détruis Tout de A à Z) est créé, cette bombe peut détruire l'intégralité de la Chine à elle toute seule, tous les pays en guerre la possède (grâce aux alliances et à l'espionnage).

-Le Fusil a énergie nucléaire causant a usage répété de lourds dommages à son utilisateur et ses camarades proches (irradié, brûlé sur tout le corps, démence voir même sur certaines personnes la perte de partie du corps dès les premiers symptôme, l'utilisateur était condamné.)

Nous vous enverrons des précisions sur les autres armes plus tard.

2062: Le premier missile est lancé c'est un DTAZ, il est lancé sur le Japon mais est dévié par les anti-missile de ce dernier et tombe sur la Chine: il détruira entièrement la Chine, une partie de la Ruisse, l'Inde et le Japon.

2063: Après le premier lancez plus d'hostilité jusqu'à la mort du préisdent espagnol, son nouveau prédécesseur est extrèmement agressif dans ces propos.

2065: Le dictateur de l'Afrique du Sud est menacé par le représentant espagnol et pour prouver qu'il n'en avait pas peur, lance un missile vers l'Espagne, le missile sera arrêté par un autre missile lui venant du Royaume-Uni les deux missiles explosent au-dessus du Sahara et détruise toute l'Afrique du Nord et une partie du Sud.

2067: Les États-Unis jugé dangereux par l'Europe et ravagé par les pluies de missiles DTAZ, la puissance des bombardements est tel que tout le continent américain est ravagé.

2075: Les seuls survivants: l'Europe, L'Océanie, une partie de la Russie et un bout de l'Afrique du Sud attendent la moindre erreur de leurs voisins. L'Europe et L'Océanie d'allie pour détruire la Russie qui semble affaibli.

2076: L'Asie n'est plus et l'Europe non plus: L'Océanie a fait passer un DTAZ pour un simple missile atomique et la lance sur la Russie, le rayon de l'explosion a tout détruis en Europe.

2080: L'Océnaie envoie un DTAZ pour détruire son dernier ennemi: L'Afrique du Sud, Ne voulant pas finir seule cette dernière envoie aussi des DTAZ sur l'Océanie: Tout deux explosent.

2085: L'humanité est devant un énorme problème il ne doit rester que 200 000 humains en vie et après les cataclysmes humains voici les naturels (Tsunami, Monté des eaux, Tornade, Ouragan...) la nature répond !

2090: Suite au cataclysme causé par l'homme, puis causé par la nature, il n'existe plus aucune trace de nation. Les survivants s'enfonce dans les profondeurs de la Terre ceux-ci ne sont plus que 10 000 réparties partout dans le monde.

2091 - 2504: Inconnu

2505: La nature c'est calmée, les hommes sortent de leur cachette, suite à l'adaptation à leur nouvel habitat et a leurs expositions aux radiations l'homme a muté: il est désormais plus petit, plus faible sa peau est plus dure et blanche, Sa vision a baissé et il pêne à voir sous le soleil si lumineux comparé à son ancien habitat, ses iris sont blanches et deviennent légèrement lumineux dans l'obscurité, sous Terre il s'est nourris d'insecte et de petits mammifères (nous ne savons rien d'autres sur leurs vies au fin fond de la Terre d'ailleurs ce sujet est tabou) ses canines sont plus pointu et dur, son cerveau c'est grandement développé tout comme l'ensemble de son corps le plus intéressant c'est qu'il a développé au fond de ses narines des analyseurs de phéromones ainsi que des glandes pouvant sécréter plus d'un milliard de phéromones différents et peu désormais communiqué grâce à celle-ci (il a cependant toujours la faculté de parler et d'entendre), ses doigts sont plus effilés et au bout de chacun d'eux se situe des sortes d'aiguilles dur, deux petits appendices sont apparut sur son visage au bout du menton se tenant droit, se sont deux antennes, grâce a ces évolutions l'homme ces faits un allier de taille (c'est une expression):

LES FOURMIS

Elles ont aussi évolué:

Leurs carapaces est plus dur, mais a légèrement blanchie, les fourmis communiques désormais en CA permanente avec leurs soeurs et leurs mère par télépathie, elles mesurent toutes au moins 3 cm, mais peuvent atteindre 6 cm, leur éspérance de vie est de 120 ans pour une reine et 25 ans pour les autres et enfin les sexués de volent plus les accouplements se font au sol.

2518: Les premières communautés inter-espèces s'installent a l'air libre.
->Fin du premier messages<-
 

 

Créé par Neko le 01/06/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9795


Big Crash

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Lors de ce retour arrière, nous vivrons le temps tel quel et non comme une contrainte. Ce mode arrière serais ce mode avant. Sans ce poser de questions et au contraire, nous les écarterions comme actuellement.

Mais si au lieu de manger, nous régurgitons. Et bien nous créerons la nourriture.

Si au lieu de construire, nous détruisons. Et bien nous créerons la nature.

Nous serions de l'autre coté, celui de la création, de la construction d'un monde, d'une terre.

Celui qui construit un bâtiment en détruisant un champ peut créer un champs en détruisant un bâtiment.

Certains de nos objectifs actuels que nous voulons produire dans ce sens, ce réaliserait dans l'autre (la pollution, l'amélioration écologique, la plantation de forêt...) tous ces chiffres qui nous font tourner la tête seraient enfin nos amis.
 

 

Créé par Sylversi le 01/06/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9790


Et si comme scénario du futur, on présentait le scénario d'un futur sans vie?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Dans 50 ans, avec le manque de pétrole, et la croissance des nouvelles technologies, personnes n'osera sortir de chez soi, de peur de se faire agresser par une abeille.. Et ceci mènera à une société totalement programmée par une bande de geek, qui se nourrissent par télé-nutrition. Un monde dans lequel la nature se serait suicidée, dans lequel le roi du monde serait le grand vainqueur du tournoi mensuel de Call of Duty 6, ou encore Wow, en alternance. Un monde sans pauvreté car les pauvres n'ont pas d'ordinateurs, donc pas de vie. Le monde parfait non? Non
 

 

Créé par Fabious le 30/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9788


Un Paradis Virtuel !

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Les avancées scientifiques ont supposé l' inexistence de dieu ou de monde après la mort.
Alors certains se sont dit: " S' il n'existe pas de paradis, pourquoi ne pas en créer un... " Alors sont apparus les paradis virtuels.
Au moment de leurs morts (ou peut être même avant) les gens se programment différents scénarios ou mondes virtuels (par exemple revivre les meilleurs moments de leur vie, ou être dans une sorte d' Eden):


Et si l'homme inventait le paradis ?

Ainsi l' esprit ne mourrait jamais ? Peut être pourrions nous remplacer notre corps à l'infini, et avoir l'immortalité ? Ou vivre dans un monde virtuel sans le savoir, comme dans Matrix ?
Il est également possible qu'une violente concurrence se déclenche entre les différentes " marques de paradis " ?

 

 

Créé par fdsq le 29/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9780


Astro-destinée

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Troisième siècle après le Grand Désastre... Ce qui pourrait s'apparenter à quelque chose comme 4580 ans après le dernier grand prophète Bouddha 15e.

Un monde nouveau, forgé par ses erreurs passées. Un monde composé de 12 clans, dirigé par un Orateur de chacun de ces clans, en réalité, des astrologues.
Le déclin du monde, les guerres de religions, les politiques prolifiques, les fossés peuple/gouvernement de plus en plus creusés... Voila ce qui poussa un jour ce qu'à l'époque ce qu'ils appelaient des Astrologues à se rebeller.
En effet, ceux ci découvrirent après de nombreuses études que la date de naissance, et de fait, le signe astrologique des individus avaient une rôle dominant dans leur personnalités. Il conçurent alors une encyclopédie Astrologique, répertoriant pour chaque signe Astral les grands traits de caractère, les particularités de ces individus.

Bien entendus, cette science était tout à fait ridiculisée et rares étaient les véritables convaincus par la science des Astres, mais peu à peu, les révélations devinrent de plus en plus juste. Nous pouvions deviner à l'avance quel pays entreraient en guerre contre tel autre, de part les astrologies de chacun des chefs de ces états. C'est alors que de plus en plus de gens se mirent à rejoindre notre Foi, et que nous sommes devenus la Majorité.

A présent, notre société moderne est plus saine, plus tranquille, car nos vies sont dictées à notre naissance grâce aux Astres.
Le gouvernement mondial est tenu par le conseil des 12 Orateurs. Ils sont les meilleurs Oracles du Monde, un pour chaque clan. Les clans sont à l'évidence uniquement peuplés d'individus du même signe. Nous trouvons donc les clans des Gémeaux, des Scorpions, des Balances et autres Sagittaires...

Si un couple de Gémeaux donne la vie à un être Humain d'un signe différent du leur, alors il sera envoyé dans le clan correspondant, ou il pourra vivre en toute liberté, sans subir de contraintes de personnalité.
Chaque clan est une société quasi-indépendante mais qui s'associera avec d'autres clans selon les affinités. Les 12 Orateurs sont aussi présent pour gérer les conflits et prendre les décisions inter-communautaires ou Mondiales.
 

 

Créé par Val Satyris le 26/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9769


Y aura t-il une fin ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si un jour l'homme arriverait a son but: l'évolution final ?
Et si l'homme arriverait a la fin de son évolution physique, mental et technologique que fera t-il après ? Actuellement tout prouve que l'univers est infini, que le temps l'est aussi et si cela ne l'était pas ?
Que se passerait-il ?
 

 

Créé par Neko le 22/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

9768


Et si nous y mettions fin ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si dans un futur lointain l'homme se rendrait compte (par réflexion ou par l'aide de la "science") qu'il avait fait erreur, que finalement l'homme n'était pas l'évolution mais qu'il était le frein de celle-ci ? Mettrait-il fin a son existence par solidarité avec la planète ? Cacherait-il cette découverte a c'est ancêtre pour continué d'exister ? Essayerait-il de remédier a cela: Devenir utile a sa planète plutôt que de la détruire ?

Et enfin se rendrait-il compte de sa découverte et de son importance ?
 

 

Créé par Neko le 22/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

9757


Drôle de machine

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Le voilà qu'elle bondit de mur en mur, bousculant tout à travers son chemin. Ses tuyaux en aciers fond un boucan d'enfer, elle leur avait bien dit de dégraisser ses tuyaux.. les parents n'entendent vraiment que ceux qu'ils veulent entendre.. sa plaque d'aération se détachait, elle essaya coûte que coûte de la retenir mais étant donné qu'elle n'avait plus de bras, la fuite de la plaque était quasi certaine. Elle n'en pouvait vraiment plus.. puis il y avait ce professeur de mathématiques qui mélangeait les chiffres et les lettres.. il lui donnait un mal de crâne pas possible.. ah non.. impossible, elle ne possédait plus de tête...
Qu'à t-elle donc fait pour mériter pareil sort ? Certes, elle a engloutit la dernière plaquette de chocolat dans le frigo.. c'est légèrement égoïste de sa part mais ce bandit la narguait, il lui faisait des signes, l'appelait lui demander sans cesse de venir frotter sa langue contre son cacao, de s'assoir et de sentir le chocolat fondre dans sa bouche, elle ne résista plus à la tentation et fondit sur la plaquette qui en riait de plaisir...
Elle eut beau se défendre autant qu'elle put ses parents furent catégoriques: " Toi et ton égo sur-dimensionné, tu ne penses qu'à ta personne, tu savais très bien qu'on voulait la mangeait cette plaquette! ! ! Tu seras donc châtier ma fille! ! ! " Et, ce fut le drame...
Bienvenue au 22ème siècles où le cacao est devenu la nouvelle nicotine!
De vos jours, une bêtise et hop! ! une petite fessée et tout était fini. A présent vous vous disputerez avec vos parents pour de la nourriture.. non pas votre nourriture soumise et innocente mais de la vrai nourriture qui s'exprime et qui vous narguera jusqu'à ce que vous faiblirez.. la nourriture à tellement était mal-traité qu'à force d'être jetée tels un déchet dans des poubelles.. elle a commencé à se faire peu.. et voyant son règne disparaître, une peur à émergée en elle et en a fait un être totalement odieux, dépourvu de moral.
Ce jour là alors, elle s'est retrouvée transformer en un vieux radiateur accroché à un mur de son lycée pour avoir commis le crime de la plaquette de chocolat.. elle enrageait, ne supportant plus cet homme qui mélangeait des chiffres avec des lettres en lui parlant de ses probabilités, elle se détacha du mur pour échapper à se matheux, qui, si elle aurait été humaine lui aurait donné une crise d'urticaire.
A cette nouvelle ses parents ne tardèrent pas d'arriver. Ils essayèrent en vain de la punir en la transformant en machines diverses mais l'enfant avait toujours un comportement qui agaçait les parents.. Alors ce fut radical, un beau matin d'hiver, ils se débarrassèrent et l'emmenèrent à la casse...
Bienvenue au 22ème Siècle où la technologie connait son apogée grâce à elle tout est possible même le pire...
 

