Scénarios arborescents
Arborescence du scénario 5933

Et si notre liberté individuelle était mise en péril ?

Bon, il fallait s’y attendre... A force d’agir comme des êtres inconscients, voire de simples enfants, nous nous sommes vus administrés une rafale d’interdictions, mêlées à divers codes de "bonne conduite". Il va sans dire que tout cela avait été mis en place pour nous "préserver" de l’ennemi, mais également et surtout de nous même... Au départ, et dans le désordre nous avons eu : Au coucher du soleil, tu seras chez toi (sécurité). Tu prendras les transports en commun (environnement). Tu n’afficheras pas tes opinions religieuses, politiques, et spirituelles (prospérité). Tu ne fumeras, ne boiras, et ne te drogueras pas (santé). Ton enfant, à la fin de ses cours, sera rentré (sécurité). Tu travailleras pour toi, ta famille, et ta nation (prospérité). Tu mangeras les produits libellés (santé). Tu fourniras toutes les informations te concernant (sécurité). Tu respecteras la loi (prospérité)...

Créé par Zephira le 22/10/2006 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (8)

 

L'homme libre est mort

La liberté avec un grand L a existé il y a longtemps, je ne pourrais pas vous dire exactement quand elle était présente, hélas elle disparut très vite afin que nous sortions de notre état de nature comme disait Locke pour nous diférencier des autres bêtes.
Aujourd'hui l'humanité tout entière est noyée sous les lois, les réglements de toutes sortes et cela à tous les niveaux: maison, commune, département, région, nation, monde.....l'homme croule sous ces règles de tous poils qui veulent le modeler comme de l'argile... toi petit enfant qui vient de naitre tu es déjà enregistré, fiché car tes parents doivent te déclarer; plus tard tu découvriras l'école qui t'enseignera le fonctionnement du monde... tu seras obligé d'apprendre des notions sur le société par coeur via tes leçons...(conditionnement a être un bon citoyen), tu découvriras les notions de bien et de mal et on t'apprendra à faire le bien et à éviter le mal, plus tard tu trouvera un job pour le faire consciencieusement et dépenser ton salaire dans des tonnes d'objets dont tu n'as pas besoin, tu devras te plier aux impératifs sociaux: payer tes impôts, te faire recenser, respecter les interdits de tous poils. tu devras aussi faire acte citoyen: bien voter, bien regarder la tv avec toutes ces pubs ou ces journalistes qui cherchent a influencer ton jugement pour que tu sois un bon élément dans la société.... n'oublies pas aussi de partir a la retraite le plus tard possible... puis meurt rapidement s'il te plait car les gens vieux ne sont plus productifs.
le futur sera encore pire: mondialisation, domination des nations les plus fortes sur les plus faibles au niveau national, il y aura de plus en plus de lois, de plus en plus d'interdits, de devoirs, de réglements, l'homme deviendra une machine soumise au système qui est lui même un plus grand "ordinateur-ordonnateur", arrivé a un tel degré de gachis et de stupidité, mieux vaudra que l'homme disparaisse pour laisser place à une nouvelle espèce.

Créé par Rob.Dead le 08/08/2003 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (0)

 

Les règles ne sont pas faites pour modeler l'Homme

Je pense que toutes ces règles servent au contraire à cadrer l'Homme, qui en a naturellement besoin. Comme pour toute chose, il y a des avantages et inconvénients. Les inconvénients sont le fait que ces règles instaurent pour certaines des normes qui modèlent la société et n'encouragent pas l'humain à penser par lui-meme mais à suivre, d'un certain coté, des rails présents depuis déja longtemps. Mais il est possible d'opérer des déviations et, au fur-et-à-mesure, d'acquérir une certaine indépendance. Les avantages sont le fait que les règles cadrant l'Homme, l'empechent de commettre de graves erreurs mais lui permettent d'en commettre des mineures, nécessaires pour qu'il avance, en commençant par des sanctions moins sévères que s'il persiste. Ces règles permettent aussi de vivre en société. Or, la société permet aussi de s'épanouir au contact des autres. C'est pour cela que je pense que des règles sont nécessaires mais que je suis cependant contre la "normalisation citoyenne".

