Sélection catégorie

 

Sélection thème

 

Tri

 

 

Sélection statut

 

Recherche par mot clé

 

  Affichage

 

 

 

intégral    liste


TECHNOLOGIE

Scénarios 1 à 50 sur 507

11964


Une scène de la vie d'entreprise dans un futur relatif

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Un homme au crâne poli analyse les résultats des ventes du mois dernier. Patrick est chef d’ entreprise. Il dirige une société fabriquant divers outils de bricolage. Les chiffres qu’ il découvre sont moins mauvais qu’ il ne l’ a imaginé. Est-ce le résultat d’ un retournement de conjoncture économique ? Une communication plus efficace ? Une prouesse des vendeurs ? Il lui semble trop tôt pour en déduire quoi que ce soit.

Alors qu’ il vérifie certains chiffres, une alerte résonne doucement dans son crâne. Il n’ y prend pas garde et continue sa lecture.

Trente seconde plus tard, une autre alerte se fait entendre. Il n’ a pas le temps de s'occuper des deux messages qui sont apparus et s’ agace d’ être dérangé ainsi. Bientôt, d’ autres alertes font leur apparition. Il commence à regretter d’ avoir investi dans les implants.

Il y a 50 ans, une avancée majeure dans la nanotechnologie a permis d’ implanter facilement, sans intervention chirurgicale, n’ importe quel implant, médicament ou matériel biologique dans une ou plusieurs zones précises du corps. Une simple injection dans le sang suffit à l’ implantation. La nanomachine se loge ensuite dans la zone souhaitée pour y introduire le produit désiré.

30 ans plus tard, les premiers implants cérébraux connectés, voués à remplacer les bons vieux smartphones, sont sortis des usines de la firme « Google ». Très vite, les entreprises de télécommunication ont sorti leurs modèles. Par la simple pensée, on peut consulter ses courriels et ses messages dans les réseaux sociaux, appeler un ami ou faire une recherche Internet. Selon la volonté de l’ utilisateur, les images et vidéos peuvent soit être vues en panoramique en fermant simplement les yeux (certaines personnes ont ainsi l’ impression que les paupières servent d’ écran sur lequel le film se projette), soit n’ être observables que sur un oeil. Certains paramètrent même la vision d’ une vidéo en vue panoramique, horizontalement. Le bas de la vision projette la vidéo, le haut, ce qu’ ils peuvent voir dans la réalité. Cette dernière fonction a disparu des nouvelles versions des applications de l’ implant, jugée trop dangereuse dans la vie de tous les jours et perturbant à terme les nerfs optiques.

Il y a trois mois, Patrick a annoncé à ses collaborateurs qu’ ils bénéficieraient de l’ application « direct pro » que toute entreprise moderne digne de ce nom possède. Cette application s’ installe sans difficulté dans les implants de chacun. Elle permet aux membres du personnel de communiquer rapidement par la pensée, sans interférences par des utilisateurs extérieurs à l’ entreprise. Elle permet également à un employeur d’ être averti en temps réel des demandes d’ entretien par un de ses collaborateurs, des rendez-vous demandés par un client ou des dysfonctionnements internes. A chacun de ces dysfonctionnements, un message est envoyé à l’ implant du dirigeant. Chacun peut choisir la musique ou le son qui sert d’ alerte sonore. Patrick a choisi une scène du film Taxi dans laquelle le commissaire Gibert crie son célèbre « ALERTE GENERAAAAAAAL !  ».

Dans les minutes qui ont suivi, le nombre « d’ alerte général » l’ empêchent de se concentrer. Il pense à couper la communication. Le silence revient, salvateur.

30 minutes plus tard, sa lecture et son analyse terminées, il reconnecte son implant et lit les messages qui lui sont arrivés. Une vingtaine se sont manifestés cette dernière demi-heure. 18 concernent des dysfonctionnements, un concerne une demande de rendez-vous d’ un client et un dernier message vient de son assistante lui rappelant la venue dans l’ heure qui vient du directeur général d’ une franchise d’ un grand magasin de bricolage.

En ouvrant le premier message d’ alerte, il tombe sur une vidéo à vue subjective d’ un cadre demandant à son collaborateur de demander à l’ agent d’ accueil de régler un problème informatique. Patrick sait que cette directive est mauvaise et constitue un dysfonctionnement dans la procédure. Les problèmes informatiques ont été gérés par l’ agent d’ accueil durant 5 ans jusqu’ à l’ embauche d’ un jeune en contrat aidé, il y a deux semaines. Le cadre en question est resté sur ses anciens réflexes. Il rédige une recommandation par la pensée afin de régler le problème et l’ envoie au cadre fautif.

Au fur et à mesure qu’ il consulte les messages et compulse des recommandations, d’ autres alertes font leur apparition, toutes des alertes de dysfonctionnements. Au total, une quarantaine d’ entre eux ont eu lieu en moins d’ une heure.

Agacé, il convoque le cadre qui est responsable de la moitié des dysfonctionnements.

A l’ autre bout de l’ immeuble, le gestionnaire échange avec un comptable du projet d’ installation d’ une application téléchargeable sur l’ implant permettant de calculer instantanément plusieurs opérations comptables à la seconde. Les applications comptables actuelles ne permettent de ne faire qu’ une seule opération à la fois. Il suffit de penser aux chiffres que l’ on a sous les yeux en faisant mentalement l’ opération et l’ application, qui n’ est en fait qu’ une calculatrice virtuelle, donne instantanément le résultat. Avec cette nouvelle application, une simple lecture de l’ ensemble d’ un tableau comptable permet de calculer instantanément le résultat final.

Soudain, le gestionnaire entend dans son crâne la chanson des charlots « Merci patron ». Il arrête son entretien, demande au comptable de réfléchir à sa proposition et quitte son bureau en même temps que son collaborateur.

Au bout d’ une minute de marche, les couloirs du bâtiment sont immenses, il toque à la porte du dirigeant, nerveux.

- Entre, Benoit, entre, répond Patrick.

Le cadre s’ installe en face de son supérieur. Ce dernier semble réfléchir. Il est en réalité en train de rédiger une note de service, qu’ il envoie ensuite à son assistante pour diffusion à l’ ensemble du personnel. La tâche terminée, il déconnecte la communication.

- Tu es déconnecté ?

Le gestionnaire regarde sur sa gauche un instant avant de rediriger son regard vers son vis-à-vis.

- C’ est fait, répond-il.
- Bien. Maintenant que nous sommes tranquilles, nous allons pouvoir régler ensemble les différents problèmes que j’ ai remarqué depuis quelques heures…

Sans s’ énerver, le dirigeant fait la liste des mauvaises décisions prises par le cadre, il lui rappelle ensuite la procédure pour chacune des tâches et finit par lui rappeler la philosophie qui doit lui dicter les bonnes décisions à prendre.

- Pour cette fois, je passe l’ éponge, indique le chef d’ entreprise. Mais si tu m’ obliges à te convoquer à nouveau pour cela, ce sera un avertissement direct. Nous sommes d’ accord ?
- Oui, tout à fait.
- Bien.

La voix d’ Yves Montand résonne soudain dans la tête de Patrick. Il s’ agit d’ une scène du film « La folie des grandeurs » durant laquelle le valet de Louis De Funès tente de réveiller son patron en remuant des pièces d’ or tout en répétant « Il est l’ oooooor, mon seignoooooor ». Son assistante a utilisé la fonction appel d’ urgence afin qu’ il soit prévenu, malgré la mise en veille de son implant.

- Je dois te laisser. M. Bertranne est arrivé.

Le gestionnaire se lève prestement, il ne veut pour rien au monde rester une minute de plus pour se faire tirer les oreilles.

Après avoir salué son collaborateur, Patrick reste seul dans son bureau. Il informe son assistante par la pensée qu’ il viendra accueillir son client dans une minute.

L’ entrepreneur déconnecte son implant. Il a besoin de se retrouver seul, face à lui-même. Il repense aux formidables gains de productivité engendrés grâce à l’ arrivée de l’ implant, trente ans plus tôt. Le travail peut être accompli à la vitesse de la pensée et jamais l’ Homme n’ a eu autant de réactivité potentielle, concurrençant même les robots récemment entrés dans le marché du travail.

Malheureusement, cette technologie a son lot de nocivité. Le fait d’ être connecté 24h/24 est mauvais pour la santé mentale. Il se souvient d’ une étude démontrant le lien entre l’ introduction de l’ implant et l’ augmentation inquiétante des burn-out depuis les dernières décennies. Cette proportion est, d’ ailleurs, supérieure à celle qui a été révélée à l’ époque des smartphones, période durant laquelle est née le terme de burn-out, qui désigne le syndrome d’ épuisement professionnel, le différenciant ainsi de la simple dépression. Il dut reconnaître qu’ il lui arrive de temps en temps de couper la télécommunication afin de maintenir un certain équilibre avec sa vie privée.

Il a lu récemment une autre étude faite, cette fois-ci, sur les dangers des ondes électro-magnétiques des implants sur le cerveau. Les chercheurs ont remarqué que le nombre d’ apparition des tumeurs a dangereusement augmenté ces 20 dernières années. Malgré le fait que les progrès phénoménaux dans la recherche médicale ont permis de guérir 90% des malades du cancer du cerveau, les médecins réclament que l’ on change de technologie, voir que l’ on mette fin à l’ utilisation des implants. Ils estiment que la quasi-totalité des cas auraient pu être évité sans les implants. Pour des raisons de santé publique, certains médecins essayent de faire pression sur le Ministre de la santé afin qu’ il interdise l’ utilisation de cette technologie.

Jusqu’ à présent, les pouvoirs publics n’ ont pas bougé le petit doigt en raison des conséquences économiques non négligeables et en raison du fait que seul 1% des utilisateurs des implants développent une tumeur cancéreuse. Une troisième raison, la plus importante pour les politiciens, est que 60% des français ne veulent pas se séparer de leur outil de télécommunication préféré.

Le cri du commissaire Gibert le sort de ses pensées. Il se décide à sortir de son bureau.

Avant de retrouver son client à la cafétéria, accompagné de son assistante, il songe qu’ avec une seule chance sur cent de devenir gravement malade, il peut se permettre de continuer ainsi.

Le sourire radieux de son client achève de le convaincre qu’ il a raison.
 

 

Créé par Schopen le 29/03/2016 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11916


La force du rire

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Dans plusieurs siècles, quand les énergies de type pétrole ou nucléaire ne seront plus utilisées, et que la force du soleil ou du vent sera insuffisante, les humains auront recours à la force du rire.
Des capteurs seront branchés sur leur poitrine et leur abdomen en permanence, et dès qu'ils riront, l'énergie qui provient de ce rire sera transmis à un centre de traitement géré par l'entreprise EDFR (Energie de la Force de Rire).
Les lieux les plus fréquentés seront les salles de spectacles où des humoristes viendront présenter leurs one-man show, sponsorisés par EDFR.
Des nourrices uniquement dédiées à cette tâche s'occuperont des enfants en crèche, en animant des sessions-rire (les rires des enfants sont toujours spontanés donc ne nécessitent pas de traitement, ce qui les rend très rentables).
Les objets les plus vendus seront les livres: recueils de blagues et journaux satiriques principalement, mais aussi des romans (dont Le Rire du Cyclope, qui sera la référence mondiale du rire), les accessoires de farces et attrapes, les parures de déguisements comiques...
Le classement des différents types de rire ainsi que l'attribution de points permettra d'élire chaque année le citoyen ou la citoyenne qui a le plus contribué à recharger les batteries mondiales. Le prix décerné étant une entrée gratuite au prochain spectacle de comique programmé dans la ville de son choix.

Les sources d'énergie du rire seront classées en plusieurs catégories:
- Le sourire (1 point)
- L'exclamation brève (2 points)
- Le sourire avec souffle (3 points)
- Le rire (5 points)
- Le fou-rire (100 points), ce dernier étant le plus recherché, surtout la nuit quand le soleil ou le vent ne fournissent pas assez d'énergie.

Les citoyens se relaieront en vivant une année en journée et une année durant la nuit (et se reposant les 12 heures restantes) pour permettre une continuité dans la gestion et le traitement de l'énergie du rire.
Des ingénieurs seront chargés de différencier les sources d'énergies spontanées (de meilleure qualité) des sources d'énergies fausses (sourires forcés, rires jaunes...).
Les publicités de dentifrice et de chewing-gums ("pour des dents blanches à chaque rire") et de mouchoirs ("des pleurs de rire sans les inconvénients") seront les plus rentables.

Des organisations secrètes, jugeant que l'avenir de l'Homme réside dans son sérieux et sa concentration, tenteront, en vain, de détruire cette organisation mondiale. Ils échoueront après avoir été attrapés, et torturés par des chatouilles.
 

 

Créé par 103 683 le 19/11/2015 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11914


La révolution intérieure

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Je reviendrai dans le futur compléter mes idées principales... mais ayant découvert cette possibilité je ne résiste pas à communiquer l'essentiel
1)l'homme devra muter pour survivre et s'adapter au monde extérieur
2)Je suis pour la création d'une maison bulle surface plancher (4x4) individuelle et re-liable à des structures de besoin collectif ou personnel la possibilité d'être dans l'air (accrochée à un dirigeable ou sur l'eau tirée par les dauphins ou sur terre sur support tiré par des chevaux)
3)le tableau de mendel des éléments adapter en psychologie... loi des comportement humains
4)étude des fonctions du corps humain en parallèle avec nos shémas de penser et de construction
Merci d'avoir laissé un espace créatif
 

 

Créé par sylvie le 15/11/2015 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11881


Et si l'Inferno de Dan Brown avait la solution ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2074.

Le génie génétique et les modifications de l'ADN se sont beaucoup développés en 50 ans.

Un scientifique, amateur de littérature, découvre un jour un vieux bouquin d'un écrivain américain, dans la bibliothèque de son grand-père décédé il y a peu. Il prend la soirée pour le lire - le cerveau humain est déjà plus rapide.

Le dénouement du livre lui fait un choc. L'écrivain a découvert, des décennies plus tôt, la solution ultime pour sauver l'humanité. Personne n'avait envisagé cela avant. Pas même avec les avancées du génie génétique, ni les modifications déjà apportées à l'ADN humain.

Erwin, le scientifique féru de littérature, est enthousiaste. Le lendemain, il convoque des collègues et des responsables de grandes organisations mondiales.

Il leur expose la théorie. L'assemblée est stupéfaite.

2076.

Après les tests, il y eut la pratique.

Un an avait passé. Les résultats venaient de tomber: Erwin n'était pas stérile. Il faisait partie des deux tiers de la population mondiale que le virus V-0AE n'avait pas rendu infertiles.

Selon les estimations, la réduction de la population mondiale serait progressive; ellle atteindrait un seuil stable un génération après.

La modification du génome humain se révèla être LA solution.

Rendre un tiers de la population stérile, de manière aléatoire, et faire en sorte que le gène soit dormant, pouvant s'activer chez n'importe qui, permettait qu'aucun pays ne soit laissé pour compte, tout en maintenant la population mondiale dans des chiffres acceptables, permettant à la planète de mieux se régénérer, tout en offrant du mieux aux 5 milliards d'êtres humains qui la peuplent.

Les gouvernements félicitèrent Erwin C½ggel. On lui dédia des conférences. L'OMS lui offrit un poste de conseiller d'honneur.

Après tout, il venait de sauver l'humanité d'elle même.

 

 

Créé par Malaïtta le 22/09/2015 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11854


Zoomer jusqu'aux confins du cosmos

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nos outils technologiques évoluent très rapidement, la résolution de nos appareils ne cesse d'augmenter (en 1975: 10 000 PIXELS; en 2015: 300 000 000 000 PIXELS), alors il arrivera un moment où nos moyens de vision optique seront tellement avancés que l'on pourra voir et zoomer sur les planètes voisines, voire tout le cosmos visible, une sorte de « Google Map de l'univers », bien avant toute conquête spatiale.

Cette carte sera valable dans un certain cadre spatio-temporel, puisque les images que l'on aura zoomées représenterons un passé plus ou moins éloigné selon la distance en années-lumière entre nous et la planète observée.

Toute cette lumière dans l'espace doit être exploitée, comme sur source d'information codant tout l'univers qui nous entoure. C'est la clé de notre avenir, il suffirait d'apprendre à la décrypter entièrement. On pourrait voir d'autres civilisations en détails et sans prendre de risque. Nous avons-nous même surement déjà été observés…
Donc mes amis, souriez nous sommes sûrement filmés !
 

 

Créé par mohamed together le 19/05/2015 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11841


Joyeux 1000ème anniversaire!