 

Créé par rachiiie le 17/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9754


Le règne des enfants sur la Terre

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

L'évènement décrit dans ce texte n’est pas très loin d’un scénario qui chaque jour se fait de plus en plus probable; un vieux Monsieur, habitué à se réfugier dans les méditations, a eu une vision: celle d’un cataclysme qui allait détruire la terre entière; une catastrophe visionnée en direct, sous ses yeux, de laquelle il sera le seul survivant; cette alternative le saisit d’effroi dans sa rêverie, tant l’option de la solitude absolue, dans une planète dévastée et dépeuplée, lui parut, comme à n’importe quel individu à sa place, cauchemardesque, terrifiante; une voix survenue d’on ne sait où, lui dicta ce message:
- Je suis le gardien de la Terre; je vois que les Hommes ont tourné à leur désavantage les promesses de la vie; aussi, leurs stratagèmes vont les conduire à la fin de toute existence sur cette terre; tu seras le seul survivant; fais ton choix: vivre en roi solitaire dans la seule partie de la terre qui sera sauvegardée pour toi, ou bien continuer à vivre dans un monde à la dérive.
- pourquoi moi ?
- ton âge, et ta sagesse
- et si je choisis la deuxième voie ?
- alors tu subiras le même sort que tous les autres
- n’y a-t-il pas moyen d’une autre solution ?

A ce moment le vieux Monsieur se réveilla, effrayé, puis soulagé que ce ne fut qu’une vue de l’esprit, ou plutôt un cauchemar.

Celui-ci malheureusement se manifesta après qu’il se fut endormi, non sans peine; la même voix s’exprima, pour lui énoncer des paroles cette fois-ci plus conciliantes:
- tu peux sauver la terre
- comment ?
- utilise les technologies modernes pour faire appel aux enfants du monde entier; ils devront réussir dans leur démarche d’unifier les Hommes, en transmettant ce message: ‘’habitants de la planète terre, notre vie est en danger, si nous ne réagissons pas tout de suite, nous serons comptables de graves préjudices, ce dont les générations futures nous rendront blâmables..."

Quel était ce danger qui rongeait la terre ? Ou plutôt quels dangers ?
La course aux armements, l’atteinte au climat, les essais nucléaires, les agressions et les guerres, les divisions économiques, l’esclavage des enfants… c’est une réalité qui marqua tellement l’esprit du vieux Monsieur, que nous allons nommer Wisdom, qu’elle prit forme sous l’aspect d’un avertissement, dans son sommeil contrarié par l’angoisse.

Il ne faut pas être Einstein pour déduire qu’une telle dérive des actions humaines pouvait entraîner une catastrophe mondiale, sans distinction de puissance. Alors Wisdom se mit à réfléchir, dans la réalité, à la concrétisation de ce projet d’avertissement aux adultes, et de sensibilisation des enfants de toutes les races et nationalités confondues. Il en parla à son fils; celui-ci proposa de créer un site Internet:
- nous pouvons lancer un appel aux enfants du monde entier pour les intéresser à ton projet

Ils réfléchirent ensemble à la conception du site; ils commencèrent d’abord par y inscrire des textes sur les problèmes du monde, sur les dangers encourus par le système écologique, sur les souffrances des peuples en guerre, et des images-choc de peuples en misère et d’enfants en détresse, ainsi que la déforestation et les dommages causés à la terre nourricière; ils appelèrent au dialogue à travers un forum, et des articles rédigés par des enfants:
- que pensez-vous des atteintes à la Nature ?
- quels sont selon vous les moyens d’instaurer la paix ?

Certaines des interventions furent étonnantes par leur perspicacité; telle celle de cet enfant de treize ans:
- Je sens que la Terre va un jour se consumer sous le poids des guerres et des incendies; je crois qu’il est temps que les Hommes fassent preuve de bon sens en rectifiant leur conception de la puissance.
CChaque enfant utilisa sa meilleure verve pour agrémenter son engagement à la cause; mais cette dernière résuma toutes les autres; Wisdom trouva étonnantes leurs appréciations des choses, il en saisit l’occasion pour lancer son appel:
- Jeunesse du monde entier, la planète Terre est en danger; rendez-vous virtuel est pris, à telle date, et telle heure, pour qu’un enfant de chaque pays se retrouve en contact avec les autres, que vous discutiez ensemble des mesures à prendre pour donner à votre avenir et à celui de vos futurs enfants son juste mérite.

Les enfants accoururent nombreux sur le site en question, de tous les coins du monde, échangèrent leurs points de vue, proposèrent différents schémas pour résoudre la crise terrienne; ils firent un tel brouhaha sur Internet que leur cri se matérialisa en un message, qui apparut dans les ordinateurs du monde entier; une fenêtre qui vint supplanter toutes les autres en fonction; les services de renseignement du monde entier furent abasourdis par une telle tournure des évènements.

Toutes les Nations du monde lurent en même temps ceci:

"Nous, les enfants du monde entier, nous allons engager une bataille des mots pour confondre les guerres contre l’Homme et contre la nature; nous pointons un doigt accusateur vers tous ceux qui contribuent à la dégradation de la vie sur notre planète; tous les jours, à la même heure, vous entendrez nos voix, vous lirez notre message, et notre mobilisation est sans appel; vous devez changer les choses, nous voulons des garanties de paix et de sécurité sur notre vie future…’"

Ce message a fait un tel effet aux auditeurs, notamment au niveau des décideurs, que l’UNICEF a saisi l’occasion pour rédiger un manifeste, destiné aux adultes, signé par des enfants; leur règne commença ce jour-là; leur parole devint source de sentence contre les dangers qu’encourt l’Humanité.
A partir de là, les choses commencèrent à bouger, et Wisdom, embusqué de nouveau dans ses méditations, reçut le dernier avertissement provenant de son subconscient:
- tu as fait déjà un grand pas en sensibilisant à ta cause les Grands de ce monde; la dernière chose qui te reste à faire, c’est de rassembler, dans une région neutre, des enfants, garçons et filles, à raison d’un par pays; autant de garçons que de filles; tu feras en sorte qu’ils vivent en parfaite communauté, sans haine, sans racisme, qu’ils apprennent à se respecter mutuellement sans que la notion de race ou de couleur n’interfère dans leurs relations; après que tu aies rempli cette mission, ces enfants retourneront chez eux, et se feront les ambassadeurs d’une nouvelle conception de l’existence. Tu auras accompli ta mission, et la face du monde en sera transformée.

Les enfants qui se sont précipités sur le site de Wisdom trouvèrent l’aventure passionnante; ils se sentirent fiers d’avoir contribué à éveiller un sentiment communautaire au sein de la Nation mondiale; en même temps, elle contribua à développer leur maturité; ils ont entraîné leur famille dans cette entreprise, qui pour la plupart adhéra à l’action; il y eut tout de même quelques parents conservateurs qui voyaient d’un mauvais œil ce ‘’mélange’’, considérant comme un danger à leur spécificité; cette exception n’épargna ni l’Orient, ni l’Occident, dans les deux sphères du monde, l’une par méfiance, l’autre par complexe de supériorité. Mais les enfants veillaient, ayant mis en place un vote sanction contre les réfractaires.

La majorité l’emporta; et peut-être la raison aussi; depuis longtemps, les images d’horreur retransmises sur les écrans ont marqué les esprits, et posé les jalons d’une prise de conscience auprès des peuples; les gens étaient fatigués de supporter le poids moral des inconduites des Hommes; ils aspiraient tous à un climat mondial de paix, car partout, la menace leur semblait présente.

Brique par brique, la construction d’un idéal commença à naître des idées lancées à bout de notes sur la toile du Web. Les enfants, dans leur lancée, ont élaboré une carte mondiale des risques, naturels et humains; pour les premiers, ils ont emprunté aux spécialistes des catastrophes naturelles, pour les deuxièmes, ils ont fait de l’investigation, en recensant tous les pôles géographiques sensibles, soumis aux aléas des conflits, agressions, guerres; ils ont pris le soin, avec brio, de présenter les risques inhérents aux conflits internes, et ceux tributaires de la cupidité des puissances extérieures.

Tous les jours, à la même heure, leurs échanges en direct véhiculaient leur enthousiasme, et le rendez-vous devint peu à peu incontournable.

Mais le danger d’une contre attaque n’était pas à écarter; d’autres enfants, d’une autre sphère d’opinion, encadrés par des adultes, ont placardé Internet de slogans anti Wisdom, appelant à contrecarrer son projet pacifique mondial; car il pouvait gêner l’ordre établi.

Les uns étaient pour une reconnaissance mutuelle des particularités de chacun, les autres se revendiquaient d’une supériorité inventée, et donc du droit de gouvernance sur la Terre. Ce fut une lutte sans merci, mais le bombardement virtuel opéré par les enfants de Wisdom-place, et les arguments développés ainsi que les images choc chamboulèrent les esprits.
 

 

Créé par kouti le 17/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

9748


La coalition se rebelle

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Néanmoins, après avoir terra-formé Mars et l'avoir rendue habitable pour les humains, ces fourmis ayant reçu des amélioration génétiques pour leur mission, décident de garder le fruit de leur travail, et refusent aux colons l'accès à mars.
Malgré leur infériorité technologique, les fourmis sont suffisamment nombreuses pour mener une guerre ouverte sur le sol martien, en menant des actions de guérilla, mais aussi une menace a plus long terme pour les humains, l'empoisonnement de la toute nouvelle atmosphère, avec un gaz d'origine biologique, produit par une caste bien spécifique de fourmis, et qui n'est toxique que pour les mammifères. Les terriens se voient donc dépouillé de leur nouvelle planète, sur laquelle reposait toutes les solutions aux problèmes de la terre: pollution, surpeuplement...

 

 

Créé par Feuillu le 15/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

9733


Je veux savoir

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous sommes en 2100,
Nous les anciens terriens avons étaient déportés sur Mars parcque cette ancienne planéte se trouve détruite à présent. Du temps de nos aîeux il parait qu'il y avait des mouvements qui défendaient la faune et flore pour protéger la planéte terre mais il y avait aussi les usines qui dégageaient des vapeurs toxiques enfin la dite terre était en train de mourire.
Un jour alors qu'il y avait de plus en plus de pauvres gens, de terriens malades à cause de ce qu'ils appelaient "la pollution", de plus en plus de guerres pour des territoires contenants des richesses que certaines personnes voulaient absolument détenir, les riches personnes qui détenaient tout les pouvoirs ont alors eu une idée.
Celle de se réunir entre gens de pouvoir faire le compte de gens riches sur terre et de bârir une ville sur la planéte Mars afin de détruire le terre par bombe nucléaires et d'expartrier ce groupe de gens sélectionné par leur richesse, les critéres phisyque, et leurs docilité face aux gouvernements, bien sure les plus riches médecins. chirurgiens, les meilleurs scientifiques si ils se révelaient être des personnalités dociles face à leurs supérieurs était du voyage bien sure.
Ce projet fût élaboré dans le plus grand secret, la ville fût construite sur mars en quelques dizaines d'années et un jour toute les personnes sélectionnés se sont trouvés invités à se rendre dans le bureau des Grand décideurs, le projet leur étaient expliqués et comme leur docilité faisait partie des critéres de sélection alors tous partirent dans des navettes spaciales afin de rejoindre Mars.
IL ne devait resté sur terre que les humains inutiles à leurs projets il va sans dire que les plus hautes technologies étaiet déja en place sur Mars et que le projet venait de gouvernement détenant les plus grandes richesses mondiale alors déclancher des bombes nucléaires en partant de la planéte terre ne leurs posaient aucun souci ni techniques ni morales.
Bien entandu mon grand -pére me l'a expliqué comme cela mais je me pose encore des questions je suis Marssien mes parents aussi et ma soeur et si l'on me demandais de partir de ma planéte pour la détruire et que j'ai était sélectionné pour vivre est ce que je partirai?
Içi nous avons une vie normal, mon grand-pére me disait que cette vie étaient semblable à la vie sur terre sauf dans l'architecture qui était vaste. içi il n'y a que des vaisseaux spaciales qi représentent l'arrivé sur Mars. Parait-il sur terre il y avait des "animaux" une espéce qui vivaient à l'extérieur ou à l'intérieur des maisons moi je ne sais pas ce que c'est.
Mon grand -pére me disait que lorsque je serai un homme je devait trouver en moi les réponses de mon incompréhensins de ma vie sur Mars.
Aujourd'hui j'ai 26 ans je suis "Chargé d'éducation de la vie Marssienne" mon rôle est de leurs apprendre la docilité face à la hiérarchie, l'histoire de notre planéte Mars et la toute supériorité des rois qui nous gouverne, ce métier m'as étaient donné dés la naissance comme à tout le monde d'ailleurs chacun à un métier dés qu"il naît sur mars et est élevé dans ce sens afin qu'il ne se pose aucune questions, mais moi je m'en suis toujours posé...
Je voudras savoir: pourquoi lorsque des gens sont malades ou agés quelqu'un viens les chercher et on ne les revois plus? Pourquoi moi et les gens qui m'entourent vieillissent et les rois de Mars n'ont pas une ride, pourqoui on nous surveille tout le temps, et surtout pourquoi il ne faut pas dépasser la ligne rouge des gardien la garde moi j'aimerai bien savoir











 

 

Créé par paradoxia le 11/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9721


Vue d'esprit

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Imaginez, votre esprit seul.

