EXPLORATEUR DU FUTUR:
XANADU

Nombre de scénarios créés:  2

 

 


Scénarios 1 à 2 sur 2

11552


Pas de Boson

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Les particules ne sont que les aspect visibles par nos "machines" de l'interaction des champs (de Higgs ou autres) qui structurent notre univers.
Le temps lui-même est un champ qui se déforme suivant l'angle de "vue" ou pour rétablir l'équilibre masse/vitesse.
Pas étonnant en ces temps ou nous déplaçons des masses de plus en plus vite que le temps s'accélère. Pas notre temps subjectif/biologique mais celui qui constitue la trame de notre temps local.
Et si l'univers était statique, éternel. Si le Redshift n'était que l'expression de notre vue déformée par des zones de temps en évolution constante.
 

 

Créé par xanadu le 29/07/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (3)

 

 

11551


Terware

 

 

Afficher tous les scenarios du meme type

Llara flottait paresseusement à mi hauteur d'une des machines à vent. Son dernier repas de groupe l'avait laissée un peu nauséeuse. Toutes ces pensées incongrues qui lui parvenaient des mâles de son âge étaient épuisantes.
Seul Nerembotchiwok avait apaisé ses pensées pendant qu'ils paissaient dans le champ communal. Nerem lui soutenait que les grandes tours qu'elle voyait ne faisaient pas de vent mais qu'elles le captaient pour faire pousser les délicieuses tiges du champ communal et la plupart des végétaux dont son groupe se régalait.
D'après Nerem, même les machines à nuages servaient en fait à repousser le froid qui venaient des terres arides. Elle était bien décidée à vérifier tout ça!
Si la vie dans la communauté était heureuse et passionnante, il lui tardait de rejoindre Nevaar, une des grandes iles qui orbitaient à proximité de Mars. Mais le voyage était long et elle aura à passer de nombreux moments en bronzette solaire à la limite de la stratosphère pour que sa peau durcisse encore et puisse supporter les courants violents crachés par le soleil.
Nerem était parti survoler la forèt à la recherche d'arbres Jemjem. Son nouvel implant stomacal lui permettait d'assimiler une grande variété d'autres plantes. Pour sa part elle préférait les tiges de Majamelle si sucrées. Et elle contrôlait de mieux en mieux le vacarme des bavardages du groupe dans sa tête.
Elle gela progressivement le Chandehigg au dessus d'elle et la gravité l'emmena doucement jusqu'au sol.
"Je vais pouvoir vérifier ces élucubrations de Nerem au sujet des tours" se dit-elle. Le champ Xanadu de la tour l'entourait maintenant et elle se laissa bercer par le rythme des Quha échangés.
Les tours avaient été érigées 200 ans plus tôt pour capter l'énergie des courants aériens. La différence de température entre les terres arides et les villages-bulle générait des vents forts et constants. Le disque géant au sommet de la tour était recouvert d'une peau dont la surface d'écailles quasiment fractale captaient le moindre souffle de vent.
"Et bien, je suppose qu'il a aussi raison pour les machines à nuages" se dit-elle. J'irais quand même vérifier lors d'une prochaine transhumance.
La planète était maintenant quasiment vide de tout ses métaux, lourds ou légers, qui avaient servi à l'élaboration de Nevaar. Le contrôle du Chandehigg avait facilité grandement la construction et le voyage de la première île géante.
Il était temps maintenant de rejoindre le groupe pour partager son expérience récente et écouter les anciens. Sans activer ses poignets bioluminescents elle se dirigea lentement vers la grande clairière dans la semi obscurité. Le rythme régulier de la marche l'aida à étendre sa perception pour communier avec la vie grouillante alentour.
 

 

Créé par xanadu le 29/07/2013 | Evaluer ce scénario
Ecrire une suite ou une alternative à ce scénario | Commentaires (2)

 

 

Scénarios 1 à 2 sur 2


Base de données
des scénarios

Sommaire