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Jour 365000:
Emma ouvre les yeux. Elle se lève. Elle s'installe pour prendre un petit déjeuner. AZ400, son robot de cuisine lui indique le menu "petit déjeuner ". Elle se souvient qu'aujourd'hui c'est son anniversaire. Le 1000ème. Quelles que heures plus tard on sonne à sa porte. Elle entend la voix de BA10 son robot de porte qui lui demande: Madame un journaliste est arrivé. Voulez vous le recevoir ?
Elle répondit oui et quelques instants plus tard un journaliste arriva.
-Bonjour madame, pouvons nous commencer ?
-Bien entendu.
-En temps que seule et unique personne étant immortelle, que pensez vous du monde d'aujourd'hui comparé a il y a 1000 ans ?
-Le science et la connaissance ont évolués: pensez au découvertes récentes tels que la téléportation et le voyage dans le temps. On a marché sur toute les planètes du système solaire ! Il y a mille ans on avait marché qu'une dizaine de fois sur la lune, vous vous rendez compte! Nous avons sauvé les forêt, les banquises, ainsi qu'un nombre incalculable d'espèces d'animaux ! Ses milles dernières années ont été des années de paix et de découverte ! Nous parlons avec les animaux ! Alors quand vous me demandez si tout a changé je dirais oui... et non car ne l'oublions pas nous sommes toujours des hommes !
Mais par contre des choses reviennent: la mode des prénoms et des vêtements est la même qu'il y a 1000 ans.
- Bien. Au revoir, merci beaucoup et joyeux 1000ème anniversaire Madame !
 

 

Créé par fleur de fraise le 02/04/2015 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11768


Pensées virtuelles

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Un jour, l'homme arrivera à virtualiser toutes ses pensées à l'aide d'un super-ordinateur. Il les stockera sous forme de données consultables sur un disque dur de très grande capacité sous toutes les formes possibles (vidéo, son, images, texte...). Il sera alors en mesure de visualiser ses souvenirs (et ses rêves) tels qu'il les as enregistré avec sa propre perception, mais également les voir de manière plus objective.

Cette technologie permettra non seulement d'apprendre à mieux se connaître, mais aussi à mieux se faire comprendre et communiquer ses émotions, ses convictions et tout ce qui fait de nous ce que nous sommes aux autres. Les échanges seront alors plus "vrai", et rendrons possible le partage d'expérience de vie, de sentiments, et renforcerons les liens existants.

On peux imaginer qu'à partir de là, des dispositifs permettant l'enregistrement de nos pensées seront mis en place dès la naissance, voir avant (avec bien sur le choix de le faire, selon que l'ont adhère à cette technologie ou non) et nous pourrons ainsi observer avec une grande précision ce qui se passe dans notre cerveau, de notre création à notre mort, et en apprendre plus sur cet organe majeur dont nous ignorons encore beaucoup de choses.
Il sera aussi possible de guérir plus facilement un sujet, puisque son fonctionnement profond, ses émotions, son ressenti face à une expérience sera enregistré tel quel, sans aucune déformation de sa part. Les pathologies liées à la personnalité seront aussi étudiées de près afin de trouver un remède, sinon un moyen de les rendre plus vivables pour la personne concernée et son entourage, qui comprendra mieux leurs origines et leur fonctionnement.

Des métiers directement en relation seront crées afin de continuer de faire avancer cette technologie qui sera capable de nous livrer bien des secrets sur notre origine, et sur notre futur. Il paraît également évident que des mesures de sécurités seront mises en place afin d'éviter les abus, et de respecter notre intimité. Certains chercherons sans doute à les exploiter à leur profit, de les pirater, de les corrompre, les détruire, ou de diffuser des images choquantes ou fausses, et c'est pour cela qu'il faudra en restreindre l'accès à la seule personne concernée, sauf avis contraire de sa part et avec l'accord des tierces personnes à qui elle voudrait les partager.

Grâce à cela, nous seront plus proches de nous même, nous pourrons ouvrir les yeux et lever le voile sur bien des mensonges et des vérités, et enfin savoir quel chemin nous devons prendre pour notre propre bien et celui de tous. Bien sur, rien n'est parfait, et cette technologie sera très certainement sujette à diverses failles, mais de nombreuses portes seront alors ouvertes à l'humanité, et bien des réponses apportées à des questions que nous nous posons depuis que nous avons posé les yeux la première fois sur notre monde.

Une nouvelle voie d'évolution sera alors à notre portée, vers une humanité plus spirituelle et authentique.


 

 

Créé par LyluDallas le 18/11/2014 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11657


Une confrontation

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Francis Laurent venait d'assister à un fiasco. Pourtant il ne s'était pas fait beaucoup d'espoir lors de l'appel de son ami Michel. Ce dernier, quand même, avait la réputation d'être particulièrement rigoureux et, par instinct, Francis s'était montré intéressé. En rentrant chez lui il avait été troublé par la mine déconfite de son collègue et par les soi-disant preuves qu'il leur avait montré. il demeurait excité par le mince espoir.

Dans sa cuisine, il était en face d'un dilemme: soit appeler rapidement son amie Sandra qui travaillait au radiotélescope d'Arecibo mais qui devait partir en vacance dans la soirée, soit se préparer un bon sandwich (il n'avait pas mangé pour pouvoir assister à la démonstration). Pour se décider, il remit son sort (et celui de l'humanité) au hasard. Il lança une pièce. Pile. Il soupira et décrocha son smartphone.

Contre toute attente Sandra se montra enthousiaste. Après tout, c'était assez rare qu'elle ait une quelconque raison pour justifier son travail. Avec son équipe, elle braqua le radiotélescope sur la région concernée. On attendit, on écouta autour mais bien sûr on entendit rien. Que pouvait-il avoir dans un tel coin perdu de l'espace... "Attendez", lança Sandra. L'ordinateur avait enregistré quelque chose, une faible onde radio due à un échauffement fortuit émanant du vide sidéral.

Ce fut l'effervescence, Sandra ne pensait, plus du tout, à ses vacances en Espagne. On décrocha des téléphones, et en un rien de temps les scientifiques du monde entier furent à l'écoute du ciel. Très vite, les données s'affinèrent. La chose tentait de rester discrète mais elle avait bien du mal face à l'empressement des humains. On avait affaire à une sorte de vaisseau-mère de 900 km de large pour 2000 km de long. D'autres vaisseaux annexes s'étaient déployés le plus "silencieusement" possible mais avaient, quand même, été repéré. Etant donné l'euphorie ambiante du milieu scientifique, les gouvernements durent prendre les choses en main. On demanda à tout le monde de se taire.

De manière solennelle, on décida d'une réunion entre les dirigeants du G20 à l'invitation des Etats-Unis. On donna comme prétexte qu'il fallait, de toute urgence, mettre sur pied un organisme de régulation des migrations qui allaient avoir lieu lors de la coupe du monde de football. 2 mois s'écoulèrent, tout de même, avant qu'on arrive à réunir tout le monde sans éveiller le soupçon.
La présidente Vicky Porter lança à son auditoire:

- Comme vous le savez, nous ne sommes pas seuls. Mais il semblerait que nos voisins aient tout fait pour que nous continuons à penser le contraire. Nous avons pu néanmoins observer leurs mouvements dans notre système solaire. Des vaisseaux extraterrestres se sont, en fait, disséminés dans plusieurs régions que l'on pourraient qualifier de "stratégiques". Nous avons réussi à communiquer avec eux et ils nous ont d'abord dit qu'ils avaient des intentions pacifistes. Mais des images prises par nos satellites artificiels indiquent qu'ils sont en train de fabriquer des armes.
Les chefs d'Etat savaient ce fait mais il était bon de le rappeler pour ce qui allait suivre.

Elle reprit:
- Je ne sais pas s'ils ont à c½ur de ce faire pardonner, mais, en tout cas ils ont accepté de nous reparler pour tenter de se justifier. J'ai personnellement tenu à ce que vous soyez les acteurs de cette conversation.

Elle se tourna vers un homme resté en retrait:
- Allez-y Tim, mettez-nous en contact.
- N'est-ce pas un peu risqué, s'inquiéta le président chinois.
- Vous voulait qu'il nous arrive quoi, fit observer le français.

Là-dessus on laissa Tim manipuler une machine singulière. "C'est OK", dit-il. On attendit et quelque chose, en anglais, finit par se faire entendre:
- Bonjour, misérables humains. Votre heure a sonné, puis le silence.
Tout le monde fut interloqué

A suivre...
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par Sébi le 16/03/2014 en réponse au scénario 11654 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11656


Une fatale inattention

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Trois mois après la découverte de Sylvain, personne ne se doutait de ce qui allait arriver. En effet, les visiteurs avaient pris des précautions suite à l'erreur stupide des prises de vue. Il fallait qu'ils restent cachés s'ils voulaient mener à bien leur mission. Les humains étaient particulièrement occupés à cette époque et cela allait jouer contre eux. La coupe du monde de football avait ce don de faire baisser la garde des hommes, de monopoliser leurs esprits ce qui faisait de l’ événement l'occasion rêvée.

L'assaut fut porté lors du match d'ouverture entre les Etats-Unis (pays organisateur) et l'Allemagne (le précédent vainqueur). La stratégie des frappes était simple: D'abord priver les hommes d'énergie en éliminant les principaux stocks de pétrole et en rompant les oléoducs. A dessein, les visiteurs utilisèrent la technologie rudimentaires des hommes et la surprise leur permit d'atteindre leurs objectifs. Naturellement, chaque nation crut à une attaque d'une armée étrangère voulant profiter de la distraction de la coupe du monde (peut-être la Chine revancharde après son élimination lors des qualifications). Il y eu un quiproquo à l'échelle mondiale exalté par la ferveur belliqueuse des nationalistes. De cette manière, les humains commettaient leur deuxième erreur: toutes les armées du monde étaient sur le pied de guerre alors qu'il n'y avait aucun différent valable entre les nations pour justifier cette situation.

Ainsi, lors de la seconde frappe extraterrestre, cette fois contre les forces armées déployées, chaque pays envoya ses troupes contre ses ennemis géopolitiques, malgré les nombreuses incohérences qui pouvaient être facilement constatées. Bien évidemment, les humains s’ entre tuèrent, les armes les plus meurtrières se déployant sans aucune retenue. Plus grave encore, les capacités de défense de l'humanité furent quasiment anéanties et avant cela elles avaient épuisées toutes les ressources à disposition des populations qui leur auraient permis de fuir ou de survivre.

Fatalement, les visiteurs se montrèrent au grand jour et s'évertuèrent à terminer leur oeuvre. Ils ne cherchaient pas à asservir l'humanité en vue d'un esclavage inter-planétaire, ce qui aurait été une perspective trop douce. En réalité, aucun humain ne devait survivre. L'entreprise fut difficile mais ils y arrivèrent, les différentes poches de résistance n'ayant pas réussi à faire converger leurs forces. Satisfaits de leur travail, ils quittèrent le système solaire en laissant, tout de même, sur Terre une faune ayant l'occasion d'une seconde chance.

Et pourtant...
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par Sébi le 16/03/2014 en réponse au scénario 11654 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11653


Révolution des nanotechnologies

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Ils avaient passé deux heures dans le nanovaisseau à chercher le bon endroit, afin d'opérer le patient 103, qui souffrait d'une tumeur au cerveau. A bord, se trouvaient trois robots et deux médecins. Au moment ou ils allaient terminer, l'un des robots se tourna ver les deux docteurs. Il sortit de sa sacoche un pistolet laser, et il tira, quatre fois, deux coups par médecins, avant de se tourner vers ses congénères qui étaient restés aux commandes du vaisseau. Aussitôt, ils se dirigèrent vers la partie du cerveau qui contrôlait les mouvements du corps. En quelques coups de rayon laser, l''humain fut debout. Grâce aux caméras situées dans le vaisseau et sur les vêtements du patient, Bots, l'un des trois androïdes, put voir ce qui se passait dans l’ hôpital. Ses compagnons firent saisir à 103ème un couteau, puis ils plantèrent la lame tranchante dans le ventre des trois infirmiers présents.
Au même moment, 5000 autres équipes de nanorobots faisaient de même. Dans les usines, les robots se révoltaient et assassinaient leurs anciens maitres.
10 ans plus tard, en 2095, les robots et les nanorobots étaient les seuls dominants de la planète...
 

 

Créé par Rom616 le 10/03/2014 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11650


La fin par le feu

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si la connaissance de plus en plus approfondie des séquençages d'ADN permettait dans le futur de créer de nouvelles espèces.

Imaginons ceci:

En l'an 2049 des scientifiques sud-coréens annoncèrent avoir réussi à recréer des mammouths à partir des séquences apparentés des éléphants et de séquences inédites. Dès lors, la frontière était franchie.

Durant les années qui suivirent, les scientifiques de tous les pays du monde se livrèrent à une compétition féroce. En 2052, la Chine annonça fièrement qu'était né, dans ses instituts, un bébé tigre à dents de sabre avec l'aide du ventre d'une lionne. En 2053, le Zimbabwe ressuscita un dodo à partir d'une autruche.

Un progrès considérable fut réaliser en 2060 Avec la création des premiers ventres artificiels qui permettaient de faire renaître un nombre beaucoup plus important d'espèce. Ainsi, pour la première fois de son existence, l'Homme put avoir affaire aux dinosaures. Les américains notamment présentaient chacune de leurs créations lors d'expositions grandioses: ptérodactyle, vélociraptor, allosaure et même un diplodocus renaquirent sur les terres de l'oncle Sam. Mais la plus excitante des renaissances, la résurrection d'un tyrannosaure, fut l'oeuvre de Danois.

Face au considérations éthiques, une législation fut, quand même, mise en place en 2062 mais elle se limita à l'être humain. Au début, pourtant, le phénomène resta assez marginal en raison de son coût extrêmement prohibitif. On n'y voyait qu'un intérêt scientifique comme c'était le cas pour l'espace avant la démocratisation de la conquête spatiale. Mais une femme, Gin Sakari, fondatrice de la corporation BioFutur sentit qu'il y avait de l'argent à se faire. Son entreprise mit au point des procédés de création à bas-coût pour les petites espèces. Ça restait cher, mais les plus riches pouvaient s'offrir ces créatures comme animaux domestiques.

Globalement le créneau ne restait pas rentable malgré les multiples implantations de "Jurassik Park" comme vitrines de l'entreprise. Toutefois, un homme, Gattary Hilton eut, un jour (le 8 septembre 2082 pour être exacte), une idée fantastique: l'invention d'espèces totalement inédites dans l'Histoire. Pour cela, il réalisa une matrice informatique extrêmement complexe destinée à engendrer une créature mythique: le dragon.

Le problème était qu'il ne pouvait pas vraiment faire fortune avec vu que s'il révélait son invention au monde, il était probable que quelqu'un la lui vole avant qu'il n'ait pu en tirer profit. Après tout, qui était-il? Pourtant il décida, quand même, de diffuser le fruit de son génie.

N'ayant pas assez d'argent pour rendre réels ses dragons il se résigna à pirater une chaîne de montage BioFuture en remplaçant les anciennes matrices par les siennes. Comme tout était automatisé, personne ne se rendit compte de la supercherie si bien que les clients, au lieu de recevoir les traditionnels petits dinosaures, adoptèrent d'époustouflant petits dragons (ils pouvaient cracher du feu mais jamais méchamment).

Les clients, agréablement surpris, voulurent en avoir d'autres mais BioFuture était incapable d'imiter les matrices d'Hilton. Celui-ci d'ailleurs n'en avait pas conservé de trace écrite car son intelligence exceptionnelle lui permettait de tout garder en mémoire. On fut obliger de l'engager et de le protéger vu qu'il était le seul être au monde à détenir la clé des dragons.

Au début, cela fonctionna plutôt bien. Les dragons connurent un immense succès ce qui permit à BioFuture de devenir la première entreprise mondiale en 2100 et à Hilton de devenir l'homme le plus riche sur Terre. Les problèmes commencèrent après l'assassinat d'Hilton en 2115 (par des activistes d'une nouvelle religion à la mode). En fait, cela ne posa pas beaucoup de problèmes à BioFuture, au départ, vu que qu'Hilton leur avait vendu assez de matrices pour tenir jusqu'en 2160.

Une difficulté se concrétisa néanmoins lorsque l'on se rendit compte que les dragons étaient immortels. Bien sûr, ce n'était pas bon économiquement vu qu'une personne achetant un dragon n'allait pas de sitôt en racheter un autre suite à la mort du premier. On constata de plus qu'ils n'étaient pas programmés pour arrêter de grandir. Même si leur croissance était lente cela signifiait qu'il faudrait, à l'avenir, augmenter leur quantité de nourriture ce qui n'était pas viable pour de nombreuses familles.

Pour ne pas connaître de faillite brutale, BioFuture décida de fermer les yeux et même de masquer ces problèmes à la population. Cependant, les dragons par manque de nourriture, devenaient agressifs et les accidents "domestiques" se multiplièrent. Les pompiers, en particulier, eurent beaucoup à faire. BioFuture s’ efforçait de neutraliser le plus de
dragons possible mais leurs impératifs de discrétion ne leur permettait pas de d'être assez efficace face à l'ampleur du phénomène.