Libéré de sa prison charnelle, votre âme a appris à s'élever, à quitter l'enveloppe de son corps.
Vous quitter votre domicile par le front, votre logement durant toute votre précédente vie, et vous vous appuyez sur les murs d'électrons qui sillonnent le monde.

Penchez-vous sur l'un d'entre eux. Il vibre de plaisir à être ainsi admiré, et vous apercevez les petites cordes vibrantes qui le constitue, de minuscules bosones.
Laissez-le en paix, maintenant, ou sa charge s'inversera à un tel point que vous ne pourrez plus vous en défaire par la suite.

Oui mon cher, vous n'êtes que pure énergie désormais. Appuyez-vous sur votre nouvel ami et essayez d'atteindre son compagnon d'axe x. Oui celui-ci. Maintenant celui d'axe y. Voilà, entrainez-vous un peu sur ces deux axes.

Vous vous en sortez très bien. Maintenant, tendez votre esprit: lancez-le vers cet électron. Il est un peu loin, dites-vous ?

Et maintenant ? Parfait.

Voila comme, ca.

Vous doutez vous de la prouesse que vous venez d'accomplir ? Cet électron était d'axe z.

Vous avez désormais appris à vous déplacer en trois dimensions. Peut-être qu'avant la fin de votre initiation, vous pourriez apercevoir la quatrième, celle qui dédouble absolument tout, autant votre conscience que le reste du monde, et particulièrement la place que vous avez dans celui-ci.
Mais nous verrons cela une prochaine fois.

Voilà, vous avez quitté la Terre, votre berceau depuis un certain temps. Mais vous verrez que le temps est relatif, votre précédante existence de quelques dizaines d'années vous aura paru bien longue face a l'éternité que vous vous apprêtez a vivre.

Oui, libéré des contraintes de la chair, vous ne pouvez pas mourir physiquement: vous êtes déjà mort.

Etendez les tentacules de votre esprit sur ces quelques millers d'électrons devant vous. Vous les tenez bien maintenant ? Ne restez pas trop longtemps accroché au même, vous dériveriez là où vous ne tenez pas à aller. Projeter-vous maintenant, en prenant appui sur eux, juste une petite secousse.

Voila, regardez maintenant l'onde que vous dépassez.

Oui, c'est bien la lumière. peu accueillante, n'est-ce pas ?

Avec le temps vous apprendrez à utiliser votre esprit pour vous déplacer d'un point à un autre instantanément, par la force de vos facultés mentales. Cela s'apparente à de la téléportation, mis à part que vous ne déplacez pas votre conscience, mais la vision de celle-ci afin que l'univers se trouve agencé devant vous d'une facon différente.

Je prend un exemple plus concret: rappelez-vous votre ancienne vie: vous êtes devant un meuble. Vous le voyez de face. Déplacez-vous à sa gauche. Vous voyez sa tranche. Eh bien ce que vous apprendrez a faire c'est à vous arc-bouter sur le montant de ce meuble, et à le tirer vers vous.

En somme, l'espace se déplace pour vous. Magique n'est-ce pas ?

Regarder sur votre gauche. voici l'un de vos confrère. C'était un humain lui aussi, il y a plusieurs milliers d'années. Il a découvert l'une des quatre principales forces régissant l'univers physique. Du point de vue humain, bien entendu. Vous connaissez son anecdote il me semble: ce serait celle d'une pomme.

Voyez l'ampleur qu'a prit son esprit. Quand il s'est désincarné, il était encore plus frêle que vous. Avide d'apprendre mais l'esprit pervertis par ses absolus humain. Il lui a fallu un bon siècle pour apprendre à se mouvoir aussi bien que vous le faîte. Mais étant d'une logique sans faille, il a apprit plus que nous, voyez sa majesté. Il est comme la tortue de cette fable humaine bien connue. Obligé d'entrevoir toutes les possibilités, avec longueur, mais une fois qu'il les possède, il ne les oublies pas. C'est une grande force dans un monde où la mortalité n'existe pas.

Nous touchons à la finalité de ce voyage introductif. Vous venez d'arriver, et vous mettrez encore quelques temps à comprendre les principes qui régissent notre monde. Dirigez-vous vers cet amas d'étoiles, quelques amis à moi y séjournent, ils répondront à vos questions éventuelles.

Prenez garde toutefois: votre esprit est certes immortel, mais la souffrance psychique existe toujours. Il eût une fois un homme torturé durant toute sa vie, mais hélas doté d'une grande intelligence. Son esprit fou a trouvé refuge ici. Depuis, il apprend à une vitesse inégalée. L'espace est grand, et potentiellement infini. Mais son esprit est en passe de le devenir aussi.

Vous arrivez en une période bien troublée. Son esprit est immense, et la place qu'il prend l'est tout autant. Chaque parcelle de sa conscience apprend à une vitesse désormais infinie; de fait, son esprit augmente exponentiellement.

Nous ne savons qu'en faire. Bientot, il nous écrasera de sa formidable puissance, et l'univers implosera sous son poids.

Une alternative à cette fin désastreuse existe, mais elle n'est pas plus heureuse. S'il apprend le secret de l'univers, il peut être à même de le remplacer.

Là, nous serons à la merci d'un fou.
 

 

Créé par Fand le 01/05/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9714


Dans un futur lointain...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Dans un futur lointain bien après la fin de cette ère d'inconsciences profondes de l'Humanité, lorsque la faune et la flore nous auront repris les droits qui leurs sont dû, nous aurons profondément changé. Le cerveau de chaque humain aura développé des capacités inimaginables aujourd'hui. Notre cerveau sera devenu notre seul organe senseur, il "verra ", "sentira", "goutera", "humera" et "touchera"... et "pensera". Le langage sera devenu exclusivement télépathique.
Et dans un futur encore plus lointain nous ne seront plus des humanoïdes, l'Humanité se sera transformé en un ectoplasme quantique étant partout et nul part, un seul et tous à la fois. Nous aurons fusionné avec le Multivers et nous aurons rejoins les millions d'autres ectoplasmes des espèces ayant atteint le même stade d'évolution que le notre.
Et bien plus tard, bien après la destruction de la Terre par l'explosion du Soleil l'ensemble du Multivers mua pour la seconde fois de son histoire, Big Bang et ce fut reparti pour un tour !




 

 

Créé par awakehuman le 29/04/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9695


Pub: le divertissement de l'avenir

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous somme en 2050, un brillant scientifique vient de trouver un moyen de recréer la vie à partir d'une cellule, même fossilisé, le seul hic, c'est sont miniature, un humain ainsi créé fait la taille d'une phalange. Il réussit à créer des dinausores vivant et miniature. Et c'est devenu un véritable divertissement que le combat de dino mini, et autre créatures que l'on peut même créer sur mesure puisque nous savons créer des cellules OGM. Alors à vous d'essayer de monter la plus belle armée créatures ancienne, contemporaine ou imaginatine pour le grand tournoie de fighting créature: serais vous à la hauteur pour remporter le trophé du grand champion ? ? ?
 

 

Créé par Vass le 21/04/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

9651


Terroristes ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si un groupe terroriste mettait en marche une arme redoutable qui ne laisserai survivre que quelques dizaines de personnes, et que celles-ci créaient un monde meilleur ?
 

 

Créé par Fannette le 03/04/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

9635


Et si un nouveau Dieu venait parmis les hommes ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Il faisait nuit, j'étais confortablement en train de léviter au dessus de mon lit anti-gravité lorsque qu'une lumière aveuglante vint frapper la fenêtre sur ma droite. Intrigué, je me laissait lentement tomber sur le sol avant de me diriger vers la vitre, curieux de connaître l'origine de l'étrange clarté. Ce que je vis m'hébéta une bonne poignée de secondes. Un immense faisceau lumineux venait du ciel, transperçant l'épais voile de nuages pour se diriger directement sur le toit de l'immeuble, juste à côté !

Je suis resté bouche bée devant ce spectacle pendant au moins deux minutes, juste le temps que la surprise ne laisse sa place à la curiosité. Je me précipitai vers la sortie sans même penser à m'habiller. C'est ainsi que je me retrouvai à l'extérieur, courant à moitié nu sur le sol gelé par la fraicheur nocturne. Le faisceau céleste disparu subitement alors que j'étais sur le point de rentrer dans le bâtiment. Instinctivement, je jetai un rapide coup d'œil à ma montre.

"31 Janvier 3003, 23 heures, 55 minutes, 22 secondes"

Après une multitudes d'hésitations, je décidai de monter, mon envie de connaître dépassant de loin ma peur de l'inconnu. C'était un nouvel immeuble, encore inhabité. Les escaliers était en ciment. Ils sentaient le neuf et chaque fois que ma plante des pieds entrait en contact avec ceux-ci, je ne pus m'empêcher de frissonner, tant d'excitation que de froid. Les étages se succédaient, cela me parut durer des heures tellement j'avais hâte de savoir ! J'arrivai finalement haletant devant la porte menant au toit. Je sentais mon cœur fracassant mes côtes lorsque je tournai la poignée. La porte s'ouvrit dans un silence mystique. Je n'entendais plus rien, focalisé uniquement sur l'image.

Il était là... C'était un être-humain complètement nu, couché sur le dos, le visage vers les cieux.

"Mais qu'est-ce que c'est sur son torse ! ? Hep mais... C'est une FEMME ! " m'écriais-je dans un sursaut de surprise.

Cette dernière semblait m'avoir entendu, un sourire paisible ornait alors ses lèvres. Elle se releva gracieusement avant de s'incliner devant moi, un regard totalement bienveillant aux yeux. J'avais compris ce qu'elle était, je ne savais pas comment réagir, figé. Elle ne m'en laissa pas le temps, car déjà une aura divinement claire émanait d'elle. Elle s'approcha silencieusement et me fit comprendre d'un simple regard que c'était le début d'une nouvelle ère, que cette date restera à jamais gravée dans l'histoire de l'humanité. J'observai ma montre.

"1 Février 3003, 0 heure, 4 minutes, 57 secondes"

Les années qui suivirent furent riches en évènements.
Étrangement, tous les conflits mêlant divers états se calmèrent. Le taux de natalité mondial se mit à baisser progressivement, jusqu'à passer sous celui de mortalité. Les dix milliards d'habitants ne furent plus que cinq en à peine quelques siècles.
Les monnaies disparurent, le besoin matériel lui aussi. Les gens comprenaient qu'il était inutile de produire ce dont ils n'avaient réellement besoin.
La nature reprenait petit à petit ses droits, s'infiltrant partout où elle en avait l'occasion. Finalement, tout disparu grâce au temps, les villes, les immeubles, les routes. Ce fut remplacé par des forêts, des plaines, ou encore des rivières.
La race humaine vivait désormais dans de petits villages isolés, vivant de l'artisanat et de l'art. La Vie était en harmonie avec elle même.
 

 

Créé par Kaleikick le 30/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9629


La paix attitude

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Les humains n auront plus la forme qu'on connait, car il va y avoir une centrale nucléaire qui va tout dévasté mais par contre ils restera nos âmes en suspend, on communiquera que par la pensé, il n y aura plus de forme physique donc plus de pollution.
Il n y aura plus de notion de territoire ou d'échange d'argent plus de chef, on vivra en harmonie ! ! ! ! !
voila le futur comme je l'espère peace and love! !
 

 

Créé par crolinette le 27/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9622


Réveil brutal

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

(Petite Annonce: ceci est un récit purement inventif, raccontant la vie d'un jeune garçon de 15 ans qui se réveille sur Terre... enfin, c'est du moins ce qu'il croit...)


Mes yeux s'ouvrent doucement. Mon sommeil est terminé. Cela doit maintenant faire 10 ans que je dors. Comme on me l'a conseillé, je remue doucement mes membres afin de pouvoir les réveiller eux aussi. L'expérience de l'an 2010 a marché, je vois le calendrier électronique afficher: 2020, juillet, statut de l'air: respirable, statut de l'eau: inconnu, statut de la Terre: inconnu, probabilité de mourir dans les 5 secondes: 28 %.

28% ! je dois vite sortir de ma cellule de cryogénisation pour voir ce qu'il se passe dehors, est-il possible que Probabilis puisse encore marcher en 2020 ?

Il ouvrit le "cercueuil", il crut être en plein cauchemar.
Si de dedans sa cellule semblait intacte, de dehors elle n'était rien d'autre qu'une vulgaire pierre vaguement blanche. Loin devant lui se dressent des tours immenses et bleutées entre lesquelles circulent divers engins volants. Autours la terre est noire et le ciel semble avoir déteint dessus. La couche de nuages est telle que le soleil ne perce plus et que la seule lumière provient de la ville.