Créé par Anonyme le 17/07/2006 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (1)

 

L’assurance « A moindre risque »

Nos connaissances sur les risques encourus, notre désir de tout prévoir, notre besoin de tout contrôler ont peu à peu dévoré notre liberté et nos possibilités d’action. Parce que nous prenons toutes les mesures possibles pour ne pas risquer le pire, la spontanéité, le lâcher-prise, la création en ont pris pour leur grade. Les caméras de surveillance greffées ici et là - à chaque coin de rue et dans tous les endroits publics - ont elles aussi joué leur rôle, étouffant malgré elles les actions et réactions des Hommes, ce qui les a tout naturellement poussé à se cloisonner chez eux (seul espace de liberté rassurant et à moindre risque).

Créé par Anonyme le 09/11/2006 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (0)

 

Le monde des possibles

Face à un monde où la liberté de chacun s’amenuise de jour en jour, l’ère virtuelle semble au contraire pleine de promesses (du moins pour l’instant). La majorité d’entres nous y avons d’ailleurs accès pour un coût dérisoire, et une rapidité d’exécution battant toute concurrence...

Fini les achats dans les grandes surfaces, fini cette interminable attente aux caisses, fini les cartes bancaires, les chéquiers, et autres moyens de paiement - désormais vous passez commande dans une boutique virtuelle que vous aurez préalablement choisi, et qui débitera instantanément de votre compte le montant de vos achats.

La plus part des rencontres se font là encore dans le monde virtuel. L’époque où la distance, l’espace, et le temps était un frein à toute interaction spontanée est désormais aboli. Des communautés se sont bien évidemment créées. Certaines s’affrontent, d’autres s’associent, et quelques unes s’ignorent. Mais à y réfléchir, nous ne faisons que reproduire virtuellement tous les schémas connus de notre espèce.

Votre avatar perso peut également se projeter dans l’Univers ou déambuler dans des endroits somptueux de notre Planète que d’ailleurs vous ne pouviez vous offrir ou vous permettre dans le monde "réel". Cela ravira pleinement tous ces nostalgiques de l’ancien monde ! "C’est comme si vous y étiez" vous diront les agences de voyage. En effet, l’illusion état parfaite.

Créé par Zephira le 10/11/2006 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (0)

 

Quand Big Brother créé son propre "Arbre des Possibles"…

Les futures caméras espionnes, les micros disséminés à droite et à gauche, les fichiers et les données enregistrées présupposent désormais nos futures actions ainsi que la direction que prennent nos pensées. La nouvelle de P.K.Dick « Minority Report » est sur le point de devenir réalité…

Alerte de niveau 4 - Un groupe de personnes se rassemblent plus de 5 minutes dans les rues d’une ville. Les images sont retransmises au poste de police le plus proche, leurs visages sont analysées, leurs casiers judiciaire épluchés, et il ne faut que quelques secondes pour établir leur profil psychologique et émotif. Un simple avertissement sonore leur signalera qu’ils sont alors observés, les invitant ainsi à se disperser.

Alerte de niveau 3 - Un objet mystérieux est laissé dans le hall d’une gare. Un groupe de policier est immédiatement envoyé sur le terrain pour en vérifier le contenu, pendant que les caméras pistent unes à unes le trajet du "livreur" alors que ce dernier s’éloigne de la gare. Un autre groupe de policier se prépare bien évidemment à l’accueillir chez lui si le colis en question était considéré comme "potentiellement dangereux".

Alerte de niveau 2 – Les données récoltées sur un individu lambda laissent présupposer que nous avons à faire à un être "défaillant". Son alimentation est pauvre. L’alcool représente une grande partie de ses achats. Ses errances virtuelles montrent une forme d’opposition envers le Système établi, et ses participations aux forums témoignent de son désir de rébellion. Cette "brebis galeuse" sera alors pistée et surveillée jour et nuit - les services d’interventions se tiennent prêt à intervenir au moindre geste suspect.

Alerte de niveau 1 – Toutes les données récoltées sur les habitudes d’un groupe de "perturbateurs" (profil génétique, actions, réactions, parcours professionnel, réseau amical, sentimental, consommations, discussions, etc…) témoignent de leur volonté de nuire au Système... Il n’y a pas une minute à perdre, tous les membres de ce groupe sont immédiatement neutralisés avant qu’eux-mêmes aient "conscience" de leurs futures actions...