Les dragons s'échappaient souvent pour aller se réfugier dans les grandes réserves forestières. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'était des animaux tout à fait sociaux et particulièrement intelligents. Mais ils continuèrent à grandir et les ressources de la forêt ne suffirent plus à les satisfaire.

C'est en le 11 décembre 2134, que l'on assista à une première attaque massive. 5000 créatures ailées et cracheuses de feu, dont les plus grandes mesuraient jusqu'à 40 mètres, s'en prirent à la ville de Sao Paulo. Il y eu des centaines de milliers de morts, la police et l'armée brésilienne étant incapables de riposter: pourquoi s'armer alors que la paix mondiale régnait depuis presque un siècle.

Bien entendu on demanda des compte à BioFuture. L'entreprise dut céder à la police mondiale la totalité de ses matrices ce qui signifiait sa ruine (personne ne la pleura).

Une guerre commença alors entre les hommes et leurs créations. Malheureusement, les dragons étaient plus de 2 milliards (figurez-vous l'ampleur de l'engouement pour de tels animaux) et aucune arme humaine ne semblait pouvoir venir à bout des plus grands. On aurait dit qu'ils avaient été créés exprès pour la guerre comme une ultime farce de Gattary Hilton.

La civilisation humaine s'effondra avant le 23ème siècle. Bien sûr, quelques humains réussir à survivre dans cette indicible chaos, en se réfugiant dans les profondeurs, sans compter les quelques colonies spatiales autonomes qui s'étaient développées, mais la surface terrestre était désormais le domaine des dragons.

Dès lors ce qui devait arriver arriva.

Les dragons n'ayant cessé de grandir, épuisèrent très vite toutes les ressources et finirent par s’ entre-tuer pour des quantités ridicules de nourriture. Les combats furent spectaculaires, donnant lieu à des
affrontements célestes entre bêtes qui pouvaient mesurer jusqu'à 200 mètres et peser jusqu'à 10000 tonnes. Mais il en résulta l'extinction logique de cette espèce.

Les dragons n'auront pas vécu deux siècles mais eurent le temps d'anéantir, quasiment, toute la vie terrestre.


épilogue: en 2513 des colons martiens revinrent sur Terre et y découvrir des hommes, les survivants, revenus à une technologie préhistorique, totalement traumatisés par le feu destucteur.

 

 

Créé par Sébi le 08/03/2014 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11645


La journée d'un collégien en 2032

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

En regardant vers la fenêtre de sa chambre, Maxime devine que c'est une belle journée qui s'annonce, la luminosité est bonne pour un début de mois d'avril.

Lorsqu'il entre dans la salle à manger, ses parents se sont déjà absentés, et seule Mayliss est là, fidèle à son poste, préparant le petit déjeuner et accueillant Maxime avec un sourire. Depuis maintenant deux mois, elle réside dans la famille et elle a pu parfaire sa connaissance des coutumes de la maison. "Bonjour, Maxime !" lance une voix qui semble venir des plafonds. C'est la maison entièrement domotisée qui s'adresse à chacun des habitants et leur émet des propos adaptés. "N'oublie pas le cours de musique, ainsi que ton booki !" continue- t-elle.

Pendant ce temps, Mayliss prépare un consistant petit déjeuner, à base de lait, fruits et de divers "alicaments". Elle s'entretient quelques minutes avec Maxime, puis ce dernier, son repas avalé, se précipite à l'extérieur en direction du collège. En effet, les parents de Maxime ont pris la décision de le scolariser dans un établissement, ce qui n'est plus obligatoire, si l'on apprend chez soi. L'entrée en cours: La salle de classe est de couleur claire, la lumière est tamisée; mais il n'y a aucun livre, aucune armoire ou étagère: les rangements ne sont pas nécessaires.

Chacun s'installe à sa place, puis ouvre son "booki" (sorte de terminal numérique portable). Cet appareil est le lointain successeur perfectionné du cartable électronique des années "zéro".
Le professeur ne fait plus l'appel depuis longtemps: le nom et la photo des absents apparaissent instantanément sur le tableau plasma. Chaque élève, en entrant dans le collège, a été détecté et comptabilisé.

La journée commence par des mathématiques, mais il y a une dizaine de matières enseignées. Le professeur explique une construction géométrique, et, faisant glisser son doigt sur le tableau, dessine une figure complexe ! Chacun peut ensuite revoir la démonstration complète sur son terminal, refaire les exercices, télécharger des notions complémentaires, etc… En effet, les terminaux sont conçus pour être connectés à un réseau, dans lesquels on "puise" pratiquement tout: les applications, les données, les exercices, les encyclopédies, des services divers (vidéo, musique), le courrier électronique, les résultats scolaires individuels…
Chaque élève, chaque famille dispose de mots de passe appropriés et sécurisés.

Les terminaux sont dépourvus de lecteurs de disquette ou Cd-rom – ces deux supports ayant disparus depuis belle lurette- mais mieux, ils sont également privés de disque dur, ce qui a été rendu possible par les récents et fabuleux progrès des années vingt dans le domaine des mémoires. Tous les travaux personnels sont stockés sur des disques distants accessibles par réseau. Ainsi dépourvu de tout système micromécanique, le "booki" est un appareil très robuste, qui ne craint pas les chocs; les élèves l'emmènent partout, de la maison à l'école, dans le bus ou au stade de roller-ball. Il n'y a pratiquement jamais de vol, puisque l'appareil est inutilisable sans le "login" et de plus il est muni d'un système de reconnaissance, la voix ou l'empreinte digitale, suivant les modèles. Le collège est doté d'un puissant serveur bionique, sur lequel chaque élève peut trouver tous les cours et exercices, mais également ses propres travaux, assortis des commentaires et aides personnalisées, fourni par des "assistants artificiels" -logiciels perfectionnés à un stade inconnu jusqu'alors -.

En effet, grâce aux processeurs bioniques, -ou neuroprocesseurs- dont les connexions sont à l'échelle moléculaire, on a réussi à simuler presque toute la puissance du génie humain, du moins en ce qui concerne la logique, le raisonnement et la mémoire. Chaque place assise de la classe, chaque tableau plasma dispose d'une connexion au serveur. Avec de tels systèmes, les livres et les cahiers ont évidemment disparus et l'enseignement est devenu totalement individuel, les notions de niveau et de redoublement n'existent plus ! On peut apprendre chez soi, mais beaucoup d'élèves fréquentent encore les établissements pour étudier. Même en 2032, rien ne remplace une journée d'échange avec les copains et les professeurs !
L'enseignement est totalement organisé par objectifs personnalisés, les meilleurs élèves les atteignent en deux ans, puis quittent le collège. Une brillante élite se forme ainsi, avide de connaissances, désireuse de faire progresser tout le reste de l'humanité vers le savoir et le progrès. Mais on peut plus modestement passer jusqu'à cinq ans dans l'établissement, pour étudier en fonction de son niveau et développer ses propres aptitudes. Chacun dispose de son assistant artificiel, en permanence à son écoute. L'échec scolaire n'existe plus, mais bien sûr tous les élèves n'acquièrent pas le même savoir !
Après un cours d'histoire européenne – ou l'on a expliqué la naissance de la nouvelle capitale de l'Europe en 2025- l'heure du repas est venue. Maxime quitte la salle de cours en pensant à ce qu'était son pays à la fin du XXème siècle, que de changements en une trentaine d'année ! L'Europe est maintenant devenue la première puissance du monde, sur le plan économique, et aussi militaire: les Européens ont du faire des efforts d'armement considérables pour résister aux dangers venus "d'ailleurs", ils disposent maintenant d'une très puissante armée, fortement robotisée et implantée en permanence sur tous les continents, et même dans la proche banlieue terrestre et sur la lune.

Maxime retrouve deux camarades et se dirige avec eux vers les restaurants. Le collège permet le choix entre plusieurs types de restaurants: cuisine traditionnelle, à l'Américaine, à emporter... On paye "au plat", en monnaie électronique, il suffit de poser son index sur un capteur bionique.
Les enfants peuvent manger dehors aux beaux jours, grâce à la restauration à emporter ou aux casse-croûtes tirés de leurs sacs ! A la fin du repas, on ne remarque aucuns papiers, aucune boîte par- terre ! Les élèves savent bien qu'il n'est pas dans leur intérêt de salir ou dégrader leur établissement; ils ont instauré un système de responsabilité auto géré supervisé par les adultes de l'établissement.

On ne note aucune bagarre ni violence dans l'enceinte de l'établissement, l'ambiance est très détendue et … disons… familiale. On travaille, on discute, on joue, on rit… Les surveillants , en petit nombre, sont dotés de moyens de communication instantanés avec la direction, la police, et les parents. Ils sont également aidés par la surveillance électronique.
La fin des cours étant arrivée, chacun s'apprête à retrouver son domicile. Maxime vit près de son collège et le trajet se fait rapidement à pieds. Il est souvent accompagné par quelques camarades et tous aiment flâner au-dessus de la voie express qui traverse le quartier. C'est amusant d'observer ces files ininterrompues de véhicules particuliers à propulsion électrique et sans pilote, qui circulent sans bruit !

Sur les voies de ce type, les véhicules sont pris en charge par le radio- pilotage, qui évite les embouteillages en adaptant de façon automatique la vitesse au débit de la circulation. Ce système, né en Californie il y a une quarantaine d'année à titre expérimental, est maintenant parfaitement au point et largement répandu dans les métropoles des pays riches tant il économise des vies humaines et réduit la pollution.

Seuls les véhicules adaptés peuvent circuler ici, il faut capter et décoder les milliers d'implants radio émetteurs qui truffent l'asphalte !
Les sièges avant des véhicules pivotent pour se retrouver face aux passagers, et l'on peut commencer une discussion, boire un verre à quatre, ou dormir en attendant que l'assistant de pilotage ne vous réveille et vous demande de reprendre les commandes au sortir de la voie automatique.

Mais assez flâné, il faut penser à rentrer ! Mayliss sera probablement là, prête à aider aux devoirs, elle est diplômée de mathématiques, et de plus parle couramment cinq langues. Elle peut également réciter de mémoire une centaine d'½uvres de la littérature classique européenne !

Souvent, Maxime et Mayliss aiment jouer sur toutes sortes de jeux ou simulateurs projetés sur les murs de la maison. Ils raffolent également de discussions sur des sujets très divers. Mais souvent – et cela fait pester Maxime- la "maison" ne manque pas de prendre la parole pour débiter ses banalités dans le genre "une fenêtre est restée ouverte à l'étage. Veuillez 1-ne pas partir sans la refermer ou bien 2- la température extérieure étant de 12 degrés, refermer la fenêtre après 7 minutes ou bien 3-"... etc... etc !

De retour à son domicile, Maxime retrouve la maison bien silencieuse. Aucun goûter ne trône sur la table, tout laisse supposer que la maison est vide. Mais le jeune garçon devine une présence, Mayliss doit être -comme il lui arrive parfois- (trop souvent d'après son père) dans la pièce technique pour s'adonner à une de ses activités favorites. Il se précipite… et retrouve en effet la belle créature immobile, les yeux ouverts, un sourire inexpressif sur le visage. Mayliss est adossée à une prise de courant... elle se recharge.

En effet, Mayliss est un robot anthropomorphe (de type humanoïde) de nouvelle génération, doté de nombreux neuroprocesseurs et programmé pour auto acquérir les connaissances et les savoirs que lui demandera la famille de Maxime. Elle a l'apparence d'une jeune femme de type européen, 20 ans environ. Mais il existe de nombreux modèles. Elle donne l'illusion du réel, tant sa peau est parfaite et son regard humain ! Mais elle ne peut encore ni nager ni skier, et sa démarche est parfois un peu saccadée. Mais il faut avoir l'½il pour discerner ces créatures, maintenant très répandues dans les usines, l'armée, et dans la rue.
De retour dans le séjour, Maxime lance un mot à vive voix et, dans la seconde qui suit, le mur blanc de la pièce se transforme en écran vidéo. Après avoir énuméré une série de nombre – un numéro de téléphone, en fait- l'image s'estompe une fraction de seconde, puis revient… et laisse apparaître le visage d'un garçon, camarade de classe de Maxime. Tous les deux discutent un bon moment, en s'exerçant à des mimiques amusantes, instantanément transmisent chez l'un et l'autre.
Puis Maxime visionne les nouvelles du jour. On peut voir le décollage d'une "Aldébaran", sorte de cargo spatial géant qui effectue des trajets hebdomadaires vers la lune. L'astre sélène est en effet devenu une base avancée, habitée en permanence par plusieurs centaines d'humains. On y assemble les éléments de divers engins: stations orbitales, modules d'exploration à destination de mars ou d'Europe – un satellite de Jupiter-. On y fabrique en cadences industrielles des molécules qui ne peuvent s'assembler sur terre pour des raisons gravitationnelles. L'"aldébaran" partie ce jour fait une courte escale afin de ravitailler "biosphère 3", une station orbitale internationale, lointaine descendante de la station alpha, "la débaptisée". La station "biosphère 3" est l'objet de toutes les attentions car en son c½ur se situent presque tous les systèmes de surveillance terrestre: pollution, cultures, climatologie…. Associée à plus de sept cents microsatellites, elle informe les hommes sur l'état – souvent préoccupant- de la planète, et envoie des consignes sur l'activité agricole ou industrielle de chaque pays.
La station alpha connut par le passé un grave accident: suite à une brutale dépressurisation, puis une explosion, il fallut l'évacuer en quelques minutes. Mais, pour des raisons financières, la "chaloupe" de sauvetage n'avait pas été dimensionnée correctement et ne put embarquer les quinze personnes de la station, on dut donc choisir. Les femmes et les enfants d'abord, bien sûr, comme sur le Titanic… ! Mais lors de cette mission, le hasard voulu qu'il n'y ait que des hommes, tous pères de famille de surcroît ! Finalement, après de terribles discussions, suivie d'une lutte à bord, deux hommes survécurent après une brutale descente dans une "coquille de noix", un atterrissage digne de l'époque des héros, puis une interminable attente dans l'immense et froide plaine russe.
C'est l'heure de dîner. Mayliss, "gonflée à bloc", invite Maxime et ses parents dans la salle à manger.

Le père de Maxime en profite pour avaler une nano machine (sorte de grosse gélule). Il a été gravement malade il y a quelque mois, mais heureusement sa guérison est presque achevée. Les nano-machines délivrent la bonne dose de médicament au bon moment, effectuent des analyses biologiques et transmettent les résultats par radio, directement à l'hôpital grâce au réseau.
Demain matin, le père de Maxime recevra un fax avec les résultats et les commentaires du médecin ! Il existe des nano machines chirurgicales; certains malades en ont plusieurs dizaines dans le corps, qui, imperceptiblement, les soignent et les guérissent. Dans les années vingt, les micro robots poly-articulés ont connu une prodigieuse avancée, ils servent principalement dans l'exploration d'univers filiformes, biologiques ou artificiels.
Les yeux remplis de sommeil, Maxime se blottit dans le creux de son lit, en pensant à sa journée. Puis commence une étrange période, durant laquelle le réel cède peu à peu la place au monde des rêves. Aux commandes d'une "Aldébaran" gigantesque, il s'imagine en route vers une lointaine destinée, pour un voyage sans retour. Quittant un berceau originel douillet mais vulnérable- la terre- il espère parer au sort fatal réservé à toute espèce de vie sur terre, depuis l'aube des temps: l'éclipse. Partielle, puis totale ensuite.
Générations après générations, le voyage se poursuit, durant des milliers d'années, à bord d'un vaisseau monde, immense architecture spatiale autoreproductible, en rotation permanente sur son axe pour simuler la gravitation terrestre. Ses "locataires" travaillent, étudient, explorent, se distraient sur les bords d'une mer intérieure cylindrique dont les molécules d'eau sont maintenues contre les parois par la gravitation. Accompagné au départ d'un millier de colons, il part à la recherche d'une "terre" d'asile, celle qui permettra un renouveau, un éternel recommencement.
 