- C'est impossible ! Je ne peux pas être en 2020 !
- Effectivement, nous sommes en 2120, fait une voix derrière lui. Je m'appelle Sun, parait que c'était le nom d'un truc très vieux dans le ciel dont tout le monde a oublié l'existance aujourd'hui disparut. Et toi ?
- Je... ne sais plus !
- C'est pas grave, on va t'appeler... Light ! C'est un chouette nom !

Elle lui sourit. Elle a des cheveux ébouriffés blancs comme neige et des yeux rouges. L'absence de lumière a du décolorer ses pigments naturels car en plus de ses cheveux et de ses yeux, elle a une peau de craie. Elle porte une tunique, des gants, un pantalon, des bottes et une cape noire.

Elle le regarde en souriant, il a de longs cheveux d'une couleur très étrange: noirs ! Ses yeux aussi sont bizares: il ont la même couleur !
D'après sa grand-mère, les gens du siècle dernier étaient comme ça, ce garçon étrange a l'air complettement hébété et amnésique.

Quelques minutes plus tard, les parents de Sun acceptent de l'héberger, il les remercie et tout de suite Sun l'invite à rencontrer sa grand-mère. L'appartement est très petit et ils doivent tous vivre avec trois pièces seulement pour toute la famille qui contient de nombreux cousins, oncles, tantes, frères et soeurs de Sun. Tout comme le reste de la population (à part les riches) ils détestent le gouvernement qui les enferme dans le quartier des ouvriers, le quartier des pauvres. Les pauvres doivent tout le temps obéir aux riches et rester pauvres toute leur vie. Leur travail est dur et très mal payé. Sun est obligée d'aller chercher des pièces de robots dans la Grande Décharge qui entoure la ville et les revend pour une misère au marché noir. Pour l'instant son numéro d'immatriculation est le: 358565465, tant qu'elle ne sera pas achetée, ce sera sa seule identité. Elle lui explique en détail le gouvernement en place: un homme, Mr. Grand, dirrige la dernière ville encore libre par rapport aux Reptiliens. Les Reptiliens sont des reptiles à apparence humanoïde qui sont pourtant bien plus forts et plus rapides que les humains. Ils possèdent également un autre avantage non-négligeable: celui d'assouvir les humains mentalement. Voilà pourquoi les gens détestent le gouvernement, il est dirrigé par des Reptiliens et cherche à assouvir totalement tous les humains qui résistent encore.
Elle est en train de lui expliquer tout cela quand des hurlements retentissent.

- LES REPTILIENS ! hurle Sun. IL FAUT FUIR !

Elle lui prend la main et saute dans une sorte de barque volante avec une place à l'avant et une à l'arrière. Les Reptiliens apparaissent à la fenêtre, ils ont une peau verte et écalliée ainsi qu'une paire d'yeux jaunes et globuleux. Mais déjà Sun parvient à manoeuvrer la "barque" et ils parviennent avec beaucoup d'efforts à s'échapper.
Ils s'enfoncent alors dans les ténèbres.
 

 

Créé par Tsukiyama le 25/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

9600


Et si...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Destruction de champs aux États-Unis par des nuages de criquets.

Nombreux morts en forêt dût a des milliers de petites hémorragies interne causé vraisemblablement par des fourmis.

Les morts par piqûre de guêpes et d'abeilles se multiplient.

Les maisons sont infestées de blattes et d'araignées agressives.

Un accord a était conclu...
Une race doit disparaitre: l'humanité!

Voila plusieurs millénaire que les insectes peuplent la terre. Ils ont regardés passif l'évolution de l'humanité et la destruction de millions de leurs congénères.
L'heure est venue pour eux de passer à l'action et de ne plus se soumettre aux bipèdes qui se croient tout puissant.
Ils le sentent, ils le savent la terre a mal il est temps pour eux de lever mandibules et antennes, et de soulager leur mère du parasite qui la détruit...
 

 

Créé par Hinde le 19/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9598


Subaqua

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Il y a des décamillénaires, l'Apocalypse. La cinquième guerre mondiale suivit le Jour du Choix de très près. Les Spatiaux, Subtarra et Aquos n'eurent que peu de temps pour forcer l'évolution. Les Optimistes moururent tous. Les Suicidaires eurent à peine le temps de mourir que les bombes, nucléaires et bactériologiques, était sur eux. Aujourd'hui, les Subterra sont devenus trois espèce cousine: Les Profonds, ou Lava, les Semi, ou Taupes et les Terra, ou Rats. Les Aquos avait fait de même. Il y avait maintenant les Abyssins, ou Krakens, les Sableux, ou Raies et les Amphibie, aussi appelés Grenouilles. Les Spatiaux, ayant perdus le contact de puis longtemps entre les différentes flottes et avec la Terre, avait échoués sur de nombreuse planètes mais ça c'est une autre histoire. Sur Terre, on retrouvait 3 type de territoires, avec toutes leurs variantes: Eau, Désert, Forêt. On trouvait Les Aquos prtout ou il y avait de l'eau, d'un pôle à l'autre. Les Subterra se contentait d'un sou-sol plus ou moins rapproché de la surface. La nouvelle géologie ne convenait à personne mais on tous s'en contentait. En effet, la terre était maintenant réellement divisé en quatre parties: Deux langue de terre, à l'opposé l'une de l'autre, allant du pôle Nord au pôle Sud avec leurs montagne, leurs vallée, leurs gouffres et leurs plaines, équivalait à 50% de la planète. Les océans, lacs, rivières et marécages des Aquos occupait le 50% restant.

Les liens entre les Aquos et les Subterra, était une saisissante reproduction des Capulet et des Montaigus avec un soupçon de Corneille. C'était une tragicomédie à l'échelle planétaire. Et comme dans toutes les guerres, il y eu un Roméo et une Juliette. Ils c'étaient retrouvés par hasard dans une grotte dont l'entrée était sous-marine et la sortie, hors terre, dans un coin ou personne n'allait jamais. Leur curiosité naturelle les poussa a se connaitre et a s'aimer jusqu'au jour où ils goutèrent au fruit défendu de leur passion. Ils aimèrent le goût et recommencèrent. Un jour, leur peuple appris leur amour et cela tourna réellement à la façon de Shakespeare. Ce que les parents ne virent point, et que leurs jeunes froers(Il est vrai que j'ai oublié de vou parlez d'un fait inusité: Les deux peuples changeait de sexe comme les grenouilles de Jurassic Park, selon la population. Ils était aussi capable d'exercer un certain contrôle en clan réduit) remarquèrent chacun de leur côté. Ces amants traîtres à leur sang, que la mort avait frappé trop tôt n'avait pris nulle précaution. Après tout, leurs races étaient trop différentes pour supporter un tel mélange. Ils était tout les deux marqué de signes visibles pour un observateur attentif. Des signes légers, mais indéniables. Les signe que leur amour avait porté fruits. Roméo ayant laissé le chemin de la grotte a son froeur et Juliette ayant fait de même, l'histoire se répéta. Avec, cette fois une fin moins tragique. Un obsevateur extérieur aurait remarqué que partout autour de la planète, à différentes profondeurs, il se produisait, presque simultanémant, autant de représentation de cette histoire. Les deux espèces devinrent triple avant de devenir unique. Durant un moment il y eu les Subterra, les Aquos et les Hybrides mais après quelques générations, les frontières étaient tellement floue, et les Hybride tellement nomberux, qu'ils devinrent un peuple unique: Les Postapo.
 

 

Créé par saria30stm le 19/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9582


La Chrysalide

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Le tubule fixa la molécule de sucre et la transporta dans la centrale à A. T. P., afin de produire l'énergie nécessaire à la contraction de la fibre, ainsi, était née l'action. L'ensemble des structures du monde répondent à cette nécessité de transformer une énergie en action. Oui, mais quelle action ? et dans quel but ?
Car le sujet n'est pas tant de savoir comment nous faisons mais, ce que nous faisons !
L'ensemble des structure de (des) l'univers et leurs dynamique me font penser à une Chrysalide dont la fonction est de transformer la chenille en papillon. Oui mais qui est la chenille et quel sera le papillon ?
Bien sûr, nous connaissons la chenille, notre mère qui sait tout, puisque chacun de nos électrons est issue de sa structure et a 13, 7 milliards d'années mais, ne dit-on pas que pour inventer du neuf, il faut faire le vide et donc, oublier... Or, il s'agit bien de cela.
Que voyons nous ?
Une multiplication d'entités, chacune porteuse d'une partie de la conscience du tout, dont le but est de se multiplier et de remplir l'univers entier.
Au départ biologiques, ces entités ne cesserons d'augmenter leur capacité et leur longévité en devenant cyborg (mariage du biologique et des nano technologies). Chaque organisme sera dieu, ainsi multiplié à l'infini. Alors, la conscience se mettra en mouvement.
 

 

Créé par muhaddib le 10/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9579


Génèse

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Aujourd'hui 5mai 2030 j'ai enfin eut le droit de me servir de l'outil biosending qui me permet aujourd'hui de communiquer avec vous:
Le principe est simple le message est propulsé dans l'espace à la vitesse de la lumière, hors grâce à la loi qui veut qu'on ne voit la lumière des étoiles que longtemps après qu'elles l'aie émise, ceci nous permet de nous adresse à nos descendants, mais j'ai trouvé par erreur que si on l'envoie en direction d'un trou noir cela va inverser sa progression.

Donc vous recevez ce même message mais bien avant que je ne l'ai écrit. Génial non? il fallait y penser!. (c'est souvent ce qu'on a à la portée de la main qu'on voit le moins). Dans mon précédent message je vous disais donc qu'un savant avait disparu (cf L. S. E), c'est exact pour cette période mais inexact pour les années qui suivirent, et cela continue encore à votre époque, ce phénomène se reproduit, se reproduira devrais je dire encore de nombreuses fois mais de façon anarchique. Voila pourquoi Antoine Dupuis journaliste au parisien n'a jamais réussi à trouver LA preuve et qu'il en est devenu fou! Mais laissez moi vous en dire plus, il me reste 10 minutes, car le message qui ne doit pas excéder 5 MO pour avoir des chances de passer ne peut partir si l'on dépasse 30 minutes d'utilisation de l'appareil.

Notre planète se compose essentiellement d'océans donc d'eau, et contrairement au PAPILLON DES ETOILES, ILS ne sont pas partis chercher sur une autre planète un moyen de sauver l'humanité mais ILS ont plutôt réussi à la re-coloniser en se mettant à l'abri du fléau 2012 au sein même de ce fléau: DANS L'EAU! ! !. Il fallait y penser, on y avait pensé mais pas de façon efficace en construisant des arches, des iles, mais pas en se transformant en habitants des mers. Mais qui sont "ILS"?

Pas une secte, pas une confrérie, plutôt un regroupement de sages ou tout simplement d'humains persuadés qu'on pouvait encore faire quelque-chose pour la planète bleue.. cela c'est donc passé comme suit:
mais j'entends des pas ! je ne prendrai pas le risque de perdre tout contact, à mon prochain message! SEND !!
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par aghorn le 08/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9575


M82 chapitre 2

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Chapitre 2

Méo se réveille en retard, il sort du lit, regarde le ciel clair par la velux en forme de losange, qui laisse rentrer la lumière du soleil, et aperçoit cette couleur rosâtre qui entoure la ville, pollution omniprésente, pourtant ce nuage coloré a un charme certain, un rose aventureux, qui ressemble fort à une éclipse boréale. Méo pense pourquoi comparer un nuage solaire à un nuage de pollution, si peut être ce sentiment de culpabilité humaine face à la nature.

Il descend à la cuisine pour préparer son petit déjeuner. L’eau chauffe, il met plusieurs fruits dans une machine, un jus en ressort, puis fait griller des tranches de pain qu'il a préparé deux jours auparavant, le thé est prêt il étale doucement une noisette de beurre avec un zest de miel, c’est un délice; la pièce est remplis de cette odeur, d’ailleurs les fenêtres ouvertes laissent passer ce frisson.

Le temps court toujours, il se dirige vers la douche, finis sa toilette, puis ouvre le placard pour choisir ses vêtements, enfile un pantalon et un tee-shirt; toujours dans son esprit les plans de la journée sont programmés, même si dans son fort intérieur il sait qu’elle sera différente, et surtout ces calculs qui ne cessent de grandir.
Méo a en effet développé au cours de sa vie pré adulte cette faculté cérébrale: en effet un hiver lors de son retour après des cours du soir,’il somnolait dans une rame de métro vide, il fut parcourus par des frissons et un effroyable mal de tête le renversa plusieurs secondes: le nouveau Méo était né, il n’en savait rien.

Le lendemain à son travail, dans un laboratoire où il fait des analyses, il s’aperçut, tout en faisant ses manipulations habituelles; qu’il discernait, du moins son esprit discernait, les résultats juste avant qu’ils se s’inscrivent sur l’écran de son ordinateur.
Surpris il décida de prendre une nouvelle éprouvette, puis il fit les mélanges nécessaires, le résultat apparut naturellement en lui, bien sur il ne changea rien à son travail et surtout pour éviter toutes questions n’en parla à personne.