Créé par Zephira le 14/12/2006 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (1)

 

Et avec des implants neuronaux ?

Grace à cette technologie, le système se renforce: toute personne implantée est non seulement identifiée, mais cela permet aussi d'agir sur son cerveau. Exemple: les sujets de l'alerte niveau 1 sont identifiés et neutralisés immédiatement par un blocage des fonctions cérébrales. Intervention de l'équipe de ramassge en cours. Parralement, leurs pensées sont analysées en vue de la préparation de leur "procès"...
Encore mieux: influer directement sur les individus par le biais de ces implants. Ils sont "téléguidés" dès que l'on a besoin d'eux, ou "préparés" à un évenement: paralysie si intervention de la police, mort cérébrale si trop vieux pour être rentable, etc..
Et voici l'avenement de la société organisme: une société semblable aux cellules d'un organisme: chaque individu est entièrement dédié à des fonctions précises dès sa "fonctionalistion", et supprimé dès qu'il devient inutile.

Créé par Anonyme le 31/12/2006 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (0)

 

La théorie du grain de sable

Dans le futur, les sociétés qui ne respecteront pas la vie privée des gens en les observant continuellement sans le contrôle des habitants pousseront leur population à se révolter.

Le contrôle de la population sert aussi à éliminer toute tentative de rébellion. C'est là qu'intervient la théorie du grain de sable.

Pour arrêter une petite machine bien huilée, un grain de sable peut suffire. Pour une machine aussi grosse que celle déployer pour surveiller les gens, il faut beaucoup de grains de sable. Il suffit que chacun mette son grain de sable jusqu'à ce que la machine se bloque.

La difficulté est de trouver la bonne taille du grain de sable. S'il est trop petit, aussi léger que de la poussière, il ne servira à rien. S'il est trop gros, aussi lourd qu'un pavé dans la marre, il détruira une partie de la machine et les conséquences seront imprévisibles. Non seulement, un pavé n'arrêtera pas la machine et en plus elle pourra conduire à une sévère riposte. On peut donc avoir un résultat pire que celui attendu.

L'idée est d'aller progressivement. Si un grain de sable a permis de ralentir une petite partie de la machine, d'autres grains de sable peuvent venir le consolider jusqu'au blocage.

Cette théorie ne nécessite aucun sacrifice de la part de la population, au contraire de ce que « Big Brother » voudrait faire croire pour décourager les gens.

Créé par constantin le 16/01/2007 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (3)

 

Quand l'heure du réveil a sonné

Vous ne voulez pas qu’une élite vous dirige? Vous ne voulez pas que de nouvelles lois réduisent votre espace de liberté? Vous ne voulez pas qu’on puisse suivre vos moindres faits et gestes? Vous ne voulez pas voir la méfiance, le renferment, et la solitude se dessiner sur nos visages? Vous ne voulez pas voir cette flamme qui est notre s’éteindre? Et bien…

Réveillez-vous! Agissez en être sage et responsable. Ne leurs donnez pas la possibilité de contrôler nos vies. Ne leurs donnez pas l’opportunité de créer de nouvelles lois. Ne les laissez pas gonfler impunément leurs équipes armées. Prenez-vous en mains. Renseignez-vous. Apprenez par vous-mêmes. Aimez, cherchez, et développez votre conscience. Ne vous laissez pas abêtir. Ne croyez pas au bêlement du troupeau. Ecoutez votre voix intérieure. Car NON, nous ne sommes pas de simples briques identiques les unes aux autres. Nous sommes tellement plus que cette matière inerte et impersonnelle, oh oui tellement plus… Alors, à vous de jouer et de le prouver ;-)

Créé par Zephira le 06/05/2007 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (3)

 

Impossible!?

