12162


LE PARCOURS "FUTUR"

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

L'ancien monde sombrait dans la morosité ambiante et la désespérance. Plus personne ne croyait en l'avenir et tous se rejetaient la faute sans chercher de véritable solution. Les gens rêvaient, se réfugiant dans la réalité virtuelle pour régler leurs comptes ou savourer quelques instants de douces utopies.
Un jour, alors que les branches de l'arbre des possibles pesaient lourdement dans la conscience de son créateur comme autant de cellules souches à jamais prises dans la sédimentation du Web, une idée lui vint. Si toutes ces pensées avaient pu surgir malgré le chaos, n'était-il pas l'heure de leur donner leur puissance créatrice en les libérant ? Il était temps, en effet, de passer à la phase de concrétisation des futurs les plus beaux et les plus géniaux.
Pour se faire, il créa une école "Le parcours Futur". Ouvert à tous, aux petits comme aux grands, l'objectif de ce parcours était de proposer, notamment à ceux exclus du cursus dit "normal", de mettre en œuvre à l'échelle locale les scénarios de l'arbre des possibles. Pour cela, il recruta des enseignants et des professionnels volontaires pour transmettre leurs savoirs. L'engouement fut tel, qu'il trouva des locaux rapidement et bien vite le nombre d'élèves fut tel, que le cursus normal proposa de remplacer ses anciennes offres par le parcours Futur. Les élèves venaient d'eux-mêmes en cours, plusieurs heures par jour. Ils choisissaient leur domaine de prédilection et organisaient leur travail sans contrainte, accompagnés par les enseignants volontaires du parcours. Ils apprenaient vite, toute chose étant un savoir utile pour mettre en œuvre leurs rêves. Ils étaient libres d'échouer, de recommencer, de tâtonner, mais ils avaient un seul devoir: croire en leurs rêves et tout faire pour que ceux-ci obtiennent l'agrément "Bonheur". Ce n'était pas une mince affaire à obtenir, l'agrément "bonheur", pour cela, il fallait publier régulièrement des articles dans le magazine du Parcours Futur et récolter un pourcentage important de parrainages pour continuer dans la direction choisie. Enfin, une fois le projet abouti, il fallait passer le grand oral devant les caméras de la chaîne du Parcours Futur et remporter plus de 70% de votes favorables du public. Pourtant, presque tous les élèves furent récompensés. Dès lors, leur avenir était assuré et ils avaient une vraie place dans la société. Ceux qui échouaient n'étaient jamais relégués. Ils avaient tant acquis en savoirs et méthodes, qu'ils étaient toujours recrutés par d'autres.
À partir de ce jour, l'humanité comprit que son véritable ADN ne se trouvait pas dans son sang, mais dans son cerveau, et qu'il n'était pas limité à quelques brins codifiés mais bien au contraire infini, et qu'il ne pouvait se développer pour le bonheur de tous que sous l'aspect d'un arbre aux mille branches, dont les feuilles certes, naissent et fanent, mais parce qu'il doit sans cesse se renouveler. L'arbre du bonheur permit alors à l'humanité de comprendre qu'elle était faite sur le modèle de la Nature, et que la seule énergie créatrice utile à mettre en œuvre était celle de la pensée positive partagée.
 

 

Créé par Solifera le 01/01/2019 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 




Base de données
des scénarios

Sommaire