Le soir venu chez lui, dans une pièce dissimulée dans un placard, ou il avait commencé des travaux, il alluma son ordinateur et lança un calcul, cette fois encore la solution lui apparut intérieurement, son esprit lui démontrait encore de nouvelles facultés, il sentait que son projet commençait à prendre forme. Méo alla se coucher sans manger.

Le lendemain matin le métro est une fois de plus bondé, et rate la sortie habituelle, bousculades stress et énervement des gens. Méo reste imperturbable, le sourire figé sur son visage, d’ailleurs son visage reste identique avec le temps, seul signe trompeur quelques cheveux blanc; les rues commencent à se remplir de bus et de piétons, il continue de marcher paisiblement, et arrive enfin, cette fois ci avec une sensation bizarre, une impression d’être scruté, surveillé.
Il rentre dans le laboratoire et se dirige vers son bureau, plusieurs personnes l’attendent,

Eux: « Monsieur Méo... Dol? »
Méo: « Oui, c'est moi»
Eux: « Pouvons nous discuter quelques minutes? »
Méo: « Oui bien sur, mais rapidement car j’ai beaucoup de travail, en quoi puis-je vous aider
et pardon mais qui êtes vous? »
Eux: « Oui veuillez nous excuser je ne me suis pas présenté, voilà ma carte, pouvons-nous nous asseoir? »
Méo lui présente une chaise puis s’assoit à son tour.
Eux:« Vous avez remarqué, depuis quelques jours des personnes vous surveillent, d’ailleurs votre regard c’est porté sur eux à de nombreuse reprises, ces personnes font partis de mon équipe. Tout cela pour en venir Méo au fait que nous sommes au courant de vos recherches »

Méo est parcourus en même temps par un frisson, ses mains sont soudainement mouates, d’habitude si sur de lui, il se sent coupable et non coupable d’un délit d’une faute mais laquelle? Son projet, seulement quelques notes, des calculs qui prouvent qu’il existe un logique…

Méo respire fort pour se détendre, car la personne en face de lui n’a pas une attitude offensive, bien au contraire, elle est juste préoccupé.

Eux: « Le temps est compté je vais être direct avec vous, vous avez la possibilité de créer une entité non physique et pourtant capable d’évoluer autour de nous, et aimerions vous proposer de la développer avec notre technologie. Nous travaillons pour une personne, que vous rencontrerais demain si vous êtes d’accord. »

Méo est surpris, hésitant: « euh je ne suis pas disponible de suite, mes travaux ne sont qu’à l’état d'études, rien n’est prouvé. »

Pourtant dans son esprit Méo voit ses recherches aboutirent, il perçoit sans arrêt des images avec une autre personne, des couleurs des formes, mais rien de très clair encore.

Méo s’assoit: « Vous êtes sérieux? »
Eux: « Bien sur, de notre côté nous vous montrerons nos recherches, alors vous venez?
il y a 3 heures d’avion, nous avons rencontré vos responsables hier soir tout est arrangé, aucune inquiétude. »

Méo est heureux et inquiet, le doute un piège mais pourquoi se laisser envahir par cette pensée, la réalité vivre l'instant présent rien d'autre, laisser de côté les sensations, les pensées les perceptions, il le sait, elles sont simplement suggérées donc inexistantes. Il accepte la proposition et sortent vers le parking pour monter dans une voiture qui les conduit directement à l’aéroport.

Méo:« J’aurais besoin d’affaires et surtout de certaines données sur mon ordinateur? »
Eux:« Ne vous inquiétais pas Méo tout est prévus, nous avons récupéré votre ordinateur et des affaires, s’il manque quoi que ce soit vous me demanderais, soyez rassuré »

Méo prend place dans le jet, met son casque audio puis écoute l’album qu’il avait fais découvrir la veille à Fraj; le fauteuil se moule à son corps lui permettant ainsi de se détendre complètement, l’avion décolle, il est à peine 10h24.
Il ouvre les yeux, aperçoit la lumière puissante des rayons du soleil, il se rappelle de son rêve d’une personne proche de lui, d’un sentiment de plénitude immense, un repos intérieur.

Atterrissage au nord de Toronto. Une personne donne une combinaison à Méo contre le froid et descende de l’avion, il fait -15° il est 13h30.
 
 

 

Créé par jafar le 06/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9573


La matrix

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

nous sommes en 2020 les ressources naturels sont épuisés seul gouvernant les chefs de pays devenue dictateurs avec pour seul but prendre plaisir de chaque seconde du présent et ne pas pensé à l'avenir, la technologie bat son plein les scientologue viennent d'imaginé un monde virtuel dans notre monde pour que les humains ne voient pas dans quelle monde anarchique ils vivent. Les hommes travaillent (pour ce qu'il pense normalement comme leurs parent dans un bureau avec un ordinateur ou ingénieurs en génie civile) mais ce monde est virtuel et ceux qui y vivent ne le savent pas, juste leurs dictateurs avec qui ils ont collaboré pour créé ce monde pour que ceux-ci peuvent gagner l'argent que les hommes leurs fournits sans le savoir (impôts, travail) tous ca pour que ces dirigeants peuvent dépenser tranquillemment dans un paradis préservé. Les hommes donc devenues esclaves ne savent pas dans quelle monde ils vivent ce monde ne sera que mensonge et anarchie.
 

 

Créé par leo le 06/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9565


Qui êtes vous?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2011
Sébastien travaille dans ce qu'on appelle la classe moyenne en Amérique du Nord, ayant une vie numérique quotidienne, 3 repas par jour, en plein sol du bouclier canadien, abrité par des montagnes, loin des océans. Fernando habite près de Lima au Pérou, près d'un océan déchainé, ne mangeant qu'un repas par jour, n'ayant jamais été capable de lire une affiche. Irene est une jeune de 13 ans qui doit étudier 6 jours sur 7 dans les banlieues de Gangliao en Chine, ville frappée 3 fois par des Tsunamis, risquant chaque jour de se faire prendre par les FuTang, gang marchandant tout ce qu'il y a d'enfant dans le sud est.

2014
Sébastien doit travailler plus dur que les années précédentes pour obtenir ce qu'il désire. Fernando a été arrêté par des policiers soudoyés, aucun espoir de libération. Irene a été vendue, enfermée dans un hangar en transition pour les pays de l'Est.

2019
Un soir sans lune, Sébastien a sauté aux devant d'un camion, ne pouvant tolérer ses créanciers, croyant que sa vie est trop dure et que sa tristesse était trop souffrante. Fernando a perdu une jambe dans sa cellule l'an dernier, mais il a pu se faire libérer lors d'un changement de chef politique. Irene est décédée le mois dernier d'une overdose.

L'arbre des possibles varie selon la réalité de ce qui nous est présenté. Les scénarios de ce que chacun fait de sa vie sont écrits en fonction de la destinée que l'on se crée. 7 milliards d'humain, 7 milliards de décors... tous sur la même planète, aucun dans le même monde.

Jasmin Tremblay, mars 2010
 

 

Créé par j13tremb le 04/03/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9551


L.S.E

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Tout était déjà en marche depuis 50 ans...
c'est en mai 1943 que disparait le premier gèo-physicien, il était français et s'appelait Marcel Gavideau. a cette époque la France étant encore sous domination allemande, personne ne s' en inquiéta beaucoup. En effet nombre de savants de tous pays, étaient fréquemment réquisitionnés plus ou moins incognito pour les besoins de la machine allemande, et ne donnaient parfois que de tardives nouvelles à leurs familles.
Le gouvernement français l'époque ayant d'autres préoccupations, glissa le dossier aux archives, tout en assurant la famille de l'intérêt qu'il portait à cette affaire...

j'ai retrouvé ce dossier après plusieurs années de recherche, et tout devint clair... Il fut très dur de me le procurer, car en cette année 2028 et ceci depuis 16 ans les archives de la préfecture de Paris gisaient par 30 mètres de fond... grâce à mon ami jack, ancien pompier plongeur de New-York, nous avons réussi à fabriquer cette cloche de plongée qui nous a permis de rester le temps suffisant sur place pour le retrouver. Je sais maintenant que j'ai une chance... de prendre contact avec eux!

Si vous trouvez ce message, c'est que j'aurai réussi. Je suis un peu vieux pour tenter l'expérience, mais demain le 05 mai 2028, je me présenterai nu dans cette crique... à la clinique le vieux journaliste fou m'a dit que pour le passage on ne doit garder aucun objet... j'essaierai de faire suivre le reste de mon journal, si je trouve un moyen de communiquer.
çà vous permettra peut être d'éviter tout çà...
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par aghorn le 28/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9549


M82

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

CHAPITRE 1

«L'inquiétude c'est toujours de l'âme, elle nous enlève la force réelle de l'esprit.»


Le portable de Méo sonne:
sa grand- mère: «Tu viens ce week-end?»
Méo: «Oui avec plaisir: j'ai besoin de sentir l'air frais de la montagne, marcher faire une balade près des lacs, et puis surtout te voir»
sa grand mère: «D’accord, tu m’appelles quand tu pars...»
Lui: «Je te rappelle vendredi, bisous»


Il vient à peine de sortir de son travail, arrivé dans son appartement, il allume son ordinateur, réflexe qu’il tente d’oublier malgré lui, geste inconscient sûrement, il regarde ses mails, se balade sur le net, tout en écoutant un concert de Joe Zawinul, organiste et compositeur du mythique groupe Weather Report.

Skype fait son dring, un «chat» commence:
Un ami: « Tu nous rejoins tout à l'heure?»
Méo: «Oui ça me fera du bien de vous voir, depuis le temps, à tout à l'heure,:) ».


Début de soirée, ces pensées vagabondent et se posent sur les souvenirs d'une amie rencontrée la vielle pendant un cours de théâtre, j'aurais du l’appeler, pense t il, ces yeux me l'ont fais sentir...

Méo sort de chez lui, prend un bus, et se disperse encore malgré lui dans ses pensées, il imagine un scénario tout en regardant les gens assis,l’efface puis recommence, l'efface à nouveau, son imagination est constamment en mouvement, toujours en ébullition.

Il descend du bus, une odeur de grillade se mélange au parfum salé de l’Océan, l’été se rapproche, pense t-il, ce n'est pourtant pas encore les vacances, même si les chaleurs sont présentes et les gens euphoriques.

Méo remonte la rue, les murs sont remplis de tags colorés, un air de fête et de convivialité se dissipe, accompagné de vapeurs musicales, il se rapproche de la maison de ses amis, un couple tout juste la trentaine: elle fait de la sculpture, lui est trompettiste, il rentre juste d’une tournée.


Méo sonne et voit dans le jardin Fraj:
Méo: «bonsoir Fraj!!!»
Fraj: «Entre Méo, comment vas-tu ?»
Méo: «Bien, paisiblement au gré du vent», avec cette joie toujours présente en lui.
Fraj: «J'étais en train de composer, un nouveau thème, une nouvelle ambiance, de nouvelles sonorités toutes aussi colorées les une que les autres»

Il lui fait part du morceau qu’il vient d'écrire, des notes qui s’enchaînent, et coulent naturellement comme une fleur s’étire lentement le matin et s’ouvre aux rayons du soleil, dans la tête de Fraj un champ de notes enveloppées d'ondes violette, qui s'envolent.

La femme de Fraj arrive, son prénom Tia, cheveux bruns, les yeux verts:
Tia: «Bonsoir, Méo, ça fait plaisir de te voir».
Méo:«Tia, depuis le temps!»
Ils se serrent tendrement.
Méo ne peux cacher son émotion, il est toujours heureux de retrouver Tia, et ne peux, personne d’ailleurs, rester insensible à son charme.

Tia: «Regarde voici ma dernière création, je l'ai appelé le «Spirit Color»
elle lui montre un tableau.
«Il se modifie suivant l’angle de vue, suivant ta position, et surtout ton humeur»
puis elle le pose face à Méo.
Tia«Tu es la première personne à le voir, il représente ou plutôt incarne, ta force ta volonté, qui se libère de toi, et particulièrement ta nature profonde, intouchable, insaisissable, au delà de ton ego. Il peut te montrer la valeur de l’être, parfois son âme, si c'est possible.»

Méo est plongé dans le tableau, es yeux ne le quitte plus

Tia:«Tu sais Méo, j’y travaille depuis longtemps, je l’ai presque terminé, veux tu l''essayer?…»

Puis sa couleur au départ, plutôt blanche, se transforme peu à peu en un ton orangé puis vert, des formes apparaissent, un couple, des corps joints s’enroulent et ne forment qu’un; alors il rougit, comme s’il comprenait la signification, son cœur bat fort il pense à la fille d’hier soir, à la scène qu’ils répétaient, cette scène remplis de sensations et d'émotions puissantes, son cœur avait tremblé, serait elle la clé?

Tia: «Tu es amoureux ou tu es en train de le devenir, n'est ce pas? Il y a aussi autre chose
derrière, sûrement ton avenir, tout s’emmêle,, un événement se met en place très vite,
comme se tourbillon de couleurs,il va y avoir des changements bientôt.»