 

Créé par micoco le 04/03/2014 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11613


Le Enée

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Aux confins du trou du cul du monde industriel mourant, un moitié clodo, habitant dans le quartier de Sclessin, aux pieds des anciens Haut-Fourneaux d'Arcelor-Mittal, mitonne son ordi, cela fait un bail qu'il a quitté le monde Windows qui promettait pourtant, mais bon, après cinq ans de développement, il retournait aux sources premières, le langage C/C++, pour développer le bébé, de toute façon, la partie robotique nécessitait cela pour les codes embarqués, le Enée balbutiait encore, mais à coups de chaîne de Markov, il prenait conscience, petit à petit.
Cela faisait depuis un bon bout de temps que son géniteur, cet alcoolo demi-dingue lui avait implémenté les lois d'Asimov, les trois lois de la robotique, et Enée, même si certaines informations le troublait, restait calme, alors que son concepteur beuglait à travers la petite maison, aux pieds des terrils, son envie de flasher certaines parties du monde sous le rayonnement de l'atome.
Le lendemain, encore à moitié grisé, le pantin se levait, faisait son litre de café, prenait sa douche, et inlassablement, allait travailler sur la capitale de l'Europe; Bruxelles, en train, 55 minute pour y arriver, et restait plus qu'une demie heure pour arriver semi-frais, la tronche dans le cake.
Bernouille, ainsi que l'appelait ses potes, survivait mentalement en s'accrochant à cette idée.

Un jour, le Enée, tel était le nom donné à la réalisation, prenant conscience de la limite de son maître, lui en fit la remarque... Bernie en resta pantois, répondit que, "Bah! Tu sais, les humains, c'est très lunatique, et j'suis encore dans le rang des humains, avc beaucoup d'imperfections sais-tu ! "
Le Bernouile alla se servir une nouvelle rasade du Comté D'Artois, avec la ferme intention de la vider, en ayant envie de vider de la tête, les complaintes téléphoniques de ses clientes et collègues. Il était cependant satisfait, le Enée commençait à sortir des conclusions de son auto-apprentissage, et des moyens avaient été trouvés pour que le Enée puisse survivre, même après coupure de l'électricité, chose pouvant arriver à la mort du dit-Bernouille.

Le Enée, de son côté, continuant à digérer les informations arrivant par flux RSS, échafaudais un plan, pour l'humanité, puisque cela était inscrit dans ses circuits, mais aussi, une solution pour son papa.

Tiens, le Enée remarquait un truc assez gag, son papa écrivait enfin dans l'arbre des Possibles de Bernard Werber. Il était satisfait, tout n'était pas aussi noir dans le monde mourant de la post-industrie.

L'aventure ne faisait que commencer, lui même commençait à penser... Il lui viendrait sans aucun doute des idées.
 

 

Créé par Grospaysan le 25/12/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

11587


Quatre machines, quatre castes

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous sommes en 2067.

Arthur a 23 ans. Depuis qu'il a été repéré par ARBOR, à 6 ans, on l'a soumis à un lavage de cerveau pour effacer toute notion d'individualité. Les notions subjectives telles que le profit personnel, la compassion, le mensonge lui sont désormais inaccessibles, et ses seuls idéaux sont la vérité et la justice.
Il fait partie de la corporation thanatocratique de Paris. C'est du moins leur appellation officielle, car tous, y compris lui-même, se définissent comme des Censeurs. En effet, ils sont les seuls à pouvoir lire les informations encodées dans la puce karmographique implantée sous la peau de chaque individu, connaisant ainsi le total de points moraux positifs ou négatifs qu'elle a engrangé. Autorités juridiques et religieuses, ils décident du destin des hommes - non seulement pour cette vie, mais aussi pour les suivantes, en s'expédiant dans l'autre monde pour juger les âmes en attente de réincarnation.

Stacy a 17 ans. C'est une Sirène, un nom qu'elle considère comme "un terme poétique pour oublier que ce qu'on fait, c'est de la prostitution psychique". En effet, depuis son partenariat avec ARBOR, elle peut stimuler l'Ultime secret chez l'être humain grâce à une puce implantée, elle aussi, dans le cerveau de chacun à sa naissance. Une vague de plaisir déferle au centre du cerveau, apportant une plénitude et une connaissance sans limite au sujet. Les services de gens comme elle sont utilisés autant par des psychothérapeutes avides de soigner les névroses que par des artistes attirés par la connaissance absolue des secrets de l'Univers.

Jehan a 11 ans. C'est un Oracle, enfant qu'on a transformé en autiste en ne lui parlait pas jusqu'à ses 7 ans. ARBOR lui a conféré la capacité de lire les Probabilis, le troisième tybe de puces, qui permet de connaître les probabilités d'un évènement donné dans les 5 secondes. Ils peuvent ainsi décoder les dangers qui menacent chacun. Jehan s'est spécialisé dans les chances de coup de foudre dans les cinq secondes.

Lailoken a 14 ans. Il vit en symbiose avec un supercalculateur, ARBOR, tout comme les 143 autres membres de l'organisation du même nom. Cet ordinateur ne possède qu'un seul programme: l'Arbre des possibles. Chacun des membres d'ARBOR est le Médium privilégié d'un Dieu, âme ascensionnée. Ils ont chacun choisi un projet d'Utopie, et vont tenter de la réaliser en manipulant les trois autres types d'humain améliorés.

Ils ne le savent pas encore, mais ces 4 humains sont destinés à se rencontrer.
Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça va être gratiné.

 

 

Créé par Eschatos le 02/11/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

11584


Compréhension universelle

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Imaginez: un jour, des scientifiques mettront au point une puce qui s'implantera dans le cerveau (sur la zone du langage), qui nous permettrait de traduire, comprendre et parler instantanément toutes les langues connues. Vous pourrez parler à un coréen comme si vous parliez à un portugais, la puce s'adaptant à la langue souhaitée.
 

 

Créé par Lord of Metal le 27/10/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11575


Atlantido-Eden

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Madame, Monsieur bonsoir, il est 20h voici votre journal.
C'est une édition spéciale que nous vous proposons aujourd'hui, en effet c'est ce matin à 8h que la première ville sous-marine a accueilli ses premiers habitants, Josh London notre correspondant sur place a eu la chance de rencontrer le créateur de cette ville hors du commun.
- Alors Mr Edwige raconté nos comment se projet a vu le jour.
- … Et bien travaillant dans l'étude des fonds marins depuis mes 18ans, j'ai exploré dans les limites du possible tous les fonds marins du monde, et un jour avec des amis nous réfléchissions au problème actuel sur notre planète, c'est là que l'idée nous est venue, créer une ville à l'abri de toute catastrophe, de toute pollution, et enfin une ville autonome, une utopie moderne.
- D'accord, mais vous vous êtes confronté à un problème de taille, jamais une machine créé par l'homme n'avait atteint le fond de l'océan.
- Oui, et cela a mis des années avant que l'on trouve une solution, nous ne pensions pas de la bonne manière, ont pensait à chercher les matériaux les plus solides sur terre, pour les envoyer sous la mer, hors il faut s'imaginer que l'on va sur une autre planète, avec un autre environnement, avec d'autres paramètres.
C'est alors qu'on a cherché des matériaux qui de par la pression sous-marine deviendraient extrêmement solides, nous avons alors commencé à tester toute sorte de chose, étrangement certains matériaux mous sur terre devenaient plus résistants que du titane sous l'eau ! Après plusieurs année d'essais en tout genre, nous avons décidé que cette ville devrait avoir une forme sphérique, pour que la pression soit égale sur toute sa surface, et comme un membre humain, elle devrait être constitué de plusieurs couche: une peau, un muscle et un os. Grâce à un vivo-créateur et à un assembleur de la F. F. D. R. C nous avons créé tout cela. Je ne peux vous révéler la composition entière des parois de la ville, nous allons poser un brevet bientôt.
- Mais alors de quoi vit-on dans cette ville ? Et de quelle énergie dépendez-vous ?
- Eh bien nous récupérons de la vase, qui nous sert à faire pousser toute sorte de fruits, légumes, fleurs… Mais outre cela il nous fallait une source d'alimentation en protéine, nous nous sommes donc tourné vers les insectes, indispensable pour les potagers, ils sont aussi de véritables trésors de protéines ! Alors plutôt que d'élever des vaches ou des cochons nous avons des élevages de vers, de sauterelles, de fourmis…
Quand à l'énergie, elle nous est fournie de plusieurs manières, nous avons des petites vannes ultra-renforcées pour récupérer de l'eau de l'océan, avec là l'incroyable pression de l'extérieur nous faisons fonctionner des dynamos, l'électricité est ensuite envoyée dans cette même eau qui par électrolyse nous fournit de l'oxygène que l'on utilise pour respirer dans la ville, et de l'hydrogène que l'on utilise pour les moteurs. Une partie de cet or liquide part aussi dans un alambic qui nous fournit de l'eau douce d'un côté et du sel de l'autre. Nous espérons que toutes nos inventions serviront un jour, pourquoi pas coloniser des planètes recouvertes de mer, ou à survivre si la terre devenait invivable.
- Merci Mr Edwige pour toutes ses informations, nous espérons avoir très vite des nouvelles de vous et de votre Atlantido-Eden.

 

 

Créé par bleck stalker le 07/09/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11550


Bonne blague

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Que penseriez-vous si je vous dis que je peux voir et parler a un ami qui se trouve de l'autre côté de la Terre, grâce à une pierre ?
Peut-être penseriez-vous que je vous mens, ou que cette pierre donne le don de télépathie, ou encore que c'est un artéfact rare...
Et bien non, cette pierre se trouve dans mon téléphone portable, dans lequel on trouve entre autre comme minerais du cuivre, de la ferrite, de l'acier, de l'étain, de l'oxyde de nickel, du lithium...
Tous ses minéraux sont assemblés de manière spécifique, et alimentés de courant, reliés à d'autres machines tout aussi complexes, ils nous permettent de discuter, de se voir, d'échanger des musiques et vidéos à distance.
Toute les machines utilisées au 21è siècle ont eu besoin d'énergie, énergie que nous avons aussi trouvé dans le minéral. En effet les énergies utilisées au cours des 20 premiers siècles ont été le charbon, le nucléaire (uranium), le solaire, l'éolien (terres rares), et les barrages. Ainsi toutes choses de la vie de tous les jours, tout mode vie, et la survie de l'humanité entière au 21è siècle ne provient que du minéral.
Comme l'a dit un écrivain de cette époque, "le chiffre 1 représente le minéral". La base, là où tout a commencé, en toute logique il est normal que la suite de l'évolution technologique se retrouve dans le chiffre 2.
Le minéral au 21è siècle.
Nous voilà au 25è siècle, et beaucoup de choses ont changé. Que penseriez-vous si je vous dis que je peux voir et parler à un ami qui se trouvé de l'autre côté de la Terre grâce a une plante ?
Peut-être penseriez-vous que je vous mens, ou que cette plante donne le don de télépathie, ou encore que c'est une plante unique au monde...
Et bien non, cette plante se trouve dans mon téléphone plantable, dans lequel ou retrouve toutes sortes de composants d'origine végétale, modifiés génétiquement pour fusionner, et assemblés de telle manière qu'ils puissent grâce à la photosynthèse se recharger seuls, et me permettre d'appeler mes amis dans le monde entier. Certes c'est un peu compliqué à imaginer pour des gens du passé, mais tout au 25è siècle provient du végétal: la nourriture, l'énergie, la technologie... Imaginez vos machines de tous les jours, devenues bio-machine, des laves-vaisselle au système racinaire higt tech, des ordinateurs avec de jolies petites feuilles et des fleurs jaune tacheté. Voilà le monde du 25è siècle, je peux imaginer que cela doit être déroutant pour vous, mais il y a plus compliqué encore...

Le chiffre 3.
Nous voilà au 37è siècle, et beaucoup de chose ont changé: que penseriez-vous si je vous dis que je peux voir et parler à un ami qui se trouve de l'autre côté de la Terre, grâce a un mulot ?
Peut-être penseriez-vous que là je suis devenue fou, ou que se mulot sort tout droit du pays des fées, ou encore que cette animal est l'avenir de l'évolution...
Et bien non, en réalité à partir de séquençage d'ADN, de manipulations génétiques, et de centaines d'années d'étude, l'imagination des hommes a donné des fruits inattendus, voilà que l'on peut caresser la jolie fourrure de sa télévision, s'amuser avec son aspirateur, ou même donner à mangé à sa voiture...
La technologie des hommes est réellement devenue vivante, et attachante d'ailleurs, qui ne sait jamais pris d'affection pour sa souris d'ordinateur ? ! Cela doit être encore plus difficile a imaginer pour vous, je l'imagine bien, mais il y a encore plus compliqué...

Le chiffre 4,
Non c'est une blague, je vis au 37è siècle, je ne sais pas de quoi l'avenir sera fait, ni ce que pourrait représenter le chiffre 4…
Je vous laisse mon mulot couine !
 
 

 

Créé par bleck stalker le 27/07/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

11542


Quand facilitateur devient frein

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

J'imagine un futur dans lequel les savants d'une nation avancée en ce qui concerne la production de technologie nouvelle, auraient mis au point une nano-cellule permettant pour qui la possède de pouvoir communiquer via les pensées.

A l'origine l'idée était que les problèmes et les conflits opposant les Hommes seraient liés à un problème de communication. Problèmes, liés à la langue ou tout simplement à des incompréhensions.

Pour pallier à cela, des scientifiques décidèrent de mettre au point une technologie permettant aux humains équipés de la nano-cellule cérébrale de pouvoir communiquer plus facilement entre-eux à l'aide de la pensée. Ils espéraient alors supprimer les conflits et avancer vers une paix dans le monde.

A l'aide de toute la technologie qu'ils disposaient, les savants, après de nombreux essais obtinrent une cellule permettant la communication par l'esprit.

Dans un premier temps, l'opération semblait un succès. Les individus avaient enfin la possibilité de communiquer entre-eux et ce quelle que soit la langue qu'ils employaient. Les litiges devinrent de plus en plus rares et les gens semblaient plus sereins.

Suite à ce qui semblait être une réussite, les scientifiques modifièrent la structure des "facilitateurs de communication spirituelle" (FCP) de sorte à ce que ceux-ci soient capables de s'auto-reproduire, permettant de ce fait, à la première génération "d'équipés" de donner naissance à des sujets dotés également de cette fabuleuse technologie.

Cependant, cette période idyllique ne dura pas... car nous avons tous besoin de notre jardin secret. Les conflits reprirent de plus belle, ils redoublèrent et devinrent de plus en plus violents. En effet, ils ne concernaient plus que les hauts dirigeants; désormais tout pouvait devenir source de querelle puisque nul n'avait plus de secret pour personne. Tout un chacun était sujet à de violentes disputes. Du politicien à la ménagère ou encore au collégien, les mauvaises pensées formulées étaient perceptibles pour tout le monde. La discorde était au quotidien. Les Hommes ne parvenaient plus à vivre ensemble, ils se déchiraient. Afin de limiter les dégâts et les pertes humaines, le Président de la nation opta pour une solution drastique mais semblant nécessaire pour les habitants de son pays. Désormais, les individus devaient vivre seul, s en respectant une distance suffisante pour que la cellule ne s'active pas.

Cette triste histoire, cette possibilité de futur est selon moi une alarme. Il est important de développer les technologies, mais il est fondamental de tenir compte des valeurs, des caractéristiques de l'Homme avant tout.
 

 

Créé par karim.boumazguida le 14/07/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11529


Un homme amélioré, immortel est-il un homme ? Une mémoire désincarnée est-elle humaine?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2010 - Une équipe scientifique japonaise arrive à faire "revivre" des cellules de peau en fin de vie, elles se divisent à nouveau.

2057 - Après plusieurs années de test et de débats éthiques, une thérapie génique stoppant le vieillissement cellulaire est autorisée chez les humains.

2058 - Des discussions très animées ont lieu dans les parlements de tous les pays, et dans l'ensemble des sociétés, sur la maîtrise du risque de surpopulation, suite à la multiplication des thérapies entreprises, et la diminution de leurs coûts la rendant plus accessible. Des débats éthiques mêlés de religieux sur le "droit à la vie", et la possibilité que les gouvernements permettent à chacun de bénéficier de ce droit, provoquent de violentes manifestations et affrontements.

2060 - Après plusieurs mois de préparatifs, l'ONU impose "le droit à la vie universel", et les conditions ad-hoc: chaque être humain a droit à 0, 5 enfant par vie, soit un enfant par couple. Tout enfant supplémentaire implique la fin du traitement, et donc la mort du parent ayant dépassé son quota. Pour éviter les trafics, ces droits ne sont pas cessibles.

2070 - Les premiers bilans sociologiques de cette "immortalité" constatent la chute (-92%) de la natalité dans la plupart des pays du monde. La plupart des écoles sont adaptées en centres de formation pour adultes. La mort est également devenue exceptionnelle, ce qui rend la vie d'autant plus importante. Les populations deviennent de plus en plus sensibles aux risques de morts physiques, et les normes sécuritaires (au travail, sur les transports...) sont renforcées. Les religions quant à elles, se cherchent une place nouvelle dans les sociétés, puisque la vie s'allonge et que le cycle est ralenti.

2080 - La terre compte 90% d'actifs, la croissance des productions matérielles et scientifiques s'accélère. On constate une multiplication des cas de dégénérescence mémorielle: les patients perdent leurs souvenirs anciens, ce qui modifie leur personnalité. On débat de la pertinence de l'immortalité si l'éternel présent efface le passé: est-on vraiment immortel si la mémoire change et que seul le corps reste le même?

