3274


Vous n'êtes pas obligés d'écouter !

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Ce matin, comme tous les autres, Mélie, respectable mère de famille travaillant à la survie des siens, se rend dans sa gare de campagne. Cependant, à peine arrivée sur le quai, une horrible découverte l'attendait. Ce fut d'abord une rumeur, puis un bruit, puis une cacophonie permanente:
La radio sur le quai !
Elle qui profitait de ces moments pour réfléchir, coucher quelques idées sur le papier, voyait maintenant ce petit plaisir disparaître, tandis que Christine révélait au bon peuple son horoscope du matin.
Qu'importe, Mélie s'engouffra dans la rame métallique qui, au moins n'avait pas changé depuis des années.
Elle s'assit sur une banquette orange, hélas, son oeil fût attiré par une lumière bleutée. Celle d'un écran.
"ET MAINTENANT, LA METEO ! Grand soleil aujourd'hui, les températures s'échelonneront de 15 à..."
Elle se força à fermer les yeux, mais, ayant deux yeux, deux oreilles et deux mains, Mélie ne put totalement filtrer l'insupportable cacophonie.
"Vous êtes en gare de Persan-Beaumont. Veuillez emprunter les passages souterrains pour les correspondances et..."
La voix désincarnée énonçait chaque gare, ponctuant de nombreuses recommandations et d'avisés conseils chaque passage.
"Chez Pétartif, colorations, en promo ! Coiffeur Pétartif, 16 rue de ..."
Cette situation tragique ne s'arrangea ni dans le métro, bariolé de pubs multicolores, ni au travail, où il faut...travailler !
L'invasion était discète, efficace, presque insoupçonnable. Et quand le point de non-retour sera atteint...
Vous n'aurez plus...la liberté de penser !
 

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)
 
 




Base de données
des scénarios

Sommaire