Méo rougit, il est très émotif, et voyant les images de sa partenaire de théâtre avec qui il travaillait hier soir, et de l'instant durant lequel ils se retrouvent face à face, des mots qui sortent de leurs bouches, des odeurs qui planent, des deux corps qui se touchent, il se recule regarde Tia :
Méo: «Ton invention est extraordinaire, c’est une merveille, tu es fabuleuse... , enfin tu comprends ce que je veux dire, tu vas éclairer avec ce tableau, enfin tableau, plutôt le «Spirit Color»

Tia: «Oui c’était l’idée que j’avais, sans oublier que bientôt il y aura une musique qui s’adaptera aux couleurs de la personne, par contre il faut savoir le poser dans le temps, l’interpréter de manière correcte, il peut nous rappeler certains points, pourtant c’est devant
qu’il faut regarder, vers l’avenir. Méo tu le sais aussi entre nous on ne parle plus d’émotion ni de désirs, ni de pensées, ce tableau est un tracé de l’être en quelque sorte sa copie, il reproduit son esprit ses corps, nous avons le même point de vue et je sais que tu me comprends plus que tout, nous avons tous ce besoin de toujours évoluer et créer notre avenir, avec conscience et force.
Méo:«Bravo Tia tu es extraordinaire!, Fraj pour Tia joues s’il te plais quelques notes»

Fraj prend instinctivement la trompette, son poignet et ses doigts glissent pendant quelques secondes, Tia et lui se regardent, laissant échapper un sourire complice, un souffle puis une vibration se déplace dans la pièce, une image s’élève au dessus d’eux, des silhouettes, des couleurs se mélangent.

L’apéritif continue paisiblement

Fraj propose pour le repas un plat, recette ramenée de son dernier voyage d’orient, Tia et Méo sentent leur ventre pétiller; encore une explosion de saveurs, un délice dans les senteurs, le goût le
parfum des épices.
A chaque fois que Méo vient leur rendre visite il ne sait quoi leur offrir, si au fond de lui, il le sait sa présence leur apporte une richesse incomparable c’est un partage subtil des êtres ..

Méo décide à son tour de leur faire une surprise, il se dirige vers la chaîne de Fraj, allume le lecteur numérique y enclenche sa clé:

Méo: «Écoutez je viens de découvrir cette musique, c’est un voyage, il faut fermer les yeux et respirer profondément. Les notes évoluent lentement, de manière exponentielles, un orchestre entier est perceptible pourtant on n’entend qu’un instrument, il se décale partout dans l’espace, il est juste face à vous.»

Fraj reste fixe, écoute le rythme, puis tapote avec ses doigts, tente de reproduire, et..

Fraj: «Où as-tu trouvé ça Méo, c’est superbe, première fois que j’entends cette mélodie, cette musique est délicieuse et riche en énergie, s'il te plais dis moi?»

Méo: «c’est une musicienne qui vit en Mongolie, un voyage, tu voles tel un aigle, tu respires comme aigle, tous les élans de la vie humaine au dessus des plaines de Mongolie, espace en mouvement constant, les battements des ailes sont la cadence des notes.
Tiens Fraj pour ce voyage aussi riche qu’une photo pour ces couleurs, écoutes cet album
il va t’emmener là bas un jour de printemps…»


La soirée continue tard dans la nuit...
 
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par jafar le 28/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9521


Au dela des 10 prochaines années...

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Au delà des 10 prochaines années, nous serons tous qui nous aimons être et qui nous sommes vraiment. Chaque personne de ce monde, toi et moi les premiers, aura compris l'importance de vivre libéré, de vivre au présent sans avoir rien à cacher. Nous vivrons tous nus et fier de nos idées, sans chercher à rendre les apparences plus belles que nos pensées, nous serons alors tous en harmonie, non seulement avec nous-même mais avec tout l'univers. Car c'est tout ce qu'il à toujours souhaité. Ainsi en accord avec l'esprit, nous comprendrons que la mort n'existe pas vraiment, ni non plus la vie d'ailleurs, et que nous ne sommes que vibration et énergie. Les religions et les gouvernements n'existeront plus car chacun sera son propre maitre, chef, gouverneur, dieu et tout ce qu'il lui semblera bon d'être. Un bon nombre des choses et des idées aujourd'hui acquises se raconteront dans des légendes. Tous comprendront leur signification et les ancêtres des temps passées serons vus comme les héros qui, ayant fait les Erreurs, construisirent la voie.
Peu importe sous quelle forme, je sais aussi que nous serons ensemble, mon amour, car il en a toujours été ainsi. Nous pourrons voguer sur les océans de lumière, nager avec les étoiles et être jusqu'à ce que notre volonté le voudra.
Ceci n'est pas une jolie histoire, ayant un vague rapport avec le futur.
Voici le seul futur possible.
 

 

Créé par gnafron974 le 22/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9505


Et si l'homme se transformait en Vampire

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Enfin pas en suceur de sang mais en créature de la nuit.

Dans 100 ans, seule une petite catégorie de personne aura la totalité des moyens de productions et des industries. Ils instaureront un système qui assure un revenu minimum à tout le monde pourvu qu'on ne sorte pas de jour.

La majorité des distractions journalières seront nocturnes et le monde de la nuit sera développé. Les discothèques seront géantes par exemples et on ne sera personne si on n'entre pas dans au moins une discothèque par semaine. Mais les sports, la culture en général et les transports en communs seront prévus pour la nuit. Les drogues douces que nous trouvons illicites de nos jours seront en vente libre.

Ils mettront en place une drogue - le Day's Bane - qui fait oublier le jour et cette drogue aura comme effet secondaire de faire que le petit Peuple ne se nourrisse que d'un régime liquide.

Toute une économie sera créée et alimentée par ces capitaines d'industries - qu'on appellera les Princes des Villes - dans le seul but de garder leurs privilèges diurnes. Tout ceux qui ne naitront pas Princes sont appelés le Petit-Peuple. Le jour, les robots assureront la majorité de la production.

Les Princes distribueront à moindre cout et ils pourvoiront un salaire minimum s'assurant que leurs produits soient consommés.
En marge de cette économie se créera des mouvances politiques nocturnes qui n'auront aucun pouvoir sur la vraie politique.

Pour éviter les rébellions les Princes des Villes demanderont aux jeunes adolescents qui, endoctrinés par la culture du loisir qui sera partout, signeront un pacte avant de recevoir leur premier salaire minimum. Les enfants auront des versions adaptées de cette drogue pour qu'ils vivent en même temps que leurs parents. La natalité sera d'ailleurs en berne et ce sera une autre conséquence du Day's Bane.

Certains vampires au bout d'un certain temps auront acquis une résistance au produit et redécouvriront le jour en toute liberté. Ils formeront le Helsing Group qui sera écrasé par les forces de l'ordre. Une guerre génétique commencera et finira par l'épuration de la population qui possédera ces gènes. Épuration qui aboutira à la destruction de certains Princes au profit d'autres Princes.

L'humanité n'aura, au bout de 200 ans, plus besoin de la Day's Bane et se sera complètement adaptée à la nuit et le système de caste sera assez au point pour ne plus être attaqué.
 

 

Créé par gilleswelles le 18/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

9492


Guerre singe-homme

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

... mais la nature humaine étant ce qu'elle est des conflits commenceront entre singe et homme jusqu'à ce qu'une guerre éclate entre ex-terrien et nouveau terrien. Les humains étant plus évolué et ayant une technologie plus avancée gagneront la guerre et pour éviter que d'autres espèces évoluées les attaque ils supprimeront toutes les espèces animales trop évoluée.
 

 

Créé par horang le 15/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9482


Continuité dialoguée scénes 1 à 8 version 2003

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

001
ext. - aérodrome spatial vétuste jour.
L’aerodrome a ete remis en état car il y a bien longtemps que les missions ont ete abandonnées, les etre biologiques ne voyagent plus dans l’espace depuis la construction il y a deux cents ans du visidome qui permet grâce aux ondes radio deux cent dix fois plus rapides que la lumière de penetrer a distance dans tout les recoins de l’univers et même au delà du big-bang !
L’équipage du vaisseau intergalactique parti en 12068, est récupéré par un autre vaisseau et reconduit sur la planète terre.

Retour et curiosité des spectatrices devant ces déchets de l’humanité: hommes et femmes qui ont dégénéré du fait des multiples clonages succesifs.
A la sortie du vaisseau spatial, ceux çi s’attendent à des ovations et sont un peu boudés par la foule.
Ils représentent les « conséquences » des premiers essais de spationautes intergalactiques et sont le fruit d’un cinqcentdixiéme clonage.
Les hommes de l’équipage ont un sentiment de malaise; ils ne sont accueillis que par des femmes.; eux n’étaient partis entre hommes et se sont clonés durant plusieurs générations le résultat est assez décevant comme on si attendait; on les met en quarantaine.

Le capitaine du vaisseau spatial
Mais où sont passée les hommes ?
Où les avez vous remisés, de quelles contrées sauvage vous nous parlez ! !

La dame
Les hommes ne servaient plus a rien du tout, rendez vous compte, avec leur disparition ont également disparu tout les grands mots de la terre qui devenait de l’avis de tous proprement invivable, donc nous ne perdons rien bien au contraire, si vous voulez retrouver les fruits de vos civilisations nous avons préservé quelques écosystèmes d’antan où vous pourrez d’ailleurs vous retrouver en famille;

Le capitaine
Mais c’est de la folie, je ne vous crois pas, et si c’est vrai, vous avez donc éliminé la moitié de la civilisation, vous étes une criminelle, une nazi !

La dame
Si vous faites référence à Attila ou à Hitler vous voyez que nous sommes d’accord il s’agit bien d’hommes qui ont fait subir les pires crimes à l’humanité;
Et si vous voulez connaître la suite de tous ceux qui ont avilisses la planète; que des hommes, évidement sous le couvert de sociétés anonymes, vous voulez que je vous cites tout les pollueurs de 1900 à 5601 j’en ai fait ma thèse de doctorat et c’est pour cette bonne raison que je dirige au plus haut échelon notre société actuelle depuis près de cinq cent ans, et dans ce monde nous sommes toutes égales, celle qui prend la destiné de la planète, elle le fait avec le consentement de toutes, et notre ordre est satisfaisant pour toutes, nous choisissons même notre durée de vie, sans passer par tout les affres qui vous rongent, regardez votre état et soyez juge par vous-même !

Le capitaine se regarde et regarde ses lieutenants hommes et femmes: il se rend a l’évidence: tous sont vraiment dans un piteux état: délabrement physique et moral et intellectuel pour les moins atteint, changements physique atroce pour d’autres qui durent être hospitalisé d’urgence leur clonage c’était opéré avant bien même de connaître à fond les problèmes du génome humain.

002
ext-champ de bambous- jour.
Explications entre La Dame et les astronautes.

On leur explique gentiment que s’en est fini des hommes, tout au moins du sexe masculin qui n’a plus cours dans cette galaxie ! ! Donc les hommes sont mis au rencart sans ménagements.
On leur propose même de rejoindre les quelques spots de civilisation ancienne que l’on sauvegarde pour études.

-« hélas les bononos que l’on gardait précieusement se sont éteint il n’y a pas plus que cent ans, trop exploités par nos chercheurs, maintenant il est interdit de s’approcher de tout ces mondes qui ont chacun un habitat respectif et bien défini, ils habitent en lisière des déserts. »
Nous avons quelques femmes Masaïs également en voie de disparition,

003

débat
Sur les valeurs de la société et les problèmes solutionnées et ceux actuels auxquels les peuples femelles du haut doivent affronter. Bruce l’astronaute est choisit à son retour pour faire l’ambassadeur entre les peuplades homo et la civilisation actuelle pour arriver a comprendre le phénomène de mode qui fait des ravages actuellement parmi les adolescentes.

004

Explication du nouveau jeu des jeunes filles désoeuvrées. « La saillie, le viol ».
Renaissance du tourisme sexuel: des groupes de jeunes filles s’en vont fréquenter les abords des populations hommades, elle se mettent volontairement en danger jusqu’au moment où un ou plusieurs de ces hommes essayent de les violenter, le jeu est fort propice à leur épanouissement, mais depuis quelque temps on a enregistré des habitudes déviantes de la par des participantes: une ou deux de ces jeunes filles se sont laisser aller à neutraliser volontairement leur enveloppe protectrice, se mettant alors en situation d’être proprement violées, saillis par ces hommes ! ! et elles y ont pris goût !

Eh alors, he alors ?

