10774


Vers de nouveaux liens sociaux

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

C'est comme ça que tout a commencé. Le télétravail était devenu la solution que tout le monde voulait pour résoudre ses problèmes de stress lié aux trajets pour les salariés et la suppression coûts de gestion des infrastructures pour les entreprises.

Le télétravail nous a permis de retourner vivre à la campagne. Il aura fallu faire évoluer nos mentalités: a la campagne tout le monde se connaît et nécessite une grande tolérance pour se côtoyer. Ainsi, les différences sont devenues des richesses bénéfiques à nos micro-sociétés.

Nous avons pu nous nourrir de produits locaux et bio. Nous avons pu ainsi échanger avec les petits producteurs bio du coin qui sont devenus de plus en plus nombreux. Ces échanges nous ont permis de mieux connaître notre environnement naturel, retrouver du bon sens afin que nos choix et nos pratiques n'aient pas d'impact écologique négatif.

Les campagnes repeuplées, au départ par les "télétravailleur" a nécessité de nouveaux services. Les villages désertiques sont devenus de petites bourgades avec leurs écoles, leur médecins, leurs infirmières,...

D'ailleurs les écoles ont évolué. Elles ne sont plus des lieux de réussite ou d'exclusion. Leur rôle premier est de permettre à chaque enfant de trouver sa voie en favorisant le développement de ses compétences et de ses intérêts. Les diplômes ont été remplacés par des capacités. Les connaissances nécessaires sont permises par les réseaux informatiques et des professionnels. Les adultes aussi peuvent bénéficier de ces services car on peut se former à tout âge.

Comme nous n'avions plus de déplacements pour aller au travail, nous avions besoin seulement d'une seule voiture par famille, donc beaucoup moins de frais, nous avons pu travailler moins. Ce temps disponible nous a permis de mieux nous occuper de nos enfants et de faire d'autres activités. Notamment, on a développé l'entraide. L'entraide dans le travail comme dans la vie privée. Ainsi, par exemple, chacun a pu avoir sa maison pour un moindre coût. L'entraide nous a aussi servi à acquérir de multiples compétences nécessaires à notre autonomie.

L'entraide n'a pas servi uniquement à répondre à des questions matérielles, il nous a permis de plus échanger entre nous et de mieux nous connaître. Ainsi, la moindre occasion est devenue un prétexte pour faire la fête. A peu près une fois par semaine. Comme nous nous connaissons bien, il n'y a plus d'exclus: le problème de chacun est l'affaire de tout le monde. Les enfants bénéficient d'une certaine liberté parce que tout le monde est concerné par leur éducation et leur sécurité. Les handicapés, les vieillards restent parmi nous. Ils ne sont plus mis à l'écart dans des institutions spécialisées. Les personnes âgées ont toujours un rôle, ne serais ce que de transmettre leurs savoirs et savoirs faire, raconter des histoires ou avoir à l’œil les enfants.

Ensuite, le troc s'est développé. L'argent n'a pas disparu mais il est revenu à sa valeur essentielle pour nous permettre certains échanges. Il n'y a plus de systèmes de valeur en fonction de son niveau d'études et tous les métiers sont payés à l'identique. Les différences entre pauvres et riches ce sont estompées.

Les maladies aussi ont beaucoup diminué car nous vivons beaucoup mieux dans un environnement préservé.
Notre travail est devenu une activité et quand nous partons en vacances, ce n'est plus pour nous reposer de nos contraintes car nous avons toujours l'impression d'être en vacances, mais c'est pour découvrir d'autres cultures, qu'elles soient à l'autre bout du monde ou seulement dans une autre région car malgré la richesse de nos ressources électroniques, rien ne vaut de voir sur place. Ainsi, on acquière de nouvelles idées, de nouvelles connaissances pour améliorer notre mode de vie et notre environnement.
 

Afficher les scénarios connectés

 


| Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)
 
 




Base de données
des scénarios

Sommaire