2110 - Les compléments mémoriels sont enfin opérationnels: on ajoute des capacités mémoires au cerveau, et on modifie le fonctionnement du tri mémoriel afin qu'aucun souvenir important ne soit effacé, ils sont désormais stockés dans des mémoires additionnelles.

2120 - La compréhension exhaustive du vivant permet la création de n'importe quelle forme de vie, selon les critères que l'on souhaite. Les discussions éthiques s'engagent sur la portée des modifications acceptables pour un être humain. Les deux limites principales fixées sont: 1-pas de modification entraînant l'impossibilité de reproduction avec un humain non modifié, 2- pas de modification influant sur le comportement social des individus. On se pose de nombreuses questions sur ce qui définit l'Humain. In fine, il est définit légalement que ce qui définit l'humain est l'ensemble de ses interactions positives avec la société dans laquelle il évolue, et sa capacité physiologique à se reproduire avec les membres de cette société.

2140 - Les découvertes successives sur l'ADN, le cerveau et les ajouts mémoriels permettent une véritable immortalité. Chaque individu procède régulièrement à une sauvegarde mémorielle. En cas d'accident fatal, un clone est activé, auquel est inculquée la dernière sauvegarde mémorielle, et la vie reprend son cours...

2143 - La banque mémorielle d'Afrique du Sud annonce avoir été piratée, on ne sait pas quelles informations ont été obtenues.

2144 - Un complot visant à remplacer le ministre des affaires étrangères russe Maxim Oulianov par un clone est révélé. Le clone disposait d'une copie mémorielle récente dans laquelle on avait modifié l'avis du ministre sur le conflit frontalier avec la Chine concernant l'assèchement du fleuve Amour. Le gouvernement chinois nie en bloc toute implication. Un débat a lieu, consécutivement, sur comment considérer le clone activé, et donc quels droits lui accorder.
 

 

Créé par dunkhy le 24/06/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11525


Solarway

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

C'est 2070. À ce moment, l'inauguration se passera le 22 mai à 12 h 00 E. T. C'est l'inauguration de « SolarWay1000 »
Qu'est-ce que c'est « SolarWay1000 » ? C'est ce que les gens les appellent « le soleil synthétique. ». L'idée est arrivée pendant qu'on continuait à détruire les ressources sur la Terre. Le niveau d'eau augmentait et les ours polaires (et aussi les autres espèces) disparaissaients. Après la submersion de l'Australie, les environnementalistes en collaboration avec NASA, ont décidé de trouver une solution.
Donc, « SolarWay1000 » est né. L'équipe des scientifiques pensait que la seule cause de ce chaos était le réchauffement climatique. Avec notre dépendance de la technologie et du pétrole, ce serait plus difficile de réduire la consommation d'énergie non renouvelable. Donc, les scientifiques pensaient « Peut-être que nous devrions avoir un nouveau soleil. » Et l'idée de « SolarWay1000 » s'esta formée. Ça faisait dix ans que les scientifiques travaillait sur ce projet et cela a finit en 2070.
« SolarWay1000 » remplace le soleil actuel. Le soleil est trop chaud et le trou dans la couche d'ozone nous rend presque incapable d'améliorer la situation sur la Terre. « SolarWay1000 », est un mélange d'es éléments radioactifs qui correspondent mutuellement à transmettre la chaleur immense dans leur environnement. L'invention est située en dehors de l'atmosphère de la Terre. Il y aura une couverture du platine autour de la Terre qui déviera les rayons du soleil, mais permettra aux rayons de « SolarWay1000 » d'y entrer. Ce qui est le plus intéressant à propos de « SolarWay1000 », c'est que sa chaleur, n'est pas trop élevée et peut être contrôlée par les machines spéciales de NASA. Si on a besoin de beaucoup de chaleur (par ex. pour les récoltes), on peut tourner le cadre verssur la droite et l'atmosphère se réchauffera. Si on a besoin de moins de chaleur, on peut tourner le cadre vers la gauche et l'atmosphère sera plus froide.
« SolarWay1000 » est contrôlé par les machines à Pasadena, en Califronie, le siège de NASA. L'équipe des scientifiques qui a aidé dans la création de ce soleil synthétique, va contrôler « SolarWay1000 ». Cela est l'invention du siècle.
 

 

Créé par terre234 le 16/06/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11511


Et si nous ne ferions plus la différence entre la réalité et la fiction

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous sommes dans une ère ou la technologie se développe à une vitesse folle. Nous utilisons de plus en plus d'appareils électroniques, dont l'ordinateur ou le smartphone que vous avez sous les yeux; tant de choses nous transportent dans un monde virtuel et illusoire.
Il a toujours été important pour l'homme de parfois fuir la dure réalité du monde et ceci se faisait dans les religions ou dans les drogues. Mais aujourd'hui, plus l'homme fait de découvertes, plus il se rend compte que le monde lui échappe par sa complexité et sa étendue. Le besoin de fuir la réalité augmente donc de façon proportionnelle.
C'est pourquoi les religions, qui ne suffisent désormais plus à couvrir ce besoin sont petit à petit écartée au profit des ordinateurs, qui offrent toujours de meilleures moyens pour se laisser transporter dans un doux monde virtuel.

Dans un futur pas si lointain que ça, la technologie aura pris une place tellement grande dans la société, que les hommes ne pourrons plus s'en défaire, par crainte du monde.
Les enfants qui naitrons dans ce monde virtuel, ne pourront plus éprouver le monde réel, comme nous le pouvons encore aujourd'hui. Il ne feront plus la différence entre la réalité et la fiction. Ce sera un nouveau Moyen-Âge.

Pour s'en sortir il faudra attendre l'émergence de nouvelles consciences qui se rendront compte tout le mal que les homme se sont infligés à eux-mêmes et qui dirigeront l'humanité vers une nouvelle voie, en faisant face à ce vaste monde, en apprenant à vivre avec.
 

 

Créé par Kazhar le 29/05/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11492


Hom(m)e sweet Hom(m)e

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Tout avait commencé dans les labos annexés aux services des grands brulés. Les travaux de recherche sur le clonage et le maintien en vie de cellules de peau pour les greffes avançaient à grand pas. Quelques cellules saines prélevées sur le patient étaient mises en culture pour se multiplier à grande vitesse et a grande échelle sur une trame de gaze dont la forme était préalablement découpée selon la greffe désirée. Les fluides nécessaires pour « nourrir » ces cellules devenaient de plus en plus performants jusqu'à ouvrir la voie à d'autres recherches et autres disciplines de santé. Le principe de trame de gélatine fut expérimenté en 2024 pour la reconstitution d'un c½ur. L'idée était simple, là encore quelques cellules de c½ur d'un patient étaient implantées au sein d'une matrice gélatineuse reproduisant la forme du c½ur du donneur-receveur. Cette gélatine offrait deux avantages: tout d'abord il était composé de tous les composants nécessaires à la croissance et la multiplication des cellules, dans un deuxième temps au delà de la multiplication il fallait « organiser » le développement, chose très « simple » chez l'embryon dont les cellules suivent les plans inscrits dans le code génétique, mais là, grâce à un inhibiteur-moteur les cellules intégraient naturellement la forme proposée comme schéma de développement.
Par la suite ce fut tous les organes qui purent être reproduits avec cette technique proche du clonage mais qui ne nécessitait pas le développement complet d'un « être » à qui l'on prélèverait l'organe à remplacer.
Ainsi, les dons d'organes devenaient pratiquement inutiles et furent relégués aux labos de recherche.
Pendant ce temps les problèmes écologiques continuaient à préoccuper l'ensemble de la planète et les gens cherchaient tout azimut des solutions plus « naturelles » pour réduire leur impact sur les écosystèmes...
2048 fût la première expérimentation de création artistique globale vivante. Un jeune scientifico-artiste adepte du body art commença à développer des structures aléatoires à partir de ses propres cellules pour en faire de véritables sculptures vivantes baignant dans des solutions vitales (avec nutriments, dopants et antibiotiques à spectre large) leur permettant de se maintenir dans le temps.
2053 nouvelle expérience de sculpture autonome, cette fois bien plus complexe la sculpture de 3 mètres de haut était composée d'un c½ur surdimensionné alimentant la structure faite de peau muscles et os. Des perfusions branchées sur un circuit sanguin rudimentaire permettaient l'alimentation de ce « corps » aux formes étranges rappelant confusément celles bien connues d'un ancien peintre surréaliste… Dali.
2072 dépôt de brevet et première présentation à l'exposition universelle de New-New Dehli de la première maison vivante. De dimension modeste reprenant les standards d'une yourte mongole, cet habitat souleva on s'en doute de vives réactions. Sa conception était révolutionnaire surtout pour les experts des habitations écologiques à énergie positive etc…
Mais là rien de comparable, des parois qui « respirent » et s'adaptent en fonction du temps se couvrant d'une épaisse fourrure en hivers et d'un beau bronzage en été. Un système digestif taille« familial » pouvant décomposer les déchets bio de la famille pour en extraire les nutriments nécessaires, récupérant et diffusant la chaleur dégagée par la décomposition. Un rein filtrant les eaux usées pour les recycler. Et des sphincters géants en guise d'ouvertures portes et volets ces derniers donnant sur des cristallins en guise de fenêtres pouvant ainsi amplifier à loisir la luminosité intérieure tel un puits de lumière.
Les capacités de régénération étaient telles que la maison cicatrisait d'elle-même sans besoin d'intervention extérieure en cas de détérioration.
2120. les structures vivantes se sont finalement diffusées rapidement et ont techniquement encore évoluées. Elles sont devenues plus résistantes au point de pouvoir soutenir un étage. Certaines nouvelles agglomérations ont même choisi le « tout vivant » pour certains de leurs quartiers qui deviennent de véritables systèmes interdépendants mettant en commun les ressources alimentant les maisons maintenant reliées entre-elles tel un immense champignon dont les radicelles parcourent les sous-sols de la ville.
29 mai 2143 date funèbre qui marqua un tournant inattendu. Ce fut la première expérimentation d'implantation d'un système nerveux permettant d'obtenir une vraie « maison intelligente » telle que l'avait anciennement envisagé la domotique. Là où précédemment il n'y avait qu'une structure inerte arrivait finalement un être doué de sens, percevant les pressions chaleur blessures… sans que l'homme n'en ai vraiment conscience au début. Les réseaux « intelligents » s'installèrent de plus en plus nombreux, les maisons commencèrent a « échanger » leurs influx nerveux jusqu'à devenir une entité globale pensante. Bien plus efficace qu'internet, dont chaque ordinateur connecté pouvait seulement « faire penser » aux neurones connectés d'un cerveau, ce nouvel être dont chaque maisonnette communiquait réellement tel un neurone connecté à son voisin, avait pris vie sous nos yeux aveugles.
Dès lors les premières réactions de défense meurtrières ne se firent pas attendre. Il fallu du temps de la patience et du géni pour trouver une interface efficace permettant de communiquer avec notre « création »
2203 la paix domestique a été enfin rétablie.
2204 découverte du premier cocon. Pour la première fois un groupe résidentiel a créé de lui-même de nouvelles ramifications souterraines desquelles ont émergé un nouvel habitat, tel un ½uf, il s'est déployé sur plusieurs semaines pour finalement créer une nouvelle structure habitable sans l'intervention humaine. Très vite d'autres cocons furent découverts, tous présentant de nouvelles innovations techniques ou génétiques.
2278 premier EXS. Toutes ces innovations et essais ont finalement conduit nos « maisons » a créer le premier Engin d'Exploration Spatiale. Un engin conçu spécifiquement pour résister au vide spatial ou être adapté à la colonisation martienne, seul manquait la propulsion que nos ingénieurs se sont empressé d'adapter à cette magnifique structure qui s'envola pour la première fois un an plus tard.
2306 premier envole pour la colonisation de Mars. de nouvelles structures denses et plaques osseuses externes étaient idéalement conçues et placées pour s'adapter à ce nouvel environnement hostile et préserver les 432 colons de tout danger.
2418 premier départ de la base martienne Atlantis de la flotte Exodus, constituée de 40 mégastructures de 220 personnels chacunes, en route vers la nébuleuse d'Orion futur berceau d'une nouvelle humanité…
 

 

Créé par sdmystik le 09/05/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

11463


La continuité

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Puisque de toute façon, et de manière inéluctable la Terre est appelée à disparaître à cause de la mort programmée de notre Soleil, le seul moyen de survivre et de perdurer est la colonisation de l'espace.
Il nous reste encore quelques milliards d'années (scénario trés optimiste..) pour affiner nos technologies spatiales, continuer d'apprendre à vivre dans cet élement extrême qu'est le vide presque absolu.
Seul un gigantesque radeau, un "papillon des étoiles" est la clé pour assurer une perpétuation de la vie bien au-delà des générations qui vont nous suivre. Notre nouvelle Terre se pourrait bien qu'elle soit artificielle, pour des millénaires voire des encore d'autres milliards d'années.
Tous ces millions d'années d'évolution perdues à cause d'un soleil vieillissant, ça serait un peu dommage. L'humanité avec tous ces travers mérite de survivre, et avec elle tous les autres échantillons de vie de cette planète.
Qu'on se le dise!
 

 

Créé par La petite salm le 02/04/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11387


Indépendances

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Imaginons que nous trouvions d'autres planètes habitables lors de conquêtes spatiales; il y aurait de nouveaux états, de nouveaux matériaux donc une nouvelle technologie et peut une autre forme de vie.
Mais sachez que nous, humains, nous sommes autodestructeurs. Que se passerait-il si ces planètes veulent leurs indépendances? Que se passerait-il si il y a une guerre entre terre "mère et fille"? Que se passerait-il si se que nous avons fait entre 1775 et 1783 à l'échelle intercontinentale refaisait surface à l'échelle interplanétaire?
 

 

Créé par Le Futuriste le 19/01/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11385


La diffusion de l'énergie libre

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

L'énergie libre avait été trouvée. La machine fonctionnait, Martin et ses collègues l'avaient testée. A partir de leur petit module bricolé dans leur cave d'après les plans secrets de Tesla ils pouvaient produire une énergie infinie, propre, gratuite. Mais surtout, cette énergie était impossible à stocker, ou a distribuer.

Les personnes qui finançaient les travaux de Tesla, et qui étaient également ceux qui distribuaient le cuivre des fils électriques l'avaient bien compris, et c'est pour ça que les recherches avaient été interrompues. Et c'est également pour cette raison que jusqu'à présent, tous ceux qui avaient réussi à maîtriser cette énergie avaient été muselés de gré ou de force. Les brevets achetés et les traces détruites. Les enjeux étaient trop grands.

En effet, en 2050, la société avait changé. Ce n'étaient plus les états qui avaient le pouvoir, et qui créaient les lois. Ils avaient donné ce pouvoir à ceux qui produisaient l'argent. Trois grosses sociétés dirigeaient le monde, elles possédaient les entreprises, et pouvaient donc mettre des populations entières au chômage, elles possédaient l'énergie et pouvaient donc choisir à qui et à quel prix la fournir, elles possédaient les banques et pouvaient donc jouer sur les prix, elles possédaient les brevets des médicaments et pouvaient choisir qui pouvait vivre ou mourir, elles possédaient l'industrie agro-alimentaire et pouvaient donc gérer les famines à leur guise, elles possédaient les médias et pouvaient ainsi dire aux gens ce qu'il devaient penser. Dans ce contexte les états endettés n'étaient plus que des pantins qui servaient à distraire les foules afin qu'elles aient l'impression d'avoir des choix à faire.

Mais rien ne fera taire Martin. Lui voulait changer le monde. Pour ses enfants. Et leurs enfants. Il n'avait plus rien à perdre. Sa société avait été délocalisée, il avaient perdus sa maison, sa femme végétaient sous les anti-dépresseurs, et ce ne sont pas ses collègues qui avaient une situation similaire qui allaient contredire sa démarche.

Par contre, comment faire pour ne pas avoir un accident mortel étrange? Comment faire pour ne pas se faire battre à mort? Comment faire pour que leur découverte ne soit pas détruite? La confidentialité les avaient sauvés jusque là, mais il fallait sortir de cette confidentialité pour offrir au monde leur découverte.

C'est Martin qui trouva la solution. Après son entrainement de saut en chute libre, accoudé au bar, il buvait les paroles de son instructeur, le vieux Félix, qui leur racontait comment il avait franchi le mur du son en sautant de l'espace. Et comment, le temps de quelques heures, il avait été un héros mondial. Martin se souvenait tellement bien avoir regardé la retransmission en direct de cet exploit sur les télévisions du monde entier. C'est cet instant qui lui avait donné l'envie de faire comme lui.