-Certaines ont été engrossées naturellement ! !
Rendez vous compte, dans les années 14098 et99,
le jeu a pris de l’ampleur à tel point que certaines compagnies de divertissement proposent de nos jours, en catalogue à coté de la méchante et de la brute, « la saillie, le viol, et même la procréation naturelle ! ! » s’en est fini de la paix des ménages dans nos alcôves, les phantasmes bestiaux sont de retour !, pour l’instant le phénomène est localisé chez les désoeuvrées issues des grandes femelles du peuples du haut, qui peuvent se permettre ce genre de sorties; mais je subodore que le phénomène va s’étendre, s’il gagne les peuples du bas où les combinaisons protectrices laissent à désirer j’ai bien peur que nous ne soyons submergé par un phénomène d’une telle ampleur que nous assistions à des sexuels inévitables et qui nous mèneront a terme a une situation prefemmelliene, dont personne ne saurait envisager les effets rétrogrades sur notre société planétaire. Donc pour connaître le mal il faut l’étudier et vous avez été choisit pour mener à bien cette mission d’étude, meme si elle doit durer un siècle; mais dépêchez vous. vous allez commencer par présenter votre recherches à nous toutes devant la grande assemblée.
Je vous rappelle que nous avons eu de cas de bestialité, de rapports sexuels avec des animaux, ce n’était qu’un épiphénomène du à des manifestation de leur ADN de rebut des gènes dormant, leurs gènes fossiles qui avaient échappé a tout contrôle, hé oui ça peut arriver; rassurez vous le phénomène a vite régressé dans les années 14 500 à 14 600 ; donc ne cherchez pas dans cette direction inutile de chasser les gènes dormants hérités de nos ancêtres préfeminins ! Regardez plutôt qu’est ce qu’on peut tirer de ces hommes qui sont revenus de l’espace.

005

L’étudiante en ethnologie, se met à fouiller le passé.

« J’ai même trouvé des violeurs qui égorgeait leurs victimes ! ! ! même quand ils avaient obtenu satisfaction ! ! d’autres leurs faisaient subir les pires sévices, la période la plus foisonnante de ses actes ce situe dans les siècles 140, 120, 130. en 2003 c’était monnaie courante de se faire violer en témoigne les articles de presse régionale que j’ai débusqué au fin fond des discothèques. sur le reste des périodes je n’ai malheureusement pas accés, où je ne trouve rien.


Elle fréquente le spationaute qui se prépare à aller vivre chez les « hommes »

006

Elle veut et en fait l’expérience par elle-même.

007

ext- immense cirque ouvert sur le firmament- nuit.

La dame.
Depuis que le vaisseau Terre est revenu, après cinq mille années d’un long périple il semble que de plus en plus de concitoyennes se soient posé des questions sur le passé et le devenir de notre civilisation.
Nous nous sommes tenues au courant heures après heures des manifestations que ce retour a provoqué.
Il semble que notre sœur Arianne ait choisit le bon moment pour nous faire part et partager ses préoccupations qui motivent l’ensemble de sa vie ici sur terre. je lui donne donc la parole.

Ariane est installée a grande distance de la Dame dans un périmètre diamétralement opposé a la dame elle est plutôt entourée de jeunes femmes et de fillettes.

Ariane
Des hommes sont revenus, des hommes qui sont nos frères…

La foule
Ouh ouh

Ariane
.. nos ancêtres, il faut les accueillir dans la dignité, si nos générations précédentes ont éradiqué souvent après des combats pénibles et des guerres fratricides, les hommes de notre nation, souvenons nous que ces voyageurs sont nos pères …

la foule
hou hou, retourne à tes études.

Ariane
Oui nos pères nous avons composé avec eux pendant des siècles, notre intelligence supérieure à mené a bien leur effacement au profit unique de notre suprématie, mais nous ne pouvons pas nier qu’ils font partie intégrante de notre patrimoine génétique ! qu’ils sont les homéens les plus proches de nous dans la lignée qui nous a déjà écarté des Bononos!

La foule
Hou hou, à tes études.

Au hasard dans la foule voix off.
C’est bien la peine de leur donner toutes les connaissances dés la naissance à ces prétentieuses !

Brouhaha général.

Ariane
-mais regardez les escargots, nous sommes sur leur voie, des études montrent que même eux ont, au cendixiéme siècle, présenté des signes d’agressivité latente depuis bien avant le début de la vertebralité.
Mon rapport va malheureusement conclure qu’il faut se pencher sur ce problème et si tout va beaucoup mieux dans le meilleurs des mondes nous devons réintroduire l’homme ne serais ce que pour redonner un sens à notre sexualité !
C’est dans ce sens que je vais entamer ma recherche, avec l’accord de toutes.

la foule
hou hou hou.

Ariane
je sais bien, mais, et je ne suis pas la seule à penser que l’avenir de notre organisation est dans ce pas en arrière nécessaire, je ne pronne pas le retour en arriere, en revenir a la bestialité des siècles 20 et 30, non !

Mais de comprenez que nous avons tout, dans tout les domaines, plus rien n’a de secret jusqu’au fin fond des galaxies les plus reculées;
Et regardez notre jeunesse, qu’est ce qui la pousse à aller se faire saillir, ce n’est pas le désœuvrement ni le mal de vivre, il faut savoir !
Je défends que c’est un sentiment plus profond qui les poussent inconsciemment à ces jeux, ce qu’elle recherchent c’est la dualité sexuelle, la confrontation, pourquoi ne pas la leur donner dans le cadre de nos institutions au lieu qu’elles encourent les pires maladies en se soustrayant volontairement à leur combinaisons protectrices de troisième génération et sombrent trop tôt dans la déchéance ?

si nous ne mettons pas un terme à ces aventures déviantes, certaines et de plus en plus risquent de se prendre au jeu d’aller reconstruire un monde ailleurs, ce qui c’est passé, si je m’en réfère bien pour, l’avènement de notre société dans les centuries 100.

Sur touts les bancs les femmes se lèvent et baissent le pouce à la manière des romains dans les arènes.

Hou hou hou


008

Rejet et mise à l’index de l’étudiante qui est chassée et se réfugie avec l’astronaute dans un paradis « hommain. »

009






















 

 

Créé par elbosco le 14/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

9481


24 003 ans aprés Jésus Christ - pitch et synopsis

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

15003 C. E. /24 003 ans après jésus christ.

Pitch.

En 15003, le retour sur terre d’un vaisseau intergalactique peuplé de clones des premiers spationautes partis en 12069, bouleverse l’ordre établi dans une société planétaire où les individus de sexe masculin ont disparu progressivement.
Cette intrusion dans une gynécocratie dominée par la maternité créatrice révèle les graves contradictions qui sourdent depuis des dizaines d’années, et qui portent sur le devenir de la société matriarcale.
Ariane, une jeune ethnologue de cent soixante dix ans, fait les frais de ses recherches sur la sexualité duelle abandonnée volontairement depuis des lustres, en se penchant sur un nouveau phénomène de société très prisé par les jeunes filles à la mode: Aller se faire"agresser"intentionnellement par des rustres qui peuplent encore les contrées lointaines.
BRUCE le capitaine des spationautes clonés, sera-t-il capable d'apporter une solution au problème? Malgré le fait qu’il rajeunisse inexorablement depuis son retour.


Synopsis.

En 15003, depuis déjà trois millénaires, les femmes n’ont plus besoin des hommes pour procréer. L'évolution naturelle a favorisé dans un souci d'économie darwinienne l'enveloppe charnelle de type femelle plutôt que male.
Devenues parthénogénotes thélytoques elles règnent sur l'univers dans un semblant de retour à la nature qu'elles maîtrisent parfaitement.
Disparus de la surface du globe en quelques centaines d’années, les hommes ne se retrouvent en société biparentale que dans les rivages éloignés peuplés de "bons sauvages": des réserves ethnologiques, maintenant prisées par une fraction de la population.
Par ailleurs, ceux qui sont partis dans les premiers voyages interstellaires reviennent au compte goûte.
La population terrestre s’est arrêté de croître et s’est stabilisée aux alentours de deux milliards d’individus "females" qui peuplent terres et océans là où les conditions climatiques sont les plus favorables.

L'habitat est constitué de citées éphémères en milieu lacustre ou arboricole, où la nature est préservée, les habitations ressemblent à des nids d'oiseaux ou d'araignées, protégées des intempéries par des voiles transparents, les institutions les plus officielles dominent la canopée sur des radeaux transparents.
On se déplace également sur l'eau dans des bulles sphériques. Les véhicules à moteur ont évidement disparu.
Tout ne va pas pour le mieux dans le meilleurs des mondes, si les guerres, la course au pouvoir, les énergies polluantes, le bioterrorisme, ont trépassé avec les individus de sexe masculin, la société planétaire qui est constitué d’une seule nation est quand même divisée en deux, les "ingénieurs "et" les artistes", plus nombreuses.
Les "ingénieurs": Scientifiques, sont les plus doctes, inventives et créatrices; ce sont elles qui contribuent aux recherches interstellaires, et contribuent au devenir de la société.
Elles bénéficient du fait de leur hautes fonctions des avancées technologiques les plus récentes et les plus pointues, par exemple leur corps est enduit d’un gel protecteur à toutes épreuves, se sont elles qui communiquent avec les animaux, les insectes les plantes, les poissons.
Les "artistes", revêtues d’une seconde peau dans un matériau également indestructible et transparent ne s’adonnent qu’à la chine archéologique, en déterrant tout ce qu’ont laissé les générations passées.
Les "artistes" servent de réservoir, de magma social indispensable aux équilibres sociaux, il n’y a pas de véritable frontière infranchissable entre les deux communautés; en fait, les deux "castes" alimentent une émulation mutuelle permanente dans la recherche d’un art du quotidien; les "ingénieurs" créent, surtout dans les arts plastiques, en peinture, alors que celles du bas assemblent des trouvailles hétéroclites pour les confronter au cours de joutes artistiques, animant ainsi la majorité des événements sociaux.

Lorsque les unes ou les autres sont fatiguées de la vie dans leur enveloppe charnelle, elles se défont du gel ou de la combinaison et mettent environ une centaine d’années à dépérir irréversiblement puis à mourir.
Ainsi cohabitent, une grande majorité de jeunes femmes, de fillettes, auprès de nombreuses tricentenaires aux physiques étonnamment conservés qui se laissent mourir lentement selon leur volonté.
Dans les contrées reculées perdurent des rebut, ou reliquats de sociétés primales où cohabitent encore hommes et femmes, soit on va les visiter comme des « zhoomos » naturels géants soit ils sont l’objet d’études de la part d’ethnologues issues de la classe des" ingénieurs".
Les communications linguistiques se sont développées avec les oiseaux, les insectes et évidement les mammifères il n’existe plus de grands fauves ni de prédateurs hormis les rapaces et charognards.

On parle aux poissons, et actuellement la communication d’avec les plantes est la grande recherche de toutes les scientifiques. Les communications plus pointues envisagent de communiquer avec le monde minéral.


La gouvernance mondiale est attribuée à une "grande DAME" qui en fait la demande en défendant un projet d’intéressement collectif dans différents domaines: social, Dame de cœur; économie: Dame de trèfle, politique Dame de pique; sciences appliquées: Dame de carreau.

Récemment à l’affût de nouveautés, par provocation ou ennui, un des divertissements des jeunes et moins jeunes filles, de la société des scientifiques, est d’aller "agacer" les tribus sauvages et se faire assaillir par les hommes brutaux qui cherchent à copuler.
Le jeu est d’autant plus" intéressant" que la carapace protectrice des joueuses ne permet aucune pénétration et, que si les individus se montrent trop brutaux, elles possèdent le pouvoir de concentrer et diriger une charge électrique dissuasive simplement en frottant leur pouce et index.
Ce qui n’était qu’une distraction bénigne, parait maintenant source de régression communautaire aux yeux de quelques dirigeantes.

En ce 1er Aout 15003, le retour du vaisseau spatial habité par des hommes, offre ce jour là de nombreux sujets de réflexion aux membres du haut jury, qui récoltent les propositions d’études de candidates prêtes à se lancer dans l'étude de l'impact causé par se retour.
Une éminente sommité du grand jury, « La Dame » en conversation avec une étudiante, sa propre fille, discours sur cette nouvelle mode adoptée par les jeunes désoeuvrées.

L’étudiante ethnologue: ARIANE se porte volontaire pour aller étudier ce phénomène et découvrir qu’est ce qui peut bien pousser ces jeunes filles désoeuvres à aller se jeter dans les bras de ces rustres.
Elle entreprend donc des recherches historiques et fouille dans le passé, les archives, et elle s’aperçoit que hommes et femmes vivaient bien en couple il y a des millénaires !
Dans sa quête de vérité elle entreprend courageusement de se faire "violer". Malgré plusieurs essais infructueux, elle perçoit presque inconsciemment ce qui pourrait justifier la présence de l’homme aux cotés de la femme.
Le capitaine de vaisseau BRUCE ne lui est d’aucun secours; le pauvre il n’a jamais violé de femmes !
Celui çi bon enfant va se prêter au jeu de la recherche en essayant de se souvenir si dans son enfance il a forcé plus que de mesure ses petites partenaires, hélas non, ce n’était pas un voyou, et, au contraire c’est peut être bien sa petite copine qui la forcée et déniaisé ! !
Il affirme qu’en 12560 on ne connaissait plus le viol et que les hommes se tenaient correctement enfin avec leurs partenaires !
Elle fini par comprendre les sentiments de possession et de impunité, de frustration surtout et autres qui gouvernent l’acte de viol surtout et entièrement générés par les distorsions sociales, amplifiées par les publicités monstrueuses qui jetaient en pâture les « femmes » en morceaux sur les écrans planétaires.
Et remonte jusqu’aux sentiments d’amour, les mêmes qu’elle peut éprouver avec ses compagnes ! ! Avec la complicité de Bruce ils découvrent ensemble et dévoilent le complot du fonctionnement de la sexualité et la procréation monoparentale, la grosse supercherie!: le sperme n'a jamais disparu du mécanisme! !

