12111


Les futures montres interstellaires

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Lorsqu'on voyage, on aime bien savoir l'heure qu'il est.

Avec les voyages intersidéraux, la complexité de ce besoin de base va au-delà de l’ heure d’ arrivée du train ou de celle du fuseau horaire du pays de destination de l’ avion.

En plus des dimensions géométriques courbes liées à la déformation de l’ espace-temps, il faudra tenir compte du fait, qu’ avec des distances de plusieurs millions d’ années lumières, connaitre l’ heure devient un casse-tête si on ne veut pas seulement d’ avoir l’ heure locale qui est spécifique pour chacun.

Il sera donc nécessaire de disposer d’ un temps universel fiable qui sera positionné quelque part dans l’ univers, mais pourra transmettre instantanément la valeur du temps de ce lieu de référence sans que celui-ci soit affecté par les caractéristiques de l’ espace temps.

Pour cela on pourra compter sur l’ intrication des photons: sur le lieu de référence, on conservera une partie du photon intriqué qui sera piloté par les vibrations d’ un pulsar et sur le matériel de mesure itinérant la seconde partie du photon intriqué sera intégré.

Ainsi, lorsqu’ une impulsion du pulsar stimulera la partie du photon intriqué de référence cette information sera transmise instantanément à la seconde partie du photon itinérant, ce qui permettra de connaitre en tout point du cosmos l’ heure universelle de référence ainsi que le temps théorique local de parcours depuis le départ du point de référence ou de n’ importe quelle autre position dans l’ univers.

Ainsi chacun pourra disposer d’ une montre photonique qui indiquera entre autres l’ heure, mais permettra aussi de disposer d’ un moyen de télécommunication cryptée fiable. Mais ceci est une autre histoire.

 

 

Créé par kivepe le 08/02/2018 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (0)

 

 




Base de données
des scénarios

Sommaire