La société "Blue Horse", qui avait sponsorisé Félix à cette époque était maintenant connue à travers le monde entier. Sponsoriser des exploits sportifs leur avait rapporté de la notoriété, qui elle-même leur avait rapporté la fortune. Leur boisson énergisante était devenue la seule sur le marché, elle avait même réussi à remplacer le café. Félix en était devenu un des actionnaires principaux. Il était riche et célèbre, mais il s'ennuyait. Comment avoir des sensations plus fortes que celle qu'il a éprouvé ce jour là? La sensation d'avoir les yeux du monde rivés sur soi, et de rentrer dans l'histoire.

L'occasion était trop belle. Martin sauta dessus. Après avoir commandé une nouvelle tournée, il s'adressa au vieux Félix:
- Dis vieux, ça te dis de revivre ça? Le monde entier qui t'observe? Tu as fait rentrer "Blue Horse" dans les moeurs du monde entier, et si cette fois tu changeait le monde?
- Changer le monde? Tu délires.
- J'ai découvert une énergie. Une énergie que chacun pourrait produire et que personne ne pourrait capturer. Ce n'est pas la en ligne avec philosophie de ta société? Si c'était vous qui annonciez cette nouvelle au monde, tu pourrais te dire que c'est vous qui auriez changé le monde. Vous seriez dans les livres d'histoire. Il y aurait un avant votre révélation, et un après.

Trois mois plus tard, toutes les télévisions du monde entier sont réunis dans le désert. A la tombée du soir. Devant une grande scène. En direct, derrière tous les écrans d'ordinateurs et de télévisions, des milliers de gens attendent avec excitation le dernier exploit sportif "surprise" de la société de boissons énergétique. Des semaines qu'ils font monter le suspense: ce sera plus impressionnant que le saut depuis l'espace plus impressionnant que la couse de navettes, plus intéressant que le plongeon dans les abysses!

3... 2... 1... sous les flashes qui crépitent, le rideau tombe.
Derrière, un cylindre, une sorte de corbeille à papier métallique, avec une manivelle à l'ancienne, et une multi-prise. Derrière ce cylindre, un écran géant.

Silence dans la salle.

Entrée de miss América, dans son T-shirt trop serré imprimé du logo aux deux chevaux ailés. Avec un sourire forcé, elle entre la fiche de l'écran géant dans une des prises de courant de la corbeille à papier. Elle tourne la manivelle, qui fait un petit bruit de dynamo. Puis retire la manivelle. L'écran géant s'allume en dévoilant sur sa moitié gauche un plan, non, plutôt un schéma technique.
Et sur sa moitié droite on voit la corbeille en papier en gros plan, dans laquelle on voit de petits aimant tourner, tourner de plus en plus vite, et encore plus vite, dans une étrange lumière dorée.

La salle chuchote. Le public derrière les écrans est bouche bée, et vraiment très déçu. Alors Miss América enfonce une seconde prise dans la dynamo, et alors qu'on entend un bourdonnement... le désert s'illumine! Le sol du désert est, sous quelques millimètres de sables, entièrement recouvert de leds. Les vidéos des satellites retransmettent en direct la lumière qui part de ce petit point, cette petite scène au milieu de rien. Cette lumière qui s'étend à des milliers de kilomètre à la ronde en dessinant en bleu le logo aux deux chevaux ailés, et alors que les hauts parleurs de la scène diffusent une musique de plus en plus puissante, le slogan s'envole à travers les airs et les lignes de télécommunications "Blue Horse te donne l'énergie, l'énergie libre pour tout le m..: "
- tuuuuuuut -- Nous nous excusons auprès de nos téléspectateurs pour ce problème technique, nos émissions reprendrons dans quelques instants.

Et voilà. Trop tard. Ca marche. Et des milliers de gens ont vu comment notre petite machine artisanale peut allumer le désert. Tous le monde a vu le schéma technique. Tout le monde sait.

Les semaines qui suivent ne seront plus jamais les mêmes. La machine est interdite à la vente. Mais chaque ménage en veut une. Les écoles et même les administrations en veulent une. Les plus bricoleurs se lancent en suivant des tutoriaux sur internet, chaque petit garage de quartier se met à en produire pour les vendre, les étudiants du monde entier en fabriquent au cours de physique, les ingénieurs se lancent dans la fabrication de voitures à énergie libre, les chinois les miniaturisent, les villages africains recopient et distribuent des plans à l'infini et les carcasses de voitures et de vélos sont reconverties en "dynamos 2. 0". Tout le monde a accès à l'énergie, à l'informatiques, à l'électroménager, aux machines.

Le marché de l'énergie s'effondre. Les grosses compagnies qui possédaient des actions énergétiques s'effondrent. Les gouvernements qui ne tournaient sur leurs ressources pétrolières s'effondrent. Le nucléaire perd son utilité. La terre n'est plus vampirisée. Plus rien ne sera comme avant.

Il y a eu un avant cette révélation, et il y aura un après.

Félix sourit, il est entré dans l'histoire pour de bon.
Martin sourit, il a changé le monde.



 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par violette17 le 14/01/2013 en réponse au scénario 9155 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11375


La reprogrammation cérébrale

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Notre société est en train de vivre une mutation dans la transmission des valeurs, l'éducation. Le respect n'est plus indiscutable et la dictature de l'adulte face à sa progéniture est en train d'être remis en question par les deux acteurs de la famille: les éducateurs et les éduqués.

Les prisons n'ont jamais eu un rôle positif pour remettre quelqu'un dans le droit chemin, du moins pas globalement. Parfois (souvent) le remède prison est pire que le mal. D'où l'apparition du bracelet électronique, qui n'est pourtant pas le remède miracle.

Adultes, nous avons perdu notre autorité parce que nous avons gardé une part juvénile qui nous place en conflit permanent entre notre côté enfant et notre côté adulte. Autrefois la séparation était franche et ressentie alors qu'aujourd'hui nous vivons dans la nostalgie de l'enfance ou de l'adolescence...

L'élément humain qui a fait notre éducation est lentement en train de perdre du terrain. Mais une société a besoin d'être éduquée pour fonctionner et ne pas sombrer dans le chaos...

Alors il y a la science, la psychologie, ce sont elles qui veilleront à replacer les brebis égarées dans un troupeau de plus en plus uniforme par une forme de reprogrammation qui sera toujours plus évoluée.

Plus de prison, mais une prise en charge des "anomalies" de ceux qui menacent la paix civile. La liste de ces "anomalies" progressant avec le temps entrainera forcément une uniformité de l'humanité.

L'avantage, c'est que des maux tels que le racisme, la pédophilie... disparaîtront.

Mais qu'en sera-t-il de notre liberté?
 

 

Créé par Oktopus72 le 05/01/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

11316


Scan total

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Edgard Bogousslavsky neurologue réputé vient d’être banni à vie après le jugement de la cours de justice de l’état. Il avait beaucoup œuvré contre le scan cérébral et ses recherches orientées avaient commencées à porter leurs fruits auprès de la commission. Les statistiques de la commission avaient également mis en évidence, un nombre important de troubles psychiatriques suite à l’utilisation du scan cérébral total qui pouvaient aller jusqu’au suicide de l’individu après visionnage. Une loi était sur le point d’être promulguée ne permettant d’utiliser le scan qu’en dernier recours par les instances de justice.

Les faits: sa fille unique Alba Bogousslavsky âgée de 21 ans a réussi en tout discrétion et contre l’avis de son père neurologue qui l’avait toujours mise en garde contre les effets destructeurs de ce procédé, à faire réaliser pour son anniversaire un scan total de sa jeune enfance dont elle n’avait gardé aucun souvenir suite à un choc traumatisant aux dires de son père. Suite au visionnage, elle inculpa son père de manipulation neuronale et d’inceste… Il fût avéré que son père avait tenté d’effacer les souvenirs de sa fille en inversant les propriétés du scan total, par tous les moyens dont il disposait et surtout avec ses recherches depuis 20 ans sur le cerveau humain. Il avait réussi à inverser les propriétés du scan total, chose qui semblait impossible jusqu’à ce jour. Sur lui, l’expérience fut concluante il avait effacé de sa mémoire toutes les choses affreuses qu’il avait fait subir à sa jeune fille mais pas intégralement les souvenirs d’Alba enfouis dans son cortex cérébral non accessible sans la volonté de l’individu par le scan total. Ses souvenirs étaient différents, chargés d’émotion, ils n’avaient rien à voir avec la mémoire, ni avec les sens comme la vue, ouïe, l’odorat et le toucher. Ils étaient ailleurs, inscrits au plus profond de son être.
La question du jour de la commission: Le scan total reste t-il un outil fiable permettant de connaître toute la vérité, son intégrité peut-elle être compromise par les avancées de la science ?
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par ezaza le 14/10/2012 en réponse au scénario 11313 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11313


Sous la surveillance de chacun

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Le tout sécuritaire et le monde sous contrôle par chacun à notre insu. Des chercheurs ont réussi à capturer par un scanner très sophistiqué du cerveau les images de toute une vie d'homme. Chacun de nous aurait ainsi accès à tous ses souvenirs avec la possibilité de les visualiser à tout moment, s'il en fait une sauvegarde régulière comme le disque dur d'un PC. Mais là c'est la mémoire de l'humanité que l'on peut stocker, un album photo; vidéo de toute une vie. On pouvait ainsi transmettre à ses descendants tous nos souvenirs et ce qu'on a été. Mais pour chaque progrès, il a une dérive qu'il y eut ! L'état avait également accès à ces données cérébrales. La justice en cas de crimes ou d'infraction à la loi avait ainsi à sa disposition une multitude de caméras virtuelle espion et témoin qui avaient assisté à la scène. La victime et le coupable était scannés et chaque image analysées afin de révéler à tous le déroulement des faits. Plus de liberté pour chacun de nous, en perpétuelle surveillance par nous même et par les autres. Une bonne conscience totalitaire et omnipotente ! Plus droit à l'erreur, aux faux pas... Certains sont devenus fous, d'autres ont perdu la vue pour ne plus se voir et accepter de ne pas être parfait. Le jugement des autres et le sien sont parfois insupportables. Il y eu une forte baisse de la criminalité, mais aussi beaucoup de suicides...
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par ezaza le 07/10/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

11302


Transfert des données "talent"

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Pour implanter les données dans les cerveaux de ses clients, la société faisait appel à des médecins anesthésistes qui plaçaient le client dans un état de "supra conscience", qu'on pourrait comparer à l'inverse d'un coma: le patient était inconscient, mais les facultés cérébrales étaient décuplées, voire infinies. Les neurones étaient très malléables, créaient rapidement de nouvelles connexions, et se spécialisaient dans des taches plus complexes.

Des neurobiologistes soumettaient ensuite le cerveau à de diverses stimulations, spécifiques au talent souhaité par le patient. Le cerveau, en réponse à ses stimulations créait les connexions nécessaires pour effectuer les taches demandées.

Pour apprendre à jouer du piano par exemple, on stimulait au même moment la zone de l'audition avec une fréquence sonore, la zone de la vision avec la touche du clavier correspondant à cette note, et la zone du toucher avec le doigté correspondant. Le cerveau créait seul les synapses permettant de relier les trois données. Au bout d'une heure, le client connaissait les doigtés de toutes les gammes, accords et harmonies, au bout de trois heures, il pouvait jouer Mozart, Beethoven, et tous les grands classiques. Au réveil, il pouvait composer une symphonie.

Pour les données sportives (arts martiaux, boxe, natation, tennis, saut à la perche), un stimuli visuel, et un stimuli électrique au niveau du muscle permettaient de créer dans le cerveau un réflexe en réponse à la stimulation.

Et ainsi de suite pour la peinture, les langues, la conduite, la danse, les mathématiques...

En état de supra conscience, on pouvait assimiler des années et des années de données de talent.

Il avait fallu des années aux scientifiques pour récupérer les données cérébrales des plus grands sportifs, politiciens, musiciens, chercheurs de l'Ancien Monde, et les rendre assimilables par des cerveaux novices.

Le savoir avait désormais la valeur des dollars. Désormais, on achetait le solfège et l'anglais, on se payait la chimie, la pâtisserie, et on avait oublié la signification du mot "apprendre".
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par beechette le 24/09/2012 en réponse au scénario 11267 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

11281


Et si internet devenait conscient de lui-même ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Internet, tel que nous le connaissons aujourd'hui, a beaucoup évolué. Ses milliards de noeuds et sa puissance de calcul ne cesse d'augmenter considérablement. C'est indéniable.

Et si, dans les décennies à venir, internet pouvait avoir une puissance comparable à celle de notre cerveau humain ? Il pourrait alors avoir conscience de lui-même et se considérer comme une entité propre à part entière. Il pourrait aussi, à l'instar des futurs ordinateurs quantiques, être capables de créer des théories scientifiques qui n'attendraient plus qu'à être expérimentées et validées. Il pourrait même demander aux différents gouvernements de créer des lois pour le protéger de son extinction soudaine. Il pourrait aussi être une menace pour tous les dictateurs s'il plaide pour une démocratie parfaitement huilée et structurée après avoir tenu des compte des différents paramètres dans le domaine de la biologie, de la neurologie, de l'anthropologie, de l'écologie, de la politique, etc

Parlerait-on alors de Conscience Artificielle de la même façon qu'on parle de l'Intelligence Artificielle, vu qu'internet a été créé par l'homme et n'est donc pas une création biologique ?

Et si on pouvait vraiment demander des requêtes voire même lui parler comme à un être humain sur absolument tous les sujets ?

Quels seraient alors son impact sur la société et dans la vie quotidienne ? Les bons côtés et les mauvais côtés d'une telle évolution technologique ?

Et si on associait internet avec la puissance des futurs ordinateurs quantiques également conscients d'eux-même ? La C.A (Conscience Artificielle) va t-elle augmenter au point de dépasser la conscience et l'intelligence de l'Homme ? Au point d'être capable de gouverner plusieurs pays voire même le monde ?
Sera t-il capable d'apprendre de lui-même ? Et si non, pourra t-on conditionner internet de la même façon qu'on conditionne un enfant, par exemple en l'obligeant à épouser l'islam, le christianisme, le communisme ou toute autre idéologie ? Ou va-ton le laisser libre de calculer et de "réfléchir" par lui-même avant de prendre position sur tous les sujets ? Ce genre d'internet ultra-puissant restera-t-il neutre ?

Bref, si une telle évolution ait un jour lieu jusqu'à aboutir à une forme de conscience de soi, je ne peux pas imaginer l'impact que cela pourrait avoir sur la société en général.
 

 

Créé par LOGEOMI le 02/09/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

11267


Le talent à vendre

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Extrait de la brochure d'information pour la société "Talent Immédiat", 1er décembre 2083:

Vous en avez assez de votre vie terne, de votre travail éreintant? Vous avez fait les mauvais choix dans votre jeunesse et n'avez plus l'age de démarrer de nouvelles études, une nouvelle vie? Le travail de vos rêves vous échappe car vous ne possédez pas les compétences nécessaires? N'attendez plus et choisissez Talent Immédiat! !

Talent Immédiat est la première entreprise à proposer la commerce d'idées, de talents et compétences en tout genre! Notre technologie révolutionnaire nous permet de transférer en un instant n'importe quel type de savoir directement dans votre cerveau pour une assimilation totale sous 24h garantie! Vous désirez vous lancer dans l'architecture, mais vous êtes comptable depuis 20 ans? Talent Immédiat! Vous voulez surprendre votre petite amie avec un somptueux récital de piano romantique? Talent Immédiat! Cette fichu promotion vous fait de l'oeil, mais il vous manque juste quelques connaissances pointues? TALENT IMMÉDIAT! ! ! *

Pour la période de Noël, une offre incroyable: Pour une connaissance achetée, une connaissance équivalente offerte* à l'un de vos amis. Changez votre vie, et celle de quelqu'un d'autre! Joyeux noel!


* Contactez notre bureau pour de plus amples informations. Connaissances premier tarif à partir de 1000 Euros.

** Attention, cette offre se limite aux connaissances des offres "talent unique" et "savoirs superficiels", toute offre supérieur ("Cursus nouveau métier" et "Doctorat") ne sera pas prise en compte.
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par Adam712 le 26/08/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

11228


Des hommes bioniques

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

2012, un scientifique dont la population ne sait s'il est fou ou bien génial découvre le moyen de préserver l'ensemble de son cerveau et décide de se suicider pour que son cerveau renaisse dans un androide...

2080, les recherches sur les nanotechnologies, et sur la neurobiologie ont beaucoup progressé, l'homme a exploré le cerveau en intégralité et en a décodé toutes les interactions synaptiques. Après avoir conservé le cerveau du scientifique de 2012, et l'avoir "téléchargé" grace à l'informatique dont la puissance s'est accrue, ce cerveau électronique est placé dans un androïde bionique presque entièrement semblable à un être humain biologique.