Lorsqu’elle en réfère aux gouvernantes, et qu’elle défend devant ses soeurs, le retour des hommes puisque les sources du mal ont disparues, prête à dévoiler la supercherie elle est chassée du système, lobotomisée, et retourne copuler avec les rustres en compagnie de Bruce, qui problème, rajeunit à vue d’œil et ne veut pas finir congelé dans une éprouvette !
FIN.

 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par elbosco le 13/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

9480


La nuit antarctique

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Quel jour sommes-nous?

La nuit recouvre le firmament depuis presque quatre mois, et mon écran est en rade. Obligé de tout consigner sur le cahier de bord, même les jours -approximatifs- qui passent. Je la vois, cette belle nuit étincelante d'étoiles, par le hublot. Parfois, une boréale serpente et c'est un spectacle toujours impressionnant. Notre unique spectacle, à moi et Julia, en dehors de nos deux vies au coude à coude. J'essaye de la faire rire, je fais le pitre, je joue des rôles que je n'ai pas oublié, ceux des livres, des films de mon enfance. Son sourire est bien plus important pour nous que la nuit et les étoiles.
Nous avons intégré la capsule à la fin de l'été, lorsque le jour a finalement expiré son ultime souffle de l'année 2079. Ici, nous sommes en sécurité, mais le temps passe si lentement. Comment se supporter lorsqu'on vit littéralement collé à l'autre pendant aussi longtemps? La réponse n'est pas si évidente. Il nous arrive de nous faire la gueule pendant des centaines d'heures, d'infliger à l'autre les pires insultes, la plus grande mauvaise foi; et parfois même nous en venons aux mains, et la violence s'exprime, franche comme vent solaire. Les raisons sont diverses mais toujours absurdes. Tout à l'heure, par exemple, c'est ma façon de boire le café, à peine sonore, qui m'a valu les remontrances de Madame. Il m'a fallu un effort surhumain pour lui présenter mes plus plates excuses, tout en lui jurant sur l'éternité de ne plus faire de gargarismes aussi assourdissant.

Dieu merci, l'amour sauve tout.

C'est ici que j'ai compris ce que ce mot, si galvaudé autrefois, signifiait; qu'il était la raison de nos efforts et leur leitmotiv. Tout naît de lui et tend vers lui. Comment pourrai-je vivre sans la chaleur corporelle, spirituelle de Julia? C'est ainsi que nous survivons, dans cet oeuf hermétique et froid. Nous sommes une même personne, une même entité.
Nous avons vu tant de couples, après toutes ces années, se détruire par égoïsme. Combien de capsule avons-nous vu vidée de toute vie, lorsqu'au printemps elles s'ouvraient sur le jour nouveau? Un seul ne survit pas à l'autre, il finit par dépérir ou se suicider, et alors c'est sur deux corps sans vie que la porte s'ouvre. Peu, si peu, ont survécu à la solitude, mais même ceux-là trouvent le chemin de la mort promptement. Survivre seul est impossible, ni dedans, ni dehors, et personne ne veut d'un ex-copulant; il sera toujours soupçonné d'être un assassin. Qui tenterait le risque de la récidive?

Dans un peu plus de deux mois, nous pourrons quitter la capsule. En attendant, nous essayons de nous occuper, nous inventons des jeux, ou reprenons ceux que nous avons laissés; nous copulons, bien sûr, nous nous nourrissons aussi. Et nous dormons beaucoup, parfois jusqu'à plus de trente heures. Mais il paraît que ce n'est pas singulier, à ce que disent les autres. Seuls les anciens sont étonnés, il semble que le sommeil dépassait rarement les vingt-deux, vingt-trois heures dans leur jeunesse, aux premiers temps de l’hibernation. Nous dormons enlacés, Julia et moi, comme deux siamois; nos températures respectives se fondent et en créent une plus élevée. C'est cette même chaleur qui fait marcher tout le système, depuis l'Apple où je consigne ce journal, jusqu'aux diodes lumineuses qui nous rendent une faible lueur lorsque nous sommes éveillés et actifs. Que deviendrions-nous sans les capteurs?
Nos activités, pour peu que le mot est un sens lointain, sont restreintes. L'espace se résume à quelques décimètres carrés, les casiers de denrées occupent le reste de l'espace autour de nous, et nous ne les replions que très lentement, au fur et à mesure de nos prélèvements. Au moment où j'écris, nous avons gagné presque les deux tiers de l'espace vital de la capsule; cela est commode car ainsi nous gagnons en intimité. Nous pouvons nous laver de notre côté, rêvasser ou prier.
Julia prie beaucoup depuis quelque temps. Si j'écoute ce que me souffle mon coeur, avec sa petite voix futée, je crois en connaître la raison: elle veut que nous ayons un enfant!
Je le souhaite aussi ardemment, mais nous n'en parlons pas. Nous savons quel sacrifice c'est qu'une troisième présence pour nous maintenir en vie, et que l'entreprise est souvent vouée à l'échec. Beaucoup ont perdu leur enfant pendant l'hibernation, ou, plus rarement, l'autre de leur conjoint, et survivre à une telle tristesse est au-dessus de mes forces.
Le plus ingénieux est de calculer le moment propice à la fécondation, et par suite à la naissance du bébé. S'il naît au tout début de l'hibernation, il faudra le maintenir en vie tout l'automne et l'hiver, ce qui est presque impossible. S'il naît au milieu ou à la fin de l'hiver, cela sera délicat, mais ainsi il sera plus fort lorsque le printemps reviendra, et il passera l'année suivante avec plus de chance de survie. En revanche, s'il naît sous la lumière du jour, sa survie est impensable. Il sera bien trop faible et ne passera pas l'hiver prochain. Sans compter le mal qu'il faudra se donner pour à la fois s'occuper de lui et de la recherche de nourriture, qui intéresse la presque majorité de notre temps au-dehors.

Mais la nature n'est pas aussi prévisible, nous devons faire avec ses aléas; c'est là notre condition. L'année prochaine verra peut-être notre enfant, qui sait?
 

 

Créé par orfray le 13/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9465


Eissem Letrommi ou le don éternel

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Le 13 mars 2034, naîtra un nouveau prophète. Il grandira dans les faubourgs de Turku en Finlande et sera sourd et muet de naissance. Nommé Eissem Letrommi, il n’ira pas à l’école de son quartier, mais recevra tout l’amour de sa mère Nawal, originaire d’Afghanistan, et de son père Hecki, Lapon pur souche.

Le 15 octobre 2051, Eissem sera dans les rangs d’une manifestation fasciste et brandira des banderoles aux slogans subversifs, pour certains, antisémites. Il adorera le Death Metal, car ce seront les seules vibrations assez puissantes qu’il pût sentir. Fier de son appartenance au groupuscule Nyrkinisku Prikaati (NP), pour Brigade Coup de Poing, il multipliera par la suite les actions commandos contre les Juifs de son quartier, et contre les immigrés à la peau de couleur qui trainent dans le métro.

Le 6 juillet 2053, Eissem tombera à son tour dans un piège dressé par des membres du NP qui n’apprécieraient pas la tache de couleur qu’il était dans leur organisation. N’émettant aucun son, Eissem se fera agresser sans appeler à l’aide, dans l’anonymat. Lardé de soixante-quatre coups de couteau selon les médecins, dont quatre dans la gorge, Eissem se rendra lui-même aux urgences. Il sortira de l’hôpital de Turku quelques jours plus tard et prendra alors conscience de ses capacités hors-normes. Il tentera plusieurs expériences sur lui-même pour confirmer ses présomptions et finira par se pendre…pendant une journée entière.

Le 17 mai 2054, Eissem sera convaincu de son invulnérabilité. Il se rendra ainsi compte de l’immense pouvoir qui lui aura été légué, mais pas de qui il le tiendrait. Ses engagements pour la suprématie blanche voleront en éclat lorsqu’il se retrouvera à barrer la route d’un camion qui foncerait droit sur une jeune magrébine s’il ne l’eut pas poussée juste auparavant. La jeune fille, prénommée Aida, en restera bouche bée de stupéfaction lorsqu’il se relèvera après s’être fait projeter à plus de quatre-vingt mètres. Eissem aura l’illumination de sa vie et saura quel sens lui donner.

Le 14 juillet 2064, Eissem sera un homme mondialement connu. L’un de ses innombrables miracles sera retransmis sur les chaînes holovisées de tous les pays. Grâce à la 3D, tout les holospectateurs pourront se rendre compte de ses aptitudes particulières. Dès lors, un grand mouvement de sympathie général envers lui émergera et les gens commenceront à l’interpeller dans les rues de Turku, pour une démonstration, une aide, un problème à résoudre. Il se dévouera corps et bien à ceux qui feront appel à lui.

Le 30 août 2070, Eissem sera à la tête d’un d’une organisation fondée autour de son dévouement et de son sacrifice. Cette organisation emploiera ses personnels à reproduire à leur échelle les exploits d’Eissem. Share Your Life sera sise à Turku, son fief, mais sera tentaculaire et possèdera nombre de succursales dans tous les pays du globe. Les personnes sauvées par les membres de SYL se sentiront tellement redevable qu’ils s’engageront dans ses rangs, agrandissant toujours plus ses effectifs mondiaux. Eissem, lui, sera marié à Aida qui lui donnera ce jour-là son premier fils Eraci.

Le 2 février 2081, Eraci se coupera avec un couteau de cuisine, mais n’aura pas mal. Connaissant l’étonnante capacité de son père, Eraci tentera sur lui-même une expérience visant à démontrer qu’il possèderait les mêmes facultés. Il sautera du haut de la flèche du Devotium, siège mondial de SYL à Turku et s’écrasera. Immensément affectée par sa mort, la communauté Syléenne entrera dans une nouvelle phase d’adoration de leur guide. Se mettra alors en place un système d’auto-culpabilisation dès qu’un évènement malheureux aura échappé aux bienfaits des Syléens. Ces Syléens Réprouvés réussiront, grâce à cette nouvelle tendance à investir les instances dirigeantes de la planète, comme jadis le firent les Franc-Maçons.

Le 14 octobre 2085, Eissem ne se sera toujours pas remis de la perte de son fils Eraci, verra naître son deuxième enfant Enoci. Accablé par la culpabilité d’être à l’origine de la mort d’Eraci, il ne s’occupera plus du tout de lui-même, ne mangeant ni ne buvant, ni même ne dormant plus, se consacrant de tout soûl au bien d’autrui, dans l’espoir de faire repentance. Comprenant son action, tous ses adeptes se mettront à faire la même chose, et parmi eux, les chefs de gouvernements et les pontes Syléens de la société moderne transmettront son message d’altruisme à outrance à travers la population mondiale.

Le 25 décembre 2213, Eissem n’aura toujours pas vieilli et vivra dans un monde où il sera considéré comme un dieu et où la faim et la guerre n’existeront plus. Sa descendance sera alors composée de 152 enfants, 335 petits-enfants, 608 arrière-petits-enfants, 751 arrière-arrière-petits-enfants et 892 arrière-arrière-arrière-petits-enfants. Patriarche du monde ayant passé son existence au service de l’autre, il décidera ce jour de se retirer. Il se fera préparer une navette spatiale pour un allez simple dans l’espace.

Le 13 mars 2214, le monde entier lui dira au revoir en le déifiant. Eissem s’envolera vers les cieux pour ne plus jamais revenir, sous les yeux de ses adeptes et disciples et ceux d’Egami, son descendant. Les générations d’après le vénèreront dans des Devotia et continueront à perpétuer son œuvre de bonté, d’altruisme, de générosité, de partage.

 

 

Créé par Dawa le 09/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

9460


Et si nous étions optimistes ??

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si nous étions optimistes, les yeux fermés sur l'avenir, avançant sans se soucier de rien?
Le monde s'écroulerait, personne ne le remarquerait. Nous vivrions mieux, rien ne pourrait perturber le bien-être de chacun. Le bonheur serait total mais petit à petit nous sombrerons dans le chaos. Un chaos invisible qui nous prendra de court et nous étouffera dans notre dos, un chaos que chacun d'entre nous aura provoqué par sa passivité, un chaos qui pourtant ne troublera rien. Morts, nous l'étions déjà et l'optimisme qui nous traversera dans ce dernier instant de désespoir nous fera penser: "... ce n'est que la fin d'une histoire, le début de bien d'autres... "

Et ainsi, périra l'univers: dans une dernière extase de bonheur.
 

 

Créé par Mine de rien le 07/02/2010 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

Scénarios 301 à 350 sur 1234


Base de données
des scénarios

Sommaire