12112


De l'origine de la matière

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Nous nous transportons avant le big-bang et derrière le mur de Planck

Lorsque les deux univers de matière et d’ anti-matière, réduits à l’ état de trous noirs gigantesques, entrèrent en collision. Il en résultat une fusion des deux univers les transformant en volume d’ énergie proche de l’ infiniment petit et composé d’ une « soupe » de particules d’ énergie pour 1/5 et d’ anti-énergie pour 4/5.

La chaleur et la pression proche de l’ infini, une des particules d’ énergie provoqua l’ effondrement du système puis de son implosion.

Il s’ en suivit une combinaison du 1/5 d’ énergie avec un volume anti-énergie correspondant.

Ces deux énergies avaient tendance à s’ annuler, mais du fait de l’ implosion du système global, leur vitesse les a amenés à une rotation l’ une par rapport à l’ autre à la vitesse de la lumière transformant cette association des deux énergies opposées en particule ayant également un comportement vibratoire du fait de la rotation.

Cette rotation, variant en fonction de l’ environnement, en particulier à cause de la présence des grains d’ anti-énergie non associée.

L’ effet d’ attirance/répulsion des grains d’ anti-énergie ont induit une masse aux particules d’ énergie/anti-énergie en rotation autour d’ elles-mêmes’

Au fur et à mesure que le système, composé de grains d’ énergie d’ origine antimatière (énergie neutre) et de l’ association énergie/ énergie antimatière (particule initiale) se détendaient du fait de l’ extension du système nouvellement créé, et en conséquence de son refroidissement, des composants de matière de plus en plus complexe apparurent provisoirement avant de finir par constituer la matière que nous connaissons actuellement.

Ces composants sont ceux dont on découvre la trace de la brève existence lors des différentes collisions réalisées dans les accélérateurs de toute nature et qui constitue le modèle standard actuellement en cause.

Aujourd’ hui les particules initiales, qui peuvent être considérées comme particules ou comme vibration du fait de leur nature sont les bases de la matière que nous percevons.

L’ énergie neutre, qui a accompagné l’ implosion qui justifie encore l’ extension de l’ univers, donne la masse à notre matière et explique la courbure de l’ espace-temps.

Le photon quant à lui est une particule initiale qui a été stimulée par des vibrations électromagnétiques d’ origines diverses.

Bien sûr tout cela n’ est que purement imaginaire et toute association avec une quelconque réalité ne pourrait être que fortuite

 

Afficher les scénarios connectés

 

Créé par kivepe le 09/02/2018 en réponse au scénario 12071 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 




Base de données
des scénarios

Sommaire