"Mais qui sont ces gens!? Jamais ils n'avaient manifesté avant, alors que veulent-ils? Je ne m'attendais pas a une réaction de la part de ces gens-là, ils ont des responsabilités tout de même..."
Telle fut la première réaction du chef du gouvernement à l'annonce matinale de la grève illimitée déposée par les services sociaux de tout le pays. Educateurs, accompagnateurs sociaux... ont réussit pour la première fois à se"prendre en main", se coordonner et agir pour se faire entendre.
Très vite le gouvernement fut débordé et la pression publique fut insoutenable. Il est vrai que de voir d'un coup "tous les fous et toute la racaille" dans les rues, ca émeut les "gens bien pensants"...
Et il a eu beau envoyer la police et l'armée, que pouvait elle faire face à des enfants ou des personnes handicapées moteurs ou mentaux?
Pour la première fois les règles du pays allaient pouvoir changer, pour la premiere fois on allait donner la priorité aux personnes qui soutiennent la vie d'autres personnes. Les législations furent ainsi remaniées pour enfin soutenir réellement ceux qui travaillent d'abord en direct avec les gens et pour leur vie ou survie (agriculteurs, médecins, éducateurs ...), mais en réalité c'était un bien plus profond changement dans les mentalités du pays et peut-être du monde qui venait de s'initier et qui n'aurait de cesse que de metre l'humain au centre des préoccupations.

Créé par sdmystik le 07/05/2007 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (3)

 

Et si une nouvelle communauté fuyait les big brothers ?

Caméras, micros, satellites, mouchards, nano-robots, et mauvaises ondes ont envahi la surface de la Terre. Désormais, ces cohortes cohabitent avec, au dessus, et en nous... Leurs échapper était devenu mission impossible...

Nous sommes en 2100 après J.C. Toute la surface de la Terre est occupée par les Big Brothers... Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles outsiders résiste encore et toujours à l'envahisseur... Ces derniers avaient - par dépit et soif de liberté - fui leurs semblables en se terrant x pieds sous terre. Ce monde souterrain s’était alors construit sur les vestiges d’une époque révolue, et s’étirait chaque jour un peu plus, tel un vaste réseau sous-terrestre...

Le premier niveau était réservé à la sphère technologique. Elle permettait aux Sous-terriens de communiquer entre eux, d’observer la vie et les tendances de leurs ancêtres, ou encore de détecter toute nouvelle intrusion. Elle fournissait par ailleurs aux kilomètres de galeries l’énergie nécessaire à l’évolution de cette nouvelle communauté souterraine… Un peu plus en profondeur s'étirait ensuite « Le Collecteur » - anciennement dédié aux égouts, il récupérait désormais tous les aliments ou objets « inutiles » balancés par les Surfaciens. Il faut croire que les surplus de production et de consommation sont toujours "monnaie courante" là haut !... Plus bas encore, à environ vingt mètres de la surface de la terre, se trouvaient les premiers enchevêtrements de galeries qui s'étiraient elles aussi sur des milliers de kilomètres. Des petites ou grandes alcôves, creusées à l’image des habitants, accueillent ainsi les anciens et nouveaux "outsiders". C’est ainsi qu’un nouveau monde, une nouvelle génération d’Hommes - ayant pour seul et unique espoir de retrouver le Soleil et leur Liberté - se développa parallèlement au monde des Surfaciens…

Créé par Zephira le 18/03/2007 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (0)

 

Le “soleil vert” approche...

Et si a force d'accumuler des lois écologiques strictes par ci par là (tout comme pour la sécurité...), on établissait sans s'en rendre compte dans l'immédiat, une dictature??? Par exemple, l'interdiction de circuler en voiture comme à Londres, qui permet d'ailleurs de mieux surveiller les flux dans la ville (de plus les caméras sont beaucoup moins gênées par les voitures!!!), puis pourquoi pas bientôt des consommations d'électricité, de CO2 ,d'essence, d'eau, de vols d'avions, de poissons (et tout autres produits de consommation...),...à respecter... Des zones naturelles fermées au public (mais restant ouvert pour ceux du pyramidon...), des encouragements à dénoncer ceux qui ne respectent pas les quotas,...

N'oubliez pas qu'une bureaucratie lourde à la "Brazil", c'est très gênant!!! (et on en a une déjà assez lourde comme ça!!!). Bref tout comme la sécurité routière (dont les radars sont dans les zones à frics et non à risques...), de nombreuses lois écolos vont nous pourrir la vie et ce juste pour le business et non la protection efficace et majeure de l'environnement...

Créé par Leldoradingue le 23/07/2007 | Evaluer ce scenario
Ecrire une suite ou une alternative a ce scenario | Commentaires (8)

 



Base de données
des scénarios

Sommaire