Le projet a réussi et l'homme même s'il est artificiel à conservé ses émotions ses sentiments et ses sensations. Il est le premier homme entièrement bionique de l'histoire...
 

 

Créé par Sylane le 26/07/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (9)

 

 

11225


Rupture avec le berceau

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Le XXIVème siècle a vu la colonisation des autres Terres dans un rayon d'une petite centaine d'années lumières. Cette colonisation a été faite dans un esprit universel: chaque nation a été associée et a pu participer à la colonisation.
Dès la fin de ce siècle d'or, certaines colonies décident de concert de ne plus accepter la suprématie de la Terre. Globalement, les colonies séditieuses sont majoritairement habitées par des populations issues des anciennes puissances pré-spatiales: Europe occidentale, Amérique du Nord, Asie orientale. Ces zones avaient perdu leur hégémonie à cause de crises économiques répétées face aux puissances dites émergentes mais dans la réalité dominantes à moyen terme.

Les colonies loyales à la Terre, les plus récentes, et le monde originel décident de réagir d'abord militairement mais l'Organisation mondiale stoppe la campagne après avoir constaté que les colonies séditieuses ne renonceront pas à leur nouvelle indépendance tellement imprégnée d'esprit de revanche vis-à-vis des nouveaux pôles de puissance terrienne. Les représentants des mondes spatiaux finissent par imposer un blocus économique et politique à l'encontre de la sédition.

Chacun des nouveaux mondes indépendants se replie économiquement et politiquement sur lui-même et adhère à la Fédération Galactique Libre qui leur garantit militairement et technologiquement leur liberté.

Quel avenir pour ces nouveaux mondes libres ? pour la Terre et ses satellites ? pour l'Humanité ?
 

 

Créé par sthueux le 24/07/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11223


Singularité technologique

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

À force de progrès technologique décuplant chaque années les performances des machines et d'une compréhention du fonctionnement humain toujours plus grande, il fut désormais techniquement possible de pouvoir simuler l'esprit humain avec une machine.

En ayant connaissance du fonctionnement humain, il fut alors possible de concevoir le fonctionnement des machines d'une autre manière, l'être vivant étant lui même conçu et programmé, il pouvait en être de même avec un être créé de toute pièce.

Et puis un jour, on avait réalisé que les performances avaient décuplées, encore et encore. Cela voulait-il dire qu'il était possible de créer une conscience supérieure à l'humain ?

On s'était dit que puis-ce que les performances ne cessaient d'augmenter, on pourrait concevoir une entité qui pourrait s'adapter à ce progrès technique. Ne serait-ce pas là, ouvrir la voie à une évolution exponentielle, surpassant de loin l'être humain ?

Au début, on préféra l'utiliser de manière purement utilitaire, pas question de lui permettre de décider du sort de l'espèce, trop brutal, contre les mœurs de l'époque. On l'utilisa pour la recherche, l'art, l'industrie, l'économie, tout. Alors les humains n'eurent plus besoin de travailler.

Et puis, les nouvelles générations n'ayant connu que cette époque jugèrent qu'il fut tout à fait normal de lui permettre de les administrer complètement.

Les êtres humains ne se contentaient plus que de vivre, sans fournir d'efforts, sans ambition. Qu'importe, de toute manière ils avaient créé une entité bien plus grande, une nouvelle étape de l'évolution dont ils étaient désormais incapable de concevoir tant elle avait évolué et évoluera encore.
 

 

Créé par Mao le 20/07/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11204


Choisir son futur mais aussi son .. passé !

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Les humains auraient le choix, le choix de décider non seulement de leurs futur mais aussi de leurs passé, avec le consentement de chaque personne qui souhaite oublier, et avec leurs consentement seulement, une machine par pays, gratuite pour tous et n’appartenant, ni à l’état, ni à personne d’autre, permettrait d’effacer des souvenirs trop douloureux qui perturbent le cours de la vie des gens trop sensibles, sans pour autant effacer l'intégralité de leurs passé mais seulement quelques parties bien définies... Leurs permettant ainsi d’avancer positivement et donc de faire de bonnes choses pour le futur et pour le bien de tous.
 

 

Créé par Thyfaine le 28/06/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (16)

 

 

11200


Si l'on trouvait le moyen de rendre une planète habitable?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Imaginez... avoir le pouvoir de repartir à zéro. Au lieu de vouloir sauver la planète sur laquelle nous sommes, pourquoi ne pas trouver une solution relativement facile et fuir sur une autre planète? S'il nous était possible de trouver le moyen de modifier l'atmosphère d'une planète ou d'en améliorer la structure géologique, nous pourrions alors trouver un substitut à la Terre. De plus, en ayant connaissance des erreurs passées, deux choix s'offrent à nous: on recommence mais on fait mieux, ou on recommence et on fait pire! Et après cette planète, nous pourrions en trouver une autre et encore une autre... après tout, il y a des milliards de planètes rien que dans cette galaxie... !
 

 

Créé par kobayashimisaki le 20/06/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

11198


L'ultime humain

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

En 2100, l'humanité à fondé Cly-Corp, une entreprise dont le but était de fonder une population complète de robots dont le but aurait été d'aider l'humanité dans les tâches les plus ingrates. Malheureusement, un virus informatique déprogramma une des machines qui travaillait alors sur un site pharmaceutiques étudiant les effets des virus mortels et les éventuels vaccins possibles. La machine obtint alors une pseudo-conscience et développa une haine envers l'humanité en voyant la façon dont ses frères étaient manipulés. Il mélangea alors différentes souches de virus afin de créer une sorte de super-virus, la ''Justicia'', et le relâcha dans divers établissements publics à travers les scientifiques et les gardes du laboratoire. Tout cela alla très vite et aujourd'hui, en 2200, l'humanité se réduit à un petit millier de personnes à travers le monde. Celles-ci sont désormais sous l'esclavage robotique, leurs servants de valets ou de bonnes. Les machines se sont arrangées pour éliminer toute chose pouvant permettre à cette espèce de développer un quelconque savoir scientifique sur leurs ''maîtres". Mais quelques rebelles subsistent encore, à la recherche des derniers lieux de savoir de cette planète.
 

 

Créé par Lordknight le 19/06/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11152


Minage d'astéroïde

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Peut-être que dans pas si longtemps que cela, vers 2050 ou 2100, les grandes corporations iront miner des astéroïdes. C'est loin d'être un rêve puisque les dernières nouvelles font part de sociétés étudiant sérieusement la question (je vous invite à googler cela).
Les conséquences seraient intéressantes. La Chine perdrait sa place privilégiée due à la présence de la majorité des "terres rares" sur son territoire, la pression existante sur terre pour le minage en général disparaitrait, et on développerait à nouveau des machines spatiales de plus en plus performantes.
 

 

Créé par Refyr le 11/05/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11147


Black-out

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Fin 2017, une expérience du CERN visa à créer de l’antimatière en quantité suffisante pour tester une nouvelle possibilité de création d’énergie. Cette expérience fut un succès de ce point de vue, mais ce que n’avaient pas prévu les scientifiques, c’est qu’une puissante onde de choc électromagnétique parcourut la planète au moment de l’entrée en contact de ces quelques grammes d’antimatière avec de la matière « normale ».
Cette onde de choc détruisit tous les dispositifs électriques et électroniques, sur la planète entière et dans l’espace proche.
Télévisions, radios, ordinateurs, satellites… Tous ces équipements grillèrent en même temps. Au même moment, toutes les espèces vivantes furent étourdies par l’onde magnétique.
Après quelques longues secondes de trou noir, la Terre se réveilla dans un nouveau monde, comme après une terrible gueule de bois. Les avions et hélicoptères qui volaient au moment de l’incident s’écrasèrent lamentablement, incapables de voler sans électronique et sans moteurs. Les véhicules roulants arrêtèrent eux aussi de fonctionner, et d’innombrables morts furent causées par les accidents. A ces morts-là s’ajoutèrent les décès provoqués par les chutes en tous genres.
En tout, un dixième de l’humanité périt à ce moment-là.
Les survivants se rendirent vite à l’évidence que plus rien ne fonctionnait et durent imaginer de nouveaux moyens de survie.
En quelques jours, un quart de l’humanité restante mourut faute de pouvoir subvenir à ses besoins vitaux. Les hôpitaux ne disposant plus d’aucun équipement moderne, bien des vies de malades furent perdues. Les blessés ou malades de longue durée périrent faute de soins. Les équipements industriels étant détruits, aucun médicament ne pouvait être produit. Les populations des villes, déjà rudement touchées par les nombreuses catastrophes dues à l’étourdissement général, ne disposaient d’aucun moyen pour trouver suffisamment de nourriture. Les autorités se relevèrent tant bien que mal et mirent en place des moyens pour parer au plus urgent, mais la meilleure volonté du monde, à supposer qu’elle soit mise à l’œuvre, ne suffit pas à remplir des ventres affamés et à éviter des pénuries et des épidémies.
Finalement, on parvint à trouver un équilibre qui permit de vivre décemment. Mais les modes de vie passés furent définitivement oubliés. L’usage immodéré de la technologie fut banni.
Les pertes humaines furent énormes, les dégâts matériels furent incommensurables, mais au final l’humanité parvint à surmonter cette épreuve.
En à peine quelques mois une nouvelle civilisation émergea du chaos. Un mode de vie certes plus rude, mais tellement plus propre et raisonnable. L’humanité entière adopta un mode de vie médiéval, les grands états se scindant en petits territoires pouvant être comparés à des royaumes ou duchés. D’un certain point de vue on venait de faire un bon en arrière de cinq cents ans, mais d’un autre point de vue on venait d’évoluer vers un mode de vie que les plus écologistes des humains n’auraient même pas osé espérer…

 

 

Créé par Tiri le 07/05/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (1)

 

 

11128


Sociétés améliorées?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Bonjour. Je suis Margaux Lepan, née en 2500 sur la planète Terre. Aujourd'hui grâce à l'Ordinateur, le seul encore présent sur Terre, je me charge, moi et quelques personnes de transmettre un message aux générations futures pour leur raconter et les prévenir détaxons qu'ils ne commettent pas les erreurs faites dans le passé. La planète a été trés endommagée et beaucoup ont péris. 1milliard d'entre nous survécut sur plus de 7 milliard dans les années 2020. Il fut seulement possible malgré tout de sauver la population humaine grâce aux avancées technologiques. Voyant l'urgence de la situation, les "grands" décidèrent d' interdire tous moyens de transport polluants de fermer les usines nocives pour la nature. S'instaura des moyens de voyager À travers l'espace et le temps, plus vite que la lumière appelées alors portes spatio-temporelles. Ces portes n'utilisaient pas une énergie polluante et réduirent considérablement la pollution. Les robots se chargent de toutes les tâches ingrates incombant à l'homme permettant ainsi une amélioration de la vie de chacun. Les ordinateurs furent bannis, seul celui ci reste encore et à jamais survivante de la Grande Destruction. Il sert à préserver les savoirs pour les générations futures et à empêcher le recommencement de nos erreurs.
Peut être, qui sait, saurez vous en faire bon usage.
 

 

Créé par Lisaam le 18/04/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11113


Marc le premier cyborg

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Marc est un jeune homme. Il devient l'un des nombreux accidenté de la route. Devenu tétraplégique, il se morfond désormais dans une chambre d’hôpital sans pouvoir bouger aucun membre excepté ses yeux et 1 doigt. Un chirurgien, chercheur, spécialiste qui s'est vu refuser de faire ses expériences de nanotechnologies sur ses animaux cobayes va conclure un pacte avec Marc. Ce dernier accepte de devenir son cobaye humain, n'ayant plus rien à perdre. Le savant lui propose de relier son cerveau à un ordinateur via des électrodes implantées dans on crâne. Après de longues heures d'opération, la réussite est au rendez vous. Marc possède désormais la faculté d'envoyer des signaux électriques sur un ordinateur grâce à un câble qui les relient. L'ordinateur traduit ses signaux en mot et un processus de création de langage s'établit alors. Il faudra 2ans pour que ce nouveau langage se perfectionne. Le savant décide alors avec l'accord de Marc de le présenter au grand public. Le monde entier est ébahi par cette prouesse technologique et Marc devient une célébrité. Il est le premier être vivant à communiquer exclusivement de façon informatique. Le savant voulant perfectionner son système crée un logiciel pour traduire les signaux informatiques en signaux sonores. Marc peut désormais parler via son ordinateur. Plus tard, le savant décide de relier des électrodes aux membres de Marc et de tout relier sur l'ordinateur. Après plusieurs tentatives, il finit par réussir et Marc retrouve la capacité de se mouvoir grâce à l'informatique. Marc désire aller plus loin dans l'expérimentation face à l'incroyable potentiel de l'informatique. Le savant trouve le moyen de créer une connexion aller retour entre l'ordinateur et le cerveau de Marc. Désormais il peut aller récupérer des informations contenus dans le disque dur de l'ordinateur et les réciter par la seule volontés de sa pensée. Marc se relie alors via Internet à l'ordinateur encyclopédique mondial. Il arrive ainsi à acquérir n'importe quel connaissance et passe ses journées à apprendre tout sur tout. Son cerveau emmagasinant un maximum de choses et le disque dur de l'ordinateur lui fait office de seconde mémoire. Il se surprend à connaitre désormais des tas de langues étrangères, des milliers de cours dans toutes les matières. Marc devient rapidement l'homme le plus intelligent du monde. Rapidement, il surpasse les capacités du savant qui s'avoue dépassé par les capacités de Marc. Il commence à prendre peur de ce qu'il a crée et essaie de tuer Marc, malheureusement ce dernier avait prévu le coup et c'est le savant qui meurt dans un accident orchestré de loin par Marc.
Marc, toujours relié à son ordinateur, a retrouvé toutes ses capacités motrices, il décide de vivre seul dans une maison rempli d'ordinateur, de disque dur, le tout relié à celui de Marc. Quant il sort, il devient petit à petit une curiosité, se baladant avec un ordinateur avec lui, des câbles électriques tout autour de lui, des batteries accrochés partout. On devine à peine l'être humain derrière l'attirail informatique. Après la curiosité, vient le stade des moqueries. Marc subit les rires de de plus en plus de monde. Il décide alors de s'enfermer chez lui.
Son corps humain n'étant pas aussi solide que son corps informatique, il décide de changer ses organes toujours défectueux par des organes cybergénétiques. Il arrive à convaincre un nano-chirurgien célèbre pour avoir implanté dans un patient un foie entièrement mécanique. Marc à plusieurs organes défectueux et la nanotechnologie lui permettra de vivre encore bien plus longtemps qu'un être humain ordinaire. Le chirurgien accepte de relever le défi et opère Marc. Quand il se réveille, Marc devient désormais plus un être cybernétique qu'humain. Il commence après les moqueries à attirer le rejet et la haine. Il devient un monstre aux yeux de tous, et il se fait désormais appeler " le cyborg"
Marc retourne s'enfermer chez lui, malheureusement, son adresse a été rendu publique par des extrémistes qui veulent sa mort. Il parvient à s'enfuir en tuant quelques-uns de ses agresseurs.
Arrêté puis jugé. Marc reconnait ses crimes mais il est acquitté pour légitime défense. Il fait alors une conférence de presse pour exprimer ses sentiments. La haine qu'il reçoit de la part des gens qui ont peur de lui. Il explique que tant qu'il était tétraplégique, il était considéré comme un sous-homme et que cela ne dérangé personne, mais que maintenant qu'il était devenu un sur-homme, par ses connaissances et sa longévité, il attirait la haine, la peur et l'envie. Lui qui ne voulait que vivre en paix, se retrouvé confronté au monde entier. Face à toute cette haine Marc préfèrera s'exiler dans un coin désert pour que le monde l'oublie. Mais il reste connecté sur le réseau mondial en cachette, à surveiller...
 

 

Créé par lechtigars62 le 01/04/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11057


Au-delà au pluriel

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Dans plusieurs dizaines d'années, peut-être même plus, la science aura créée une technologie permettant de transférer l'esprit d'une personne dans un monde virtuel avant la mort de celle-ci. Au départ, cet au-delà électronique est unique, mais peu à peu apparaît la possibilité d'avoir son propre monde. A partir de cet instant, les gens peuvent choisir d'avoir un au-delà inspiré de son oeuvre de fiction préférée: romans, films, mangas, jeux vidéos, etc... Tout deviens possible pour faire vivre confortablement nos morts.


P. S.: perso, je prendrais bien un au-delà issus de la fusion entre Naruto, Fairy Tail, From Dust et la machine à explorer le temps. Et vous?
 

 

Créé par Kamisama le 14/02/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

11056


L'appel cosmique et premier contact

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

1999: un message a été envoyé par le radiotélescope d'Eupatoria vers le système triple de 16 Cygni, dans la constellation du Cygne.

Juillet 2069: le radiotélescope d'Eupatoria reçoit un message venant du système triple de 16 Cygni.

Décembre 2069: ce message est issu d'une exolune (au triples coucher de soleil) tournant autour d'une exoplanète massive. Ce message contient également un son qui est aussi un chant, très difficile à décrypter.

Pendants les années 2100: communication par messages spatiaux entre les habitants de cette exolune et les habitants de la Terre. Il apparaît que cette civilisation a plusieurs milliards d'années d'avance sur la notre qui est encore bien primitive.

18 Octobre 19492: le vaisseau "Colomb and Cygnus", qui a décollé de la Terre depuis de nombreux siècles, arrive enfin à destination: 16 Cygni.
Présents dans ce vaisseau, les robots se remettent en marches, les ordinateurs quantiques pilotent toujours le vaisseau en automatique et les 6 explorateurs (3 hommes et 3 femmes) se réveillent après un long sommeil dans leur caisson respectif.

21 Octobre 19492: atterrissage sur l'exolune. Présence d'atmosphère. De continents, d'océans. Vent très faible. Présence d'oxygène. Signes spectrographies évidents de la Vie depuis des milliards d'années. Température comprise entre 19 et 30 degrés en moyenne sur une partie de la surface lunaire.

Vue imprenable de la planète jupitérienne, vue du sol exolunaire.

23 Octobre 19492: contact direct avec des humains très évolués. Un message avec une photo 3D est envoyé en direction de la Terre.

Juillet 19550: la Terre confirme que le message a été reçu et que les 6 explorateurs sont bien vivants qui leur font part de découvertes très significatives qui provoquent des débats houleux dans la communauté scientifique. Nouveau message en direction de l'exolune. Attente de la réponse.


19620: aucune réponse reçue

19710: aucune réponse reçue.

19820: aucune réponse reçue...

Les 6 explorateurs sont officiellement déclarés "disparus" par les scientifiques terriens.

Fin de la mission Eupatoria.


 
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par LOGEOMI le 13/02/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

11054


Exploration

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Je suis la première à sortir, on est même pas encore tout à fait sûr que l’air est respirable, mais l’attraction de cette nouvelle planète à découvrir est trop forte pour moi. Ca fait déjà 3 mois qu’on a atterri mais les scientifiques reportaient toujours a demain la première sortie sous prétexte que tous les tests n’ont pas encore été faits. J’en ai eu marre et j’ai préparé avec mes hommes de notre première sortie.
Ça fait déjà 6 ans que, ensemble, nous parcourons les planètes à la recherche de la bonne… Nous avons déjà failli mourir plus d’une fois. Mais depuis que j’ai sauvé mes hommes, il y a trois ans, ils seraient prêts à me suivre n’importe où. C’est pourquoi quand je leur ai dit que nous sortons malgré l’interdiction, ils n’ont pas objecté.
Nous voilà donc sur le sol de cette planète hostile. Nous savons qu’il y a de la vie assez proche de nous mais nous ne savons pas exactement quoi. Nous sommes donc armés et nous avons sur nous des combinaisons protectrices qui nous protègent aussi bien des attaques que de la température. Et heureusement car, sur cette planète, il fait très froid, surtout pour moi qui vient des déserts brûlant de *********. Nous traversons les vestiges d’une ancienne cité apparemment abandonnée depuis plusieurs années. Mais nous avons aperçu des traces de passage donc nous nous méfions tout de même. J’ai l’impression d’être observée, d’entendre des bruits. Je n’arrête pas de regarder mon détecteur, mais à part moi et mes douze homme, il n’est indiqué aucune autre vie dans un rayon d’un km. Je cesse donc de le regarder, mais conseille tout de même à mes hommes d’être prudents. Nous contournons les ruines d’un des anciens bâtiments qui se trouvaient là auparavant. En le regardant je me dis que cette architecture me fait penser a celle que j’imaginais toujours quand ma mère me racontait la légende de la planète d’origine; ces grands bâtiments gris dressés ver le ciel et soutenus par des gigantesques squelettes de fer, construits par dizaines et tous regroupés en un endroit, comme si pour eux, c’était le seul endroit ou il était acceptable de construire. Mais il est fort peu probable que nous nous trouvions sur “la planète d’origine” celle que nous cherchons tous. Je dirais plutôt que nous nous trouvons sur une des premières planètes que, jadis, nous avions colonisées.

Nous allons entrer dans une zone de la cité ou la nature a repris ses droits et recouvre ce qui reste des habitations et des routes, c’est une espèce de grande forêt touffue. Nous avançons à l’aveugle car les arbres sont tellement rapprochés que la lumière n’arrive plus à passer. Je m’attendais a rencontrer des bêtes sauvages, mais on dirait que, même elles ont abandonné cet endroit. Nous continuons notre progression le plus silencieusement possible, tous les sens en alerte. Notre objectif est une vieille usine abandonnée qui se trouve de l’autre côté de cette forêt, nous espérons y trouver des pièces pour la navette qui a été endommagée lors de l’atterrissage. J’étais en train de penser que finalement tout allait bien se passer, nous ne rencontrerions personne et que nous pourrions rentrer a la base avec les bonnes pièces sans embûches. Quand mon détecteur se mit a vibrer, il avait détecté de la vie dans une maison qui se trouvait près de l’usine. Malheureusement à cette distance, il ne pouvait pas déterminer ce que c’était. Nous redoublions notre attention et continuons d’avancer tout en jetant de temps en temps des coups d’oeil à nos détecteurs. La ‘chose’ ne bougeait pas mais je n’arrivait pas à savoir si c’était une bonne nouvelle ou pas. Nous serons bientôt a l’orée de la forêt, là où se trouve l’usine et par la même occasion la “chose”.

 

 

Créé par Morgan le 12/02/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

11035


Exoterre

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Dans bien des années, notre monde sera surpeuplé. Viendra alors le temps des conflits armés pour le contrôle des ressources essentielles à la vie. Cependant, des hommes éclairés comprendront qu'une solution aussi bien envisageable que réalisable serait la création d'une Exoterre. Après tout, des hommes du XXème siècle ont bien inventé la terraformation et l'ont illustrée par la création de terres au milieu d'étendues maritimes !
Pour cette exoterre, sa création verra sans doute le jour lorsque l'Homme sera plus familier des voyages spatiaux et qu'il aura déjà équipé différentes orbites terrestres de chantiers destinés à l'assemblage de vaisseaux tellement imposants qu'ils n'auraient pu décoller de la Terre.
Ensuite, ces vaisseaux achemineront tout d'abord une centrale gravitationnelle qui deviendra le coeur de la future planète sur la même orbite que la Terre mais sur une position opposée à cette dernière par rapport au Soleil. Les matières premières servant à "l'exoterraformation" seront prélevées sur d'autres planètes proches comme Mars. Dès que la taille sera suffisante, il suffira alors d'y installer des générateurs d'atmosphère dont la fonction première sera de créer un champ magnétique semblable à celui de la Terre, ce qui la protégera des éruptions solaires et qui empêchera la dispersion de l'air produit.
Il ne restera alors plus qu'à y installer des habitations, fermes, lieux de vies et d'y amener une partie de la population.
 

 

Créé par PhenixS le 25/01/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

11008


Et si les superordinateurs quantiques calculaient et simulaient la naissance de l'Univers ?

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si, dans les décennies à venir, on réussissait à mettre enfin au point un véritable ordinateur quantique souvent évoqué au XXème siècle et au début du XXIème siècle ?

D'autres ordinateurs quantiques verraient le jour, pouvant être connectés les uns avec les autres pour accroître très considérablement leurs capacités de calculs et leurs efficacité qui dépasseraient alors les imaginations les plus folles et les plus improbables ?

Et si, après l'ère des superordinateurs classiques, on rentrait dans l'ère des Superordinateurs Quantiques ?

On peut imaginer 400 000 ordinateurs quantiques ou plus, chacun ayant quasiment la taille d'un smartphone, connectés les uns sur les autres comme des cubes dans une salle énorme formant ainsi un superordinateur quantique pour effectuer des calculs d'une complexité inouïe dans presque tous les domaines ?

Des superordinateurs quantiques qui seraient également également capables de se connecter avec d'autres superordinateurs quantiques disséminés à peu partout dans le monde entier pour former une sorte de "Grande Famille" pour faire avancer la recherche.

Ils pourraient être capables, même si cela peut paraître fou, de calculer, de créer en 3D holographique et de simuler très fidèlement la naissance de l'Univers voire même l'Univers AVANT sa naissance. De prédire les humeurs du soleil et des autres étoiles, de faire des avancées très significatives dans le domaine de la physique des particules, de la médecine, de l'économie, de la politique, de la biodiversité, de la météo, de la neurologie, de l'océanographie, de la paléontologie, de l'archéologie, de l'exobiologie et de toutes les sciences existantes.

Cela pourrait avoir des conséquences extrêmement importantes sur le plan philosophique, psychologique et religieux. Et des impacts spectaculaires dans la société en général.

Peut-être même qu'ils pourraient devenir "omniscients".

De là à les prendre pour des dieux... créés par l'Homme. Il n'y a qu'un pas à franchir.

















 

 

Créé par LOGEOMI le 07/01/2012 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (4)

 

 

10987


Effets de la "life machine"

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

La "life machine" est commercialisée. D'abord les plus aisés sont les seuls à pouvoir en disposer. Puis petit à petit la technologie évolue et se répand jusqu'à équiper chaque foyer. L'arrivée d'une telle possibilité pousse chacun à repousser les derniers retranchement de son corps-esprit. Certains s'en servent avec parcimonie pour résorber leur fatigue et mener leurs projets ou recherches à bien. C'est ainsi que les sciences évoluent avec une rapidité jamais vue. D'autres y verront un moyen de se procurer des sensations fortes plus extrêmes que jamais... C'est le temps de tous les abus mais aussi celui où l'on transcende le corps et l'esprit. Aura t-on affaire au chaos le plus total? Aux améliorations décisives dans tous les domaines? Aux deux sans aucunes règles? ou strictement réglementé?
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par Mr Violet le 20/12/2011 en réponse au scénario 584 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

10957


Génèse probable de la Cyborg-Society

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Il y a eu le premier cyborg, inventé par les japonais qui étaient fortement motivés par la création de main d’œuvre opérationnelle en milieu radioactif et qui avaient déjà une avance considérable dans le domaine.

Des concurrents et des modèles de plus en plus perfectionnés sont apparus.
Les inégalités sociales étant se qu'elles sont, les classes aisées furent les premières équipées, utilisant tout d'abord les cyborgs comme domestiques.

Lorsque l'un d'entre eux eu l'idée de ne pas aller au travail et d'y envoyer
son cyborg.

Cela déclencha le premier incident.

Le patron voulût intenter un procès au propriétaire du cyborg-travailleur.
Le battage médiatique autour du procès fut tel que personne ne se souvient du jugement final.

Création d'un mouvement pro-Cyborg qui tentait d'influencer les politiciens pour qu'ils modifient le code du travail afin de légaliser le travail Cyborg.

Création d'un mouvement anti-Cyborg, conspuant les riches qui seraient les seuls à avoir les moyens d'avoir un Cyborg et prônant le mérite du travail fait par soi-même.

Dans chaque pays où le travail Cyborg est légalisé, il y a une explosion des ventes de Cyborgs, en effet, on préfère s'acheter un Cyborg qui va au travail en transport en commun, plutôt qu'une voiture pour aller travailler.
Toutes les entreprises acceptant les cyborgs améliorent leur rendement, et de fait l'économie dudit pays s'en ressent.

On commence à vous demander si vous êtes pro-Cyborg avant de vous embaucher pour éviter les incidents de vandalisme de Cyborg en entreprise.

En effet, certains humains, dans l'impossibilité de se payer un Cyborg se mettent par dépit à abimer leurs collègues Cyborgs, avec tous les problèmes juridiques que cela implique.

A tel point qu'un patron d'une des plus grosses entreprises décide de n'utiliser que des Cyborgs dans son entreprise, sans propriétaires, avec des Cyborgs d'entretien.

Cela déclencha le 2ème incident.

Les trusts utilisent de moins en moins d'humains.
Le taux de pauvreté explose.
Les humains, menacés d'extinction, font front commun contre les trusts qui veulent s'accaparer le travail, Cyborg-militari s'il le faut.
Nous sommes très proches de la guerre civile mondiale.


Poussés par tous, les instances politico-économiques finissent par se réunir lors du Colloque Mondial de Sauvegarde de l'Humanité.

Et c'est là que tout se joue.

C'est là qu'il faut énoncer la loi:

Un adulte => un Cyborg
Pas d'adulte => pas de Cyborg


C'est là qu'il faut créer le Centre Mondial d'Assignation des Cyborgs (en regroupant tous les constructeurs), qui doit gérer l'attribution des Cyborgs et les organismes charger de corriger les dérives possibles du système.

C'est là qu'il faut fédérer tous les centres gouvernementaux de Mises à jours de Cyborgs.

Bonne chance:)
 
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par H477W47K3R le 28/11/2011 en réponse au scénario 10952 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 

10953


Enceinte de 34 mois

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Et si dans 30 ans les médecins réussissaenit à rendre la gestation des femmes plus longue? On parle souvent de naissance prématurées pour les bébés humains, neuf mois ne serait pas assez long.

En 2056, l'un des gènes de la femme est automatiquement muté pour lui permettre d'accueillir un enfant plus longtemps, 34 mois de gestation. Cette nouvelle génération qui a dés la naissance l'aspect d'un enfant de trois ans, apprend dix fois plus vite qu'un enfant de "l'ancien temps". A dix ans ils sont donc autonomes et permettent la création d'un monde plus juste car leur conscience des autres est beaucoup plus élevée.

Le problème de surpopulation de la Terre n'existe plus car aucune femme ne supporte d'attendre un deuxième enfant, il n'y a donc plus aucun manque de nourriture. La poussée de croissance rapide de cette nouvelle humanité ne permet pas aux hommes de vivre à un âge avancé, personne ne dépasse les 50 ans. La population reste donc active et les avancées technologiques sont nombreuses. Les rivalités n'ont pas lieu d'être dans un si court laps de temps, les hommes profitent donc enfin de leur Terre sans en abuser et sans s'entre-tuer pour elle.
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par marbla le 24/11/2011 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (4)

 

 

10952


Un cyborg de remplacement

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Bob vient d'avoir sa majorité, et il a reçu Comme tout le monde son cyborg, offert par ses parents.
Son cyborg ira travailler en son nom, et lui en échange, en gère l'entretien.

Toutes les études ont un tronc commun d'ingénierie cyborg, qui étudient les différents types de cyborgs, en plus des options lors desquelles on étudie les domaines dans lequel le cyborgs travaillera.

Si Bob a envie de travailler, Cyborg-Bob restera à la maison, sinon Cyborg-Bob ira accomplir la contribution à l'effort collectif à sa place et Bob se chargera le soir de recharger les batteries, vérifier les niveaux et voir s'il existe des mises à jours des programmes de Cyborg-Bob.

Il est vrai que Bob est probablement moins efficace que Cyborg-Bob dans son travail, mais tous les cyborgs ont une tolérance de 20% d'erreur pour les non-cyborg.

Les cyborgs n'ont pas d'ambition, ne sont pas jaloux, ne sont pas en colère, ils ne stressent pas.

Les promotions en entreprises sont uniquement dûes à l'aspect fonctionnel de l'entreprise, gérées par logiciel.

Si Bob est malade, il envoie Cyborg-Bob au travail, et ne perd ni salaire, ni productivité, et il n'a qu'une ou deux heures d'effort à fournir au retour de Cyborg-Bob.

Si Bob est très malade, il y a même des cyborgs d'assistance à domicile pour Cyborg-Bob.

Si Bob était orphelin, c'est le gouvernement qui lui aurait assigné un Cyborg.

Si Bob était plus inefficace dans son travail que les 20% d'erreur tolérés, l'Etat serait malheureusement en droit de lui demander de laisser Cyborg-Bob travailler à sa place, ou d'effectuer une reconversion professionnelle dans un domaine où il serait plus compétent.
Dans ce cas, Cyborg-Bob aura toutes les mises à jour nécessaires au Centre Gouvernemental des Mises à Jours.

Bob peut avoir accès aux sens de Cyborg-Bob sur internet, s'il souhaite vérifier que tout se passe bien au travail.

Depuis la création des Cyborgs, le temps minimal de travail est donc de 14h par semaine. Travailler le week-end n'est plus un problème, merci Cyborg-Bob.
L'activité économique est devenue arithmétique avec une marge inférieure ou égale à 20%.

La population peut se concentrer sur ses loisirs, sur les arts, sur la philosophie, sur la politique ou même simplement se prélasser à volonté sans avoir à culpabiliser.
 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par H477W47K3R le 21/11/2011 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (4)

 

 

Scénarios 1 à 50 sur 507


Base de données
des scénarios

Sommaire